Petit rappel : Le forum ne suit pas la série.
Tout ce qui se passe au-delà de la saison 1 est à jeter aux oubliettes, merci

Partagez | 
 

 For the first time in forever, i lost a tooth ! [Toothiana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: For the first time in forever, i lost a tooth ! [Toothiana]   Jeu 8 Mai - 16:37




Introduction



Époque du sujet : Flash-Back
Date du sujet : En mai, flash back lorsqu'Elsa n'a pas encore touché Anna avec ses pouvoirs.
Ordre de passage des participants : Elsa, Toothiana



La nuit arrivait de loin, recouvrant les moindres recoins du royaume d'Arendelle. Les petites maisons et le port, dans une épaisse poudre bleutée, accompagné de millions d'étoiles lumineuse et de sa lune ronde. On aurait dit une vague de lucioles dansantes à travers les gros nuages gris qui se baladaient dans le fin silence du pays et de ses habitants. C'était un grand royaume, immense, ou vivait Elsa, une petite blonde de quelques années seulement. La petite fille partageais le château avec sa famille, son père le roi, sa mère la reine, et sa petite sœur adorée, Anna. Elles passaient tout leur temps à courir à jouer dans les couloirs vides de la demeure, ou à faire de la neige et à s'élancer dedans dans les plus grandes salles, celle de bal et la plus jolies de toutes, celle aux divers tableaux qui ornaient soigneusement les murs colorés. Un sourire sur le visage, les joues rosés, Anna sautait de partout dans la chambre en répétant "Tu as perdu une dent, tu as perdu une dent !" Tellement de fois que la plus vieille eut envie de l'étrangler avec un coussin et pour la faire en démarrant une bataille. Mais ses parents voulurent qu'elles dorment tôt, et des princesses ne doivent surement pas faire ce genre de choses, malheureusement.

Après avoir fait leur toilette, la rousse avait prit place dans son petit lit qui se trouvait en face de celui de sa sœur. Elle rigolait de partout et voulait absolument voir la magie de la nuit opérer. Mais, étant une petite fille folle qui adore se défouler, le monde des rêves ne tarda pas à l'attraper et à emporter avec lui l'âme de la plus jeune. Ses paupières se fermèrent après une demi heure à tenter de se jeter sur le matelas d'Elsa, et ses petits yeux bleus disparurent avec. La blonde restait un peu perplexe. Elle restait calme, mais dans sa tête, tous se bousculaient. Son esprit était le contraire de ce qu'elle montrait, elle cogitait en silence. Elle se tournait dans ses draps et sa couverture, froide. Elle n'avait pas sommeille, ou très peu. D'un geste discret elle regarda le petite tête rousse qui ronflait à poing fermait et ne serait même pas réveillée, même si il y aurait eu une avalanche de neige. Ce qui n'aurait pas pu être possible, étant en mai.

Ses yeux se perdaient sur les détailles de la tapisseries qui se trouvait sur le plafond vide. La douce luminosité naturelle caressait le sol en bois et les meubles. Elle serra sa main, renfermant la dent blanche et pointu dans sa paume gelée et moite, étrangement. Ses doigts sentaient l'objet qu'Elsa ne pouvait s'empêcher de tripoter. Dans son pyjama bleu, les cheveux champagne attachés en arrière, elle se redressa pour s'adosser contre sa tête de lit, et s'asseoir sur son oreille blanc. Puis sa main gauche, inoccupée, se plaça sur sa bouche, ou plutôt dans sa bouche. Elle touchait là ou le bout de dent manquait. Elle trouvait ça bizarre, et s'amusait à mettre sa petite langue sur le trou, vide, et qui touchait sa gencive couleur sang. Elle sentait que la définitive commençait à pousser. C'était sa première dent de lait et ça la tracassait pas mal. Son père n'avait pas voulu répondre à toutes ses questions et l'avait laissé s'imaginer elle-même tout ce qu'il pouvait se passer. Alors qu'elle allait se retourner pour encore essayer de dormir, elle entendit un drôle de bruit non loin de son lit et se releva aussitôt.
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: For the first time in forever, i lost a tooth ! [Toothiana]   Jeu 8 Mai - 21:22


Le ciel c'était déjà bien assombrit par l'arrivée de la nuit. Aux premières loges pour observer ce magnifique phénomène, tout être pourvu d'aile avait la capacité d'observer cet événement quotidien dans les hauteurs même du ciel. Çà et là se trouvait des colonies de nuages, d'épaisseur et de taille différente, aux apparences parfois grotesques ou bien rappelant une quelconque forme, un lapin peut-être, ou encore un clown ou alors un chat ; mais ce genre d'observation se faisait principalement lorsqu'on se trouvait sur la terre ferme. Vu d'en haut, les nuages ressemblaient à une sorte de mer blanches ou grise la nuit, la nuance de couleur se faisant seulement grâce à la lune. La lune aussi était fascinante à observer. On avait beau se trouver au-dessus des nuages, il demeurait néanmoins impossible de l'atteindre. Mais peu importait, la lune, surtout quand elle était ronde et pleine, émettait quelque chose de nostalgique, parfois on avait l'impression qu'elle était capable d'avoir une apparence encore plus immense qu'à l'ordinaire. Peut-être n'était-ce simplement que son imagination mais c'était le ressentit de Toothiana à chaque fois qu'elle regardait la lune. Souvent elle se demandait si elle posait une question « L'Homme de la Lune » allait lui répondre. Quand elle était sur le point d'en poser un, elle se ravissait ; il ne parlait pas souvent et ne le faisait que lorsqu'il le voulait. Ainsi, en cette nuit de mai, Toothiana, Fée des Dents, était en quête - comme elle aimait l'appeler de temps en temps - de dents de laits. Elle et une partie de ses fées se dirigeaient vers un royaume, afin d''aller prendre chercher les dents que les enfants avaient perdues.

La ville, principalement éclairée par la lueur de la pleine lune, était magnifique selon l'avis de Tooth. Elle sentait qu'il y avait pas mal de petites dents dans les environs. Sans se concerter ses petites fées se séparèrent et firent une sorte de piquer vers le bas pour aller dans diverses directions, à la recherche de maison où il y avait des enfants. L'instant de fée sûrement, elles trouvaient généralement du premier. Elles devaient posséder comme un sixième sens pour leur permettre de trouver les dents. Prenant les petites dents, les échangeant par une jolie pièce de monnaie, les fées passaient de maison en maison aussi rapidement et discrètement qu'il leur était possible.

Toothiana de son côté n'était encore descendue, toujours dans les airs, au-dessus des nuages, elle se dirigeait vers le château qui dominait les autres habitations. Elle sentait qu'il y avait de jeunes enfants dedans et que l'un d'eux avait perdu une dent. Un looping dans les airs ainsi qu'un petit rire furent la preuve que cette sortie lui plaisait énormément. Pourquoi ne le faisait-elle pas plus souvent ? Telle était la question qui traversa son esprit alors qu'elle atteignait le palais. Elle fit le tour de l'immense battisse afin de savoir par où elle pourrait passer afin de rentrer dans une telle demeure. Trouvant enfin la fenêtre menant à la chambre d'enfants, elle remarqua une petite rousse complètement endormie dans son lit, parvenant à ouvrir la fenêtre elle pénétra dans l'immense chambre en battant de ses grandes ailes, elle se dirigea vers le lit de l'enfant qu'elle avait vu à travers la fenêtre tout en tournoyant sur elle-même pour regarder l'ensemble de la pièce. Atteignant le lit de la petite rouquine, elle regarda délicatement sous les deux côtés de l'oreiller avant de se rendre à l'évidence que celle-ci n'y avait pas déposé de dents. Et après mûre réflexion, peut-être était-elle encore un peu jeune pour la perte ses dents de laits. Se tournant afin de quitter la pièce, un détail attira son intention : il y avait un deuxième lit dans la pièce. Lit qui soit dit en passant était occupé par une jeune demoiselle un peu plus âgée que la petite rousse. Elle se sentait assez idiote de ne pas l'avoir vu plus tôt, mais elle était tellement enthousiaste à l'idée de collecter les dents de nouveau ! Se déplaçant alors, à l'aide de ses ailes, vers l'enfant, enfant qui, après observation, semblait plus âgée et donc en définitive plus apte à perdre une dent de lait. Alors qu'elle allait vérifier si la demoiselle dormait profondément et n'était pas en train de faire un cauchemar, l'enfant se releva dans son lit.

Tooth ne put s'empêcher de sursauté tout en émettant un petit « Oh » de surprise. C'était probablement fort peu gracieux, mais ce n'était pas tous les jours qu'elle était ainsi prise de court. À cette heure, les enfants sont généralement profondément endormis. Elle ne savait pas vraiment quelle conduite adopter. La jeune blonde était visiblement celle qui avait perdu une dent. C'était la mission de Tooth de la récupérer, elle savait que dedans devait y avoir de merveilleux souvenir. Mais comment faire ? Elle n'allait quand même pas l'assommer pour ne pas être vue ! Peut-être qu'elle ne le serait pas. Cette dernière pensée ne fut pas réellement pensé, elle ne s'en était pas rendu compte, mais elle l'avait plutôt murmuré, les bras croisés, réfléchissant sur ce qu'elle devait faire. Si l'enfant la voyait, elle espérait vraiment qu'elle n'aurait pas peur d'elle, cela lui était douloureux parfois de voir qu'elle faisait peur ; elle pourtant plutôt jolie, avec toutes ses plumes ...
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: For the first time in forever, i lost a tooth ! [Toothiana]   Jeu 8 Mai - 23:32



Le ciel brillait lentement, les étoiles illuminaient la pièce. La lune ronde, ressemblait a une balle. La lumière pâle volait comme une poussière magique. Comme tous les soirs. D'habitude, la nuit, à cette heure-ci, tout le monde dort. Le royaume et son peuple sont même déjà couchés depuis longtemps. A part le roi qui travaille très tard, quelques fois. Cette nuit, il n'y avait pas que le roi de debout, Elsa patientait sur son lit en attendant que le sommeil vienne l'emporter dans un tour de magie pour qu'elle ferme enfin les yeux et qu'elle suive sa soeur, là ou elle était. La chambre était immense, et presque vide. Il y avait un bac avec quelques jeux, deux petites poupées aux effigies de celles qui étaient dans la pièce. Deux lits très hauts et bien rembourrés, à leur opposés, et deux commodes. La blonde, vers la gauche, était tranquillement assise sur son gros matelas blanc et moelleux. Les pupilles explosés, elle regardait le reflet de la nuit s'étalant contre le sol. A l'autre bout, une petite rousse dormait paisiblement. Anna. Elle ronflait, bavait sur sa joue, suçait son pouce et bougeait de partout dans ses draps. Elle n'arrive pas à tenir en place, même en essayant d'aller dans le pays des rêves, quittant le monde réel pour aller dans celui de Morphée. Un pied volait à droite, une main à gauche. Mais sa tête mignonne faisait aussitôt oublier le bruit qu'elle faisait en se tournant dans tous les sens, et tout le vacarme pas possible et les ennuis qu'elle faisait à tout le monde. Anna était le genre de petites filles à faire n'importe quoi, se jeter sur la première occasion qui vient, qui ne réfléchit jamais au conséquence, mais qu'on pardonne tout de suite avec sa petite tête toute chou. Elsa n'avait jamais réussit à lui faire la tête ou à lui refuser quoique ce soit. Elle finissait par en rire lorsque la plus petite faisait une bêtise. C'était un vrai petite ange. Puis c'était son rôle de grande soeur, de veiller et de ne pas en vouloir à le plus petite, de l'aider à grandir du mieux qu'elle pouvait. Car oui, elles ne pourraient pas rester des enfants toutes leurs vies. Il leur faudra bien un jour ou elles deviendraient des adultes. Un jour ou Elsa accédera au trône. Un jour ou Anna devra arrêter de courir de partout, et qu'elle devra apprendre à être présentable au peuple, à réussir un discoure sans faire une gaffe. Un jour ou elle devront grandir.

La fenêtre bougea un peu. Il y avait du bruit dehors, un bruit bien étrange, et une ombre. Elsa s'approcha du bout de son lit pour voir ce que c'était. T'inquiètes pas, ce n'est rien. Tu utiliseras ta magie si c'est une menace. Sa petite voix toute douce et mignonne résonnait dans sa tête comme un conseil courageux. Elle tentait de se rassurait de ce que ça pouvait être, et qu'elle arriverait surement à maîtriser la chose. Son cœur battait un rythme régulier, mais lorsqu'une sorte de bête d'un mètre cinquante pénétra dans sa chambre sans crier garde, en ouvrant les vitres géantes faîtes de verres dans un geste élancé, la blonde ne peut qu'avoir peur. Le vent entra sauvagement et soudainement dans la chambre avec quelques feuilles, remplissant l'air d'un air pur et frais. Le fait de ne pas être déjà couchée jouait des tours à Elsa, et accentuer tout ce qui se passait. Ca exagérait les sons et sa vision de voir ce qu'il y avait. Des plumes bleues et vertes, des ailes tellement grandes qui battaient de partout dans un bruit effroyable, qui, au final, n'était pas si fort que ça. Elle eut le souffle couper, elle respirait légèrement, et ne faisait pas un bruit. Elsa se recula pour se cogner à sa lit en bois et elle observa la créature se dirigeant vers le lit de plus jeune. Si elle touche un cheveux d'Anna, elle se prends ma glace dans la tête. Se jurait-elle à elle-même en panique. Elle n'avait pas peur de s'en servir pour se protéger, surtout que c'était un des êtres qui lui comptait le plus au monde. Son sang passaient d'artère en veine à une vitesse, et son pompeur de sang résonnait dans ses petites oreilles. Elsa n'était que plus blanche, plus elle avait peur. Sa main se prépara, et les zones à côtés d'elle devinrent très froides tout à coup. Mais il ne se passait rien. La sorte d'oiseau coloré regarda sous l'oreiller en tissu blanc plusieurs fois, avant de s'éloigna un peu déçu. Que pouvait-il chercher ? En tout cas il ne l'avait pas trouvé ici, et tant mieux, plus vite il pourrait partir et plus vite la petite souris pourra venir. Mais au lieu de s'en aller de ou elle était venue, elle changea de direction, en ayant comme un soupir de soulagement en se dirigeant vers Elsa. Elle n'avait pas vu que la plus vieille ne dormait pas. Non, non. Ca doit pas se passer comme ça, elle doit ressortir de la ou elle est venue, nous laisser tranquille et me laisser, demain, expliquer tout ça à papa et à maman? Même s'ils ne l'auraient jamais cru, c'était comme ça que devait se dérouler cet imprévu.

Plus elle s'approchait, et plus les inspiration d'Elsa devenait fréquente. Puis la bête bleue s'arrêta dans une sursaut et dans un petit "Oh". Elle avait vu que la blonde avait les yeux grands ouverts, et que non, elle ne dormait pas comme le faisait sa soeur. Mais lorsque l’inconnue murmura de peut être essayer de l'assommer, Elsa sentit son cœur s'envoler et s'écarta encore plus de la créature à plumes colorés.
-N-Ne me faîtes pas de mal ! J'ai des pouvoirs de glaces ! Menaça-t-elle de sa voix fluette, si aiguë et petite. Dans sa main, une fleure de neige se dessina, comme si elle était entrain de congeler. Bon, on est d'accord qu'il y a plus terrifiant, mais la blonde n'a jamais pu essayer de faire autre choses que des flocons et des tas de neiges pour s'amuser, elle et Anna. Elle tremblait presque et pointa ses doigts vers l'étrange personne qui la regardait. Ca se voyait qu'elle ne lui voulait pas de mal. Elle semblait tellement gentille et adorable. Mais Elsa préférait se méfier. On lui avait toujours dit de se méfier. D'être grande et responsable. On lui avait dit tellement de choses. Tellement de choses qu'elle se devait de mettre en oeuvre chaque jours. C'était son rôle, le rôle de l’aînée.
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: For the first time in forever, i lost a tooth ! [Toothiana]   Dim 22 Juin - 14:54


Alors que Toothiana avait constaté que la petite rouquine n'était pas l'enfant ayant perdu une dent, elle s'était détournée du lit et avait enfin remarqué la présence d'un deuxième enfant dans la pièce, à l'opposé de là où elle se trouvait. C'est donc logiquement qu'elle se déplaça dans la direction du dît lit afin de vérifier si finalement cela n'était pas cette deuxième petite fille à qui elle devait prendre la dent. Naturellement, elle voleta en direction du lit, tout en restant à une distance raisonnable de celui-ci afin de vérifier si la jeune fille était bien endormie. Alors que d'un côté, il y avait la petite rousse profondément assoupie - elle doutait même qu'un certain habitant d'un nord, froid, neigeux et glacé eut pu la réveiller avec ses excentricités. De l'autre côté, il y avait une petite fille un peu plus âgée, sûrement la propriétaire de la dent recherchée. Elle avait fait quelques secondes du surplace, le temps d'observer rapidement le lit et avait remarqué la raideur de la jeune fille. Malgré les couvertures présentes, on pouvait imaginer facilement que la petite était droite comme un I, était-ce là le résultat d'un cauchemar ? Tooth s'était alors dirigée vers le lit de l'enfant, qui contrairement à sa sœur avait des cheveux clairs donnant l'impression de réfléchir les rayons de la lune. Son comportement d'enfant assoupis était l'exact opposé de celui de sa sœur - pour dormir dans la même chambre et la façon dont celle-ci était aménagée prouvait qu'elles étaient probablement sœur. Que l'on dorme profondément ou non, que l'on soit en train de cauchemarder ou bien de faire un agréable rêve, peut importe l'option, la personne allongée dans le lit n'était jamais aussi tendue, c'était quasiment du jamais vu - et Tooth en avait vu, des gens, pendant toutes ces années. Alors l'hypothèse la plus probable était que le jeune fille s'était endormi soit en étant tendue, cela n'arrivait pas souvent, mais lors de la perte d'une première dent, il arrivait que certains enfants soient tellement angoissés qu'ils s'endormaient en étant raide comme un piquet. Cependant, il y avait aussi la possibilité que le demoiselle ne soit justement pas endormis.
Elle aurait sûrement du prendre en compte plus sérieusement cette deuxième hypothèse car elle ne se serait pas fait prendre la main dans le sac, si l'on puis dire. Elle aurait pourtant du s'en douter puisque, plus elle s'était approchée du lit de la petite demoiselle, plus la respiration de celle-ci semblait s'accélérer. Tooth était pourtant certaine de ne pas être si effrayante, non ? Quoi qu'il en soit, sa surprise ne fut pas des moindres. Donc elle avait l'excuse du sursaut - et puis, ses petites fées n'étaient pas obligées de savoir qu'elle s'était fait surprendre par une enfant ; fierté de Fée des Dents oblige.
La respiration précédemment erratique de la jeune fille et sa soudaine prise de parole confirma ses soupçons quant au fait qu'elle faisait peur à la jeune fille. Qui pouvait-elle attendre pour collecter sa dent ? Pas la filière française quand même ! Elle secoua gracieusement sa tête et afficha un visage attristé en repensant à ce que venait de dire l'enfant : « N-Ne me faites pas de mal ! J'ai des pouvoirs de glaces ! ». La petite était donc magique ! Magnifique ! Elle pouvait voir la formation d'une fleur glacée prendre forme dans la main de la jeune fille, c'était tout de même impressionnant - bien que pas très terrifiant, mais là n'était pas la question, elle devait à tout prix faire comprendre à la blondinette qu'elle n'était pas méchante et qu'elle était là pour sa dent. C'est donc en affichant un affichant un grand sourire - sans non plus être trop psycho... enthousiaste - qu'elle lui répondit gentiment et calmement :
- Mais voyons, je n'ai aucune intention de faire du mal à qui que ce soit, n'ait pas peur jeune enfant. Je me présente, je suis Toothiana, la Fée des Dents ! Elle fit une petite pirouette dans les air puis mima une révérence, le tout, afin d'essayer de calmer la petite demoiselle toujours effrayer. Je suis venue collecter ta toute première dent ! Finit elle de dire avec un grand sourire et des étoiles dans les yeux, tapant dans ses mains - doucement, elle ne voulait pas réveiller la plus jeune.
Déformation professionnelle oblige, elle était toujours excessivement joyeuse à l'idée de collecter de nouvelles dents.
Voulant rassurer la petite demoiselle elle s'approcha un peu plus, le tout lentement comme si elle cherchait à dompter une bête sauvage - bien qu'en général fuit ces bêtes-là, ou les jettent à l'eau s'ils s'en prennent à ces fées. Une fois plus proche de l'enfant, mais toujours à une distance raisonnable, elle lui dit un ton calme :
- Je te promet que je n'ai aucune intention de faire du mal. Ni à toi, ni à la jeune fille endormis dans l'autre lit.
Elle espérait vraiment que la blondinette comprendrait qu'elle n'était pas une menace. Honnêtement, elle n'était pas si effrayante ? Peut-être était-il déconcertant de voir une fée avec des plumes, mais il fallait aussi ne pas se fier à tous ces préjuger. Le monde est plein de surprise après tout. Et en plus, avec ses plumes Tooth se trouvait plutôt élégante. Elle n'était pas narcissique non, juste honnête envers elle-même ; de plus elle trouvait que ses petites fées étaient aussi magnifiques. Mais ce n'était pas le moment de débattre sur ce sujet.
Elle devait faire attention à ce que son enthousiasme pour ne pas faire peur à l'enfant, elle ne pensait pas pouvoir gérer une crise de panique.
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: For the first time in forever, i lost a tooth ! [Toothiana]   Sam 12 Juil - 21:07


Ses yeux vagues scrutaient devant elle farouchement, son coeur s'affolait aussi vite que si elle aurait été à un pied d'un précipice à la profondeur infinie et aux pics de pierres telles de grandes lames qui lui feraient de l'ombre. Elle cligna deux fois furtivement, ses iris azur qui viraient aux cristal transparent, comme une légère poussière de neige brillante dans une nuit d'hiver glacial, et elles se posèrent sur le visage de la divine créature. Elle avait un air mélancolique dans toutes ses couleurs flamboyantes et ses belles plumes géantes qui bougeaient dans ses amples et gracieux mouvements. Sa bouche était à peine ouverte, et sa langue rose devenait sèche, une moue étonnée. Elle était mystérieuse, magnifique et à la fois pleine de secrets et de ruses. Elsa était craintive de beaucoup. Elle n'avait que quatre ans après tout, et l'inconnu était plus que déstabilisant pour elle. Elle se méfiait de tout, et là, c'était plus qu'un simple insecte. C'était une sorte de bête monstrueuse, ou d'une fée qui paraissait fabuleuse et de grande confiance. C'était dur de savoir lequel des deux était présent devant la jeune blonde à la tête déboussolée, et son bras s'élançant dans sa direction, sans, au fond, aucun but précis. Les traits de son visage étaient doux et apaisants, ils enlevaient la fine crainte qu'elle possédait en ce moment même en elle. Ses jolis et grands yeux violets en forme de biche peut-être en un peu plus rond, et ses longs cils au rose éclatant inhabituel ne pouvaient pas être si terrifiants. Elle devait cacher quelqu'un de bien. Ses yeux clignèrent à leur tour, dans de légers mouvements rapides. Elsa n'arrivait pas à la quitter du regard, après l'avoir longuement épier et observer de chaque angle. Une aura étincelante et lumineuse se dégageait d'elle, et ses pupilles brillaient dans le noir sombre de la pièce, seulement élcairée par un soupeçon épais de la lumière du soir et de la resplandissante lune qui gisait au centre de quelques nuages discrets. Et à travers les faibles et mignonnes respirations de sa sœur qui ronflait presque, en boule dans sa couverture aux symboles royaux -pour une fois la plus jeune avait réussi à fermer l'œil un petit bruit cassait le tout du familier. On aurait dit un éventail qui frappait rapidement, mais ce n'était que ses belles ailes qui attirèrent deux secondes son attention. Et voilà, maintenant elle était plus fascinée qu'autre chose. Son bras descendit vers le bas sans qu'elle s'en rende bien compte, et la fleur commença à se dématérialiser. Un mélange de rose, de bleu et de lavande qui en était absorbant, et une couleur qui n'en n'était pas : Une transparence inégalée, comme de la glace. Un peu comme les sculptures que faisait Elsa pour faire rire la petite rousse. Sa respiration reprit doucement, et elle commença à arrêter de se crisper, se posant délicatement dans le tissus doux et tiède de sa couverture.

Les pâles rayons de l'extérieur se reflétaient sur ses plumes frontales, une épaisse jaune se situait au centre, sertie, sur les côtés, d'une armée de copines/voisines aux tons marins et tropicaux. Sa peau était diaphane et le semblait encore plus sous cette sulfureuse lumière, et son épiderme avait cet effet, comme s'il se transformait en écailles douces et colorées. Telle une sorte de reptile, ou de perroquet. Mais ça lui donnait un fol effet féerique qui venait poser des millions de questions dans la tête et les idées imaginaires d'Elsa. Après tout, elle aussi elle était différente du monde avec ses pouvoirs. Pourquoi sa "nouvelle amie" ne serait pas comme elle ? Raison de plus pour qu'elle s'arrête dans sa paranoïa et qu'elle se pose. C'était drôle comme ses cheveux n'étaient d'autre que de courtes plumes canard et océan. Les détails impressionnants des ombres sur sa "fourrure" étaient incroyables. Surtout pour la petite Elsa.

Puis la jeune fée au regard lucide et amical prit parole, s'approchant encore un peu plus de la blonde. Elle voulait lui faire bonne impression, et elle voulait se montrer gentille. L'apparence, qui pouvait parfois malheureusement trompeuse, ne le semblait pas cette fois-ci. Elle s'agita un peu dans les airs, tout en restant sur place. Elle était encore plus grande maintenant, et tout ça ne faisait qu'émerveiller la petite princesse.

"Mais voyons, je n'ai aucune intention de faire du mal à qui que ce soit, n'ait pas peur jeune enfant. Je me présente, je suis Toothiana, la Fée des Dents !"

Sa voix était celle d'une femme un peu plus grande qu'elle. Une adulte surement. Elle était douce et elle inspirait une confiance absolue. Toothiana. Quel joli nom. Pensa l'enfant, qui aurait presque pu le susurrer, mais elle ne fit rien, et resta presque de glace, à ne bouger que d'un centimètre. Puis la grande fée des dents se permit une petite pirouette bien chaleureuse et plutôt plaisante. C'en était presque drôle, et Elsa eut un petit rire, sa main gauche se dirigeant vers sa bouche, un son adorable y sortant.

"Je suis venue collecter ta toute première dent !"

Elle termina son discour d'un petit applaudissement d'un coup, et d'un sourire presque excessif mais qui ne l'était pas. Elsa était aussi naïve, mais malgré ça elle avait raison de se sentir bien entourée. Et elle avait enfin compris son apparition soudaine et étrange dans sa chambre en pleine nuit. Qui, à part la fée des dents, aurait pu savoir que j'avais perdu ma dent ? Elle se mit alors à sourire. Elle avait envie de la prendre d'assaut et de la torturer de questions. Pourquoi une fée et pas une souris ? Comment ça marchait là-bas ? Travaillait-elle seule ? Au moins, plus besoin de rêvasser pour se l'imaginer, et plus besoin d'harceler son pauvre père qui ne devait rien y connaître.

"Je te promet que je n'ai aucune intention de faire du mal. Ni à toi, ni à la jeune fille endormis dans l'autre lit."

Elsa se sentait enfin parfaitement rassurée. C'était fou comme quelques mots et quelques phrases pouvaient faire changer l'avis de quelqu'un. Elle s'avança un peu à son tour, et posa ses mains sur son lit pour être un peu plus près et réussir à tenir sur elle-même.

"Et bien, bonsoir fée des dents ! Je m'appelle Elsa." Elle prit une pause, et arrangea une petite mèche blonde derrière son oreille. "Tu es vraiment la fée des dents ? Mes parents m'avaient dit que tu étais une souris, et puis tu es même allée voir ma soeur tout à l'heure alors qu'elle n'a pas perdu de dent. Tu n'as donc pas de capteur de dent dans ta tête ?" Sa voix claire résonna dans la pièce.

Elsa se faisait de nombreuses fausses idées, mais elle voulait absolument la vérité.
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: For the first time in forever, i lost a tooth ! [Toothiana]   Jeu 24 Juil - 11:47



Toothiana, après avoir remarqué combien la jeune fille était paniquée par sa présence, constata que celle-ci se dissipait pour être remplacée, petit à petit par de la curiosité. C'était plutôt rassurant de voir un tel changement puisqu'elle n'aurait peut-être pas été capable de s'occuper d'une enfant hystérique. Enfin, elle en aurait été capable, mais elle aurait certainement du user de ses pouvoir de fées et c'était quelque chose qu'elle n'aimait pas faire. Enfin, elle n'aimait pas en user sur les enfants. En soit, c'était logique puisque son existence même était en rapport avec les enfants. Elle ne voulait donc pas les forcer à quoi que ce soit avec ses pouvoirs. Même si parfois, cela lui démangeait les plumes.
Il faisait toujours nuit et les rayons de la lune, passant au travers la fenêtre entrouverte, éclairaient la pièce de façon à ce que l'on puisse se déplacer sans avoir besoin d'allumer une bougie, ou bien la « lumière » ou tout autre moyen d'éclairage existant. Cependant, il fallait admettre qu'elle devait plutôt paraître imposante, une intruse de cette taille qui entre dans une pièce sans y être invitée - et peut importe que cela fasse partie du boulot - elle pouvait et cette acceptation était très profondément enfouie dans son esprit, concevoir le début de l'émergence de l'idée qu'elle ait pu paraître effrayante ; à peine cette idée fit son chemin jusqu'à sa raison qu'elle eut une moue mentale et choisie d'oublier ce qu'elle venait de penser. Elle n'avait pas fait peur, elle avait simplement surpris la personne. Cela faisait toute la différence. D'accord, c'était un poil hypocrite, mais il lui était difficile d'envisager qu'elle puisse faire peur.

Comment s'était-elle rendu compte que la jeune blonde était moins terrifiée ? Elle vit simplement disparaître ce qu'elle était en train de former avec sa magie. Toothiana avait de toute évidence réussie à paraître gentille et sans mauvaise intention avant même de prendre la parole, ce qui était un positif, pas vrai ? Enfin, elle se présenta et pendant qu'elle parlait, l'enfant ne bougea quasiment pas, mais elle fut récompensée par un petit, mais adorable rire quand elle fit sa pirouette. Et son propre sourire s'agrandit à ce son. Puis quand elle expliqua le pourquoi de sa présence dans la demeure des deux jeunes enfants et surtout pour quelle raison elle était ici - soit la dent de la plus grande - elle constata que presque toute terreur avait quitté ses traits et un sourire illumina son visage, ce qui lui donna un air beaucoup plus candide et adorable. Persistait toujours une certaine indécision quant à la plus jeune présente dans la pièce, mais cela disparu dès que Tooth l'assura qu'elle n'avait aucune mauvaise intention envers elle - ce qui était plutôt évident, mais soit. Elle pouvait sentir que la petite demoiselle mourait d'envie de lui poser tout plein de questions.

Ce qui devait arriver arriva et la jeune fille s'avança, se rapprochant ainsi de Tooth. Mais avant de poser toutes les questions qui devaient sans aucun doute fourmiller dans sa tête, elle l'a salua et se présenta. « Et bien, bonsoir fée des dents ! Je m'appelle Elsa. » Tooth répliqua « Bonsoir petite Elsa » le tout avec un grand sourire, elle ne discutait pas souvent avec les enfants, alors elle en profitait un peu. Beaucoup. Et enfin la déferlante de question arriva « Tu es vraiment la fée des dents ? Mes parents m'avaient dit que tu étais une souris et puis tu es même allée voir ma soeur tout à l'heure alors qu'elle n'a pas perdu de dent. Tu n'as donc pas de capteur de dent dans ta tête ? » Toothiana hésita à l'arrêter pour lui dire de prendre le temps de respirer entre chaque question, mais elle n'eut pas le temps, tellement la petite parla vite. Ce qui lui fit quand même écarquiller les yeux. Puis elle lâcha un petit rire, voleta au-dessus du lit de la jeune fille puis finit par s'y asseoir pour rendre la conversation plus confortable, repliant ses ailes dans son dos, elle lui répondit, le tout avec le sourire « Je suis bien la fée des dents, mais les fées ne sont pas les seules à collecter les dents des enfants, il y a aussi les petites souris, qui sont plus présentes dans, hmm, une autre partie du monde. » Elle avait légèrement hésité et ne savait pas si l'enfant le remarquerait ou pas, mais elle ne pouvait pas lui dire que les souris voyageaient, comme elle a travers les mondes, mais restait souvent dans ceux sans magies, enfin, selon ce qu'elle savait.
Elle reprit, l'idée d'un capteur de dent la faisant sourire, « Disons que je sens, comme une sorte de sixième sens, qu'il y a une dent. Et j'avoue ne pas avoir pensé qu'il puisse y avoir deux enfants dans une même chambre et comme j'étais trop enthousiaste, je n'ai pas vraiment fait attention » elle se gratta l'arrière de la tête, montrant ainsi un peu sa gêne « oh, et je tiens à te présenter mes excuses pour la frayeur que je t'ai faite. »
Elle était vraiment contente de pouvoir bavarder.


Dernière édition par Toothiana le Lun 23 Mar - 12:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: For the first time in forever, i lost a tooth ! [Toothiana]   Lun 18 Aoû - 22:10


Plus les secondes passaient et plus Elsa prenait confiance. Plus elle la regardait de haut en bas pour observer chaque jolie plume colorée qu'elle avait et plus elle se re demandait au fond comment avait-elle pu avoir peur de la magnifique créature qu'elle était. Bon si les raisons étaient évidentes : une inconnue immense qui n'est pas vraiment comme la plupart des habitants d'Arendelle couvertes d'un pelage d'oiseau dans qu'on la prévienne. Mais même si la fée des dents semblait différente, la petite fille l'était aussi et elle la comprenait. Être différente des autres enfants lui avait appris à ne pas juger sur quelqu'un qui n'était pas comme elle. Quoiqu'il soit. Que ça soit physique ou mental, un talent caché ou une vision de voir la vie particulière. C'était mieux qu'une bonne morale. Après tout, Elsa voulait se faire accepter, alors pourquoi elle n'accepterait pas les autres ?

Un sourire persistait sur son visage et elle regardait de ses yeux claires Toothiana qui était adorable et inspirait une confiance et avec un air de maman poule presque sur son smiley et ses iris a la couleurs surprenante. C'était comme si elle avait eu un sort qui l'aurait ensorcelé tellement elle se sentait à présent apaisée. Son cœur s'était calmé et c'était presque si elle avait envie de rire de tout, frôlant l'état d'euphorie. Mais il ne fallait pas réveiller sa petite sœur, qui une fois sur deux, avec le sommeil léger et lourd. Un jour au moindre craquement du parquet où Elsa se serait lever pour aller au toilette qu'elle aurait bondi, se jetant sur l'aînée pour la plaquer au sol et la supplier de construire encore un bonhomme de neige -la rousse est une accro aux pouvoirs de sa sœur, c'est vrai qu'il a de quoi être fascinée par la magie blanche de la blonde. Et un autre jour, on aurait pu placer un éléphant qui aurait dansé la zumba dans la chambre, la petite aurait ronflé jusqu'à midi, au moins. C'était presque une fois sur deux. Mais, heureusement pour la créature magique, ça semblait être une lourde nuit pour la plus jeune qui s'enfouit encore dans sa couverture, frissonnant.

Elsa s'avança encore sur son lit pour être au bout et être en face de Tooth, la fixant dans ses prunelles qu'elle trouvait sublimes et qui lui donnait presque envie d'avoir les mêmes (il ne faudra pas prendre peur si demain elle passe sa journée à demander des yeux violets.) Elle était très surexcitée par la situation et elle sautillait sur place, on aurait presque cru qu'elle mourrait d'envie d'aller au toilette -ce qui n'était pas le cas évidemment. Elsa voyait aussi que la rencontre faisait plaisir a la fée des dents. C'était presque une première pour elle aussi. Elle ne devait sûrement pas avoir l'habitude et l'occasion qu'un enfant reste réveillé et qu'ils engagent la discussion, car le marchand de sable faisait très souvent son boulot correctement, et que les ténèbres de la nuit étaient assez envoûtants. Mais Elsa avait tenu, fière d'elle d'ailleurs. La fée voltigea dans un rire après avoir vaguement écarquiller les yeux. Oui Elsa parlait vite, et ça elle le savait, mais ce n'était pas vraiment de sa faute, surtout qu'elle était tellement heureuse qu'il était dur pour elle se contrôler. Toothiana peut place au bout du lit et s'assit avec un sourire. Rester de longues heures debout pouvait être fatiguant. Une autre question traversa l'esprit de la petite : mais elle devait avoir de autres enfants a voir ? Son cœur se serra quand elle se questionna pour se dire que la fée ne resterait pas très longtemps avec elle et ce fut presque si ses yeux eurent envie de pleurer.

Mais elle lui expliqua qu'elle n'était pas seule a travailler et qu'elle avait de petites fées qui l'aidaient, et Elsa imaginant joliment des petites lucioles en mini Tooth volant de partout à la recherche de dents, ce qui la fit rire. "Tu ne vas me laisser si vite, hein ?" S'affole-t-elle un peu en s'approchant de la grande femme qu'elle était. Elsa se attachait déjà à la créature alors qu'elles ne se connaissaient a peine. C'était ça l'enfance, l'insouciance et l'amour que l'on offre aux inconnus et a tout le monde. Tooth continua. « Disons que je sens, comme une sorte de sixième sens, qu'il y a une dent. Et j'avoue ne pas avoir pensé qu'il puisse y avoir deux enfants dans une même chambre et comme j'étais trop enthousiaste, je n'ai pas vraiment fait attention » La blonde eut un sourire, c'était drôle comment ça marchait, ça lui donnait même envie de fabriquer de fausses dents de glaces pour voir si elle viendrait, ou d'aller pendant la nuit arracher une autre dent a sa sœur ou à ses parents pour la faire venir. (Elle n'oserait pas le faire a elle-même, la douleur d'une dent fut déjà trop douloureuse.) « oh, et je tiens à te présenter mes excuses pour la frayeur que je t'ai faite. » Elle se gratta doucement l'arrière de la tête couverte de plume et Elsa eut une sorte de rire. "Ce n'est pas grave ne t'en fais pas ! Et je trouve ça génial ! Dis moi, des enfants t'ont déjà vue à part moi ? Ou certains ont-ils essayé de te faire de mauvais tours ? Elsa avait envie de lui demander tellement de choses mais elle s'arrêta et s'empêcha de continuer.
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: For the first time in forever, i lost a tooth ! [Toothiana]   Ven 22 Aoû - 19:08



Elle qui parfois craignait les réactions excessives des enfants lorsqu'ils voient une des petites fées, où elle-même, en action bon certes il arrivait aussi que ceux soient les petits qui lui fassent une telle frayeur qu'elle pourrait en perdre une ou plusieurs plumes rien qu'en sursautant ; non mais quelle idée aussi de se cacher et attendre pour enfin faire acte de présence en parlant suffisamment fort pour être entendu. C'était en quelque sorte une chance que cela n'arrive pas tout le temps, elle ne ressemblerait plus à rien sinon, autrement dit, elle n'aurait plus de plumes …

Quoi qu'il en soit, la petite Elsa semblait maintenant parfaitement rassurée ; souriant sans cesse. Toothiana savait pourtant que la jeune fille l'observait avec une grande attention, cela ne la rendait pas mal-à-l'aise de toute façon, puis il fallait admettre que si elle ne l'avait pas fait elle se serait presque sentie vexée. Mais bon, ses plumes étaient magnifiques, elle le savait mais elle n'allait quand même pas en faire tous une histoire si un, ou une enfant, n'observait pas celles-ci avec curiosité. Dans les yeux de l'enfant, elle pouvait y lire tout un tas de questions qu'elle retenait de sortir. Et si elle n'avait pas fait attention à l'expression de la demoiselle, le fait qu'elle se dandinait sur son lit était un signe tout autant, sinon plus, évocateur de l'excitation qu'elle ressentait. Cela était encore plus amusant à voir et surtout sa joie n'en était que décuplée, cela signifiait que la petite blonde avait envie que Tooth reste avec elle pour un petit moment. Et comme elle n'avait pas envie de partir, elle en était ravie. C'était une aubaine dont elle est eut envie de se joindre à la collecte des dents cette nuit-là plutôt que de rester au temple, vérifiant si les boîtes contenant les dents des enfants étaient bien entretenues, s'il n'y avait aucun souci entre ses petites fées et des rencontres inattendues ; tous ceux qui pensaient qu'elle laissait faire les petites fées pendant qu'elle se lustrer les plumes au soleil ne pouvaient pas avoir plus tort.

Elsa se rapprocha encore plus d'elle une fois qu'elle eut pris place sur le lit de celle-ci. Cependant, sans en savoir la raison, le visage pourtant incroyablement joyeux de la jeune fille pris soudain une expression triste, avait-elle fait quelque chose de mal ? Elle ne posa pas la question, mais garda la garda en tête. Elle eut néanmoins une réponse « Tu ne vas pas me laisser si vite, hein ? » Toothiana eut alors un petit sourire et posa ses deux mains sur les fines épaules de du petit avant de finalement l'attirer contre elle, essayant de réconforter la jeune fille dans une étreinte « si tu ne veux pas que je parte maintenant, je n'avais pas vraiment envie d'y aller donc ne t'en fais pas. Je devrais par contre partir avant le levé du jour » elle s'écarta de la jeune fille, puis en la regardant droit dans les yeux « quant à toi, jeune demoiselle, tu devras aussi finir par dormir, je ne voudrais pas que tu sois épuisé demain matin » voilà qu'elle culpabilisait déjà d'avoir été vue en action par une enfant et que la concernée voulait bien discuter avec elle ; elle serait probablement incapable de rester éveillée toute une journée. Ébouriffant avec sa main la tête de la petite, elle se réinstalla pour expliquer de la meilleure façon possible la façon dont elle savait dans quelle maison aller afin de trouver les enfants ayant perdu une dent de lait.
« Ce n'est pas grave ne t'en fait pas ! Et je trouve ça génial ! Dis-moi, des enfants t'ont déjà vue à part moi ? Ou certains ont-ils essayé de te faire de mauvais tour? » voilà qui devenait intéressant « Et pourquoi donc voulez-vous savoir ça jeune fille » dit-elle en affichant une mine sévère en regardant la petite dans les yeux, mais ne tint même pas une minute, avant de rire le moins bruyamment possible puis enfin répondre « Bien sur que d'autres enfants m'ont vu, mais ça n'arrive pas à chaque fois, et puis, plus ils grandissent, plus ils oublient et pensent que cela n'était qu'un rêve. » Elle ne put retenir l'élan de tristesse qui l'envahit en parlant de ce phénomène. Pensant à autre chose, notamment à la deuxième partie de la question elle reprit « Si on m'a déjà joué de mauvais tour ? C'est une bonne question, une fois je crois qu'on a essayé de m'arracher une plume. Mais je n'arrive pas à me souvenir d'autre chose maintenant. » un petit sourire d'excuse « si tu as d'autres questions, n'hésite pas. » finit-elle par dire en riant légèrement, en voyant que la demoiselle se retenait d'en poser.
Toothiana se demandait comment cette soirée allait finir. Peut-être qu'elle ferait voler la jeune Elsa au travers d'une pièce. Cela pourrait être tellement amusant !
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: For the first time in forever, i lost a tooth ! [Toothiana]   Sam 20 Sep - 16:13


Elsa au fond, était juste impressionnée de l'ampleur de la beauté de la mystérieuse créature qu'était Toothiana. Grande et étincelante devant la lumière pâle de lune qui se reflétait sur elle, tournoyant et riant à pleine éclat, et deux yeux à la couleur pétillante qui l’apaisait d'un regard doux et presque "maternel". Quand on est enfant, dans ce genre de situation, on admire étrangement la personne qui nous étonne le plus, on lui voue alors comme... Une sorte de fascination. Comme quelqu'un aurait pu le faire quelqu'un avec un dieu, ou une déesse. Ou... Créature mystiques, et autres choses qui pourrait avoir cet effet de supériorité qui donnerait à une foule d'être comme elle. Avec les plus jeunes, c'était pareil. Certains choisissaient un membre de leur famille, d'autre une personne de la royauté, et Elsa était aujourd'hui entrain de souhaiter de tout son coeur de pouvoir un jour ressemblait à la jeune fée des dents. Mais bon, on savait tous que ce n'était que passager, et que demain, ça serait à peine si ses parents n'iraient pas la convaincre à un rêve, comme le font tous les parents, brisant l'innocence et la magie que gardent les plus jeunes dans leurs coeurs et les forgeant vers le monde cruel des adultes. Stupide chose.

Alors, Toothiana, s'allongea dans la couverture froide, s’imprégnant du lit, et la rassura, lui expliquant qu'elle n'avait pas vraiment envie de partir et affichant un sourire qui avait doublé de volume sur le visage de la petite blonde. Même ses pupilles heureuses et sa bouche qui aurait pu former un D majuscule n'arrivait pas à montrer comme le moment était magique et comme aujourd'hui, elle était heureuse. Mais à la fin de la phrase, sa moue eut un petit pincement, et un "Oh" un peu déçu finit par sortir. Mais bon, il était vrai que toutes bonnes choses avaient, malheureusement, une fin. La jeune femme se décala pour la regarder dans les yeux, Elsa toujours assise sur ses genoux, les mains centrées ensembles. Puis elle lui répondit qu'il y aurait aussi un moment pour elle ou ses yeux ne tiendraient pas, et ou le marchand de sable passerait. Elsa secoua doucement la tête de gauche à droite pour dire que, non, elle tiendrait, se frottant énergiquement d'une main l'oeil droit. Elsa était si naïve, la pauvre, elle qui ne voulait pas que tout s'arrête dans quelques heures, elle trouvait que c'était trop rapide. Alors, la main tiède de Tooth vint ébouriffer la chevelure et frange champagne de la petite, un sourire amusé sur le visage, sous les yeux de la princesse qui ne comprenait pas encore l'amusement qu'elle avait sur son expression faciale.

Puis elle reprit sa place, et lui expliqua comment marchait son travail et comment elle faisait. Elsa sautillait presque sur place : Elle voulait devenir petite fée chasseuse de dents, ça semblait tellement plus amusant qu'être reine.

La jeune fée lui répondit tout d'un coup, sur le sujet des enfants farceur, une mou sévère et les sourcils froissés. « Et pourquoi donc voulez-vous savoir ça jeune fille ? » Avant de laisser finalement un rire naturel sortir de sa gorge. « Bien sur que d'autres enfants m'ont vu, mais ça n'arrive pas à chaque fois, et puis, plus ils grandissent, plus ils oublient et pensent que cela n'était qu'un rêve. » Elsa écoutait d'une oreille adroite, toujours autan passionnée, et observant le soupçon de tristesse que refermait son visage. Il était vrai que de se faire oublier de la mémoire de personne adorable, pouvait faire en quelque sorte un peu mal, oui, Elsa n'avait peut-être pas vécu grand chose dans vie, mais elle voyait le peu de peine que ça pouvait lui faire. Mais Tooth reprit pour lui répondre à sa seconde question. « Si on m'a déjà joué de mauvais tour ? C'est une bonne question, une fois je crois qu'on a essayé de m'arracher une plume. Mais je n'arrive pas à me souvenir d'autre chose maintenant. » La blonde eut un petit rire en imaginant la situation cocasse, d'un petit enfant, le regard espiègle et rusé, tentant d'arracher la plume arrière de la fée des dents. Elle plaça sa main discrètement devant sa bouche pour camoufler le son.

Toothiana termina en riant que si elle voulait encore la questionner, elle pourrait. La blonde sauta sur l'occasion. "Tu crois que je pourrais devenir une fée des dents ?" Elle leva son arrière train de ses jambes, toujours sur les genoux. "Oh et tu crois que tu pourrais me faire voler ? S'il te plaaaait." Commença-t-elle. La princesse voulait vraiment essayer, l'idée lui avait traversé l'esprit vaguement et elle aurait pu être vraiment lourde et insister jusqu'à l'aube, si il l'aurait fallut. Au fond, Elsa pensait à bien trop de choses, et elle était heureuse comme elle ne l'avait jamais été. C'était une soirée géniale, et même si sur le coup, elle fut une pointe triste de ne pas pouvoir vivre ce moment magique et mélancolique avec sa petite soeur. Elle était sûre que celle-ci aurait adoré, sautillant de partout et harcelant la pauvre dame pour voler et lui aurait, aussi, quant à elle, arracher une plume en douce de derrière pour pouvoir admirer l'étrange "costume", comme elle l'aurait sortit. Mais la petite princesse se doutait qu'il fallait qu'il y ai le secret, et qu'elle le garde entre elles.
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: For the first time in forever, i lost a tooth ! [Toothiana]   Sam 20 Sep - 22:19


Toothiana appréciait le temps qu'elle passait avec la jeune fille. C'était agréable de pouvoir discuter de la sorte de temps en temps avec les enfants. Elle trouvait ça adorable de voir que la petite blonde était en quelque sorte fascinée par sa personne. Ce qu'elle pouvait comprendre puisque si on ne vit pas à un endroit où c'est courant, c'est toujours surprenant de voir qu'un mythe existe. Elle était déterminée à rester le plus longtemps possible éveillé, mais malgré sa détermination Toothiana se doutait qu'a un moment donné la fatigue l'emporterait et qu'a ce moment-là elle devra partir. Peut-être lui laisserait-elle un petit quelque chose en souvenir ? Elle verrait bien quand le moment arrivera.
La curiosité des enfants avait quelque chose de tellement candide qu'il lui était souvent impossible de ne pas répondre aux questions avec entrain. Et c'était d'autant plus agréable de voir que la petite Elsa était vraiment intéressée par ce que Tooth disait. Elle ressentait une certaine fierté à raconter comment se passait son travail, certes elle ne pouvait pas tout dire car Elsa était trop jeune pour comprendre le fonctionnement complet du Temple. Il lui était parfois difficile de l'expliquer tellement c'était étrange et compliqué, sauf évidemment lorsque le principe est compris, mais encore fallait-il expliquer le principe et le faire comprendre.

Quoi qu'il en soit, la discussion continuait maintenant sur les fois où des enfants l'avaient surprises – où les fois elle avait laissé les enfants la surprendre, oui, c'était deux choses totalement différentes – et si certains d'autres eux réagirent de façon inattendue. L'histoire où on lui avait presque arraché une plume semblait amuser la petite, elle essayait cependant de cacher son rire. Peine perdue, elle avait été démasquée. Une expression indignée sur le visage – quoique pas mal amusée aussi – s'exclama-t-elle « Mon malheur vous amuserez-il jeune fille ? C'est extrêmement douloureux de se faire arracher une plume. » Mais comme elle ne pouvait pas rester insensible face à ses deux beaux yeux elle fit un petit clin d’œil le tout en souriant.

En tout la petite blonde n'était plus du tout effrayée par Toothiana, ce dont elle était plus que ravie. Faire peur aux enfants n'étant pas vraiment son travail, c'était légèrement – ou énormément – blessant. Voilà pourquoi elle avait un tel comportement, entendre par là qu'elle agissait souvent avec un engouement beaucoup trop présent. Toutefois cela n'était pas tout le temps qu'elle le faisait ; souvent c'était de façon totalement naturelle, au grand dam de ses petites fées. La demoiselle continua à lui poser des questions, comme elle lui avait dit qu'elle pouvait le faire « Tu crois que je pourrais devenir une fée des dents. » Toothiana se releva pour se mettre à la hauteur de la jeune fille, un doux sourire sur le visage « Je ne sais pas petite Elsa, mais si tel est ton souhait, va savoir ce que la magie peut faire. » Elle-même ne savait pas trop comment tout cela se passait. Parfois elle voyait une nouvelle petite fée qui arrivait devant l'entrée principale du Temple, semblant complètement perdue. C'était sa tâche et celle des autres de faire en sorte que les nouvelles se sentent de suite acceptées. Elles étaient une immense famille en quelque sorte.
La dernière question la fit sourire de façon assez démente « Oh et tu crois que tu pourrais me faire voler . S'il te plaaaait. » comment refuser une telle demande ? Et plus encore : comment refuser de faire un tour dans les airs avec un enfant dans les bras ? Bien sûr, elle allait dire oui ! « Évidemment que je peux faire ça ! Dis-moi dis-moi, où veux-tu faire un tour ? Autour du château ? » elle se pencha vers la jeune fille, conspiratrice et chuchota « Ou à l'intérieur ? » Il était certain qu'elle se réjouissait à cette future activité et espérait que la jeune blondinette apprécierait tout autant.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: For the first time in forever, i lost a tooth ! [Toothiana]   


Revenir en haut Aller en bas
 

For the first time in forever, i lost a tooth ! [Toothiana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAGIC IS COMING ™ :: HORS-JEU :: ARCHIVES :: ARCHIVES VERSION N°01 :: SUJETS RP-