Petit rappel : Le forum ne suit pas la série.
Tout ce qui se passe au-delà de la saison 1 est à jeter aux oubliettes, merci

Partagez | 
 

 Belle • Little town, it's a quiet village

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Belle • Little town, it's a quiet village   Lun 21 Mar - 20:48





BELLE FRENCH
Feat Emilie de Ravin


ღ Ma véritable identité



ϟ nom : Inconnu ϟ prénom : Belle ϟ date de naissance : 31 août ϟ Âge : 28 ans ϟ lieu de naissance : Le château de mon père, le seigneur Maurice (monde des contes) ϟ lieu de résidence : D'abord, le château de mon père puis, la château de Rumpelstiltskin et ensuite, un cachot du palais de la méchante reine ϟ métier(s), occupations : Fille de seigneur puis gouvernante de Rumpelstiltskin et ensuite prisonnière ϟ orientation sexuelle : Hétérosexuelle ϟ statut social : Fiancée à Gaston - quoi qu'on peut considérer ce mariage comme annulé - et éprise d'une bête qui n'a rien d'une bête en vérité ϟ groupe : Humans ϟ rang : euh... ? ϟ personnage [] inventé [x] tiré d'un conte/autre... ϟ son univers : La Belle et la Bête


ϟ Quel est son caractère ? J'adore lire, surtout les romans d'aventures, de cape et d'épées, de magie et de princes ensorcelés. Je pourrais passer mes journées à ne rien faire d'autre que d'avoir le nez plongé dans un livre. Pour certaines personnes de mon entourage, ça aurait tendance à me mettre des idées en tête. Ils ont tord ! Lire me permet de m'évader mais aussi de rêver.
J'ai longtemps rêvé de vivre des aventures, d'être moi-même une héroïne. Peut-être que je ne m'en étais pas vraiment rendue compte mais j'en suis devenue une. J'ai sauvé mon peuple de la guerre des Ogres en acceptant un pacte avec Rumpelstiltskin. J'ai ensuite aidé Mulan à sauver son village d'un Yaoguai, lequel était en réalité le prince Philippe victime d'un maléfice.
Comme tout le monde, je rêve d'amour et du prince charmant. Cela dit, à mes yeux, un prince charmant n'a pas besoin d'être un canon de beauté. L'apparence n'est que secondaire. Comme dis le proverbe, ce n'est pas le physique qui compte mais ce qu'on a à l'intérieur de soit. Après tout, on peut très bien avoir le physique d'un dieu grec et être un parfait salop. D'ailleurs, je n'ai plus besoin de rêver à mon prince charmant car le mien, je l'ai trouvé. même si des obstacles se dressent entre nous, on trouve toujours le moyen d'être ensemble.
Je suis très douée pour lire dans le cœur de gens, pour voir le bon en eux alors qu'ils pensent ne pas en avoir. Est-ce que cela me rend naïve ? Peut-être. Mais ce ne veut pas dire que je sois stupide au point de faire comme si de rien n'était lorsqu'on me fait une crasse dans le dos.
Je me montre un peu trop curieuse parfois et je sais aussi reconnaitre quand j'ai tord. Bien que je sois gentille et douce, n'allez pas croire qu'on peut me prendre pour une gourde et penser qu'on peut me marcher facilement sur les pieds. J'ai tout de même mon petit caractère et déteste qu'on décide de ma vie à ma place. Impulsive, j'ai peut-être trop tendance à me laisser guider par mes émotions. Généreuse, je donne sans forcément attendre en retour et suis prête à tout pour les gens auxquels je tiens.

ϟ Quelles sont ses caractéristiques physiques ? Je n'ai pas vraiment de caractéristiques physiques à proprement parler. J'ai un physique banal, même si beaucoup disent que je suis très belle, sans doute pour cette raison que j'ai été nommée Belle par mes parents. Je n'ai jamais prétendue être plus belle qu'une autre d'ailleurs car le physique a toujours été secondaire pour moi. J'ai les cheveux longs et bruns avec quelques ondulations. Mes yeux sont très bleus et même si c'est loin d'être mon genre de me vanter, c'est la partie de mon physique que je préfère. Bien que je ne sois pas très grande, je n'ai jamais été complexée par ça et n'y ai jamais vu un problème non plus.

ϟ De quel camp faites-vous partie ? Le bien, évidemment ! Je n'ai jamais aimé le mal. Je n'ai jamais compris qu'on puisse faire du mal à quelqu'un et ne parlons même pas de la violence gratuite ! Et comment pourrais-je aimer le mal alors que je ne refuse jamais de venir à quelqu'un dans le besoin, même s'il s'agit d'un parfait inconnu ?

ϟ Quel(s) est/sont votre/vos ennemi(s) ? Ennemi est peut-être beaucoup dire mais ce qui est sûr et certain, c'est qu'il y a bien quelqu'un que je déteste et pour qui j'éprouve pas mal de rancune. La méchante reine, Regina. Je comptais revenir auprès de Rumpel mais cette reine n'a rien trouvé de mieux à faire que de me kidnapper pour ensuite m'enfermer dans l'un de ses cachots. Croyez-vous qu'après ça, je vais la porter dans mon cœur ? Il ne faut pas rêver !

ϟ Avez-vous une quête à accomplir ? J'ai déjà accompli quelques quêtes, en l’occurrence, sauver mon peuple de la guerre contre les ogres en acceptant de suivre Rumpelstiltskin. J'ai aussi aidé une amie, Mulan, à vaincre le Yaogouai. J'avais une autre quête à accomplir, retourner chez Rumpel. Je n'ai pas pu le faire puisque j'ai fini dans un cachot.

ϟ Avez-vous des objets dont vous ne vous séparez jamais ? J'ai toujours - ou presque - un livre à la main.

ϟ Avez-vous déjà été confronté à la magie ? Oh que oui ! Ayant côtoyé le Ténébreux pendant quelques mois, vaincu un yaogouai qui s'avéra être un prince ensorcelé et m'être retrouvée enfermée dans un cachot du palais de la méchante reine, j'ai eu mon lot de confrontation à la magie.

ϟ Quelle est la dernière chose que vous faisiez avant que le sort ne vous envoie dans notre monde ? Je ne faisais rien de particulier. J'étais encore et toujours enfermée dans ce maudit cachot dans lequel cette chère Regina m'avait mise. Mis à part tourner en rond comme un lion en cage, je ne pouvais pas faire grand chose d'autre. Cette malédiction m'a tout de même permis de ne plus me retrouver enfermée.

ϟ Autre chose à savoir ? Vous savez déjà tout ce qu'il y a à savoir.



ღ Nouvelle identité : À Storybrooke



ϟ nom : French ϟ prénom : Belle ϟ date de naissance : 31 aout 1987 ϟ Âge : 28 ans ϟ lieu de naissance : ville, pays ϟ lieu de résidence : un appartement au dessus de la bibliothèque ϟ métier(s), occupations : Bibliothécaire ϟ orientation sexuelle : Hétérosexuelle ϟ statut social : Célibataire

ϟ Quel est son nouveau caractère ? Mon caractère n'a pas tellement changé par rapport à avoir. Par contre, la ville de Storybrooke m'ennuie. Il ne s'y passe jamais rien. Elle est trop tranquille pour quelqu'un comme moi qui rêve d'aventures et de découvrir le monde.

ϟ Quelles sont ses nouvelles caractéristiques physiques ? Mon physique n'a en rien changé par rapport à avant.

ϟ À cause de la malédiction, les habitants de Storybrooke ont vécu la même journée pendant vingt-huit ans, jusqu'à l'arrivée d'Emma Swan. Décrivez-nous cette journée répétitive : Une journée des plus banales qu'on pourrait qualifier du classique "métro, boulot, dodo". Après le réveil, je prenais une douche, m'habillais et quittais mon appartement - et la bibliothèque aussi - pour aller prendre un petit-déjeuner chez Granny que je mangeais en lisant un roman. J'allais ensuite travailler à la bibliothèque où je classais les ouvrages, m'occupais des emprunts et retours de livres. A midi, je mangeais avec mon père. Et l'après-midi, c'était à nouveau la bibliothèque et en soirée, petite sortie entre amis. Rien de très palpitant, en somme.




Dernière édition par Belle French le Ven 25 Mar - 18:23, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Belle • Little town, it's a quiet village   Lun 21 Mar - 20:49



Tumblr

ღ Tell Me A Story...



Fille unique du seigneur Maurice et de son épouse Colette, j'étais destinée à épouser Gaston. Un mariage arrangé avec un homme pour lequel je n'éprouvais absolument rien. Ma vie, mon destin semblait déjà tracé d'avance et je devais m'y plier.
Malheureusement, les terres de mon père étaient ravagées par une guerre contre les ogres. Un jour, ceux-ci attaquèrent notre château, nous forçant ainsi à l'évacuer. Ma mère et moi voulions emporter le plus de livres possibles, malgré les avertissements des gardes. Malheureusement pour nous, nous n'étions pas allées assez vite. Un ogre pénétra dans la bibliothèque, nous obligeant à nous cacher sous une table. Cachette inefficace puisqu'il nous trouva...
Ma mère était morte pour me sauver et les ogres avaient gagné les routes. Il fallait les arrêter une fois pour toute. Lassé de cette guerre, mon père décida finalement de demander de l'aide à Rumpelstiltskin afin d'y mettre un terme et lui proposa de l'or contre son aide. Cette proposition ne l'intéressa guère car ce n'était pas ce qu'il voulait. Ce qu'il voulait, c'était moi mais pour gouvernante. Mon père ainsi que Gaston, mon fiancé, s'opposèrent catégoriquement.
Ils étaient là tous les trois à décider de ma vie comme si je n'étais pas là, comme si je n'avais pas mon mot à dire. Comme si je n'étais pas concernée par toute cette histoire, par ce deal, alors que justement, j'étais concernée. J'en avais marre. C'était à moi de décider de ma vie et à moi seule. Rumpelstiltskin allait partir. Contre l'avis de mon père et mon fiancé, j'ai accepté de le suivre, d'être sa gouvernante.

Dès mon arrivée, il me montra ce qui me servirait de chambre. Une cellule plus ou moins sombre où il m'enferma. J'ai eu beau tambouriner à la porte et l'implorer de me laisser sortir, cela n'a rien changé. J'ai passé la nuit enfermée. Prisonnière. Le lendemain, il m'expliqua ce qu'il attendait de moi alors que je m'occupais de lui servir du thé. La tasse que j'avais dans les mains m'échappa alors que je le dévisageais, choquée par ses paroles qu'il venait de me dire. Écorcher les enfants qu'il chassait pour tanner leur peau.
Une blague, simplement, mais de mauvais goût. On ne devait tout simplement pas avoir le même genre d'humour. J'avais fait mine de sourire mais je me sentais mal à l'aise alors que je ramassais la tasse. Cette dernière était désormais ébréchée mais Rumpelstiltskin ne semblait pas s'en soucier.
J'eus du mal à me faire à l'idée de ne plus revoir ma famille. Les premiers temps, je pleurais souvent, chose qui déplaisait au Ténébreux soit disant parce que cela le dérangeait. Il a agit comme un rustre en me proposant un oreiller pour étouffer mes pleurs. Notre querelle fut interrompue par un voleur. Robin des Bois.

Le voleur s'était introduit dans le château pour voler une baguette magique. Après l'avoir pris sur le fait, Rumpelstiltskin l'enferma dans l'un des cachots. Depuis la salle à manger, j'entendais les cris de douleur du prisonnier et surtout, je désapprouvais les agissements de Rumpelstiltskin. Une fois qu'il fut absent, j'en ai profité pour descendre jusqu'aux cachots et libérer Robin.
Rumpelstilskin me reprocha de l'avoir libéré. Celui lui, je lisais beaucoup trop et me rendais trop naïve. Décidé à retrouver le voleur et à me punir pour l'avoir libérer, il m'obligea à le suivre en forêt pour retrouver Robin. On y est parvenu et on a aussi découvert pourquoi il avait pris cette baguette. Pour sauver la femme qu'il aimait et qui était enceinte. J'ai réussi à amadouer le Ténébreux qui épargna le voleur. Ce dernier refusa néanmoins de le reconnaitre et prétexta avoir manqué sa cible en voulant lui décocher une flèche.
Ravie qu'il l'ai laissé partir, je n'ai pas pu me retenir de lui sauter au cou pour le remercier. On est ensuite retourné au château.

Mon regard sur lui était désormais différent. J'avais découvert quelque chose chez Rumpelstiltskin que je n'avais pas vu avant. Il n'était pas aussi mauvais qu'il le laissait paraitre. Il y avait du bon en lui. Là encore sans pour autant le reconnaitre, il reconnut que lire n'était pas une si mauvaise chose en me donnant un libre accès à la grande bibliothèque du château. Il prétexta qu'il s'agissait seulement d'une pièce supplémentaire à nettoyer mais je savais qu'en réalité, il cherchait à me faire plaisir.
Je crois que ce fut surtout à partir de ce jour-là que les choses changèrent, comme si quelque chose commencé à se tisser entre nous. On passait plus de temps à parler. Je l'appréciais davantage, ma curiosité à son égard grandissait et je ne le voyais plus du tout comme un monstre. J'avais envie de le connaître, vraiment. Je lui posais des questions sur son passé mais j'avais peu de réponses et lorsque j'en avais, celles-ci restaient vagues. Lorsque c'était lui qui me posait des questions, comme par exemple sur les raisons qui m'avaient poussé à le suivre, je lui répondais sans détour. Mais cela ne m'empêchait pas pour autant de revenir à la charge. Ma curiosité l'emportait. Curiosité qui agaçait Rumpelstiltskin.

Au fil du temps, j'ai fini par me rapprocher de plus en plus du Ténébreux à tel point que j'ai découvert qu'il avait eu un fils. Comme toujours, j'ai cherché à en savoir plus. Rumpelstiltskin me proposa alors un accord. J'allais jusqu'au village pour lui chercher de la paille et à mon retour, il me raconterait son histoire. J'avoue avoir été surprise par sa proposition. Il s'attendait même à ce que je ne revienne pas. Un panier en osier sous le bras, j'ai quitté le Château des Ténèbres en direction du village. Par contre, je n'avais pas vraiment l'intention de revenir. Ma famille, mes amis me manquaient. Et en même temps, je me sentais coupable de quitter Rumpelstiltskin. J'avais l'impression de l'abandonner, de le renvoyer à la solitude qu'il connaissait avant mon arrivée. Quelque chose m'a pourtant fait changer d'avis. Ou plutôt, quelqu'un...
J'ignorais totalement l'identité de cette femme. Elle a simplement arrêté son carrosse à ma hauteur et a décidé ensuite de faire un bout de chemin avec moi. Cette inconnue se montra fort indiscrète et de manière polie, j'ai cherché à lui faire comprendre que je n'aimais pas cette conversation. Sauf que cette inconnue semblait être décidée à poursuivre. C'est ainsi qu'elle m'apprit que Rumpelstiltskin était victime d'une malédiction et qu'un baiser fruit d'un amour sincère suffirait à rompre le sortilège.

Suite à cette rencontre, j'ai réfléchit. Cela pouvait paraitre difficile à croire mais j'avais des sentiments pour Rumpelstiltskin et étant donné qu'il m'avait laissé partir, j'étais persuadée qu'ils étaient réciproque. Je suis donc retournée au Château des Ténèbres. Même s'il ne le disait pas, je savais qu'en fin de compte, il était ravi que je sois revenue.
J'ai posé mon panier et me suis installée à côté de lui, près de son rouet. Il me révéla ce qui était arrivé à son fils, qu'il l'avait perdu mais changea vite de sujet pour me demander pourquoi j'étais revenue. Au début, je n'en avais pas l'intention. Je lui ai sourit pour ensuite l'embrasser. Lorsque nos lèvres se séparèrent, j'ai pu constaté que les effets du sortilège commençaient à disparaitre. Il m'aimait donc ! J'en étais heureuse.
Je n'ai pas vraiment compris ce qu'il s'est passé ensuite. Rumpelstiltskin m'a repoussé violemment pour ensuite s'énerver. Sa colère s'accentua à mesure que j'essayais de m'expliquer. Il commençait à m'effrayer, à m'accuser de comploter avec la reine contre lui. Il m'a alors attrapé par le bras et m'a jeté sans ménagement dans la cellule dans laquelle il m'avait enfermé à mon arrivée chez lui.
Je ne sais plus trop combien de temps j'ai à nouveau passé dans cette cellule. Quelques heures je crois. Rumpelstiltskin était finalement revenu mais pour me dire de partir. Je lui ai dit ses quatre vérités en face et je suis partie. J'ai quitté sa demeure, le cœur brisé même si je continuais de l'aimer.

Après mon départ, je ne suis pas retournée chez moi. Disons surtout que je n'étais plus tellement la bienvenue. Je passais alors mon temps dans les tavernes à lire et parfois, j'écoutais ce que racontais les clients. Ce fut comme ça que j'ai appris qu'une créature terrorisait un village. Un yaogouai.
J'ai hésité mais me suis finalement décidée à partir à l'aventure, de retrouver cette bête et de la vaincre. Grâce à mes lectures, je savais où trouver cette créature. Ce fut en la traquant que j'ai fait la connaissance de Mulan. Elle aussi la traquait, parce que c'était son village que le yaogouai menaçait.
On a fait un bout de chemin ensemble mais j'ai dû continuer seule car Mulan ne pouvait plus avancer en raison d'une blessure. J'ai trouvé le yaogouai et en fin de compte, il n'était pas la bête que tout le monde croyait. Il était juste un prince victime d'un maléfice.
Après cette aventure, j'ai décidé de retourner vers Rumpel. C'était sans compter sur Regina qui m'emprisonna dans l'une des cellules de son château. J'y reçu la visite inconnue. Il m'a fait croire qu'il voulait me libérer alors qu'il voulait seulement connaitre le moyen de tuer Rumpelstiltskin. Je l'ignorais et même si je le savais, je ne comptais pas le lui dire. Furieux, il m’assomma.
La suite ? La reine a lancé une malédiction sur le Royaume Enchanté.



Storybrooke. Petite ville tranquille dans le Maine. D'aussi loin que je m'en souvienne, j'y ai toujours vécu. Je ne suis même pas certaine d'avoir un jour quitté la ville. Fille unique, j'y vis avec mon père. Moe French, fleuriste de son état. En revanche, cela fait malheureusement plusieurs années que ma mère n'est plus de ce monde. Si j'en crois les dire de mon père, il semblerait que je tienne beaucoup d'elle et que je lui ressemble. J'ai trop peu de souvenir d'elle pour pouvoir affirmer qu'il a raison ou tord. Mais étant donné que mon père l'a mieux connu que moi, je lui fais confiance. Cependant, cela ne m'empêche pas d'éprouver le regret de ne pas me souvenir d'avantage de ma mère...
Je suis la bibliothécaire de Storybrooke. En fait, je crois que je l'ai toujours été. J'aime beaucoup mon travail parce que je m'en sens vraiment dans mon environnement. J'adore les livres. Je passe une bonne partie de mon temps à lire, à dévorer des romans, surtout ceux d'aventures, de cape et d'épées, de magie et de princes ensorcelés. Je pourrais passer mes journées à ne rien faire d'autre que d'avoir le nez plongé dans un livre. Pour certaines personnes de mon entourage, ça aurait tendance à me mettre des idées en tête. Ils ont tord ! Lire me permet de m'évader mais aussi de rêver. Et puis lire permet aussi de développer l'imagination. Est-ce que je crois à la magie et aux contes de fées ? Bien sûr. Pourquoi n'y croirais-je pas ? Après tout, ne dit-on pas que tout histoire a un fond de vérité ?
Mais j'ai beau croire aux contes de fées, je n'ai toujours pas trouvé mon prince charmant. Il faut dire aussi que je ne le cherche pas vraiment. Je préfère laisser faire les choses, au grand désespoir de mon père qui voudrait me voir mariée. Je sais qu'un jour je trouverais le l'homme de vie. Peut-être même que je le connais déjà sans pour autant en avoir conscience. Qui sait ? Il s'agit peut-être simplement de l'homme du trottoir d'en face...
Ma vie à Storybrooke se résume donc à ça. Pas grand chose, en fin de compte. Une vie banale dans une petite ville tranquille. Trop tranquille, même. Il ne s'y passe jamais rien. En vérité, j'aimerais vivre autre chose que cette vie trop terre à terre. J'aimerais connaitre quelque chose de plus palpitant. Peut-être qu'un jour ce sera le cas, même si j'ai parfois l'impression que ça ne sera pas avant longtemps... Mais peut-être aussi que je me trompe. Qui sait ?




ღ through the looking-glass


Prénom : Mystère x)
Pseudo(s) : Aucun en particulier
Âge : 27 ans passés
Anniversaire : en juillet
Pays : France
Comment as-tu connu le forum : Top-site
Fréquences de connexions : Un peu tous les jours
Commentaire(s) réponse







Dernière édition par Belle French le Ven 25 Mar - 18:46, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

Jack Quigleyavatar




✘ Date d'inscription : 18/03/2016
✘ Messages : 139
✘ Autres comptes : Calum Watkins
✘ Célébrité de l'avatar : Parker Croft
✘ Crédits : Avatar : Frankenhook ~ Gifs : tumblr
✘ Son identité à Storybrooke : Jack Quigley
✘ Sa véritable identité : Jack Frost / Felix
✘ Logement : Un petit studio dans le centre-ville
♜ Emploi / études : Étudiant au lycée - Fait plusieurs petits boulots
✘ Statut social : Célibataire



MessageSujet: Re: Belle • Little town, it's a quiet village   Lun 21 Mar - 20:59


Bienvenue encore et bon courage pour le reste de ta fiche

______________________________________


How can I know who I am, until I find out who I was?
© CODE BY FRANKENHOOK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Remus Goldavatar




✘ Date d'inscription : 26/02/2016
✘ Messages : 83
✘ Célébrité de l'avatar : Robert Carlyle
✘ Crédits : Avatar : blondie ~ Gifs : tumblr
✘ Son identité à Storybrooke : Remus Gold, communément appelé Mr. Gold
✘ Sa véritable identité : Rumplestiltskin, le nain tracassin
✘ Logement : Un manoir sur les hauteurs de la ville
♜ Emploi / études : Propriétaire de la ville, prêteur sur gage.
✘ Statut social : Célibataire, mais son cœur est pris



MessageSujet: Re: Belle • Little town, it's a quiet village   Ven 25 Mar - 19:10





Félicitations, tu es validé !



Fiche très bien présentée, rien à redire Je te valide donc, bienvenue encore une fois et bon jeu


Ce que tu dois faire



➜ Pour aider les membres du staff à faire leur travail, il te sera demandé d'enregistrer ton avatar et tout ce qui est susceptible d'entrer dans les bottins Wink

➜ Si ton personnage a un métier, dans son ancien monde ou dans le nouveau, viens le recenser dans le sujet prévu à cet effet.

➜ Si tu veux te créer des liens avant les rp, tu peux ouvrir un carnet de liens. Pour organiser tes sujets ou recevoir des demandes de rp, ce sera dans les carnets de rp Wink

➜ Si tu recherches des joueurs pour rp, tu peux poster un formulaire ici

➜ Si tu as lu et si tu respectes le règlement, viens le signer ici

➜ Enfin, n'hésite pas à venir faire un tour dans le flood, dans les jeux ou encore dans la chatbox Amuse-toi bien !






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Belle • Little town, it's a quiet village   Ven 25 Mar - 19:33


Bienvenue Smile
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Belle • Little town, it's a quiet village   


Revenir en haut Aller en bas
 

Belle • Little town, it's a quiet village

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAGIC IS COMING ™ :: MAGIC IS COMING :: LE LIVRE DES CONTES :: PAGES RETIRÉES-