Petit rappel : Le forum ne suit pas la série.
Tout ce qui se passe au-delà de la saison 1 est à jeter aux oubliettes, merci

Partagez | 
 

 ☼ Because I'm a Lady — Tout le monde veut devenir un Cat!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: ☼ Because I'm a Lady — Tout le monde veut devenir un Cat!   Jeu 28 Mai - 22:19






Marie Bonnefamille
Feat Elizabeth Olsen



ღ Ma véritable identité


ϟ nom : Aristochat ϟ prénom : Marie ϟ date de naissance : Inconnu ϟ Âge : Inconnu ϟ lieu de naissance : Forêt enchanté ϟ lieu de résidence : Forêt enchanté, Château de Madame de Bonnefamille - la forêt ϟ métier(s), occupations : Chaton, chanter et me bagarrer avec mes frères. ϟ orientation sexuelle : Hétérosexuel ϟ statut social : Célibataire ϟ groupe : I'M CURSED ϟ rang : I'm a Lady ϟ personnage [] inventé [x] tiré d'un conte/autre... ϟ son univers : Les Aristochats


ϟ Quel est son caractère ? Marie est la plus sage et la plus douce de la portée. Elle est le chaton qui ressemble le plus à sa mère dans le physique comme le caractère. Elle est sage, elle écoute sa maman et respecte les règles. Elle n’est pas le genre de petite fille a entré en rébellion ou contré l’autorité. Elle a un petit côté garçon manqué, elle aime se bagarrer avec ses frères, faire la grande fille et se montré fière. En grandissant Marie devient quelqu’un de courageux, qui n’hésite pas à partir tête baisser pour aider une personne qu’elle aime. Elle est cependant réfléchit et aventurière. Apprenant à défier les règles pour survivre, apprenant à se battre et refouler son éducation bourgeoise pour survivre dans un monde inconnu loin de madame. Dans le fond c’est une romantique dans l’âme, qui aime se faire charmer et qui apprécie qu’on la courtise. Elle ne se laisse pas avoir par la première personne et attend de voir des preuves comme un chevalier. C’est une jeune femme du monde que voulez-vous !

ϟ Quelles sont ses caractéristiques physiques ? Marie est un chaton au pelage blanc aux yeux bleu/vert. C'est celle qui ressemble le plus à sa mère dans la portée des trois chatons. Elle a de grand yeux attendrissant et une démarche souple, distingué mais en même temps enfantine. Elle porte un petit nœud rose sur sa tête et un grand nœud autour du cou. Le museau rose et les coussinets tout rose, le pelage soyeux. D'une autre part, lorsque Marie eut la faculté de se transformer en humain, elle est devenu une jeune fille toujours aussi distingué et élégante aux yeux bleu vert les cheveux blond. Avec un large sourire tendre et espiègle. De taille fine et petite, ses longs cheveux blonds et ses grands yeux lui donnent un aspect de petite fille fragile et timide.
Après sa transformation en humaine, elle a gardé sa couleur d’œil, ses cheveux sont blond, elle est toujours aussi mince, légère et féminine. Gardant ses caractéristiques de chaton mais en humain.

ϟ De quel camp faites-vous partie ? Marie est sans nul doute du camp du bien. Bien qu’elle ne se considère pas vraiment dans un camp ou un autre. Elle mène sa vie comme sa mère lui a toujours dit de faire et en fonction de son éducation. Bien qu’elle n’aime pas la méchante reine et se place plus du côté de blanche neige et de son prince, le regard plein d’étoile en disant : comme c’est romantique.

ϟ Quel(s) est/sont votre/vos ennemi(s) ? Marie n'a pas vraiment d'ennemi en soit. Elle est proche de la nature, la magie l'émerveille comme chaque enfant et même en grandissant. Bon d'accord, elle n'aime pas Edgard. Le vilain major d'homme de madame qui a essayé de les tuer. C'est à cause de lui que la petite famille aristochat n'a pu retourner chez eux.

ϟ Avez-vous une quête à accomplir ? Oui, retrouver avec ses frères et sa mère leur maîtresse madame Adelaïde. Elle l’aime beaucoup et elle image la souffrance de celle-ci d’être seule dans sa grande maison sans ses chats.

ϟ Avez-vous des objets dont vous ne vous séparez jamais ? Marie ne se sépare jamais son collier rose avec un nœud. C’est madame qui le lui a mis à sa naissance, c’est un bijou mais aussi un signe d’affection et de féminité.

ϟ Avez-vous déjà été confronté à la magie ? Oui, Marie ainsi que sa famille a déjà été confronté à la magie. Lorsqu’ils étaient perdus dans la forêt, un sorcier du nom de Rumpelstilskin. Duchesse effrayé pour la vie de ses enfants dans un monde inconnu avec des humains aussi méchant et sournois appela à l’aide. Il lui proposa un marcher, récupérer une moustache de chacun de ses chatons en échange de la possibilité de se changer en humain pour survivre. Elle accepta.

ϟ Quelle est la dernière chose que vous faisiez avant que le sort ne vous envoie dans notre monde ? Nous partions du château de blanche neige. Après avoir fait une petite halte là-bas pour nous protéger de la méchante reine et de ses cavaliers. Nous partir en direction de notre maison pour retrouver madame.

ϟ Autre chose à savoir ? Depuis sa rencontre avec Rumpelstilskin, la petite famille de chat à le pouvoir de se transformer quand bon leur semble en humain ou en chat. Dû à leur condition de chat, ils ont une certaine affiliation/fusion avec les chats. Ils arrivent à les comprendre, a dialogué avec eux. Elle a également une très bonne vu dans le noir et elle est très agile.



ღ Nouvelle identité : À Storybrooke


ϟ nom : Bonnefamille ϟ prénom : Marie ϟ date de naissance : 21 juin 1993ϟ Âge : 22 ans ϟ lieu de naissance : Storybrooke ϟ lieu de résidence : Ouest de la ville ϟ métier(s), occupations : Chanteuse au Rabbit Hole, chanteuse dans la rue ϟ orientation sexuelle : Hétérosexuel ϟ statut social : Célibataire

ϟ Quel est son nouveau caractère ? L’âge de Marie chat a été transposé à celui d’humain. Bien qu’elle soit encore un chaton, en humaine elle est jeune femme d’une vingtaine d’année. Avec le sort noir, une nouvelle personnalité lui a été assignée avec sa nouvelle identité. Marie de Bonnefamille est une jeune femme vivant de son talent pour le chant. Elle est devenue une jeune femme forte, dynamique mais en même temps accablé par les problèmes d’argent qu’elle rencontre avec ces frères. C’est une battante, courageuse et très grande gueule. D’un ancien naturel timide, distingué et réservé. Elle est devenu tout l’inverse, une jeune femme toujours aussi franche, avec un franc parler, un brin timide mais ayant perdu tout son côté distingué et sa bonne éducation. Pour devenir une gamine des rues, le genre de gamine qui fait la manche pour avoir deux trois trucs à manger, qui vole dans un supermarché pour finir les fin de mois et qui va chanter tous les soirs dans un vieux club pourri de la ville et qui ne paye pas assez.

ϟ Quelles sont ses nouvelles caractéristiques physiques ? Ses caractéristiques physiques n’ont pas vraiment changé d’avant. Au moment du sort noir, Marie était habillé comme une paysanne pour survivre avec sa famille dans ce monde d’humain. Abandonnant les vêtements chics pour le bon marché. Son style vestimentaire est plutôt habituel pour une jeune fille de son âge. Elle aime ce qui est vieux, un peu vintage, elle est entre le féminin et un peu le garçon manqué. Elle recycle ces vêtements par manque de moyen financier.

ϟ À cause de la malédiction, les habitants de Storybrooke ont vécu la même journée pendant vingt-huit ans, jusqu'à l'arrivée d'Emma Swan. Décrivez-nous cette journée répétitive : Chaque matin, Marie se réveillé, elle dort dans un petit lit pas très confortable dans le salon prêt du clic-clac où dort ses deux frères Toulouse et Berlioz. Elle se lève prépare le petit déjeuner avec ce qu’elle aura trouvé de sa journée d’hier avec son frère. Elle prend une douche et essaye de porter des affaires pas trop sales pour la journée. Comme de vieux jazzi, elle part avec son frère Berlioz, pendant qu’il joue de la musique dans la rue, elle l’accompagne au chant pour faire la quête pour avoir un peu d’argent. C’est la même routine tous les jours, les mêmes personnes qui donnent quelques pièces, un peu à manger et deux trois bêtises. Pendant ce temps Toulouse essaye de gagner sa vie comme artiste peintre. C’est toujours difficile pour payer le loyer à Monsieur Gold mais on y arrive. Chaque jour en rentrant elle regarde la photo de famille avec sa mère disparu, ses deux frères et elle. Dans l’après-midi ils se rendent au centre pour jeune en difficulté tenu par Ethan O’connell pour essayer d’avoir un peu à manger et de l’aide. Le soir, ils regardent la télé tous les trois et vont se coucher entre les packs de bière et la gamelle de pâte qu’ils ont fait le soir. Leur nouvelle histoire est différente de la réalité, ils n'ont rien de bourgeois, ce sont des enfants abandonnés, ils ne connaissent pas leur père, leur mère les ont abandonnés lorsqu'ils étaient en âge de se suffirent à eux même... Marie est ses frères sont très proches, ils survivent à trois et sont inséparables. Elle tient un peu le rôle de maman avec eux, et de gentille sœur. Ils sont tous seuls maintenant.

ϟ La nouvelle vie de ton personnage en quelques lignes : Depuis l’arrivée du nouveau Sheriff en ville, la vie de Marie a un peu changé. Elle et son frère ont été embauchés au Rabbit Hole quelque soir par semaine, Marie est au chant et Berlioz l’accompagne soit au piano ou à la guitare en fonction du répertoire. La vie de Marie s’est améliorée, elle gagne plus d’argent et en profite pour pouvoir s’acheter de nouveau vêtement et se reprendre un peu plus en main. Essayé d’avoir l’air un peu moins cadavérique par la sous-alimentation. Même son caractère a changé, elle est moins sauvage, elle était toujours prête à courir pour fuir, baissant les yeux au passage car elle avait honte de faire en gros la manche pour pouvoir vivre. Maintenant qu’elle a un semblant de travail, elle reprend confiance en elle, ne fuit pas devant les gens, elle a le sourire et reprend gout à la vie. Leur mère est toujours disparue dans la nature.
Son histoire reste la même, Marie, Berlioz et Toulouse sont trois triplés nés à Storybrooke, ils n’ont jamais connu leur père, et n’ont jamais vécu dans la richesse. Abandonné par leur mère quand ils avaient 16 ans. Ils ont dû apprendre à survivre tous seuls, vivant dans la rue ou dans ce qu’ils pouvaient trouver comme refuge avant de trouver ce petit appartement pour trois.








Dernière édition par Marie de Bonnefamille le Mar 9 Juin - 23:21, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: ☼ Because I'm a Lady — Tout le monde veut devenir un Cat!   Jeu 28 Mai - 22:19



COPYRIGHT

ღ Tell Me A Story...


« Tous les autres chats tirent leurs chapeaux. »


Duchesse est une magnifique chatte blanche recueilli par Madame de Bonnefamille, une bourgeoise possédant des terres près de la forêt enchantée. Madame Adélaïde trouva notre mère lorsqu’elle était un chaton dans la forêt enchanté, elle avait le don de parler comme les humains, abandonné et terrifier elle garda ce chaton comme seule amie. Madame de Bonnefamille était une vieille femme, veuve et sans enfant. Elle porte une grande affection pour les animaux et recueil dans son domaine les animaux que personne ne veut. Elle ne supportait pas la solitude et l’argent qu’elle possédait ne pouvait la rendre heureuse et finalement elle voyait en Duchesse, l’enfant qu’elle n’avait pas eu. Elle l’aimait plus que tout au monde. Elle confina Duchesse dans sa demeure et ses jardins pour que les humains lambda ne lui fasse aucun mal. Elle aménagea des appartements pour celle-ci dans le château. Pour qu’elle puisse avoir sa tranquillité et qu’elle puisse éduquer sa chatte comme une vraie personne. Seul Edgar son major d’homme était au courent, Edgar est l’homme au service de Madame, il est très proche d’elle et elle lui offre toute sa confiance.

Nous avons une vie merveilleuse, mes frères et moi ainsi que notre maman et madame. On vit dans une magnifique et grande demeure. Tous n’est que jeu pour nous du haut de nos petites pattes. Mes frères et moi virent le jour quelque années plus tard l’arrivé de notre mère chez Madame. Berlioz, Toulouse et Marie -ça c’est moi- sommes triplés, pour le plus grand bonheur de madame, elle s’occupe de nous avec beaucoup d’affection, d’attention et d’amour. Nous avons également comme notre mère le don de parole. Je suis très proche de ma maman, souvent dans ses pattes j’essaye toujours de faire comme elle, de l’imité dans ses mouvements ou sa gestuelle, ses attitudes. J’ai envie d’être une belle femme comme elle quand je serai plus grande. Avec mes frères on s’amuse souvent dans le château, on se court après, on se chamaille. Même si maman nous dis que ce n’est pas bien pour des jeunes gens du monde comme nous. J’ai envie que l’on me considère comme une dame, une grande personne. Ca me plait bien d’être une grande fille même si dans le fond j’aime être le petit bébé de maman.


J’adore me mettre en boule contre le cou de madame lorsque l’on fait des tours de calèches sur les terres, elle me fait plein de caresse pendant que mes frères s’amusent avec Edgar ou froufrou notre cheval de trait. Je me tourne sur le dos, mettant mon ventre rond en avant pour recevoir des caresses et des grattouilles fermant mes petits yeux. Outre se courir après et se bagarrer avec mes deux frères on est bien sûr éduqué par notre mère et Madame. Berlioz apprend le piano, Toulouse la peinture et moi le chant. Nous sommes tous sensibles aux milieux artistiques : la musique, l’art mais chacun avons nos domaines de prédilection. J’adore chanté et surtout pour maman. Avec Berlioz on monte sur le piano pour répéter nos leçons de chant, nos gammes et nos arpèges. Pendant que Toulouse fait ses leçons de peinture en peignant Edgar. Oui ce n’est pas toujours rose, Berlioz s’amuse à coincer ma queue dans les marteaux du piano, et moi je le nargue en passant devant lui. Malgré nos chamailleries d’enfance, on s’aime. C’est certain. Puis nous ne sommes que des enfants.


Un jour on s’amuse dans le jardin de madame, on se court après, on roule dans l’herbe. Pendant que je me bagarre avec Berlioz, Toulouse s’entraine à faire le chat de gouttière. Nous attendons de la visite, un ami de madame, Monsieur Haut-de-court. On vient l’accueillir en se frottant le dos contre ses jambes pour lui souhaiter la bienvenue. Pendant qu’il discute j’essaye inlassablement de sauter sur le canapé pour rejoindre ma maman. Celle-ci m’attrape par mon collier rose pour me déposer prêt d’elle pendant qu’elle m’ajuste mon nœud et me lèche mes poiles pour me nettoyer pour que je sois toute belle. Je ne comprends pas vraiment l’importance de la discussion entre madame et son ami. Ils parlent d’héritage enfin de son héritage à elle et qu’elle veut tout léger à Duchesse et les chatons c’est-à-dire nous. Je n’y prête pas vraiment d’intérêt bien trop occupé à me faire pomponner par maman pendant que Berlioz et Toulouse jouent dans les oreillers. Sans savoir tout ce qui se trame pendant ce temps. Edgar, le fidèle major d’homme écoutait la conversation depuis sa chambre et déborda de jalousie pour les aristochats qui volaient son argent. Il décida de prendre les choses les ordres.

Après la visite de George Haut-de-court, nous jouâmes dans le salon Berlioz, Toulouse et moi. Jusqu’à ce qu’Edgar arrive avec notre repas du soir. On se précipite vers lui, frottant nos têtes contre lui en miaulant content de voir notre repas arriver. « Et voilà mes petits, suprêmes de crème à la Edgar. » Je me jette sur mon bol, le museau en avant pour laper ce délicieux lait. « Huuuum, c’est délicieux! » On invite notre ami Roquefort, une petite souris qui loge dans le mur en face à goûter ce délicieux repas. Très vite nous sommes fatigués et allons-nous couchés dans notre panier avec maman.

Je ne s’aurais dire ce qu’il s’est passé. Mais je me suis réveillé coincé entre deux branches d’arbre. Je n’étais pas à la maison, je miaule pour appeler maman, elle accourt pour me récupérer. On cherche par la suite mes frères. Berlioz dans une flaque d’eau et Toulouse était dans le panier. Nous sommes loin de la maison… où est madame ? On entend une calèche passé près de nous et Edgar comme conducteur. Edgar nous a abandonné dans une forêt. « Maman, j’ai peur. » Dis-je en courent entre ses pattes, mon museau contre elle.


J’avais si peur, qu’allons-nous faire sans madame ? Loin d’elle. Oh, elle allait être si triste quand elle remarquera notre absence… Elle qui nous aime si fort… On se réfugiât dans le panier pour ne pas être mouillé par la pluie qui commence à tomber. Berlioz demande à notre mère ce qui va nous arriver. Elle n’en a aucune idée, mais elle va tout faire pour nous protéger. Au lendemain c'est deux chiens qui vinrent nous voir le panier. Nous étions sur les terres de leur maître, ils ne nous voulaient aucun mal, ils s’appelaient respectivement Napoléon et Lafayette. Sur le chemin que nos deux amis chiens nous avez donner pour ne pas avoir d'ennuie avec leur maître nous rencontrâmes un chat de gouttière, nommé Thomas qui essayant de courtiser notre mère fut bien déçu de découvrir que celle-ci avait une jolie petite porté qui la suivait derrière elle. Duchesse lui demanda comment faire pour rejoindre la ville pour que l’on puisse retrouver notre maîtresse. On part donc avec lui. Après de multiple péripétie avec les humains, entre peur de voir un chat parler, s’exprimer normalement et la violence humaine envers les animaux. Notre mère décida de nous cacher dans la forêt. Nous perdîmes espoir de rentrer à la maison avec Madame. Thomas suggéra à ma mère d’aller implorer l’aide d’un sorcier qui pourrait très certainement nous aider avant de nous quitter le cœur lourd j’en suis sûr vu le regard triste qu’il jetait à notre mère.

On partit à la recherche de ce Rumpelstilskin qui se tenait derrière nous. « Il faut croire que vous êtes perdu mes chatons ? » Notre mère vient vers lui, lui demander son aide. Pour nous protéger des humains, un moyen de pouvoir passer inaperçu au près d’eux. Rumpel proposa un marcher à Duchesse. Il avait besoin d’un élément très rare pour sa collection de potion. Il cherche à obtenir la potion de fraternité, il demande simplement en échange de pouvoir changer la famille en humain, la moustache de chacun de ces petits pour pouvoir compléter sa collection de potion. L’amour entre nous trois est plus fort que tout, un lien fraternel et fusionnelle. Notre mère accepte ce marché. Nous laissâmes le vieil homme vert nous prendre à chacun une moustache qu’il mit dans une fiole. Tout content de lui, et d’un geste de la main une fumée violette nous entoura. C’est ainsi que l’on prit tous les quatre la forme d’humain.



C’est un nouveau monde qui s’ouvre à nous. Nous voilà des humains. C’est étrange, je regarde mes mains, mes dix doigts… c’est si étrange ! Je n’ai plus de queue, et regarder mes oreilles elles sont si petites ! Et mon pelage si blanc et si doux… il a disparu ! Je n’aime pas être un humain mais si c’est la seule manière de survivre alors tant pis. Notre famille reprit la route, on devait apprendre à devenir de vrais humains normaux. Ce n’était pas vraiment si facile que cela… Il nous fallut du temps avant de comprendre le fonctionnement humain. On marchait de ville en ville pour essayer de retrouver notre chemin. On du renier nos habitudes bourgeoise et de bonne éducation pour apprendre à voler pour pouvoir manger. Nous n’avions pas le choix. On essaye de gagner quelque sous en faisant la manche, je pousse la chansonnette pour attiser la curiosité des passants. Nous n’avions plus aucun espoir de retrouver notre chez nous… Je suis si triste de ne plus revoir madame, elle me manque terriblement et je n’aime pas être ici.

Devenu des gens du peuple, on s’informe de ce qui se passe dans la forêt enchantée et surtout de ces menaces. Et tout particulièrement de la méchante reine qui rôde autour. Notre mère a très peur pour nous. Après que Blanche neige est vaincu la méchante reine et qu’elle fut exilé. Nous entreprîmes de nous rendre au château de la nouvelle reine et légitime reine. Notre mère espérait qu’elle pourrait nous aider à retrouver notre maison, tout le monde dit qu’elle est douce et gentille. Arriver au château, nous fûmes reçu, effectivement elle connaissait très bien notre maîtresse qui était une amie de sa mère et a pu indiquer à notre mère où se trouver sa maîtresse. On était les bienvenues au château et on assista même au mariage. Je ne peux retenir un « Wooo, comme c’est romantique! » Que voulez-vous moi aussi un jour je voudrais épouser un beau prince. Mais au vu de la menace que venait de jeter Régina la méchante reine, notre mère décida de nous laisser au château de Blanche pour partir seule à la recherche de Madame. C’était plus prudent pour nous. Nous restâmes donc au château avec ces occupent. C’est comme être à la maison, un grand château mais encore plus grand. On pouvait à loisir redevenir ce que nous étions des chatons. Je m’introduisis dans une pièce, on dirait une chambre d’enfant. Il y a énormément d’animaux qui ne sont pas vivant, ce que les humains appellent peluche ou jouet. Des mains entour mon ventre pour me soulever. C’est l’un des nains qui me met sur son épaule en me disant que c’est la chambre du futur bébé de Blanche et Charmant. Du haut de mes toutes petites pattes je regarde l’ensemble de la pièce. C’est tellement mignon.

C’est des cris de nouveau-né qui nous réveille mes frères et moi. On sort de notre panier en courent, il y a de l’agitation dans le château. C’est ainsi que tout s’est terminée.



Mon réveille sonne, j’envoie la main dessus, les cheveux dans les yeux. Je me redresse dans mon lit, il y a le bras de l’un de mes frères sur moi, hors de son lit. Je le pousse doucement, habillé d’un vieux short troué et d’un tee shirt de même je me lève pour préparer trois bols de lait et des céréales. Pendant que mes frères se réveillent je vais prendre une petite douche rapidement et m’habille du peu de vêtement que j’ai. On déjeune et on s’en va tous les trois rejoindre le centre-ville de Storybrooke. Pendant que Berlioz joue de la guitare, je change dans la rue, un tambourin dans les mains pour marquer le rythme. Toulouse quant à lui part travailler dans l’entreprise de peintre de la ville. Il n’a pas trouvé mieux comme emploi, il aimerait vivre de son art mais… s’il ne rapportait pas le peu de son salaire nous serions mal. Il faut dire que Monsieur Gold n’est pas tendre pour le loyer. Dans l’après-midi on se rend au centre pour jeune où travail Ethan O’connell pour avoir un peu de soutien, quelqu’un a qui parler de nos problèmes, du soutien et un peu de nourriture. Je ne sais même pas pourquoi on vient ici mais d’aussi loin que je m’en souvienne on est toujours venu ici. C’est un peu notre dose d’espoir ici. C’est ce qui nous évite de tombé aussi bas ou de prendre de la drogue. Heureusement que nous sommes soudés et inséparables. Puis le soir on rentre, on regarde la télévision en mangeant en buvant de la bière ou ce qu’on a trouvé ou assez souvent volé. Voilà la même journée que l’on a passée pendant 28 ans.


Et puis un beau jour, une jeune femme est entré à Storybrooke, elle est bien différente des autres. Elle est devenu le nouveau Sheriff et depuis la ville s’est remué. Elle est entré en véritable guérilla contre madame le Maire remuant un peu la ville et ses habitants. Mais je ne m’en rends pas vraiment compte. Ma vie est toujours la même j’ai l’impression. Les choses se font progressivement. Un matin, en chantant dans la rue Berlioz et moi on se fait repérer par le propriétaire du Rabbit Hole qui nous propose de venir chanter quelque soir par semaine avec un répertoire assez bien défini. C’est une chance pour nous ! Et ça mettra de la crème dans le lait ! Notre quotidien s’améliore légèrement, je prends plus confiance en moi et je veux m’en sortir dans la vie. Je prends des cours du soir au centre, on arrive à payer le loyer enfin …. Pas toujours mais c’est un peu moins la galère. Quand à Toulouse il se lance enfin à essayer de vendre ses œuvres, elles ne traineront plus dans le salon qui nous serre de chambre au moins. Je ne sais pas ce que nous réserve l’avenir pour mes frères et moi mais je prends espoir de jour meilleur et qu’un jour notre mère revienne à la maison.


ღ through the looking-glass

Prénom : Johanne
Pseudo(s) : Joh.a
Âge : 22 ans
Anniversaire : 26 Février 1993
Pays : France
Comment as-tu connu le forum : Gold
Fréquences de connexions : Tous les jours
Commentaire(s) J'vous Luv ♥







Dernière édition par Marie de Bonnefamille le Mer 10 Juin - 0:05, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: ☼ Because I'm a Lady — Tout le monde veut devenir un Cat!   Jeu 28 Mai - 22:43


Super choix de persos et d'avatar j'adore Wink
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: ☼ Because I'm a Lady — Tout le monde veut devenir un Cat!   Ven 29 Mai - 5:59


Welcome back Very Happy
Bonne chance pour cette nouvelle fiche ^^
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: ☼ Because I'm a Lady — Tout le monde veut devenir un Cat!   Ven 29 Mai - 11:38


Rebienvenue avec ce personnage


J'espère que tu vas trouver des idées, je viens de voir ton mess pour le petit coup de main, c'est pas facile quand on doit bosser/bosser/encore bosser
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: ☼ Because I'm a Lady — Tout le monde veut devenir un Cat!   Ven 29 Mai - 11:51


Bienvenue avec ce personnage et bon courage pour ta fiche :3
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: ☼ Because I'm a Lady — Tout le monde veut devenir un Cat!   Dim 31 Mai - 20:05


L'association de malade . Re-bienvenuuuuuuuuuue ma belle et bonne chance pour ta fiche !

Amuse-toi bien avec ce tout nouveau personnage !
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: ☼ Because I'm a Lady — Tout le monde veut devenir un Cat!   Lun 1 Juin - 15:10


ReBienvenue ici Very Happy
Bonne rédaction !
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: ☼ Because I'm a Lady — Tout le monde veut devenir un Cat!   Dim 7 Juin - 13:07


Meric vous trois ♥️
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: ☼ Because I'm a Lady — Tout le monde veut devenir un Cat!   Dim 7 Juin - 19:11


Re bienvenue Smile
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: ☼ Because I'm a Lady — Tout le monde veut devenir un Cat!   


Revenir en haut Aller en bas
 

☼ Because I'm a Lady — Tout le monde veut devenir un Cat!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAGIC IS COMING ™ :: HORS-JEU :: ARCHIVES :: ARCHIVES VERSION N°01 :: ANCIENNES FICHES-