Petit rappel : Le forum ne suit pas la série.
Tout ce qui se passe au-delà de la saison 1 est à jeter aux oubliettes, merci

Partagez | 
 

 Une rencontre sur fond musical et éducatif [pv W.Avery]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Une rencontre sur fond musical et éducatif [pv W.Avery]   Ven 29 Mai - 2:55





Une rencontre sur fond musical et éducatif
feat. W. Avery Davis





S´il y avait bien une chose que Peter n'aimait pas c'était devoir se justifier ou rendre des comptes. Il était un enfant de la rue et du système et pour rien au monde il n'aimait devoir justifier de ses choix et de ses décisions. Il haïssait les règlements et tout ce qui touchait de prêt ou de loin à des règles qu'elle quelles soient. Il voulait la liberté et une société utopiste sans personne pour diriger ou peut être lui même à la rigueur. Non il voulait être un jeune sans interdits ni obligations juste le plaisir de faire ce qu'il avait envie du matin au soir mais ce n'était évidement pas possible alors il devait se rendre à l'évidence. Il devait obéir parfois aux adultes et faire ce qu'on attendait de lui même s'il ne le voulait pas. Cependant devant Avery il ressentait ce besoin de prouver quelque chose et de lui démontrer qu'il n'était pas qu'un imbécile feignant et râleur. Non avec elle il voulait se justifier et qu'elle comprenne tout le potentiel qu'il gardait en lui même s'il refusait de s'en servir. Apres tout lui même ou encore Felix le savait, le propriétaire du magasin aussi alors à quoi bon en donner le goût à d'autres. Ils seraient bien trop dépités de le savoir aussi malin en fait, il souriait à cette idée en se disant que cela ferait un sacre retournement de situation en fait. Cependant il reporta son attention sur la jolie demoiselle en face de lui qui tentait de maintenir la conversation tout en retenant sa peur de l'orage qui les menaçait actuellement au dehors.

« Ce n’est pas parce que tout le monde pense ça que je suis obligée de le penser aussi, je ne suis pas un mouton... Et si tu n’es pas si idiot, rien ne t’empêcheras de bien bosser pour obtenir ton diplôme et ne pas condamner toutes les années gâchées en cours depuis que t’as à peine l’âge de marcher. » outch ! Touché. Sauf qu'elle ignorait que le garçon n'avait aucun espoir d'un quelconque avenir tel qu'il soit et ou qu'il soit. Il était un orphelin sans famille et sans argent donc comment pouvait-elle croire qu'il pouvait seulement s'en sortir et en faire quelque chose ? En fait Peter avait baissé les bras depuis longtemps déjà. Enfant il avait eut un rêve mais celui-ci c'était brisé en vieillissant car la vie ne faisait pas de cadeau surtout pas à un gamin des rues comme lui ou Felix alors autant ne pas s'emmerder non ? C'était simpliste comme raisonnement mais tant pis c'était ainsi. Il ne voulait plus croire en une société comme celle ci alors autant faire un pied de nez. Aussi la regarda t'il droit dans les yeux. - parce que tu crois que j'ai une quelconque perspective d'avenir toi ? Il ricana. Sincèrement ? Un orphelin sans le sous peut partir d'ici et devenir un brillant monsieur tout le monde ? Aucune chance, admets le...on est condamné à vivre ici alors à quoi bon ramer et se débattre dans les sables mouvants, ça ne fait que nous faire couler plus vite. Voilà ce qu'il pensait et ce n'était pas prêt de changer. Oui il pouvait avoir de bonnes notes et un diplôme pour aller quand même travailler au magasin de musique donc pour le même résultat bêtement et simplement il préférait la ligne droite sans obstacles que le chemin sinueux et pentus : facilité ? Certainement mais à raison.

« Tu as le potentiel qu’il faut, Peter, j’en suis certaine. Tu es loin d’être un abruti fini, comme tu aimes à le faire croire...Du moins, c’est l’avis que j’ai maintenant. On en reparlera dans quelques semaines. Si ça se trouve, t’es vraiment qu’un sale con. » Peter ne pût retenir un nouveau rire sincère à l'entente de la fin de la phrase de la demoiselle. Elle le ne le connaissait pas mais elle s'imaginait l'avoir cerné en quelques minutes mais Peter avait d'innombrables facettes dans sa complexe personnalité. Il fallait avouer cependant qu'elle avait du cran et il aimait ça, elle était tout bonnement fascinante en vérité et rares étaient ceux qui pouvaient se vanter que Peter pense ça d'eux, ils se comptait sur les doigts d'une main en vérité. Il la regarda droit dans les yeux et répliqua - l'un n'empêche pas l'autre, je suis réellement un sale con mais je suis quand même loin d'être ignare. Ce n'est pas incompatible sans oublier mon charme légendaire pour saupoudrer un peu le tout. Il termina c'est ce qui rend la chose bien meilleure non et d'ailleurs que dirais tu d'un petit pari pour te prouver ma bonne foi. Il esquissa un sourire diabolique. Si je chope un A ou un B à l'examen... il prit le temps d'avaler sa salive avant de poursuivre. Tu me dois un resto mais si je perd mon pari, c'est moi qui t'invite dans les deux cas t'es gagnante. Il termina en souriant prouvant qu'il n'était pas sérieux quand a la fin de sa phrase ce qui ne l'empêchait pas d'avoir réellement envie de toute manière qu'ils se voient dans d'autres circonstances que des révisions de cours merdiques même si ce demandait de bosser un minimum.


© Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Une rencontre sur fond musical et éducatif [pv W.Avery]   Lun 1 Juin - 1:39


« Parce que tu crois que j'ai une quelconque perspective d'avenir toi ? Sincèrement ? Un orphelin sans le sous peut partir d'ici et devenir un brillant monsieur tout le monde ? Aucune chance, admets le...on est condamné à vivre ici alors à quoi bon ramer et se débattre dans les sables mouvants, ça ne fait que nous faire couler plus vite. » Alors il pensait comme elle, qu’ils étaient bloqués ici peu importe l’envie de partir de cette ville. C’était comme si cette volonté disparaissait à chaque fois qu’elle y pensait. Tous les arguments de dissuasion se regroupaient dans son crâne et elle perdait de vue ses rêves de départ. Seulement oui, elle pensait qu’il restait toujours une possibilité d’avenir. Ce qu’elle lui avoua, plus ou moins, et qui ne servit qu'à déclencher l’hilarité chez le jeune homme. « L'un n'empêche pas l'autre, je suis réellement un sale con mais je suis quand même loin d'être ignare. Ce n'est pas incompatible sans oublier mon charme légendaire pour saupoudrer un peu le tout. C'est ce qui rend la chose bien meilleure non et d'ailleurs que dirais tu d'un petit pari pour te prouver ma bonne foi. » Avery le foudroya presque du regard. Finalement, oui, la question ne se posait plus : il était un simple connard intelligent. Son jugement avait été presque correct. Et étrangement sa manière de fonctionner intriguait réellement la petite blonde, malgré elle. « Dis toujours. » lâcha-t-elle en reposant sa canette sur la table. Elle s’enfonça un peu plus dans le canapé et ignora le sourire assez dérangeant qu’affichait désormais Peter. « Si je chope un A ou un B à l'examen... Tu me dois un resto mais si je perds mon pari, c'est moi qui t'invite dans les deux cas t'es gagnante. » Elle le fixa quelques secondes, surprise par la proposition puis se mit à rire. Il était vraiment sérieux ?

« Parce que la simple promesse d’un dîner avec toi, c’est être gagnante ? » demanda-t-elle en haussant un sourcil, une fois calmée. Avery n’avait pas forcément envie de dire non, au final, mais elle ne voulait pas imaginer ce que cela impliquerait. Elle ne souhaitait en aucun cas terminer comme toutes les autres filles. De plus, ce n’était pas comme si elle avait connu beaucoup d’autres expérience avec la gente masculine. Pour ne pas dire aucune. Avery avait toujours été du côté invisible. Elle croisa les bras et baissa les yeux sur ses genoux, le temps d’une réflexion. Un dîner, ce n’était rien, pas besoin d’en faire tout un plat. Si jamais il tentait quoi que ce soit, elle n’aura qu’à le planter sur place. « Bon, d’accord. » finit-elle par lâcher. « Mais je te préviens, je ne suis pas là pour amuser ton entrejambe. Simplement pour tenter de faire augmenter tes notes. » Elle se mordilla la lèvre inférieure avant d’ajouter. « Ta prof particulière n'est pas une imbécile à draguer, ne confond pas » Avery désirait éviter d’entrer dans son jeu le plus possible. Elle avait réellement peur qu’en s’y prêtant, ce n’était pas une victoire qu’elle risquait d’emporter.
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Une rencontre sur fond musical et éducatif [pv W.Avery]   Lun 1 Juin - 2:22





Une rencontre sur fond musical et éducatif
feat. W. Avery Davis





Peter et Avery étaient toujours coincés dans l'arrière boutique alors que l'orage battait son plein et avait coupé l'électricité dans toute la ville. Les employés communaux faisaient surement le nécessaire mais cela mettrait un certain temps à revenir et ils n'étaient pas prêt visiblement de remettre le nez dehors au vue du son de la pluie, toujours drue, qui s'abattait sur le toit. Peter profitait de l'instant avec la jolie brune qui lui plaisait beaucoup il était bien forcé de le reconnaitre, il était curieux d'apprendre à la connaitre et de percer sa carapace de fille bien sage et bien rangée. Il la trouvait intéressante tant et si bien qu'il se mit en tête de la revoir, de sortir avec elle un soir pourquoi pas même ! Cependant lui demander de but en blanc semblait une mauvaise idée au vue de l'image qu'elle avait de lui même s'il tentait de la faire changer d'opinion. Une tactique parallèle s'imposait avec un plan en plusieurs étapes pour la séduire en bonne et due forme. Il s'attela donc à trouver un plan et ne mit pas longtemps avant de trouver un prétexte génial à une invitation ce dont il lui fit part sous la forme d'un deal.« Dis toujours. » Peter ne se fit pas prier pour donner à la jeune femme l'idée qu'il avait en tête et qu'il tenait à lui faire partager. Il savait qu'ils passeraient un autre bon moment au restaurant car lui trouvait le moment présent fort sympathique. Alors oui, intérieurement une petite voix lui disait là de se jeter sur elle, de l'allonger sur le canapé et de lui grimper dessus pour l'emmener dans les méandres d'un plaisir dont elle ne connaissait certainement rien encore mais il se retint, gentleman avant tout et parce qu'il était certain qu'avec elle ce n'était pas la bonne façon de faire. Aussi proposa t-il un marché en restant le plus calme, le plus posé et le plus charmant possible pour éviter toute réponse négative. En tournant la chose pour que se soit elle qui lui donne une récompense à son bon devoir il avait une chance. Il ne doutait pas une seule seconde de réussir à décrocher au moins un B, c'était aussi évident que un et un font deux, sûr de lui jusqu'au bout des ongles. Toutefois il redescendit bien vite de son nuage sans toutefois le montrer quand elle lui répondit.« Parce que la simple promesse d’un dîner avec toi, c’est être gagnante ? » BAM ! Prend ça Banning ! Il hésitait entre se vexer et rire mais la seconde option lui parut bien meilleur, après tout elle était du genre honnête et il ne doutait pas que si elle ne voulait vraiment pas elle aurait tout simplement dit non. Il voyait bien en effet qu'elle ne comptait pas refuser sa proposition et pire même qu'elle faisait semblant de ne pas être intéressée cependant Peter avait une certaine expérience des filles et il ne doutait pas qu'elle dirait oui. Il était certes un coureur réputé mais ça n'empêchaient pas les filles soit de vouloir comprendre pourquoi soit d'être tout simplement attiré par sa gueule d'ange doublé de son côté mauvais garçon. Il était fascinant et il le savait. Sa réputation parlait d'elle-même, même si en soit il n'y avait pas de quoi être fier d'avoir mis autant de filles stupides dans son lit. Felix et Jarod y arrivaient aussi, à croire que la plupart des nanas de cette ville n'avaient aucun amour propre.


Il attendait donc que la demoiselle lui donne sa réponse de vive voix mais il fallait bien admettre que Peter s'était attendu à tout sauf à ça.« Bon, d’accord...Mais je te préviens, je ne suis pas là pour amuser ton entrejambe. Simplement pour tenter de faire augmenter tes notes... Ta prof particulière n'est pas une imbécile à draguer, ne confond pas » Dans un premier temps Peter resta figé dans son fauteuil, interloqué voir même presque choqué par les propos de la demoiselle. Un "gné?" apparaissait à son esprit alors qu'il entra dans la seconde phase. Un mouvement de rire incontrôlé d'abord silencieux le secoua suivit d'un rire sonore, franc et entier qui s'échappa de sa bouche pour rejoindre l'extérieur. Non mais il n'en pouvait plus là, cette fille était vraiment un phénomène ! Après tout, il n'avait rient dit ou fait de déplacer laissant penser qu'il était en train de la draguer, réellement s'entend. Elle était donc intéressée par sa personne c'était indéniable sinon elle n'aurait pas réagit de la sorte et surtout pas avec de tels propos. Peter continua de rire de plus belle plié en deux sur son fauteuil devant la pauvre Avery. Non mais elle était épatante, épatante cette fille. Son entrejambe ? Une nonne coincée dans le coprs d'une ado voilà ce que pensa Peter. Il se doutait qu'elle avait une expérience certes minime en la matière mais là clairement elle lui signifiait " vierge effarouchée en approche ". Il n'en avait pas douté mais c'était tellement plus savoureux de l'entendre de sa bouche, les filles comme elle ne courraient pas les rues c'était sûr. Il se reprit et posa sa main sur le bras de la jeune fille pour éviter de la voir fuir dans l'autre pièce même si dans le noir et sans possibilité de sortir dehors ce n'était pas simple. Il passa son autre main sous ses yeux pour sécher les larmes de rire qui menaçaient de couler. Il la fixa, retint un nouveau rire et lui répondit. - Vraiment ? Amuser mon entrejambe ? Il sourit de plus belle. Je suis sûr que tu serai surprise de toutes les choses que je peux te faire avec...Ou sans mon entrejambe Davis et je suis même sûr que ça te plairait...Cependant, continua t-il sur une voix empli d'un amusement dissimulé, je n'ai jamais pensé que tu étais une imbécile à draguer...J'ai bien peur que ton attrait pour ma personne ne te fasse mirouater des choses...Il appuya ses coudes sur les accoudoirs de son siège. Je ne suis principalement motivé que par l'obtention d'une jolie note à mon examen toutefois tu ne peux pas nier qu'on peux joindre l'utile à l'agréable comme tu as l'air d'y avoir déjà pensé dans ta jolie tête bien pleine.Termina t-il en appuyant son index sur le front de la demoiselle avant de reculer de nouveau.


© Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Une rencontre sur fond musical et éducatif [pv W.Avery]   Lun 1 Juin - 23:28


Avery termina à peine son tour de parole qu’elle regrettait presque déjà. Le visage de Peter se figea, l’espace d’un instant, avant de se transformer en une grimace, traversé par un fou rire incontrôlable. Le rouge lui monta instantanément aux joues, et la honte vint s’ajouter au tableau. Cela ne lui allait définitivement pas, de jouer à la fille sûre d’elle. La blondinette ne l’était pas, et faire semblant ne faisait qu’augmenter ce sentiment constant de malaise. Elle se concentra un moment sur la pluie qui cognait contre le toit et à l’orage qui hurlait toujours dehors. Etrangement, elle n’en avait plus peur. Elle trouvait même ça rassurant, oubliant presque les rires de Peter. Une main se posa sur son bras, et la bulle d’Avery éclata avec un sursaut. « Vraiment ? Amuser mon entrejambe ? » commença-t-il en s’essuyant les yeux de ses doigts. Il avait tellement rit qu’il en pleurait. « Je suis sûr que tu serais surprise de toutes les choses que je peux te faire avec...Ou sans mon entrejambe Davis et je suis même sûr que ça te plairait...Cependant… » Elle se dégagea d’un coup sec, haïssant soudainement ce simple contact. Elle se sentait oppressée par les propos élégants de Peter, qui retournait sa petite plaisanterie ratée contre elle. Avery ne voulait rien savoir sur l’utilisation de son matériel masculin, et encore moins quand il l’intégrait directement dans la notice. « Je n'ai jamais pensé que tu étais une imbécile à draguer...J'ai bien peur que ton attrait pour ma personne ne te fasse miroiter des choses... » Avery écarquilla les yeux, le regard fuyant. Alors, il pensait réellement qu’il l’impressionnait ? Elle secoua machinalement la tête et priait pour qu’il s’arrête d’enfoncer un peu plus le couteau dans la plaie. Ce qu’il ne fit pas, bien évidemment. « Je ne suis principalement motivé que par l'obtention d'une jolie note à mon examen toutefois tu ne peux pas nier qu'on peut joindre l'utile à l'agréable comme tu as l'air d'y avoir déjà pensé dans ta jolie tête bien pleine. » conclut-il en tapotant son crâne d’un doigt. Cette fois, Avery crut qu’elle allait bien fondre en larmes.

Un poids invisible lui écrasa le ventre. Elle n’avait plus rien à dire. Comment avait-elle pu penser à un moment que cette simple conversation ressemblait presque à un flirt ? Elle s’était pourtant répété de nombreuses fois qu’elle n’avait aucune intention de mêler son nom aux nombreux trophées de Banning. Mais qui avait justement dit qu’il cherchait à l’obtenir ? La blondinette s’était fait inconsciemment des idées, peut-être à cause de la discussion qu’il venait juste d’avoir sur les capacités de Peter, où elle avait pensé apercevoir l’arrière de sa carapace. Finalement, tout ça n’avait été que le fruit de son imagination un peu trop fleur bleue. Elle resta silencieuse un bon moment, incapable de formuler une phrase correcte, lui donnant un peu plus l’air pathétique. « Je vais y aller. » réussit-elle à articuler. Elle préférait encore marcher sous la pluie que rester un peu plus dans cette pièce, où elle risquait de craquer à tout moment. Elle se saisit de son sac et se leva. « En tout cas, sache que rien ne m’attire chez toi non plus, tu peux dégonfler tes chevilles. » lâcha-t-elle en guise d’au revoir. Sa voix tremblait légèrement mais elle ne fléchit pas. Avery rangea sa paire de lunettes de soleil dans sac, restée accrochée sur son t-shirt, et sortit de la pièce avec pour seule lumière, celle de son téléphone. Elle se pinça les lèvres avec force pour s’empêcher de verser une seule larme de rage. Tout tournait toujours à la catastrophe avec elle, ça en devenait presque affolant. Et malgré ce sentiment de culpabilité, sa tante restait sans doute la principale personne à blâmer pour ses lacunes en relations sociales.
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Une rencontre sur fond musical et éducatif [pv W.Avery]   Mar 2 Juin - 2:54





Une rencontre sur fond musical et éducatif
feat. W. Avery Davis





Peter s'amusait bien avec elle car il fallait reconnaître qu'elle était extraordinaire. Il avait rarement vu quelqu'un d'aussi sincère et authentique sans même s'en rendre compte. Elle était assez transparente enfin c'est l'impression que lui en avait mais peut être ne l'était elle pas tant que ça. Il s'imaginait qu'elle était juste une petite intello bien sage impressionnée par un bad boy bien trop séduisant pour être honnête. Il ne se remettait presque jamais en question et surtout pas avec les filles bien qu'il avait souvent eut des remarques désobligeantes de l'autre sexe sur son comportement. Il s'en fichait ça ne l'intéressait pas d'être un gentil garçon ou même l'homme d'une seule femme,enfin pour l'instant et plus pour très longtemps. Il voulait simplement profiter de la vie et de son jeune âge pour vivre sa vie sans règle ni conduite avant d'être obligé de devenir un adulte. Cette idée le dégoûtait assez pour la mettre de côté dans un coin de sa tête bien cachée. Mais elle, elle était différente des filles qu'il avait l'habitude de draguer et s'il pensait être subtile tout en impressionnant il se trompait. Elle était candide certes mais pas bête et elle n'eut pas l'air d'apprécier que Peter se mette à rire de sa phrase un peu naïve sur son entrejambe et encore moins qu'il fasse croire qu'il n'avait jamais tenté de la draguer et qu'elle se faisait des idées car il lui plaisait. Il sentit une fissure et à cet instant il comprit son erreur.

« Je vais y aller... En tout cas, sache que rien ne m’attire chez toi non plus, tu peux dégonfler tes chevilles. » comment ça elle allait y allait ? Maintenant ? Sous cette pluie torrentielle et ce ciel complètement noir et dangereux ? La tournure que prenait la situation ne lui plaisait et Peter venait seulement de comprendre qu'il avait mal réagit avec elle. Il avait l'habitude soit de conclure rapidement soit de se faire rejeter direct mais jamais il n'avait dût réellement flirter de la sorte ou simplement rester courtois pour ne pas la faire fuir. Elle était telle une biche fragile qui au moindre craquement partait pour toujours et il comprenait seulement son erreur. Il n'avait pas su y faire avec elle et il aurait dû soit ne pas répondre soit se montrer plus gentil mais rire n'avait pas été une bonne idée. Pourtant il n'avait pas pensé à mal et n'avait eut aucune envie de la blesser cependant il avait visiblement tout raté. Ce qui prenait les airs d'une invitation à sortir tournait au cauchemar. Elle le prenait définitivement pour un con, intelligent certes mais un con quand même. Il ne pouvait pas la laisser faire alors il allait devoir jouer carte sur table. Soit il la laissait partir et c'était finit soit il faisait les choses doucement pour ne pas la brusquer car clairement elle n'allait pas finir dans son lit aussi facilement qu'un claquement de doigt et finalement voulait-il seulement de ça ?

Il se leva juste après elle et avant qu'elle ait eu le temps d'amorcer un mouvement il lui barra la route pour l'empêcher de sortir de la pièce. Il passa sa main gauche sur sa nuque qu'il massa nerveusement avant de prendre la parole sur un ton radicalement différent de celui qu'il avait quelques minutes auparavant perdant de sa superbe et de son assurance.
- excuses moi...je ne voulais pas me moquer de toi ni te faire de la peine. Je...je t'ai dis que j'étais un con sur ce point la je ne t'ai pas mentit par contre... Il avala difficilement sa salive avant de poursuivre... je n'ai jamais dit que rien ne m'attirait chez toi...juste que... il rit nerveusement en lui barrant toujours la route. Tu m'a surprise, je ne m'attendais clairement pas à entendre ça et c'était juste...déroutant cependant ce n'est pas totalement faux même si tu es visiblement aller beaucoup trop loin...Reste....S'il te plait...il n'avait pas envie qu'elle s'en aille car elle lui plaisait de plus en plus à chaque minute qui passait. Comment pouvait-elle être entrée dans sa vie seulement quelques minutes auparavant et avoir ainsi tout balayer et si peu de temps. Il ne voyait plus qu'elle et il avait même complètement oublié qu'il avait un rencard ce soir et d'ailleurs il ne s'y rendrait même pas puisqu'il ne s'en souvenait tout simplement pas. Elle était un raz de marée qui allait tout emporter sur son passage. Elle était faite pour lui mais ça évidement il ne le savait pas encore.


© Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Une rencontre sur fond musical et éducatif [pv W.Avery]   Jeu 4 Juin - 2:33


La tempête faisait encore rage dehors et Avery craignait qu’elle ne s’arrête jamais. Sur le coup de l’impulsivité, elle eut le courage de se décider à sortir sous la pluie torrentielle pour rentrer chez elle, incapable de rester plus longtemps avec Peter Banning. Elle ne sentait plus que la honte. Cependant, elle fut bloquée par le jeune homme avant de pouvoir effectuer un pas de plus. Il se frotta nerveusement l’arrière du coup et elle détourna les yeux sur le sol, les bras serrés contre sa poitrine. « Excuses moi...je ne voulais pas me moquer de toi ni te faire de la peine. Je...je t'ai dit que j'étais un con sur ce point-là je ne t'ai pas mentit par contre... je n'ai jamais dit que rien ne m'attirait chez toi...juste que...» Il lâcha un rire et elle se mordilla la lèvre inférieure. La situation se retournait une nouvelle fois. Elle se sentit d’autant plus bête. « Tu m’as surprise, je ne m'attendais clairement pas à entendre ça et c'était juste...déroutant cependant ce n'est pas totalement faux même si tu es visiblement allé beaucoup trop loin...Reste....S'il te plait... » Elle ne s’était pas attendu à ça du tout ; qu’il la retienne en lui demandant pardon. Certes, elle ne le connaissait réellement que depuis une heure mais elle avait cette impression dérangeante de déjà-vu. Chaque mimique de son visage lui semblait familière, d’un simple sourire à un froncement de sourcils. Elle avait peur qu’il ne commence à prendre une grande place dans sa vie. Se voir trois fois par semaines, juste tous les deux, n’allait pas l’aider à garder du recul. Avery avait pleinement conscience qu’elle risquait de se faire avoir comme toutes les autres. En cet instant, elle aurait aimé s’appeler Lane Sawyer pour pouvoir lui rentrer dedans sans un regard en arrière. « Je suis désolée. » dit-elle sans pour autant bouger. « C’est surtout que tu me fous légèrement la trouille, Peter, et pour un tas de raisons que tu peux deviner tout seul. Du moins, une partie. » Elle osa enfin le regarder, et tenta un sourire timide, en vain. D’accord, elle se laissait tomber en situation de faiblesse, mais elle n’en fut pas dérangée.

Avec un soupir, elle reposa son sac sur le canapé et croisa de nouveau les bras. L’heure tournait et la tempête s’accentuait. Avec le silence, elle pouvait entendre le vent claquer contre les bâtiments, la pluie heurter le béton, et le tonnerre déchirer le ciel. Marcher jusqu’à sa maison lui semblait stupide dorénavant. Oh, elle l’aurait fait si Peter ne l’avait pas retenu. Elle aurait sûrement appris à le regretter plus tard. Décidemment, ils étaient partis sur de mauvaises bases. Il n’était pas forcément trop tard pour rectifier le tir. Elle lâcha un rire nerveux « D’accord, recommençons. » dit-elle en lui tendant la main, un léger sourire aux lèvres « Je m’appelle Avery Davis, je suis ta nouvelle prof particulière, on est coincés ici pour je ne sais encore combien de temps et je vais bientôt te devoir un restaurant. »

HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Une rencontre sur fond musical et éducatif [pv W.Avery]   


Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre sur fond musical et éducatif [pv W.Avery]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAGIC IS COMING ™ :: HORS-JEU :: ARCHIVES :: ARCHIVES VERSION N°01 :: SUJETS RP-