Petit rappel : Le forum ne suit pas la série.
Tout ce qui se passe au-delà de la saison 1 est à jeter aux oubliettes, merci

Partagez | 
 

 Alaric ~ Love is a Joke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Alaric ~ Love is a Joke    Mer 13 Mai - 0:05






ALARIC J. O'CONNOR
Feat Robert Downey Jr.



ღ Ma véritable identité


ϟ nom : Aucun ϟ prénom : Khâlan, plus connu et surtout nommé The Raven pour son côté sombre et le malheur qu'il sème sur son passage ϟ date de naissance : 1 janvier ϟ Âge : 46 ans ϟ lieu de naissance : monde des contes ϟ lieu de résidence : un château semblant en ruine dans une forêt reculée du monde des contes ϟ métier(s), occupations : Sorcier ϟ orientation sexuelle : Hétérosexuelle ϟ statut social : Célibataire ϟ groupe : I'M MAGIC ! ϟ rang : // ϟ personnage [X] inventé [] tiré d'un conte/autre... ϟ son univers : contes et folklores


ϟ Quel est son caractère ? Avant de devenir The Raven, Khâlan était un homme gentil, toujours souriant, prêt à aider les autres et surtout un homme bien naïf. Ce fut après avoir connu la trahison et la magie qu’il prit le caractère que tous lui connaissent à présent. Froid, impitoyable, calculateur. Il déteste voir les autres heureux, plongés dans un bonheur qu’on lui a refusé. Ils ne sont que des idiots vivant dans leur bulle qu’il prend soin d’éclater avec délice. Les femmes et les enfants n’étant pas épargnés dans ses plans. Il est intelligent et prend soin d’avoir toujours deux coups d’avance sur ses adversaires. La magie est tout pour lui, il en veut toujours plus, être toujours plus puissant. Rien ni personne ne compte pour lui, si ce n’est son familier, le seul être vivant qu’il tolère à ses côtés.

ϟ Quelles sont ses caractéristiques physiques ? Khâlan est un homme assez grand. Il mesure près d’un mètre soixante-quinze. Il n’est pas vraiment musclé, n’ayant aucune activité lui permettant de se maintenir en forme. Pour autant, il n’est pas empâté, ses repas ne lui en offrent pas le luxe. Il a les cheveux bruns qu’il laisse libres de se mettre comme ils le veulent. Il a souvent l’air décoiffé – et il l’est – mais il aime bien cette coiffure qui ne lui demande aucun effort et qui lui va. A l’inverse, il s’occupe de sa barbe avec grand soin. Il se rase tous les deux jours et il prend le temps de bien dessiner les contours de sa moustache et de son bouc.

ϟ De quel camp faites-vous partie ? Il n’y a qu’un seul camp qui compte pour lui : le sien. Il ne se bat pour personne ni pour aucun idéale. Il ne vit que pour lui, n’agit que dans son propre intérêt. Mais s’il devait être mis d’un côté ou d’un autre, il serait du côté sombre. C’est du moins ce que l’on pense de lui au vu de ses actions. Cependant il ne faut s’y tromper ; Khâlan agit de la même manière avec tout le monde, qu’importe son camp, ses affiliations, ses affinités.

ϟ Quel(s) est/sont votre/vos ennemi(s) ? Vu ce qu’il a fait de sa vie et surtout de sa magie, Khâlan ne peut qu’en avoir. Il en a d’ailleurs beaucoup, trop peut-être. Mais cela ne l’a jamais touché. Ceux qui sont entourés d’amis ont de grandes chances d’avoir une bonne partie d’hypocrites dans le lot au moins, lui sait à quoi s’en tenir.

ϟ Avez-vous une quête à accomplir ? Il souhaite détruire le bonheur des autres. Il ne supporte pas de voir autrui heureux. Il aime aussi laisser croire qu’il peut aider les gens, arranger leurs problèmes pour mieux les enfoncer par la suite. Punir les naïfs… car il était comme eux avant et au fond, il leur rend service en leur donnant une bonne leçon : personne ne peut vous venir en aide.

ϟ Avez-vous des objets dont vous ne vous séparez jamais ? Il porte un bracelet en cuir dont il ne se sépare jamais. Cadeau qu’il avait fait à celle qu’il aimait, il le garde afin de ne jamais oublier… la peine, la douleur, la trahison, la naïveté de croire à l’amour.

ϟ Avez-vous déjà été confronté à la magie ? Khâlan est un puissant sorcier, bien sûr qu’il a déjà été confronté à la magie. Même avant cela, il fut en fut témoin, par exemple lorsque Regina descendait dans les villages à la recherche de Blanche-Neige et qu’elle faisait la démonstration de ses pouvoirs afin d’intimider le peuple ou de le pousser à coopérer.

ϟ Quelle est la dernière chose que vous faisiez avant que le sort ne vous envoie dans notre monde ? Khâlan savait que le sort noir allait s’abattre sur le royaume, aussi prit-il ses dispositions. Ne sachant pas ce qui l’attendrait dans le monde où Regina allait les envoyer, il fit en sorte d’échapper à la malédiction. Son dernier acte fut donc de passer tous ses pouvoirs à son familier pensant que sans eux, son identité ne serait plus la même, que le sort ne le reconnaîtrait pas, qu’il ne l’emporterait pas. Il se trompait…

ϟ Autre chose à savoir ? //



ღ Nouvelle identité : À Storybrooke


ϟ nom : O'Connor ϟ prénom : Alaric ϟ date de naissance : 6 mars 1969ϟ Âge : 46 ans ϟ lieu de naissance : Storybrooke ϟ lieu de résidence : Un appartement en Centre Ville ϟ métier(s), occupations : Médecin/Scientifique/Chercheur ϟ orientation sexuelle : Hétérosexuelle ϟ statut social : Célibataire

ϟ Quel est son nouveau caractère ? Alaric est un solitaire. Non pas par défaut, mais par choix - quoi que vu son caractère il n'est pas dit qu'il aurai beaucoup d'amis s'il le voulait. C'est difficile de l'approcher car il est souvent plongé dans ses pensées et a cette air renfrogner constamment sur son visage. Il ne vit que pour la médecine et ses recherches. C'est un cartésien pur et dur. Ne lui parlez pas de miracle ou de magie, il vous rira au nez.

ϟ Quelles sont ses nouvelles caractéristiques physiques ? Il a gardé les mêmes caractéristiques physique sauf qu'à Storybrook, Alaric fait du sport pour se maintenir en forme.

ϟ À cause de la malédiction, les habitants de Storybrooke ont vécu la même journée pendant vingt-huit ans, jusqu'à l'arrivée d'Emma Swan. Décrivez-nous cette journée répétitive : 6h23 : Alaric ouvre les yeux soudainement, parfaitement réveillé. Il n'a pas besoin de mettre son réveille, autant qu'il s'en souvienne, il se réveille toujours à la même heure, à la minute près. Il quitte son lit sans trainer, prend une bonne douche, s'habille puis quitte son appartement. Sur le chemin de l’hôpital, il s'arrête Chez Granny pour prendre un café et une part de tarte qu'il prend le temps de déguster tranquillement. Il file au travail après ça et s'enferme dans son laboratoire afin de continuer ses recherches. Il fait quelques consultations entre midi et deux heures, puis il retourne dans son laboratoire jusqu'au soir. Puis il rentre chez lui, prend un verre de whisky, mange un plat surgelé qu'il chauffe au micro onde. Il regarde un mauvais film à la télé et va finalement se coucher.

ϟ La nouvelle vie de ton personnage en quelques lignes : Jeune garçon plein d’entrain, Alaric voulait depuis l’enfance aider son prochain – c’est du moins le souvenir qu’il en a. Enthousiaste et entouré, c’était un enfant intelligent, suffisamment pour sauter plusieurs classes. Il rencontra son grand amour juste avant de partir à Boston afin de faire une école de médecine. Il revint quelques années plus tard pour faire son internat puis décrocha poste de titulaire à l’hôpital de Storybrook. Peu après son retour il découvrit que sa douce le trompait avec un ami à lui. Histoire banale mais néanmoins douloureuse. Trahis par l’amour et l’amitié, Alaric se renferma sur lui-même, préférant la solitude à l’hypocrisie. Devenu un grand médecin, les gens le trouvent exécrable avec son sarcasme et sa façon de leur parler mais ne ils ne peuvent revenir sur ses compétences. Concentré sur son travail et ses recherches, rien d’autre ne l’intéresse. Ses recherches portent sur les cellules souches afin de trouver un moyen de soigner un patient atteint de défaillance cardiaque sans passer par une greffe lorsque son pronostic vital est engagé. Sauver autrui ? c’est le but de tous médecins, mais il y avait là des raisons plus personnelles car Alaric souffre d’une maladie du muscle cardiaque de cause inconnue.








Dernière édition par Alaric J. O'Connor le Ven 15 Mai - 22:32, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Alaric ~ Love is a Joke    Mer 13 Mai - 0:05



COPYRIGHT

ღ Tell Me A Story...


Il jeta un dernier regard empli de tristesse à sa femme et quitta la chambre. Il ne savait pas quoi faire. La maladie empirait, l’affaiblissant, l’obligeant à garder le lit dont les draps étaient déformés par son ventre arrondi. S’il ne faisait pas quelque chose rapidement, il perdrait sa femme et leur futur enfant. Khâlan avait dépensé beaucoup d’argent en faisant venir au chevet de celle qu’il aimait bon nombre de personne lui promettant la guérison, mais rien n’avait marché. Le tavernier était désespéré. Il ne lui restait qu’une seule solution, celle dont on a recourt lorsque toutes les autres ont échoué : Le Ténébreux. Il y avait bien réfléchi, il savait que cela pourrait mal tourner, mais il était prêt à tout pour sauver sa femme et leur bébé.
Après s’être renseigné sur le l’emplacement du château du Ténébreux, Khâlan pris son paquetage et quitta son village. La route serait longue et difficile mais rien ne l’arrêterait. Il ne se doutait pas que celui qu’il voulait voir viendrait à lui. Une nuit alors que ses yeux se fermaient d’eux-mêmes face au feu qu’il avait fait après une journée éreintante de marche, il entendit cette voix si particulière, celle qui vous donne froid dans le dos. Il se redressa rapidement et se prosterna face au puissant Ténébreux comme un sujet face à son Roi.

« Messieurs, je vous cherchez. Votre aide n’est indispensable, il en va de la vie de ma famille. » Il leva un regard inquiet vers le sorcier qui ne semblait pas le moins du monde touché par ses propos, il paraissait même s’en amuser. « Tu veux que je soigne ta femme. Mais tu sais que la magie à toujours un prix ? » Son petit ricanement lui glaça le sang mais il était hors de question qu’il fasse demi-tour. « Peu importe, je le paierai. » Les yeux presque reptilien du Ténébreux le fixèrent un instant dans un silence pesant, puis il fit apparaître une fiole entre ses doigts. « Avec ceci, ta femme retrouvera la santé, je te le promet. » Khâlan le remercia plusieurs fois tout en s’avançant pour prendre le remède, mais alors qu’il était proche du but, le Ténébreux recula l’objet. « Pas si vite mon cher. Parlons du prix. » Khâlan acquiesça un peu honteux de s’être précipité ainsi et craignant la demande qui allait suivre. « Je veux ta taverne. » Surpris les yeux de Khâlan s’arrondirent. Son établissement ? Il avait travaillé dur pour l’avoir, avait sacrifié bien des choses. C’était tout ce qu’il avait après sa femme. Cependant, il était prêt à la lui céder malgré la confusion qui était la sienne et qu’il manifesta. « Ma taverne ? Je pensais que vous… » « Que je te demanderai ton premier enfant ? » Nouveau ricanement aigue et désagréable. « Encore faudrait-il que tu enfante mon cher. » Khâlan ne compris pas ses paroles. Il allait avoir un bébé. Peut-être que le ténébreux n’était pas si infaillible que ça en fin de compte. Il n’allait pas s’en plaindre. Il accepta son marché et reparti auprès de sa femme afin de lui donner le remède non sans remercier une nouvelle fois l’homme qui venait de sauver sa famille. Ce dernier lui lança un ‘à très bientôt’ que Khâlan ne chercha pas à comprendre. Il avait ce qu’il voulait.

De retour chez lui, il fit boire le remède à sa femme qui était sur pied dès le lendemain. C’était comme si elle n’avait jamais été malade. Mais lorsqu’elle su comment Khâlan avait obtenu, elle n’en fut pas ravie. Il n’était qu’un idiot, un faible qui s’était fait avoir. Il n’avait même pas cherché à marchander. Lui qui pensait qu’elle serait émue qu’il ait sacrifié sa taverne pour elle et leur enfant…
Plus les jours passaient et plus elle s’énervait pour un rien, s’emportait contre lui. Jusqu’à ce que finalement il la surprenne sur le pas de la porte avec ses affaires. Il lui demanda ce qu’il se passait et elle lui annonça qu’elle le quittait, que cela faisait longtemps qu’elle ne l’aimait plus, qu’elle avait rencontré un autre homme, un vrai. Il la supplia, lui promis de tout faire pour elle et surtout qu’elle n’allait pas partir avec leur enfant. Elle se moqua alors de lui. Comment pouvait-il avoir cru que cet enfant été le sien ? Il ne l’avait touché depuis des mois. La vérité lui fit l’effet d’un coup de poignard mais lui prouvait à quel point il avait pu être naïve. Il n’avait pas cherché, il était évident qu’il était le père, que sa femme l’aimait et donc qu’elle lui était fidèle. Naïf.

Elle partie, sans un au revoir, sans même un mot d’excuse pour lui, comme s’il était le responsable de tout ça. Il se retrouva seul, ayant tout perdu : sa famille, qui n’était finalement pas la sienne et sa taverne qu’il avait échangé contre la vie de sa femme. Il ne pouvait s’en prendre qu’à lui-même et en même temps, il n’arrivait pas à regretter son acte envers le Ténébreux, il n’aurait pas supporté qu’elle meure. Il se renferma, se cacha chez lui afin de pleurer son chagrin jour après jour. Celle qu’il aimait été partie, mais s’il avait été un homme meilleur, elle serait toujours avec lui, c’était de sa faute. Un ami qui venait frapper à sa porte de temps en temps afin de s’assurer qu’il était toujours vivant et qu’il avait ce dont il avait besoin vint un jour lui apporter ce qu’il pensait être une bonne nouvelle à travers sa porte. Sa femme était seule à présent. L’homme pour qui elle l’avait quitté, le père de cet enfant qu’il pensait être le sien, s’était envolé. Il n’était pas prêt à endosser le rôle de père et avait fuit ses responsabilités. Il aurait du être heureux que le sort se retourne contre elle mais à la place il se prit à espérer qu’elle revienne vers lui et ce fut ce qu’elle fit deux jours plus tard, se présentant à sa porte. Reconnaissant sa voix, il lui ouvrit, les yeux plus d’espoir. Elle lui assura avoir fait une erreur, qu’elle l’avait toujours aimé lui et personne d’autre et que l’enfant qu’elle tenait à présent dans ses bras était bien le sien, qu’elle lui avait menti pour facilité la séparation. Il était prêt à lui pardonner, mais elle ne fit aucune excuse, préférant les mensonges, essayant de le manipuler comme le naïf qu’il était. Mais il ne l’était plus ! Il lui claqua la porte au nez sans un mot et enfin, il se sentit trahi, victime abusée. Ce n’était pas sa faute, mais celle de cette femme qu’il avait eu la bêtise d’aimer et il ne voulait plus jamais ressentir cela. Il voulait être fort, puissant, intouchable… crains. Il voulait être comme le Ténébreux.

A peine eu-t-il formuler cette pensée dans son esprit que le sorcier apparu dans sa petite bicoque dans un nuage de magie. « Te voilà prêt mon cher. » Khâlan ne compris pas mais le Ténébreux ne le laissa pas dans le flou. Il avait décelé en lui un certain potentiel, il ne lui manquait que le mentale pour réussir à devenir un sorcier digne de ce nom, un de ses élèves. Il trouvait d’ailleurs qu’il avait mis un peu plus de temps qu’il ne le pensait à en arriver là. Cependant, le but était atteint. Khâlan n’avait plus rien à perdre, aucune faiblesse pouvant se retourner contre lui, il était dans un état d’esprit parfait pour servir ses propres intérêts en devenant son élève ce que Khâlan accepta sans se faire prier.



ღ through the looking-glass

Prénom : Mimi
Pseudo(s) : Mimi Very Happy
Âge : 30 ans
Anniversaire : 3 mars
Pays : France
Comment as-tu connu le forum : A ses débuts par Criquy
Fréquences de connexions : Le week-end surtout
Commentaire(s)







Dernière édition par Alaric J. O'Connor le Sam 16 Mai - 16:35, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Alaric ~ Love is a Joke    Mer 13 Mai - 8:37


Alaric + Robert Downey Jr. + Médecin/Scientifique ! Dis-moi qu'il bosse à l'hôpital


Bienvenue en tout cas !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Alaric ~ Love is a Joke    Mer 13 Mai - 8:47


Oh, on se connaît -un peu- alors (tu avais bien Fassbender au début ?)
En tout cas (re)bienvenue ici et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Alaric ~ Love is a Joke    Mer 13 Mai - 11:37


Ré bienvenue alors Smile bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Alaric ~ Love is a Joke    Mer 13 Mai - 13:47


Welcome here Very Happy Have fun parmi nous et bonne chance pour ta fiche ^^
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Alaric ~ Love is a Joke    Mer 13 Mai - 17:20


*meurt en voyant Downey Jr.*
Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Alaric ~ Love is a Joke    Jeu 14 Mai - 0:32



Hendrik (que j'aime ce prénom) Oui, il travaillera à l’hôpital.

Felix : Oui c'est bien moi Razz

Et merci à tous
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Alaric ~ Love is a Joke    Jeu 14 Mai - 1:32


OUUUH très bon choix d'avatars
J'adore Robert Downey Jr!

Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Alaric ~ Love is a Joke    Jeu 14 Mai - 12:55


Non mais comme l'a dit Hendrick, combo trop génial

Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche

:p:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Alaric ~ Love is a Joke    


Revenir en haut Aller en bas
 

Alaric ~ Love is a Joke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAGIC IS COMING ™ :: HORS-JEU :: ARCHIVES :: ARCHIVES VERSION N°01 :: ANCIENNES FICHES-