Petit rappel : Le forum ne suit pas la série.
Tout ce qui se passe au-delà de la saison 1 est à jeter aux oubliettes, merci

Partagez | 
 

 Je crois que nous avons à faire à un vampire !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Je crois que nous avons à faire à un vampire !   Ven 1 Mai - 21:01






Hendrik Netscher
Feat Joel McHale



ღ Ma véritable identité


ϟ nom : Van Helsing  ϟ prénom : Abraham ϟ date de naissance : 20 septembre ϟ Âge : 41 ans ϟ lieu de naissance : Le monde sans couleur et en noir et blanc, le même que ce bon vieux Frankenstein ϟ lieu de résidence : Même réponse que précédemment ϟ métier(s), occupations : Docteur en médecine, grand aventurier du dimanche, et tueur de vampire il paraît même si observateur serait plus véridique à son goût ϟ orientation sexuelle : Hétéro ϟ statut social : C'est compliqué, très compliqué... ϟ groupe : Humans ϟ rang : Docteur ça ira ϟ personnage [] inventé [X] tiré d'un conte/autre... ϟ son univers : Dracula, de Bram Stoker


ϟ Quel est son caractère ? Van Helsing est avant tout un scientifique, appréciant l'analyse et trouver une solution à chaque problème, curieux de comprendre comment chaque chose peut bien fonctionner. De ce fait assez patient, il n'est que rarement une tête brûlée qui s'engouffre sans hésitation dans une situation sauf dans de rares cas ou si celle-ci ne lui laisse guère le choix, préférant privilégier sa matière grise avant de se jeter dans le feu de l'action. C'est un homme intelligent et instruit qui a le sens pratique des choses, lui permettant de se sortir de situations parfois périlleuses en usant de la ruse, et qui exploite son potentiel au maximum. Pourtant il ne faut pas croire qu'il reste les bras croisés loin de là, il en est même tout autre vu son parcours, il n'a nullement peur de foncer ou d'affronter toutes sortes de créatures au point que certains le diront valeureux. Ils n'ont pas vraiment tort car Abe, de par son esprit scientifique, voit les choses sous un autre angle et préfère ainsi classer dans son esprit ce qu'il a sous les yeux que de parler de monstre par exemple. On pourrait s'attendre à ce qu'il soit assez restreint, refusant l'existence des vampires comme classe à part entière, mais en fait il est assez ouvert d'esprit sur ce qui l'entoure sans pour autant parler de magie à ses yeux. Ce ne sont que l'évolution de gènes, une notion encore mal définie, ou encore une absence de mot pour qualifier avec exactitude de quoi il retourne pour ces créatures. D'autant plus que Abe est un philanthrope dans l'âme, il a bon cœur et se préoccupe grandement des autres, faisant tout son possible pour aider ses congénères d'une manière ou d'une autre tout en possédant une empathie assez forte envers autrui. Ce n'est pas parce qu'on est médecin, qu'on a vu du sang et des morts, qu'on ne ressent plus rien et chez lui c'est même tout le contraire au point de lui avoir donné la forte volonté de faire son possible pour supprimer les vampires que ça soit d'une manière ou d'une autre bien qu'il préfère trouver un remède. De base il n'est pas quelqu'un de violent, il est même assez doux et parfois même attachant, c'est même quelqu'un d'assez naturel qui ne fait aucune manière et qui peut même se relever assez attachant quand on le connaît bien. Même si son côté franc peut parfois heurter ceci est involontaire de sa part, essayant de rattraper bien vite le coup en tendant d'être quelque peu amusant comme si ceci n'était qu'une boutade, d'autant plus qu'il est souvent perçu comme quelqu'un d'assez captivant de par son savoir, les risques qu'il entreprend, ainsi que tout ce qu'il a pu faire ce qui fait de lui un bon leader à suivre. Cependant il préfère la plupart du temps faire cavalier seul, ne souhaitant pas mettre les autres en danger, même si de base il préfère être entouré.

ϟ Quelles sont ses caractéristiques physiques ? Vous vous attendiez à un homme grand et fort, capable de soulever un tronc d'arbre à mains nues ou presque ? Il ne faut pas croire tout ce qu'on peut lire dans les livres. Van Helsing n'est pas un surhomme et est tout ce qu'il y a de plus normalement constitué même si certains pourraient le qualifier d’athlétique, il faut dire qu'un entraînement non programmé est si vite arrivé, il serait plus enclin à dure endurant et ce qui fait une différence notoire à ses yeux. Une fine musculature plutôt que l'ossature d'un bulldozer, qui lui permet surtout une certaine agilité et rapidité, il serait plus taillé pour faire un parcours d'obstacles qu'un combat au corps-à-corps tout en venant compenser ce manque de force par la ruse et l'intelligence. De quoi le mettre parfois dans des situations bien périlleuses qui l'ont gratifié de blessures, qui lui valent certaines cicatrices dont la plus impressionnante doit être celle qui possède tout le long de l'épaule gauche, même si la plupart ne restent que superficielles au final et ont tendance à disparaître avec le temps. En dehors de ça il a une allure assez commune pour son monde, où les tenues ressemblent assez à celle du XIXe siècle du monde réel bien que privilégiant celles assez sombres depuis quelques années, ne cherchant nullement à se démarquer pour une certaine discrétion.

ϟ De quel camp faites-vous partie ? Abe ferait partie du bien, même s'il n'a pas eu l'opportunité de connaître les protagonistes principaux qui sont à l'origine du sort noir, il reste avant tout philanthrope dans l'âme et chercher à améliorer la vie de ceux qui l’entourent tout en cherchant à comprendre le pourquoi d'une action par exemple qui pourrait être vu comme étant néfaste. Son côté homme de science le pousse à analyser une situation dans son ensemble, avoir toutes les pièces en main, découvrir la cause de l'effet. Bien, mal, c'est juste des étiquettes assez faciles que l'on peut attribuer à autrui malheureusement.

ϟ Quel(s) est/sont votre/vos ennemi(s) ? Parler d'ennemis est un terme assez fort. Il faut tout de même savoir que certains sont assez récalcitrants à une avancée scientifique, que les progrès peuvent leur faire peur, et sont assez réfractaires à briser les anciennes traditions ou superstitions. Alors évidemment, venir bouleverser tout ceci avec des techniques peu communes dans certains coins assez reculés, c'est prendre des risques. Mais ces personnes ne sont aucunement les plus dangereuses, juste ignorantes et peureuses face à une monde qui avance sans doute trop vite pour eux, car il y a tapi dans l'ombre des choses encore bien inexpliquées et qui ont soif de sang. En haut de la chaîne alimentaire ce n'est pas l'homme que l'on retrouve mais les vampires, pas besoin de faire un dessin sur qui ils sont, et Abraham s'est plus ou moins fait leur ennemi officiel à tuer car il faut croire que ces bêtes n'aiment pas particulièrement qu'on change leurs habitudes et qu'une personne viennent tout perturber sur son passage. Mauvaise pioche car l'homme ne compte pas se laisser abattre comme une vulgaire proie et sait se défendre parfaitement contre eux à force.

ϟ Avez-vous une quête à accomplir ? Découvrir l'ensemble des secrets que ces étranges créatures que sont les vampires peuvent bien offrir, que ça soit leur transformation que leur élimination lorsqu'ils deviennent un trop fort danger potentiel tout en passant par leur régime alimentaire, tout ça est tellement fascinant après tout et pourquoi pas ainsi permettre de découvrir certains remèdes contre des maladies ou autres. Et puis Van Helsing voudrait surtout savoir s'il serait possible de rendre humain cette bête puisque l'inverse est possible, si un processus peut aller dans un sens alors pourquoi pas dans l'autre.

ϟ Avez-vous des objets dont vous ne vous séparez jamais ? Une croix en argent pur autour de son cou, assez simple et pas vraiment bling-bling, souvent cachée sous ses vêtements. Il n'est pas vraiment croyant, c'est plus une valeur quelque peu sentimentale qui vient le lier à cet objet puisqu'elle lui a été offerte avant qu'il parte vers cette terre qu'on disait en proie à la terreur face à d'étranges créatures. Il y a aussi un petit carnet où il note toutes ses observations qu'il garde dans la poche intérieure de sa veste.

ϟ Avez-vous déjà été confronté à la magie ? Dans son monde c'est la science qui prédomine, ce qui pourrait être en rapport avec la magie sont vues comme étant de l'ordre de l'imaginaire ou d'histoires pour les enfants. Cependant même avec un esprit assez cartésien il est assez difficile de ne pas parler de magie quand on a vu d'étranges créatures, avec en tête les vampires, bien que les plus puristes parleront d'évolution de gènes ou une avancée scientifique de son côté Van Helsing y voit quelque chose de surnaturel et parfois d'inexpliqué. De la magie à proprement parlé ? Difficile à définir, les termes sont sans doute juste différents, même s'il aurait tendance à dire oui vu ce qu'il a pu voir par moments, ce n'est pas forcément véridique et ceci n'engage que lui ou qui traduit tout simplement un manque de vocabulaire à ce sujet.

ϟ Quelle est la dernière chose que vous faisiez avant que le sort ne vous envoie dans notre monde ? Il était occupé à sauver sa vie. La vie de Van Helsing est assez tumultueuse et il n'est pas rare qu'il se retrouve dans des situations compliquées du genre, vu à quoi il est souvent confronté ça n'a rien d'étonnant après tout, et cette fois-ci ne faisait pas exception à la règle. En pleine lutte contre un vampire qui le malmenait pas mal après une trahison d'une personne en qui il avait confiance, quelques côtes cassées et des blessures, sans avoir le temps de se remettre de tout ça.

ϟ Autre chose à savoir ? Abe est le diminutif d'Abraham, il préfère d'ailleurs qu'on emploie son surnom que son nom au complet.
Il ne tue pas toujours les vampires qu'il a pu croiser, après tout pour certains c'est une véritable malédiction qu'ils ne peuvent rompre et cherchent une solution à leur état, sachant qu'il ne doit pas tous les ranger dans une même boîte.



ღ Nouvelle identité : À Storybrooke


ϟ nom : Netscher ϟ prénom : Hendrik ϟ date de naissance : 16 septembre 1973 ϟ Âge : 41 ans ϟ lieu de naissance : Tilburg, Pays-Bas ϟ lieu de résidence : Dans le centre ville de Storybrooke, pas très loin de l’hôpital ϟ métier(s), occupations : Docteur, il a une spécialité en hématologie soit les maladies du sang, et pratique la cryptologie à ses heures perdues ϟ orientation sexuelle : Hétéroϟ statut social : Célib'

ϟ Quel est son nouveau caractère ? Van Helsing n'est pas vraiment l'image de calme qu'il a pu être, même ses silences en disent parfois long, au point qu'il peut s’avérer être quelqu'un qui prend facilement la mouche et qui préfère tourner court à une discussion pour se calmer de son côté sans qu'on vienne l'emmerder. Lorsque quelque chose ou quelqu'un ne lui plaît pas il le fait savoir, tant pis si ceci peut lui apporter des problèmes, il préfère être franc et dire ses vérités en face en les plaçant la plupart du temps dans des phrases bien cyniques avec parfois une pointe d'humour. Avec lui souvent ça passe ou ça casse, il y a rarement un juste milieu, pourtant les gens qui le connaissent savent qu'il n'a pas un mauvais fond mais qu'il aime juste que le travail soit bien fait par exemple dans le cadre du travail. Dans le fond il se préoccupe toujours autant des autres pourtant sauf qu'il a un certain mal à le retranscrire, souvent ça ne passe pas du tout comme il souhaiterait, et a assez du mal à faire confiance à autrui sans qu'il sache vraiment pourquoi. La peur d'être trahi le tiraille sans qu'il sache pourquoi, le rendant parfois quelque peu paranoïaque, se protégeant ainsi derrière ses airs je m'en foutisme et parfois même de connard si l'on peut dire. Il est aussi parfois vu comme assez déjanté, son caractère un peu plus explosif et qui s'emporte plus facilement de l'aide pas réellement, capable de faire profiter la salle d'attente de sa mauvaise humeur qu'il expose à son patron dans le couloir. Il ne supporte pas l'injustice dans le fond. Il est aussi plus vif, se posant moins de questions qu'avant, agissant plus de ce fait et n'abandonnera jamais jusqu'à avoir atteint son but. Il faut savoir qu'il est assez imaginatif, trouvant qu'il serait intéressant de voir de vraies créatures comme le yéti pour l'étudier.

ϟ Quelles sont ses nouvelles caractéristiques physiques ? De manière globale rien n'a vraiment changé, il a même gardé sa cicatrice au niveau de l'épaule qui lui procure quelques petites douleurs lancinantes après une journée bien animée parfois, subissant comme la plupart des habitants de Storybrooke un vrai relooking digne de Cristina Cordula ma chérie. Terminé les cheveux qui ressemblent à un foutoir général, bienvenue au gel et à la capillarité sublime, alors qu'Hendrik aborde aussi bien un rasage impeccable qu'une fine barbe de deux jours mais ça tout dépend de son humeur. Il n'a rien de vraiment excentrique de ce côté-là, adoptant volontiers les codes vestimentaires comme le bon vieux jean, alors qu'à son travail il a souvent une blouse blanche ouverte en toute simplicité.

ϟ À cause de la malédiction, les habitants de Storybrooke ont vécu la même journée pendant vingt-huit ans, jusqu'à l'arrivée d'Emma Swan. Décrivez-nous cette journée répétitive : Il y a d'abord les banalités, assez ennuyantes et effectuées par le commun des mortels, qu'on le zappe donc pour arriver à quelque chose d'un peu plus palpitant. Du moins en théorie. Si vous vous attendiez à une activité des plus trépidantes à l'hôpital de Storybrooke en compagnie d'Hendrik, digne d'un véritable épisode d'Urgence, il faut savoir que dans cette journée qui se répète sans fin depuis plus de vingt-huit ans c'est le calme complet. Obligé de jouer les flics dès son arrivée au travail, enfiler sa blouse blanche et récupérer un ou deux dossiers pour bosser plus tard, avant de se rendre à une réunion aussi agréable que s'asseoir sur un cactus. Plus d'une heure de gâchée, passant le plus clair de son temps à dessiner sur un coin de feuille tout en lançant des piques bien placés au premier qui ose lui faire la moindre remarque, jusqu'à ce que la libération arrive et lui permet enfin de s'occuper de quelques patients. Une tournée qui se passe avec plus ou moins de tumultes, entre les infirmières qui piaillent et les patients qui râlent pour un rien, essayant de rester le plus possible consciencieux dans son travail même s'il fuse quelques réflexions.

Une pause vite fait le midi avant de retourner voir quelques autres patients et faire des prises de sang pour vérifier que leurs taux sont stables, que rien n'empire dans leur état, pour ensuite analyser tout ça en partie laboratoire. C'est sans doute l'instant où est le plus calme de la journée, qu'il ne faut jamais déranger sous aucun prétexte, où il passe une bonne partie de l'après midi à travailler tout en s'octroyant des pauses pour voir où en sont ses collègues. Le reste de la journée se termine sans aucun accro, après tout vu le calme de la ville il ne faut pas s'attendre à un désordre monumental, finissant par quitter les lieux après avoir terminé ce qu'il devait faire. Décidant de dîner chez Granny le soir, tout en lisant un livre sur les créatures qui pourraient bien peupler l'Amérique mais dont ne peut prouver l'existence encore, tout en ignorant le monde qui l'entoure au point d'être dans sa bulle pour essayer d'élaborer des théories plus ou moins décalées. Restant pour finir son chapitre il rentre finalement chez lui une fois celui-ci terminé, s'occupant de diverses façons comme un rapide rangement, avant d'aller se coucher et de laisser le temps se remonter.

ϟ La nouvelle vie de ton personnage en quelques lignes : Hendrik est désormais docteur à l’hôpital de Storybrooke ayant une spécialité dans les maladies du sang même s'il peut faire office de médecin général, souvent apprécié pour ne pas mâcher ses mots et recadrer certaines personnes avec un certain sens du cynisme, qui aime que le travail soit bien fait tout en supportant assez mal les tire-au-flanc. Même s'il peut rebuter par sa personnalité qui a l'air assez je m'en foutisme sur les bords il faut savoir qu'il n'en est rien, au fond il est très soucieux des autres mais n'arrive pas toujours à l'exprimer, préférant aller droit au but plutôt que tourner autour du pot. Ses collègues disent parfois qu'il est un peu comme le bad boy de l’hôpital, celui qui n'hésite pas à défier l'administration et taper du poing sur la table, même si ça serait plus pour le côté image que réellement quelqu'un de mauvais. C'est un homme de science avant tout mais pourtant il est aussi passionné par la cryptologie, ce qu'on pourrait qualifier comme étant l'étude des créatures surnaturelles, bien que préférant sans doute voir ceci comme étant l'évolution de gènes que de vrais monstres. Il n'est pas forcément facile d'approche mais une fois qu'on le connaît la pilule passe tout de suite mieux, surtout qu'il est parfois assez difficile à suivre. Il part parfois courir en forêt le soir ou le weekend, mais il y a quelque chose à Storybrooke qui le rend méfiant sans qu'il puisse dire pourquoi.








Dernière édition par Hendrik Netscher le Sam 2 Mai - 18:30, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Je crois que nous avons à faire à un vampire !   Ven 1 Mai - 21:01



COPYRIGHT

ღ Tell Me A Story...


Take me to the Church