Petit rappel : Le forum ne suit pas la série.
Tout ce qui se passe au-delà de la saison 1 est à jeter aux oubliettes, merci

Partagez | 
 

 Miss Tick ¤ I'm just dreaming of tearing you apart.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Miss Tick ¤ I'm just dreaming of tearing you apart.   Mar 23 Sep - 0:52






MAGICA SIXTINE DE SPELL
Feat Aimee Teegarden



ღ Ma véritable identité


ϟ nom : de spell ϟ prénom : magica sixtine ϟ date de naissance : 31 octobre ϟ Âge : elle s'approche dangereusement de la trentaine ϟ lieu de naissance : fairytaleland ϟ lieu de résidence : un volcan, à fairytaleland ϟ métier(s), occupations : sorcière et un peu (beaucoup) voleuse. ϟ orientation sexuelle : hétérosexuelle. ϟ statut social : célibataire et ça lui va très bien.ϟ groupe : i’m magic ! ϟ rang : la plus belle cane magicienne de l’univers ϟ personnage [] inventé [xx] tiré d'un conte/autre... ϟ son univers : Donald Duck


ϟ Quels sont vos signes particuliers ? Sixtine est un canard. Oui, oui, un canard. Y a un problème ? La mort avait prévenu, elle n'aurait sans doute plus sa forme humaine. Au moins, elle a retrouvé la vie, de quoi doit-elle se plaindre ? Plumes, bec jaune, voix fluette, pieds palmés et ailes, le combo extrême.

ϟ Quelles sont vos principales habitudes/manies ? Sixtine n'a pas vraiment d'habitude, sauf réfléchir, jours et nuits, à des plans plus ingénieux les uns que les autres pour réussir sa quête. Pour les manies, c'est différent, elle en a plein : ranger ses ingrédients par ordre de couleur, avoir une cabane impeccable, tout doit être symétrique et elle à mit un point d'honneur sur le port de chaussures et la coquetterie. Sixtine se DOIT d'être sexy. Même avec des plumes.

ϟ Quels sont vos qualités, vos défauts ? Ambitieuse, Angoissée, Asociale, Astucieuse, Assidue, Autoritaire, Bagarreuse, Consciencieuse, Curieuse, Débrouillarde, Déloyale, Désorganisée, Directe, Entêtée, Entreprenante, Grossière, Impulsive, Ingénieuse, Inventive, Malveillante, Maniaque, Méthodique, Nerveuse, Observatrice, Patiente, Persévérante, Rancunière, Rusée, Stressée, Susceptible.
Rangé dans l'ordre alphabétique. Applaudissez l'effort.

ϟ De quel camp faites-vous partie ? Le mal. Il fut un temps, cependant, où Sixtine faisait partie des gens biens. Mais la noirceur de sa magie et de Sinisterland s'est installée dans son cœur éteint depuis longtemps.

ϟ Quel(s) est/sont votre/vos ennemi(s) ? Picsou est en haut de la liste. Ensuite vient le reste du monde. Les bienheureux, les blagueurs, les niais, les naïfs, les gentils, les doux, les optimistes, l'autre con d'à côté, les monstres, les fées, les sirènes, les magiciens, les fiers, l'océan, le soleil, les nuages, le bonheur, l'amour. Le Monde.

ϟ Avez-vous une quête à accomplir ? Sixtine cherche à acquérir le premier sou gagné par Picsou, qu'elle compte utiliser pour une potion très importante. Néanmoins, il ne la laisse pas faire, faisant appel aux plus fins des pièges pour l'empêcher d'atteindre son but.

ϟ Avez-vous des objets dont vous ne vous séparez jamais ? Son grimoire. Elle l'a toujours sur elle (en version poche, bien entendu. Vous la prenez pour qui ?) et ne s'en sépare jamais.

ϟ Avez-vous déjà été confronté à la magie ? Elle l'habite toute entière, la magie. Chaque partie de son corps la ressent. Elle n'est pas la plus puissante des sorcières noires mais elle se débrouille comme elle le peut. Seulement, il arrive que sa haine prenne le dessus et cette fois, elle ne contrôle plus rien. Ce qui la rend plus ou moins dangereuse, quelques fois. Ou complètement idiote.

ϟ Quelle est la dernière chose que vous faisiez avant que le sort ne vous envoie dans notre monde ? Elle tentait une nouvelle fois de s'approprier ce putain de sou. Un plan parfait !

ϟ Un dernier mot ? Déjà que j'ai dû faire appel à un narrateur pour pas répondre à tes questions, je vais pas m'adresser à toi maintenant.



ღ Nouvelle identité : À Storybrooke


ϟ nom : crows ϟ prénom : angel ϟ date de naissance : 24 Décembre 1987 ϟ Âge : 27 ans ϟ lieu de naissance : washington D.C, la capitale des états-unis. ϟ lieu de résidence : une vieille maison insalubre excentrée de la ville ϟ métier(s), occupations : simple aide-soignante à l'hôpital ϟ orientation sexuelle : hétérosexuelle ϟ statut social : veuve

ϟ Quels sont vos nouveaux signes particuliers ? Elle a retrouvé sa forme humaine, la cane. Une partie de sa malédiction a été levée grâce à une autre. Mais ça, elle ne s'en rendit compte qu'après la libération de Storybrooke.

ϟ Quelles sont vos nouvelles principales habitudes/manies ? Angel n'aime pas beaucoup la routine bien qu'elle se sente rassurée quand elle est présente. Sa principale manie est de trop donner de sa personne pour contenter tout le monde, quitte à se laisser marcher sur les pieds. Elle oublie un peu trop le mot "non".

ϟ Quels sont vos nouvelles qualités, vos nouveaux défauts ? Angel est du genre calme et généreuse, prête à aider les autres à n'importe quel prix. Elle ne se met jamais en colère, préfère taire ce qu'elle pense la plupart du temps et est totalement digne de confiance. Elle sait rire de tout, et est ouverte à tous les discours et points de vue. Serviable, vous pourrez lui demander n'importe quoi et elle le fera.

ϟ À cause de la malédiction, les habitants de Storybrooke ont vécu la même journée pendant vingt huit ans, jusqu'à l'arrivée d'Emma Swan. Décrivez-nous cette journée répétitive : Pendant vingt-huit ans, Angel est rentrée chez elle à sept heures du matin, après une nuit de garde passée à l'hôpital. Storybrooke est une petite ville et les urgences peu nombreuses, mais la jeune femme trouve toujours quelque chose à faire dans les services. Quand elle retourne dans sa petite maison qui commence à tomber en ruines depuis la mort de son mari, elle en profite pour faire un footing matinal. Inspirer, expirer, transpirer. C'est comme une purification.
Arrivée, elle prend sa douche froide et dort jusqu'à midi trente-quatre. En se réveillant, elle fixe le portrait de son mari, qu'elle a l'impression d'avoir oublié dans ses rêves. Elle se lève, et attrape un bouquin, son préféré. Elle l'a lu et relu mais impossible de s'en lasser.
Durant l'après-midi, impossible de la passer tranquillement installée sur le canapé. Faut qu'elle reparte à l'hôpital, faut qu'elle aide tout le monde.
Vers la fin de la journée, le beau Balthazar McDuck lui téléphone et ils planifient leur dîner en tête-à-tête. Angel, elle a le cœur qui bat à la chamade à l'entente de sa voix mais elle se sent coupable. Son mari est mort, il y a deux ans. Elle l'aimait. Elle ne peut pas en aimer un autre. Mais elle s'y rend quand même, yeux doux, sourire amicale. Angel, elle le charme pas, cet homme qu'elle a soigné il n'y a pas si longtemps que ça pour une blessure.
Dès que vient le temps pour eux de se séparer, il ne se passe rien et c'est peut-être tant mieux. Elle rentre et se couche dans son grand lit froid et vide. Le lendemain, elle se réveille dans la petite chambre pour les aides-soignantes qui veillent sur les malades la nuit. Ça ne la choque pas : elle a déjà oublié la journée d'hier.


ϟ La nouvelle vie de ton personnage en quelques lignes : Angel Crows est née à dans la ville de Washington D.C, dans laquelle elle a vécu presque toute sa vie. Fille unique, elle réussit son parcours scolaire avec brio, jusqu'à l'obtention d'aide-soignante, à vingt ans. Après deux ans dans un service qui la passionne, elle rencontre Tristan, un technicien qui vient tout juste d'arriver dans l'hôpital. S'entame un jeu de regards, de sourire, de caresses accidentelles, jusqu'à ce qu'il fasse le premier pas et l'invite à déjeuner.
Un an plus tard, les voilà mariés et heureux. Quelques mois après, ils démissionnent de leur boulots respectifs et s'enfuient à Storybrooke dans le Maine, une petite ville bien agréable qui leur avait tapé dans l’œil sur un de ces sites immobiliers.
Une maison à rénover dans un endroit comme celui-ci, c'était le rêve de Tristan. Seulement c'est ce qui l'a tué. Tombé du toit, comme une feuille morte, faisant de sa femme une veuve d'à peine vingt-quatre ans.
Après ce drame, Angel ne s'est pas repliée sur elle-même, au contraire. Elle a continué à vivre, à se rendre utile et occuper ses journées pour ne plus penser. Pour seul témoin de ses pleurs, une maison délabrée.








Dernière édition par Angel Crows le Jeu 30 Avr - 23:03, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Miss Tick ¤ I'm just dreaming of tearing you apart.   Mar 23 Sep - 1:01



TUMBLR

ღ Tell Me A Story...


Elle avance dans l’allée fleurie, sous les regards émerveillés des invités. Elle est belle, la mariée, resplendissante dans sa robe de princesse blanche. Comme c’est émouvant, un père qui guide sa petite fille devant l’autel où un autre homme l’attend. Et lui, il la fixe avec cette lueur excitée dans les yeux. Il a l’air serein, confiant. Hier, il fêtait son enterrement de vie de garçon avec un tas d'autres femmes. La fidélité ? Jamais entendu parler.
L’orgue résonne dans la grande salle, et chaque note lui donne un mal de crâne atroce. Mais qu’est-ce qu’elle fout là, serrée dans son putain de corset qui l’empêche de respirer ? Elle s’accroche au bras de son père, son bouquet de roses rouges dans l’autre main, qu’elle tient si fort que ses phalanges blanchissent et craquent. Je veux pas l'épouser.
Trop tard, son futur mari a glissé sa main dans la sienne, totalement moite. Y a pas le feu de la passion quand elle le regarde, elle ressent rien. Son cœur tambourine dans sa poitrine, désireux de se barrer d’ici pour trouver son âme sœur. Parce c’est pas lui. Elle est oppressée, la mariée, elle ne sait plus quoi faire, elle va perdre la tête. Les paroles du vieil homme chargé de les unir n’atteignent même pas ses oreilles. Elle est dans sa bulle, elle réfléchit, elle jette des coups d’œil aux portes grandes ouvertes, au soleil qui lui sourit. Tu ne peux pas, lui murmure une voix dans un coin de son crâne. Elle est bien trop jeune pour se marier, et tout ça pour faire de ses parents des gens riches ? « Magica Sixtine De Spell souhaitez-vous épouser Tyson Edouard d'Orlages ici présent, pour le meilleur et pour le pire, jusqu’à ce que la mort vous sépare ? »

« Non. » Un nouveau regard vers la sortie et la mariée s’élance dans l’allée, sous les cris de surprise dans l’assemblée. Sa mère tente de la retenir mais c’est trop tard. Elle s’envole comme une colombe, déjà hors d’atteinte. Ses talons claquent sur les dalles du sol. Cependant, la faucheuse l’attend à la sortie, patiente et parfois farceuse. A vrai dire, le mari était peut-être le coupable de sa présence.
La fiancée, dans sa fuite, ne voit pas le piège dans lequel elle tombe. Oh, comme c'est étrange, un assassin patiente, caché dans l'ombre. Le poignard traverse sa peau douce et pâle, le sang souille le blanc de sa jolie robe au niveau de la poitrine. Elle meurt sur le coup, la colombe, les yeux ouverts face au ciel bleu, les cheveux étalés autour de son visage terriblement paisible. Elle ne voit plus, elle n'entend plus. Et pourtant le soleil brille, les gens hurlent. Oh, elle est belle, la mariée, resplendissante, en ce jour funeste.

Jusqu'à ce que la mort vous sépare.

¤¤¤

Elle était revenue. Sa grand-mère avait réussi à la délivrer de ce monde obscur et désolant. Elle avait fait un pacte avec la mort. Sa vie contre la sienne. Seulement, la forme dans laquelle son esprit reviendrait avait été confié au hasard. Elle était déterminée, elle aurait tout fait pour sa petite-fille, que sa propre mère avait tué, aveuglée par la jalousie. Les pouvoirs de la famille, donné par le Ténébreux, sautaient parfois une à deux générations. Quand la vieille femme ferma les yeux pour la dernière fois, Sixtine revint à la vie. Au retour de sa fille unique et chérie, le père avait refusé que celle-ci se regarde dans un miroir pendant une semaine. Jusqu'à ce qu'elle reprenne réellement conscience et réalise l'horrible réalité. « Je suis...UN CANARD ?! » Après des heures passées dans le noir, à tenter de retrouver la surface, voilà qu'elle revenait avec des plumes et un énorme bec ?! En colère, la nouvelle jeune cane en voulait à sa grand-mère de s'être sacrifiée pour elle. Sa mère avait voulu qu'elle meurt et elle l'avait été. Tant pis. Elle n'avait pas eu le temps d'avoir peur. Alors pourquoi ?
Sa magie, qui jusque là ne s'était pas réellement exprimée, et alimentée par la noirceur de malédiction, commença à faire sérieusement parler d'elle. Lustre qui explose, objets qui s'éclatent contre le mur. Elle se détestait, Sixtine, comme elle détestait le monde entier, sans exception. Il fallait qu'elle s'en aille. Loin. Et peut-être tourner la page. Était-ce possible ?

¤¤¤

Donaldville, FairytaleLand.

Il n'y a que dans cette ville, habitée par des centaines de canards anthropomorphes, que Sixtine a d'abord pensé à rejoindre. Elle s'est installée dans une petite cabane excentrée de la ville, là où personne ne remarquerait ses activités obscures. Pendant des jours et des nuits, elle s'entraîna à lancer divers sorts à l'aide du grimoire que lui avait donné sa mère. La magie en elle s'intensifiait et son expérience grandissait.
Seulement, les voisins commençaient à se douter de quelque chose, et à chaque fois que Sixtine osait montrer le bout de son nez, dans ses habits aussi noirs que sa magie, on la dévisageait. Elle haïssait son apparence et sa vie. Elle haïssait tous ces canards ridicules. Peut-être pouvait-elle réussir à fabriquer une potion pour retrouver sa forme humaine...
Elle avait presque tous les ingrédients, et il ne lui restait plus qu'un petit coup de chance.

« Donne-moi ton sou, vieux canard ! » hurla-t-elle face à Picsou, le canard le plus riche du monde. Elle en avait besoin de cette pièce, pour sa potion. Tellement, qu'elle en mettait sa vie en péril. Il était représentatif du début d'une grande fortune, la plus spectaculaire et elle le sentait : le sou était entouré d'une aura de chance phénoménale. C'était ce qu'il lui fallait à tout prix. Mais malheureusement, son ennemi n'était pas du genre à se laisser faire. Il tenait à ce sou comme à sa vie, peut-être plus.

¤¤¤

Dans les cavernes d'un volcan éteint, FairytaleLand.

Après quelques tentatives de vol, Sixtine s'enfuit dans un monde qui lui correspondait mieux. Les canards de Donaldville, au courant des intentions de la cane, l'avait presque chassé de la ville. La sorcière erra dans la forêt durant un long moment, ne s'arrêtant que pour manger et dormir un peu, jusqu'à se retrouver au pied d'un volcan endormi. Elle y découvrit un regroupement de grotte inhabité, et Sixtine s'y sentit tout de suite à sa place.
Et c'est dans ces couloirs de pierre, isolée de tous, qu'elle imagina des millions de stratagèmes pour parvenir enfin à s'emparer du sou et combattre sa malédiction.

Jusqu'à ce qu'un imprévu l'embarque, elle et tous les royaumes, dans un monde inconnu : Storybrooke.





ღ through the looking-glass

Prénom : adriana kay *meurt*
Pseudo(s) : nevermor sur la toile
Âge : dix-huit aaaans
Anniversaire : le neuf avril
Pays : france
Comment as-tu connu le forum : je dois vraiment tout réexpliquer ?
Fréquences de connexions : tout le temps. pour les RPs, j'essaie de poster au moins un RP par semaine
Commentaire(s) salu felyxe mdrrrrr ta vu trouasiaime conte lol tu va fére kwé? mdrrr bye







Dernière édition par Angel Crows le Jeu 30 Avr - 22:58, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Miss Tick ¤ I'm just dreaming of tearing you apart.   Mar 23 Sep - 9:12


Je vé trolololé mdrrr *vire Kikoo* Bienvenue avec Mystique... Miss tiques... Miss Tick ! Et bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Miss Tick ¤ I'm just dreaming of tearing you apart.   Mar 23 Sep - 17:19


Ils sont trop de la balle, tes jeux de mots /pan
Merciiii, bébé Felix
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Miss Tick ¤ I'm just dreaming of tearing you apart.   Mar 23 Sep - 19:40


Ré bienvenue avec ce personnage que j'adore *-*
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Miss Tick ¤ I'm just dreaming of tearing you apart.   Mar 23 Sep - 21:51


Merci, cher pirate
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Miss Tick ¤ I'm just dreaming of tearing you apart.   Mar 23 Sep - 21:56


Je manque à mes devoirs. Bienvenue ici partenaire de plumage. /pan
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Miss Tick ¤ I'm just dreaming of tearing you apart.   Sam 27 Sep - 15:55







Coin coin Coin coin coin coin, coin, coin coin ! Coiiin

Traduction : Tu es validée ! Très belle fiche, comme toujours, bon jeuu !

Notes de bienvenue


♣️ Puisque tu es validé(e), il faut maintenant que tu signes l'accord de Mr.Gold dans ce sujet.

♣️ Tu dois penser à enregistrer ton avatar ici

♣️ Créer tes utilitaires (fiches de liens, fiche de rp) pour éviter les oublis, ce qui arrive à tout le monde si on ne note pas correctement

♣️ N'oublie pas de remplir correctement ton profil avec tous les renseignements demandés.

♣️ Si tu as des questions, n'hésite surtout pas. Nous sommes là pour t'aider à t'intégrer sur le forum et nous avons des cookies !

♣️ N'hésite pas à te rendre dans le flood, à participer aux divers sujets/jeux proposés dans la partie hors rpg et aux discussions concernant la série.




Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Miss Tick ¤ I'm just dreaming of tearing you apart.   Sam 27 Sep - 15:58


COOOOOOOIN
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Miss Tick ¤ I'm just dreaming of tearing you apart.   Jeu 30 Avr - 23:00


Désolée du double-post, mais je préviens juste que j'ai réécrit deux ou trois trucs dans l'histoire de Miss Tick. Pour Angel, rien n'a changé, par contre
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Miss Tick ¤ I'm just dreaming of tearing you apart.   


Revenir en haut Aller en bas
 

Miss Tick ¤ I'm just dreaming of tearing you apart.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAGIC IS COMING ™ :: HORS-JEU :: ARCHIVES :: ARCHIVES VERSION N°01 :: ANCIENNES FICHES-