Petit rappel : Le forum ne suit pas la série.
Tout ce qui se passe au-delà de la saison 1 est à jeter aux oubliettes, merci

Partagez | 
 

 La loyauté au delà de tout soupçon - Jill / Jezabel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: La loyauté au delà de tout soupçon - Jill / Jezabel   Dim 3 Mai - 23:45






Jill Griffith
Feat Chloé Bennet



ღ Ma véritable identité


ϟ Prénom : Jezabel ϟ date de naissance : inconnue ϟ Âge : quelques années ϟ lieu de naissance : monde des contes ϟ lieu de résidence : monde des contes ϟ métier(s), occupations : familier ϟ orientation sexuelle : inconnue ϟ statut social : néant ϟ groupe : WINGS, CLAWS AND SCALES ϟ rang : aucun ϟ personnage [x] inventé [] tiré d'un conte/autre... ϟ son univers : contes et folklores


ϟ Quel est son caractère ?

Les familiers naissaient avec peu de traits de caractères propres. Deux ou trois les définissaient seulement, et c'étaient eux qui arrêtaient le choix de leur maître. Avec les années, les sorciers qui les avaient adoptés façonnaient peu à peu leurs esprits et un familier somme toute très banal au départ s'ouvrait à un panel de caractéristiques auxquelles peu d'hommes pouvaient prétendre. Un familier se présentait comme une véritable éponge, intériorisant le caractère de son maître et, transmis de génération en génération, il devenait capable de faire sien des traits bien différents, parfois même contradictoires. Il se détachait alors du trait le plus ancien, incompatible avec le nouveau, afin de conserver une logique intérieure.

Jezabel n'eut jamais qu'un seul maître, aussi ses traits demeurèrent-ils plus sommaires. Avant son adoption, elle développa trois traits de caractère principaux : la curiosité, qui n'était pas une qualité rare chez les siens, l'intelligence, qui faisait d'elle un atout dans son genre , ainsi que la duplicité, caractéristique bien plus inédite, qu'il était délicat de percevoir chez un familier nouveau né. Aussi, en l'adoptant, son maître n'eut-il connaissance que de deux de ses traits, le troisième demeurant caché, impossible à détecter jusqu'à ce que Jezabel n'en use réellement.

Les lunes passèrent, puis les années. Et son maître lui transmis son savoir, une partie de sa magie, ainsi que ses attributs. Jezabel devint rusée, inventive et manipulatrice. Extension de celui qui était le centre de son existence, elle prit rapidement plus du démon que du génie. Il possédait une grande force intérieure, courageux, pugnace, impitoyable, et Jezabel hérita de ces traits. Peu de monde pouvait se vanter de le devancer, et ceux qui le faisaient ne vivaient pas assez longtemps pour s'en enorgueillir davantage. Jezabel, elle aussi, appris comment avoir toujours un ou deux coups d'avance sur ses adversaires. La prudence venant au nombre des qualités du sorcier, elle prit le parti d'avoir plutôt trois coups d'avance sur ses alliés. Le seul dont elle ne se méfia jamais ce fut son maître.


ϟ Quelles sont ses caractéristiques physiques ?

Familier peu ancien, Jezabel avait une apparence animale. La plupart du temps, elle évoluait sous forme de chat, pour des raisons aussi bien pratiques que magiques. Sous cette forme, elle possédait une facilité de mouvements, et était capable de canaliser en masse l'énergie de son maître. Ce félin est une créature magique par excellence, et son pelage noir ne gâchait rien au tableau, faisant de Jezabel la représentation du familier par excellence. Mais elle était loin d'être prisonnière de cette enveloppe. Lorsque ses tâches l'exigeaient, Jezabel pouvait se métamorphoser en corbeau et couvrir plus de distance qu'aucun autre animal terrestre. En ours, elle devenait une combattante hors pair, et pouvait aisément se fondre dans la faune de la forêt enchantée. Si elle était capable, en vérité, d'arborer bon nombre d'apparences animales, il en demeurait certaines dont elle rechignait à se parer. Le loup, par exemple, venait au nombre des peaux qu'elle n'avait quasiment jamais revêtu. Car si Jezabel pouvait en prendre l'apparence, elle était loin d'exceller dans l’imitation de tous les comportements animaux, et les loups, en meute, devenaient de redoutables adversaires. Il était difficile de les berner et la seule fois où la louve factice s'y était aventurée, elle en était ressortie avec nombre de plaies ensanglantées, d’ecchymoses et s'était traînée en boitant jusqu'à la demeure de son maître, incapable de réunir assez d'énergie pour la moindre transformation qui aurait rendu son périple moins pénible.

ϟ De quel camp faites-vous partie ?

Aucun camp n'attirait plus Jezabel qu'un autre. Familier attaché à son maître par la magie et par le sang, elle ne saurait suivre une autre voie que la sienne. Parce qu'il avait choisi d'user de ses pouvoirs pour faire le mal, elle était devenue son bras armée dans cette bataille. Il n'existait aucune conscience, aucun état d'âme dans ce choix, uniquement la servitude la plus totale.

ϟ Quel(s) est/sont votre/vos ennemi(s) ?

Un sorcier qui choisissait de faire le mal récoltait nécessairement un nombre incalculable d'ennemis et aucune de ses alliances ne pouvaient être considérées comme parfaitement fiables. Ses ennemis les plus avisés apprirent à percevoir Jezabel comme une ennemie à part entière. Il fallait être fou pour considérer un familier comme quantité négligeable et focaliser uniquement sa haine sur son détenteur. Les ennemis les plus mortels de son maître devinrent donc les ennemis de Jezabel. Et ils ne furent pas les seuls. Indépendamment de son maître, elle s'attira une foule d'ennemis intimes: ceux de son genre, familiers comme elle, mais dont l'allégeance fut toute autre.

ϟ Avez-vous une quête à accomplir ?

Jezabel aspire plus que tout autre à retourner auprès de son maître.

ϟ Avez-vous des objets dont vous ne vous séparez jamais ?

N'étant pas un vulgaire animal de compagnie, elle ne possédait aucune chaîne ni aucun collier ou colifichet de ce genre. Mais peu après sa naissance, son maître lui tissa un joli et mince bracelet d'or qui, enchanté, lui tenait à la patte quelque soit la forme qu'elle adoptait. Il formalisait le lien qui les unissait, indéfectible et inaltérable.

ϟ Avez-vous déjà été confronté à la magie ?

Jezabel était une créature façonnée par et pour la magie. Au delà d'être au service de son maître, elle représentait un réceptacle pour ses pouvoirs. Il arrivait toujours un moment où un sorcier avait besoin de canaliser ses forces en passant par une autre créature magique, ce que le familier avait pour but de faciliter. En certaines circonstances, un sorcier pouvait également souhaiter disparaître aux yeux du monde, et il était alors opportun de transmettre ses pouvoirs à son familier, qui était d'ailleurs l'héritier de ses pouvoirs au moment de sa mort, dans l'attente du transfert à son véritable héritier.

ϟ Quelle est la dernière chose que vous faisiez avant que le sort ne vous envoie dans notre monde ?

Sentant le sort sombre arriver, son maître décida de placer ses pouvoirs en lieu sûr. Le rituel venait de s'achever lorsque le sort les frappa de plein fouet. Jezabel fut alors arrachée à son maître, sans même en avoir conscience.

ϟ Autre chose à savoir ?  //



ღ Nouvelle identité : À Storybrooke


ϟ nom : Griffith  ϟ prénom : Jill ϟ date de naissance : 13 octobre 1989ϟ Âge : 25 ans ϟ lieu de naissance : Storybrooke ϟ lieu de résidence : studio en centre ville ϟ métier(s), occupations : pigiste au Daily Mirror ϟ orientation sexuelle : hétérosexuelle ϟ statut social : célibataire

ϟ Quel est son nouveau caractère ?

Le fond du caractère de Jill n'a pas réellement changé, elle conserve les trois grandes caractéristiques qu'elle a acquis à la naissance dans le monde des contes. Elle est néanmoins beaucoup plus humaine dans sa façon d'agir et de raisonner. Figée dans une même journée, elle fait montre d'une extrême docilité, d'abnégation et de patience. Mais à mesure que le temps reprend ses droits, le caractère de Jill a vocation à s'intensifier, et le panel de ses caractéristiques à s’accroître pour coller au plus près de ce qu'elle était dans son autre vie.

ϟ Quelles sont ses nouvelles caractéristiques physiques ?

Jill est une ravissante jeune femme de type caucasien, dont les yeux légèrement bridés trahissent une origine asiatique. Pour autant qu'elle s'en souvienne, ses parents étaient tous deux nés aux Etats Unis, mais l'un des parents de sa mère était tout droit venu d’Asie. Ce sang coule donc dans ses veines, sans pour autant contrôler ses actes. Jill se sent d'ailleurs américaine jusqu'au bout des ongles. Joueuse et un brin cynique, elle aime néanmoins mettre mal à l'aise les personnes qui ont l'audace de critiquer quoi que ce soit de la culture asiatique devant elle, oubliant ses origines, pour le simple plaisir de voir leurs visages se crisper, terrifiés d'avoir pu la blesser.

ϟ À cause de la malédiction, les habitants de Storybrooke ont vécu la même journée pendant vingt-huit ans, jusqu'à l'arrivée d'Emma Swan. Décrivez-nous cette journée répétitive :

Durant 28 ans, Jill revécut en boucle le train train déshumanisant de son quotidien. Elle se levait le matin, avalait un café en précipitation, nourrissait son chat qui venait immuablement se coller dans ses pattes, puis vérifiait que ses deux inséparables avaient suffisamment de graines et d'eau pour tenir tout au long de sa journée de travail qui ne terminerait encore pas à une heure raisonnable. En quittant son appartement, elle saluait son voisin qui venait de rentrer après avoir été chercher son journal, puisqu'il n'était toujours pas parvenu à bout de l'idéal intenable qu'il s'était fixé : dresser son pincher nain de 4 mois à aller chercher le journal à sa place. A peine arrivée au boulot, elle se faisait interpeller par l'une des secrétaires, la seule à arriver encore plus tôt qu'elle sur les lieux. Sydney avait commandé un nouvel article, certainement depuis son portable alors qu'il était confortablement installé dans son canapé moelleux à déguster un copieux petit déjeuner, se moquant bien de l'heure à laquelle il pointait le bout de son nez au Daily Mirror. Et s’enchaînait ainsi une journée exécrable, entre commandes incessantes et délais intenables, dans l'absence de considération humaine la plus totale.

ϟ La nouvelle vie de ton personnage en quelques lignes :

Une fille sans histoire, voilà la manière dont était considérée Jill durant 28 longues années à tourner en boucle. Fraîchement diplômée après des études supérieures qu'elle a souvenir d'avoir effectuées dans le comté voisin, elle revint à Storybrooke à l'aube de ses 25 ans afin de faire carrière dans la ville où elle avait toujours vécu. Petite, elle lisait les articles du Daily Mirror en fantasmant, rêvant de voir un jour son nom inscrit en bas des articles qui faisaient les premières pages, de rencontrer le gratin de la ville afin de couvrir les plus grands événements. Mais là réalité fut toute autre lorsqu'elle débarqua finalement au Daily Mirror, son cv à la main. Sydney Glass, le rédacteur en chef, sembla découvrir ses années d'études et son expérience dans divers jobs étudiants avec le plus grand intérêt. Dès les premiers jours, il lui fit miroiter monts et merveille, et Jill aurait mieux fait de se méfier des éloges qu'il ne cessait de lui faire. Depuis près d'un an maintenant, Jill est reléguée aux basses besognes. Pigiste à qui l'on arrache peu à peu ses ambitions, elle doit courir à droite et à gauche afin de glaner les renseignements qui feront ses articles de basse envergure. Les mains tour à tour dans le cambouis, dans la suie ou dans le foin, elle connaît mieux les artisans du coin qu'elle ne le souhaiterait, à force de couvrir la moindre mise bas d'un bovin, les préoccupations des boulangers devant la hausse du court de la farine, ou encore l'élection d'un illustre inconnu comme meilleur chaudronnier du Maine. Ses longues et interminables heures passées à écumer la ville puis à se brûler les yeux sur un papier grossier pourraient sans doute être rentables, si encore son nom apparaissait sur les articles minables auxquels on l'avait relégué pour « faire ses preuves ». Mais Glass avait poussé le vice jusqu'à lui voler le mérite de son travail, apposant son insupportable patronyme au bas de ses réalisations. Chaque jour, Jill se faisait violence, constamment elle songeait à aller voir Sydney et lui exposer son problème. Mais dès qu'elle saisissait l'occasion, il parvenait toujours à retourner la situation à son avantage, prétendant qu'il avait commencé dans les mêmes conditions qu'elle, qu'il s'agissait là d'une forme de rite initiatique. Le rédacteur en chef avait une aisance manifeste avec les mots. Jill était redoutable à l'écrit, nettement moins douée que lui à l'oral. Alors elle ravalait sa fierté, lui laissait le bénéfice du doute, puis recommençait à pester les jours suivants, se rendant compte de la situation misérable dans laquelle elle s'était coincée.

Surchargée par son travail harassant où aucune évolution ne lui avait encore été offerte, Jill délaissait sa vie personnelle, se consacrant uniquement à ses tâches sous payées. Elle était jeune, elle ne voyait pas l'intérêt d'aller perdre son temps dans une histoire sans lendemain. Bien que se laissant totalement exploiter par un chef hypocrite et égoïste, Jill avait de l'ambition, et a su très tôt ce qu'elle souhaitait et ne souhaitait pas. Fonder une famille était à mille lieux de ses préoccupations actuelles, et rien ne parvenait à la détourner de ses objectifs purement professionnels. Elle était une ombre pour ses voisins et les gens qu'elle rencontrait dans le cadre de son travail, une coquille vide qui ne vivait que pour les papiers qu'un autre lui volait, et qui ne s'était jamais impliqué émotionnellement envers qui que ce soit.








Dernière édition par Jill Griffith le Mar 5 Mai - 22:55, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: La loyauté au delà de tout soupçon - Jill / Jezabel   Dim 3 Mai - 23:46



COPYRIGHT

ღ Tell Me A Story...


Astuce et puissante étaient rassemblées en lui. Rien ne pouvait lui échapper, il savait tout, voyait tout, et ressentait les choses avant même qu'elles ne se produisent. Sans doute n'était-ce qu'illusions, mais Jezabel l'avait toujours tenu pour acquis. Et connectée à lui, il lui était possible de comprendre, de voir et de sentir de manière aussi fine que son maître. S'il l'avait choisie, ce n'était pas le fait du hasard, ni une chance isolante. Il avait jeté son dévolu sur la petite bête qu'elle était alors parce qu'il avait perçu quelque chose en elle, un potentiel que nul autre familier ne possédait, bien qu'il ne soit pas en mesure de l'identifier clairement, malgré tous ses pouvoirs et sa prescience.

« Il faut nous préparer, il arrive. »

Le timbre grave, le sorcier s'était adressée à elle. Il aurait pu tout aussi bien se passer de mot, aucun n'était nécessaire pour faire passer un message entre eux. Mais Jezabel savait que le sorcier ressentait le besoin de s'exprimer à voix haute, c'était sa manière à lui de s'y préparer. Car malgré tous ses pouvoirs, il n'était pas capable de faire échouer le plan de la Reine. Son sort noir les envelopperait en même temps qu'il s'abattrait sur l'ensemble du royaume. Mais le sorcier n'était pas décidé à baisser les bras et à se laisser emporter par un sort obscur. Jezabel trottinait à ses côtés jusqu'à l'autel où ils réaliseraient l'ultime rituel.

Elle savait ce qui l'attendait, ce qui ne l'empêcha pas d'envoyer un message mental à son maître, alors qu'il installait le nécessaire sur l'autel. Dites moi encore ce qu'il va se passer. Il ne tourna pas le regard vers elle, concentré sur la mise en place de tous les éléments sur la lourde pierre devant lui. « Le sort de Regina va nous emporter loin, dans un autre monde, une autre réalité. Il m'est impossible de prévoir si ce monde fonctionnera comme le nôtre mais une chose est sûre: nos repères seront ébranlés dans leurs fondations. Je vais me séparer de mes pouvoirs, car ils représentent ce que je suis, ils font mon identité. Sans ces pouvoirs, j'ai une chance d'échapper au sort noir. Il te prendra à ma place, te confondant avec moi, car mes pouvoirs seront tiens. Le rituel que nous faisons ne se fait d'ordinaire qu'à la mort d'un sorcier. » Il marqua une pause, et ses iris glissèrent enfin sur Jezabel. «  Ça ne va pas être un moment agréable pour toi, trésor. » Il effleura son pelage sombre, puis ajouta, tout en reprenant ses préparatifs: « Ta forme de chat ne suffira pas cette fois-ci, car il ne s'agit pas de te transférer une partie de ma magie ni de te canaliser pour en engranger davantage. Il va nous falloir une créature plus puissante, le réceptacle le plus complet pour recevoir toute ma magie. » Le démon le regarda, captivé par chacun des mots qui sortaient de la bouche de son maître. L'idée de toute cette magie placée en elle lui aurait presque fait tourner la tête. Mais Jezabel savait que ça n'était pas le moment de se laisser aller. Elle devait demeurer concentrée si elle souhaitait obtenir enfin ce qui lui revenait de droit. Alors qu'elle se faisait la réflexion, elle sentit l'attention du sorcier se tourner vers elle, quand bien même il continuait à préparer le rituel. Elle se fit alors douce, envoyant vers son maître des messages de confiance, transférant ses certitudes en lui afin qu'il ne s'interroge pas davantage.

Soulagée de le voir détourner sa conscience d'elle, elle attendit patiemment qu'il lui signifie être parvenu au terme de ses préparatifs. Alors, elle se tourna vers lui et le laissa commencer par canaliser une partie de sa magie afin de la transformer en être de magie pure. Elle sentit les pouvoirs du sorcier l'irradier, cette chaleur bienvenue la fit rayonner, littéralement. Un halo de lumière se créa autour d'elle, bientôt remplacé par un épais nuage de fumée écarlate. Le nuage grossit à mesure qu'elle se transformait, s'adaptant à ses nouvelles proportions. Puis, étendant ses ailes démesurées et battant de sa queue puissante, elle dispersa le nuage magique et se mit à rugir. Sous cette forme, elle sentait plus encore les émotions de son maître, son exaltation la piqua au vif, et elle baissa son regard reptilien vers l'homme. Il lui sembla soudain si fragile, faible, inférieur. Elle souffla et de la vapeur sortit de ses naseaux. Elle lui imposa alors un message mental: Le rituel. Le sorcier coupa court à l'admiration de l'imposante créature en laquelle il venait de permettre à Jezabel de se métamorphoser, et enchaîna sur le rituel lui même.

La malédiction approchait et ils n'avaient plus beaucoup de temps. Le processus sembla interminable à Jezabel, qui ne pouvait s'empêcher de battre des ailes sur place. A un moment, elle souleva son lourd poitrail, se dressant sur ses pattes arrière et leva le museau pour apercevoir la teinte violine du nuage magique qui arrivaient sur eux. Elle reposa ses pattes avant au sol et projeta violemment sa conscience vers son maître, l'intimant à accélérer. Il s’exécuta tant bien que mal, et lorsqu'il fit passer jusqu'à la dernière fibre de sa magie en elle, Jezabel le sentit s'affaiblir. Le processus achevé, elle abandonna sa forme titanesque pour se parer d'une forme plus adaptée. Le sorcier semblait avoir pris des années sous le coup des efforts requis par le rituel. Elle lui offrit ses bras afin qu'il prenne appui sur elle. Ce fut alors qu'elle s’aperçut de l'apparence qu'elle avait adoptée. Elle ressemblait désormais comme deux gouttes d'eau à une humaine. A bout de souffle, son maître leva vers elle un regard las mais satisfait et effleura sa joue d'une main fébrile. « Tu es parfaite. » Il inspira péniblement, avant d'ajouter: « Dans ce nouveau monde, prend soin de ma magie, ne laisse personne te la voler. Et reviens à moi, le plus rapidement possible. » Il avait du mal à articuler, aussi Jezabel lui fit-elle signe de conserver ses forces. « Je ne vous décevrai pas, maître. » Sur ces derniers mots, le sort noir les engloutit.



ღ through the looking-glass

Prénom : Margaux
Pseudo(s) : Criquy
Âge : 24 ans
Anniversaire : 12/12
Pays : France
Comment as-tu connu le forum : Il y a fort fort longtemps via top-site
Fréquences de connexions : 5/7
Commentaire(s) Ayant été aux aguets au moment de l'ouverture du forum, c'est un plaisir de pouvoir revenir pour le reboot, et recommencer à zéro avec Jill (a)







Dernière édition par Jill Griffith le Mar 5 Mai - 22:53, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: La loyauté au delà de tout soupçon - Jill / Jezabel   Dim 3 Mai - 23:58


Je le redis une fois encore ici : Re-Bievenue !!


En tout cas j'ai hâte d'en découvrir un peu plus sur ton perso, c'est très original comme idée
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: La loyauté au delà de tout soupçon - Jill / Jezabel   Lun 4 Mai - 7:42


Merci monsieur le non vampire qui brille pas au soleil

Je vais peut-être te décevoir, j'aime laisser une part de mystère dans mes fiches pour en dévoiler plus en rp.
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: La loyauté au delà de tout soupçon - Jill / Jezabel   Lun 4 Mai - 9:16


(Re)bienvenue et bon courage pour ta fiche - j'ai fait exprès de mettre un coeur, je me souviens que tu adores ça Arrow Arrow
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: La loyauté au delà de tout soupçon - Jill / Jezabel   Lun 4 Mai - 12:33




Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: La loyauté au delà de tout soupçon - Jill / Jezabel   Lun 4 Mai - 18:09


Merci à tous les deux!

Ethan !!!
( tiens, prend ça dans ta tronche huhu )
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: La loyauté au delà de tout soupçon - Jill / Jezabel   Lun 4 Mai - 22:38


Bienvenue Smile
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: La loyauté au delà de tout soupçon - Jill / Jezabel   Mar 5 Mai - 12:56


Bienvenue parmi nous Et bon courage pour le reste de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: La loyauté au delà de tout soupçon - Jill / Jezabel   Mar 5 Mai - 17:56


Merci à toutes les deux !!

Je finis la dernière étape ce soir normalement
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: La loyauté au delà de tout soupçon - Jill / Jezabel   


Revenir en haut Aller en bas
 

La loyauté au delà de tout soupçon - Jill / Jezabel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAGIC IS COMING ™ :: HORS-JEU :: ARCHIVES :: ARCHIVES VERSION N°01 :: ANCIENNES FICHES-