Petit rappel : Le forum ne suit pas la série.
Tout ce qui se passe au-delà de la saison 1 est à jeter aux oubliettes, merci

Partagez | 
 

 C'est à propos d'une fille [+15 ans : risques de propos crus et grossièretés] [pv Felix]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: C'est à propos d'une fille [+15 ans : risques de propos crus et grossièretés] [pv Felix]   Jeu 30 Avr - 19:43






formulaire d'intro


Type du sujet : [] Flash-Back [X] Présent
Date du rp : 18 avril
Météo (approximative) : Belle journée même si quelques nuages présents
Matin, après-midi, soir : fin d'après-midi
Votre sujet prend en compte une intrigue ? : [] oui, la n°xx [X] non
Statut du sujet : [] libre [X] privé
Statut du rp : [X] en cours [] terminé (à changer dès que vous terminez votre sujet pour qu'on puisse le verrouiller. Merci )








C'est à propos d'une fille...
feat. Felix J. Frost





Peter se tenait tranquillement allongé de tout son long, étendue sur son lit le ventre contre la couverture rugueuse et son dos nu donnant sur le plafond. Le visage enfouit dans l'oreiller, le casque sur les oreilles diffusant une musique ressemblant plus à des cris qu'à des chants ; il semblait comater. Aujourd'hui était pourtant un jour de cours mais il n'avait eu aucune envie de s'y rendre donc il avait seulement décidé de laisser tomber. Il avait pas mal de choses en tête et il n'arrivait pas à en décrocher. Un visage venait de manière incessante dans ses songes peuplés de plus en plus de cauchemars. Souvent les mêmes décors prenaient vie devant lui, une épaisse jungle luxuriante et un feu de camp. De l'eau à perte de vue et le son d'une flûte qui restait ancrée constamment. Et désormais ce visage qui venait s'y ajouter, souvent à celui de Felix, de la jeune demoiselle qui était apparut dans le magasin quelques jours auparavant. Il ne s'était pas attendu à ce qui la jolie brunette de son cours de littérature qu'il n'avait qu'entre aperçut vienne le voir pour des cours de rattrapage et se propose de l'aider. Il l'avait trouvé plutôt jolie et il ne comprenait pas pourquoi il ne s'y était pas intéressé auparavant comme si elle avait été transparente avant ces derniers jours.

Il soupira enfouissant plus profondément encore son visage à la limite de s'étouffer. La musique changea et s'adoucit quelque peu avant que la porte d'entrée ne grince et que son colocataire ne rentre dans l'appartement. Peter releva la tête pour le saluer rapidement étant donné que le salon faisait office de salle à manger et de chambre dans le fond de la pièce. Il avait laissé trainé le cendrier et le cadavre d'une bière sur la table basse recouverte de paquets de chips de la veille. Il tâta la couverture pour récupérer son téléphone portable dans lequel il avait désormais le numéro de la demoiselle qu'il fixa avant de le jeter négligemment sur l'édredon. Il finit quand même par se relever au bout de quelques minutes et de gagner le coin cuisine pour choper une boîte de pâtes toutes prêtes et de la glisser dans le micro onde. Il observait Felix avant de poser ses deux mains à plat sur le placard écoutant sa boîte tournée dans la machine. Il avait envie de parler de ce qui le turlupinait à son coloc mais il ne savait pas si c'était une bonne idée. Ils parlaient souvent de filles mais souvent pas en bien ou de leurs conquêtes d'un soir rarement d'une fille comme ça et encore moins quand elle obsédait les pensées de l'un d'entre eux. Il finit par se jeter à l'eau car de toute façon il allait finir par craquer. Le Bip final du micro onde retentit alors qu'il prenait la parole.

- Faut que je te parle d'un truc...j'arrête pas d'y penser et je me dis que c'est vraiment con...tu vas rire...dit-il sur un ton qui corroborait ce qu'il venait de dire. Je pense à une nana depuis plusieurs jours et je finis même par ne plus penser qu'à ça et le pire dans tout ça c'est que je ne l'avais jamais remarqué avant ...que c'est une intello qui veut se la jouer cool et que je sais même pas ce que je lui trouve. Voilà c'était dit mais qu'allait en penser son ami. Après tout ils étaient connus pour leurs mauvais comportements et pas pour être des gentlemans. Combien de fois Peter avait-il entendu qu'il était sans cœur et le pire c'est que cela raisonnait en lui comme s'il l'avait toujours su et que cela avait toujours été. Étrange et déroutant à la fois.


©️ Code Anéa - N-U


Dernière édition par Peter Banning le Dim 3 Mai - 16:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: C'est à propos d'une fille [+15 ans : risques de propos crus et grossièretés] [pv Felix]   Ven 1 Mai - 16:59




Felix se réveilla en grognant, alors que son réveil passait une chanson ringarde pour le sortir de son lit. Pas vraiment d'humeur, le grand blond donna quelques coups au hasard contre la machine pour arrêter le supplice. Une fois que le calme revînt, Felix put fermer encore un peu les yeux. Malheureusement, il était bel et bien réveillé. Impossible de se rendormir. Il ouvrit donc les yeux et sortit de son lit en soupirant, très motivé à l'idée d'aller en cours. Il ne se soucia même pas de voir si Peter était dans son lit ou non. Tel un zombie, il traîna les pieds vers la salle de bain, pris sa douche et se dirigea directement vers la porte de sortie, prêt à affronter l'école. Quelle plaie, d'ailleurs. Il pouvait librement ne plus aller en cours, mais quelque part, Felix se plaisait à occuper une chaise derrière un bureau pour emmerder son monde. Il faisait quelques rencontres et pouvait se venger des professeurs qui jouaient aux adultes autoritaires. Et personne ne le virait définitivement pour son comportement.

Une fois la journée terminée, Felix passa rapidement dans l'épicerie du coin pour - dérober - acheter quelques bricoles, histoire d'avoir de quoi grignoter entre deux passages à l'appartement. Appartement qui sentait la cendre froide et qui n'avait pas été aéré depuis quelques heures maintenant. En poussant la porte d'entrée, Felix remarqua Peter qui sortait à peine de son état comateux. Il le salua d'un mouvement de tête avant d'ouvrir les fenêtres. Il aimait bien l'odeur de la nature. « Allez la belle aux bois dormant. Faut te nourrir. » Le grand blond passa devant son colocataire, direction le placard pour récupérer un paquet de chips.

Prêt à prendre son "goûter", Felix posa ses fesses sur le canapé tout en prenant soin de mettre les pieds sur la table basse entre les bouteilles de bières. L'une d'elle tomba d'ailleurs au sol, mais il s'en fichait comme de la dernière paire de chaussette qu'il avait mis. « Faut que je te parle d'un truc... j'arrête pas d'y penser et je me dis que c'est vraiment con... tu vas rire... » Felix leva la tête vers son coloc. Quel genre de truc con avait-il à lui dire ? Le grand blond fronça les sourcils, un peu intrigué. « Je pense à une nana depuis plusieurs jours et je finis même par ne plus penser qu'à ça et le pire dans tout ça c'est que je ne l'avais jamais remarqué avant ...que c'est une intello qui veut se la jouer cool et que je sais même pas ce que je lui trouve. » Felix eut maintenant une drôle de grimace. Une intello qui se la joue cool ? Lui qui pensait que son coloc allait faire une déclaration plus fracassante, c'était raté. « Tu as peut-être tout simplement envie de la sauter, ça arrive. » Il haussa les épaules, comme si ce n'était pas une affaire d'état. Il n'avait pas encore mesuré la "gravité" de la situation pour son coloc. « À te mettre dans cet état je pensais que tu allais me révéler que tu étais gay. Ce qui aurait été bien, hein. Là tu as l'air tout paumé, alors que c'est peut-être qu'une histoire de cul. Tu vois ? Une fois qu'elle y sera passé, tu pensera peut-être à une autre. »

Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: C'est à propos d'une fille [+15 ans : risques de propos crus et grossièretés] [pv Felix]   Dim 3 Mai - 16:56





C'est à propos d'une fille...
feat. Felix J. Frost





S'il y avait une chose que Peter Banning faisait mieux que les autres dans cette ville c'était draguer- alors oui pendant vingt huit avec presque intégralement la même journée à peu de choses près il avait souvent vu la ou les mêmes mais tout de même. Peter aimait plaire et depuis que la malédiction était perturbée par l'arrivée de la sauveuse il s'en donnait à cœur joie, enfin avant l'arrivée dans sa vie brutale et non preuve d'une tornade brune du doux nom d'Avery. Souvent une fille lui plaisait, il rencardait, faisait son petit numéro et hop il emballait mais avec elle ça allait être un vrai défi de taille visiblement. Elle n'était pas très enclin à se donner à lui pire elle feignait ne pas être intéressé et Peter adorait relever ce genre de défi. Il la voulait et il l'aurait un point c'est tout, c'était une question d'honneur et d'orgueil aussi. Il souhaitait qu'elle soit sienne et il ferait tout pour ça pour mieux la laisser ensuite, il ne gardait jamais une fille sous peine qu'elle devienne sa petite-amie. Trop compliqué, il était un homme libre et ses principes l'empêchait d'avoir des attaches. Enfin, c'était avant ca aussi comme de ne pas penser à une fille durant plusieurs jours autrement que dans des positions indécentes. Pourtant il revoyait son visage avec ses traits fins, ses joues rougies, ses yeux pétillants et sa moue boudeuse. Il avait donc ressentit le besoin d'en parler à son meilleur ami qui de doute évidence et as on habitude n'était pas sur la même longueur d'onde persuadé que Peter voulait juste se taper une fille de plus ce qui n'aurait été surprenant avec lui bien au contraire, il l'avait habitué à ça comment l'en blâmer.


Il était ainsi fait et cela aurait été mentir que de dire que le contraire était vrai. Peter ne fut pas surprit bien des propos de son ami et cela lui même peut être de remettre de l'ordre dans ses idées. Il devait se ressaisir après tout « Tu as peut-être tout simplement envie de la sauter, ça arrive... À te mettre dans cet état je pensais que tu allais me révéler que tu étais gay. Ce qui aurait été bien, hein. Là tu as l'air tout paumé, alors que c'est peut-être qu'une histoire de cul. Tu vois ? Une fois qu'elle y sera passé, tu pensera peut-être à une autre. » - Si j'étais gay mon pauvre Felix t'aurai déjà pris depuis longtemps...lança t'il en ricanant. En ce moment tu rirais moins t'aurais les fesses qui te démangent crois moi...il lui fit un grand sourire puis continua sur les autres propos du blondinet. Tu as sûrement raison, j'ai juste envie de me la faire, je sais même pas pourquoi j'y pense...peut être que j'y penserai moins quand je l'aurai emballer. De toute façon je l'aurai, j'ai bien l'intention de relever le défi. Il s'était mis au défi tout seul de conquérir la jeune femme, les meilleurs paris étant ceux qu'on fait avec soi même. - et toi vieux pas de fille en vue en ce moment, ca fais quoi, des jours que t'as pas tirer un coup ? Termina t'il d'un ton faussement innocent. Les conversations entre mecs aux hormones en ébullition pouvaient faire des étincelles.


© Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: C'est à propos d'une fille [+15 ans : risques de propos crus et grossièretés] [pv Felix]   Mer 6 Mai - 16:21




Peter, amoureux d'une fille ? Non. Felix se serait étouffé de rire s'il aurait entendu son colocataire et ami dire qu'il avait trouvé son âme sœur. Peut-être même qu'il serait allé jusqu'à l'emmener d’urgence à l’hôpital pour lui faire passer tout un tas de tests. Felix avait donc tout intérêt à trouver la cause du problème de Peter. Il ne cessait de penser à une fille ? Une intello prétentieuse, qui plus est ? Alors, dans ce cas, Dr. Frost avait une petite théorie : son pote avait envie de relever un défi en attirant ce genre de fille dans ses bras. À force de séduire la moitié des habitantes de Storybrooke, Peter cherchait peut-être quelque chose de plus excitant qu'une fille prête à tomber dans ses bras en un claquement de doigt. Charmé une fille qui, au premier abord vous rejette, ça c'est intéressant ! Et l'attitude de Peter avant de se déclarer avait laissé entendre à Felix que ce qu'il allait lui dire était plus important qu'une histoire de fille qui hante ses pensées. Le grand blond n'hésita pas à faire part de son impression à son colocataire qui ne fut même pas impressionné par de tels propos. « Si j'étais gay mon pauvre Felix t'aurai déjà pris depuis longtemps... » Le début tira un sourire à Felix. Quant à la suite, heureusement que personne ne les entendait au risque d'en traumatiser plus d'un avec ce genre de paroles. Felix haussa rapidement les sourcils d'un air faussement séducteur, comme s'il était intéressé à cette idée. Mais il n'en était rien. Même si Peter était très mignon et même si Felix ne disait pas non aux garçons, ils étaient amis. Felix le voyait plus comme un papounet frère. Un membre de sa famille.

« Tu as sûrement raison, j'ai juste envie de me la faire, je sais même pas pourquoi j'y pense...peut être que j'y penserai moins quand je l'aurai emballer. De toute façon je l'aurai, j'ai bien l'intention de relever le défi » Bah voilà ! Felix continuait de manger ses chips avant d'attraper une bière - chaude et entamée - pour mal se déshydrater. « Eh ouais mec, c'est un fait scientifiquement prouvé. Les nanas qui te repoussent te donnent envie de foncer encore plus. Elle va te résister, tu vas aimer ça et le jour où elle succombera, ce sera géant. Puis, après, tu te trouvera un autre défi à relever. Genre, séduire une couguar. Sauf si c'est déjà fait ? » Peter était imprévisible et Felix avait perdu le compte de ses conquêtes, alors...

« Et toi vieux pas de fille en vue en ce moment, ça fais quoi, des jours que t'as pas tirer un coup ? » Pourquoi cette satanée Lane apparaissait-elle dans l'esprit de Felix après avoir entendu cette question ? Le grand blond secoua la tête. Les idées de Peter sur son défi personnel lui en donnait peut-être à lui aussi. Se taper Lane serait aussi satisfaisant que de gagner une épreuve aux jeux olympiques. Improbable mais pas impossible. Felix eut un petit sourire en coin. « Détrompe-toi, j'ai eu quelques expériences au lycée. Et aussi dans la forêt. C'est drôle le nombre de types qui se disent hétéro dans la ville mais qui ne le sont pas. » Il haussa les épaules et continuait de penser à Lane. « Coté filles... elles sont toutes plus ou moins emballées à l'idée de se taper un cas difficile avec une cicatrice mystérieuse sur la moitié du visage. Le reste, elles sont toutes attirés par un certain Banning qui me casse les couilles, pour être franc. » En fait, ce n'était pas vrai. Felix plaisantait et le faisait savoir en lançant une pomme vers son colocataire. « Mais peut-être que ton défi personnel me donne des idées... »



Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: C'est à propos d'une fille [+15 ans : risques de propos crus et grossièretés] [pv Felix]   Jeu 14 Mai - 12:03





C'est à propos d'une fille...
feat. Felix J. Frost





N'importe qui aurait pu entendre les propos dans cet appart la plupart du temps auraient du les oreilles qui saignent pour peu qu'il avait un peu de pudeur. Ils parlaient nanas ou cul à longueur de journée sans compter qu'ils n'étaient pas les rois des travaux ménagers et que ça ressemblait plus à un taudis attendant le passage de marraine la bonne fée. Ils étaient désespérants et nul doute qu'en présence féminine à long terme pourrait aider mais aucun n'avait envie de se poser, pire ils préféraient enchaîner les conquêtes sans aucune incidence sur leurs vies de célibataires endurcis fiers d'eux a tout juste dix huit ans. Le sujet du jour concernait l'attirance de Peter pour une fille du bahut, une nana pas son genre en général c'est à dire la fille un peu coincée qui n'allait pas couchée le premier soir et qui refusait même sûrement la possibilité pour le moment de le toucher d'un peu trop près. Aussi demandait-il conseil à son coloc ce qui n'était pas en soit l'idée du siècle au vu du dit colocataire. « Eh ouais mec, c'est un fait scientifiquement prouvé. Les nanas qui te repoussent te donnent envie de foncer encore plus. Elle va te résister, tu vas aimer ça et le jour où elle succombera, ce sera géant. Puis, après, tu te trouvera un autre défi à relever. Genre, séduire une couguar. Sauf si c'est déjà fait ? » le blond et le brun ne se racontaient pas tous les détails de leurs vies sexuelles étant donné qu'on y passerait la soirée. Ils avaient aussi leurs jardins prives et préféraient relater les faits une fois le jeu terminé aussi certaines relations étaient tu, après tout à quoi servait d'en faire un plat pour une simple histoire de cul, c'était lassant et inutile au passage sauf quand il s'agissait de se refiler les dites filles ou de se les taper à plusieurs occasions. - peut être bien que oui. Répondit-il sur un ton nonchalant. Tu sais les professeurs aujourd'hui c'est plus ce que c'était...il haussa un sourcil et poursuivit de son petit air malicieux. Enfin bon, l'expérience que veux tu... Mais pour en revenir à ce qui présentement nous intéresse...je vais relever le défi alors, la mettre dans mon lit et exit l'intello, rebonjour mes vieux travers !

Peter devait bien reconnaître qu'il avait sûrement raison et que c'était le goût du de ci et du plaisir d'avoir attraper sa proie qui le motivait. Pourtant au fond de lui une petite voix lui disait que c'était bien plus que ça et qu'un jour il serait bien obliger de s'en rendre compte et de l'accepter. Il n'était pas le garçon le plus charmant de la ville loin de la avec une réputation qui attirait surtout les filles en manque, faciles ou détraquées mais il pouvait sûrement être capable de plus. Conquérir le cœur d'une petite fille sans histoire voilà qui pourrait même achever un temps de redorer sa réputation et le montrer sous un autre jour. Bien sur juste pour son ego, ensuite il devrait se debarasser d'elle sans faire trop de vague ni effusion de cris ou de pleurs mais il y arriverait bien, il était malin. Alors bien sur il devrait sûrement s'abstenir de fréquenter d'autres filles en attendant mais ça aussi c'était un challenge en soit et ça valait le coup d'essayer non ? Puis il changea de sujet ou plutôt de protagoniste et demanda à Felix à quand remontait la dernière fois qu'il avait tiré son coup. Cela comprenait aussi bien les jeunes filles que les garçons ce qui étoffait le choix, Felix n'étant pas contre manger des deux pains ce qui ne gênait aucunement son meilleur ami. « Détrompe-toi, j'ai eu quelques expériences au lycée. Et aussi dans la forêt. C'est drôle le nombre de types qui se disent hétéro dans la ville mais qui ne le sont pas. »
- tu m'en diras temps...il ricana. C'est toujours la même histoire, le footballeur qui se tape le mec du fond de la classe, je suis sur que t'en aurait de belle à raconter. Les gens aiment bien se coller des étiquettes sans les assumer et juste pour les essayer. Termina t-il.


Puis son meilleur ami continua sur la lancée. « Coté filles... elles sont toutes plus ou moins emballées à l'idée de se taper un cas difficile avec une cicatrice mystérieuse sur la moitié du visage. Le reste, elles sont toutes attirés par un certain Banning qui me casse les couilles, pour être franc...Mais peut-être que ton défi personnel me donne des idées... » - des idées ? Tu comptes aussi chasser un cas désespéré, une parfaite miss je sais tout ou une inrencardable ? En effet les garçons avaient établit bien longtemps par le passé une liste avec les filles avec y qui se montrer, les baisables, les cas désespérés style intello ou névrosée et les inrencartables au titre de filles moches ou bizarres. Puis il prit son air amuse et poursuivit. Quand a t'on rival qui te les brise que veux tu, non seulement il est intelligent et bad boy mais en plus il sait se servir de son corps... Il rit et poursuivit. Je te rassure j'ai aussi un blondinet à sale gueule qui marche sur mes plates bandes. Il lui fit un clin d'œil avant de le rejoindre sur le canapé seulement vêtu de son boxer et de chopper un paquet de chips entamé. Il tourna de nouveau le tête vers Felix et lança. - je te propose un deal...le premier qui arrive à choper la dite fille en premier, mon intello et ton œuvre de charité , poursuivit sans même savoir qui était la fille à qui Felix pensait et à quoi elle ressemblait, il avait parfois des goûts bizarres, aura le droit de faire du second son esclave personnel à l'appart ménage et tout le tralala sans compter un accès privilégié à notre baisodrome dit-il en désignant leurs deux lits.


© Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: C'est à propos d'une fille [+15 ans : risques de propos crus et grossièretés] [pv Felix]   Lun 1 Juin - 10:35




Felix ne pensait pas si bien dire en conseillant à Peter de tester des femmes plus mûres. « Tu sais les professeurs aujourd'hui c'est plus ce que c'était.. » Immature au possible, Felix se mit à rire en tapant deux coups sur sa cuisse du plat de la main. C'était comme si Peter lui avait annoncé qu'il avait remporté le gros lot à un jeu de gains. Maintenant, Felix se demandait qui était cette fameuse professeur que son colocataire avait eu dans la poche. Il ne savait pas si c'était une bonne idée de le savoir, car une fois face à elle, il ne pourrait s'empêcher de sourire. « Enfin bon, l'expérience que veux tu... Mais pour en revenir à ce qui présentement nous intéresse...je vais relever le défi alors, la mettre dans mon lit et exit l'intello, rebonjour mes vieux travers ! » Felix était ravi de l'entendre. Il ne tenait pas vraiment à tenir la chandelle si son colocataire venait à trouver une fille pour une relation sérieuse. Rien que l'idée lui donna des frissons. « Ça c'est le Peter que j'connais ! »

Pensant le sujet de l'intello coincée résolu, Felix écouta attentivement les questions de Peter, qui lui posa quelques questions. Le grand blond afficha alors son air satisfait au possible, avec un sourire qui en disait long sur ses pensées. Il révéla alors quelques unes de ses dernières aventures avec des garçons, parfois des hommes. Certains gars du lycée faisaient les gros durs et devenaient très sensibles une fois que les lèvres de Felix se posait au bon endroit dans leur cou. « tu m'en diras temps... C'est toujours la même histoire, le footballeur qui se tape le mec du fond de la classe, je suis sur que t'en aurait de belle à raconter. Les gens aiment bien se coller des étiquettes sans les assumer et juste pour les essayer. » Felix haussa les épaules. Il ne pouvait qu'être d'accord avec ces paroles. Beaucoup insultaient le blond de façon agressive au sein de l'établissement scolaire, pour ensuite le retrouver quelque part, dans le plus grand des secrets. La seule raison pour laquelle Felix ne disait rien de leurs agissements était qu'il n'était pas du genre à divulguer la vie privée d'autrui. Même s'il faisait quelques rapports à son colocataires, le reste ne regardait que lui et personne d'autre. Il était peut-être un bad boy, mais pas un salaud.

Loin d'avoir terminé sa réponse, Felix continua en parlant des filles, cette fois-ci. Et il n'hésita pas à blaguer au sujet de la réputation de son colocataire. Peter se ramassait de nombreuses filles et beaucoup d'entre elles refusaient les avances de Felix car elles n'avaient de yeux que pour le plus mignon des deux. Enfin, ce n'était pas dramatique. Felix afficha un petit sourire en dévoilant une idée à Peter. Il voulait le suivre dans son délire de défi, ce qui n'était franchement pas très intelligent de sa part. « des idées ? Tu comptes aussi chasser un cas désespéré, une parfaite miss je sais tout ou une inrencardable ? » Felix haussa à nouveau les épaules. « Bah, ouais. Ça peut être amusant, non ? » Le blond eut un sourire presque sadique. Il aimait bien se donner quelques défis dans la vie. Puisqu'elle n'était pas très intéressante, autant s'occuper comme il le pouvait. « Quand à ton rival qui te les brise que veux tu, non seulement il est intelligent et bad boy mais en plus il sait se servir de son corps. Je te rassure, j'ai aussi un blondinet à sale gueule qui marche sur mes plates bandes. » Amusé, Felix se mit à rire en observant son colocataire qui le rejoignait. « Je te propose un deal. Le premier qui arrive à choper la dite fille en premier, mon intello et ton œuvre de charité, aura le droit de faire du second son esclave personnel à l'appart ménage et tout le tralala sans compter un accès privilégié à notre baisodrome » Felix considéra le marché en levant la tête, le regard perdu dans le vide. C'était assez intéressant comme compromis. Il prit alors la main de Peter et la serra fermement, comme pour conclure ce pacte ridicule qu'ils s'étaient fixé. « Bien, je marche ! Je suis sûr d'avoir quelqu'un en tête qui tombera dans mes bras comme une mouche. » Lane était la fille avec qui Felix aurait le plus de mal de faire quoi que ce soit. Mais qui sait, peut-être que toute cette tension entre les deux jeunes gens pouvaient les amener à se jeter l'un sur l'autre comme deux bêtes sauvages. Felix tenterait le coup. « Au fait, elle a un nom ton intello coincée ? »

Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: C'est à propos d'une fille [+15 ans : risques de propos crus et grossièretés] [pv Felix]   Mar 2 Juin - 3:13





C'est à propos d'une fille...
feat. Felix J. Frost





La discussion avait commencé simplement par un simple avis de colocataire à colocataire ou plutôt de meilleur ami à meilleur ami mais la conversation avait dangereusement dérivé sur un pari ridicule. Le genre de paris entre mecs complètement con et qui allait sûrement leur apporter des ennuis sur les dites demoiselles venaient à l'apprendre pourtant c'était tout ce que Peter avait trouvé pour rester cohérent avec lui même. D'habitude il ne parlait pas de filles mais de simples conquêtes et ne demandait pas des conseils à Felix sur le sujet ce qui devait en soit étonner son ami. Aussi il se remit rapidement en question et se gifla mentalement de l'avoir dit maintenant et n'avait d'autre choix que de s'enfoncer dans la porte entrouverte qu'il venait de dévoiler. Il devait rester fidèle à ses principes car il était Peter Banning le séducteur, le tombeur en chef de ses dames et l'idée même de le voir changer paraissait inconcevable aussi bien à Felix qu'à lui même. Mais par dessus tout cela lui faisait peur aussi proposa t'il un pari débile avec gage à la clé pour le perdant et bien sur Felix s'empressa de sauter dedans à pieds joints. « Bien, je marche ! Je suis sûr d'avoir quelqu'un en tête qui tombera dans mes bras comme une mouche. » il avait bien de la chance alors car Peter savait que se ne serait pas son cas. Si Avery s'avérait aussi facile à séduire alors elle n'était pas celle qu'il pensait, il la voyait plutôt lui donner du fil à retordre aussi lui ne pût répondre la même chose à Felix et se contenta d'un clin d'œil qui voulait tout et rien dire à la fois. Il reporta ensuite son attention sur les chips en croyant bêtement que son ami en resterait la mais la question fatidique ne tarda pas à tomber.

"Au fait, elle a un nom ton intello coincée ? » Peter releva la tête vers son colocataire à cette question car oui ils parlaient de filles ou plutôt de mettre des filles dans leurs lits mais aucun n'avaient encore révélé son identité comme par peur d'avoir à le dire à haute voix. Peter savait qu'il était ridicule et que ce n'était pas lui ni son comportement habituelle de parler de fille à Felix ou même de penser à une fille autrement que la position dans laquelle il allait la prendre en premier. Non, penser à lui écrire ou juste savoir comment elle allait ou ce qu'elle faisait c'était bien trop fleur bleue pour lui et pourtant...dire son nom c'était un peu comme reconnaître l'évidence qu'il se refusait à voir. Il ne se doutait pas que Felix vivait en réalité exactement le même cheminement et qu'il n'y avait pas de quoi rire de sa situation ou de ses futurs sentiments mais en cet instant il était gêné. Il faisait semblant après les propos de Felix de reprendre contenance mais tout cela sonnait faux dans sa bouche. Elle était différente et il l'avait bien vu sous la pluie et il le verrait rapidement à leur rendez-vous au restaurant et ensuite il comptait bien l'emmener au cinéma. Peter ne projetait jamais des sorties qui nécessitait de sortir de l'argent sauf si c'était pour mettre la fille dans son lit juste après et il savait que la ce ne serait pas le cas et il ne doutait pas de perdre son pari car pour lui ce n'en était pas vraiment un il avait juste dit ça pour faire le cake. Tant pis si Felix gagnait ça lui était bien égal et cela le déconcertait plus que de raison sans trop,même savoir pourquoi. Il changeait mais était-ce en bien ou en mal ? Il finit par soupirer et se releva du canapé et remplaça son visage en pleine réflexion par un faux sourire de winner et fit semblant une fois qu'il se retourna vers Felix. - se serait plus amusement de ne pas te le dire mais bon comme c'est un jeu...Avery Davis...et la tienne ? Non parce que si lui venait de le dire il voulait que son meilleur ami face de même car sans trop savoir pourquoi cela lui avait arraché la bouche de le dire et de l'avouer.


© Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: C'est à propos d'une fille [+15 ans : risques de propos crus et grossièretés] [pv Felix]   


Revenir en haut Aller en bas
 

C'est à propos d'une fille [+15 ans : risques de propos crus et grossièretés] [pv Felix]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAGIC IS COMING ™ :: HORS-JEU :: ARCHIVES :: ARCHIVES VERSION N°01 :: SUJETS RP-