Petit rappel : Le forum ne suit pas la série.
Tout ce qui se passe au-delà de la saison 1 est à jeter aux oubliettes, merci

Partagez | 
 

 Never trust a hug it's just a way to hide you face

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Never trust a hug it's just a way to hide you face   Mer 30 Mar - 22:15



   
   

   
Neal Baelfire Cassidy
   Feat Michel Raymond-James


   
ღ Ma véritable identité

   


   ϟ nom : Cassidy ϟ prénom : Baelfire / Neal ϟ date de naissance : 18 AVRIL ϟ Âge : 32 ans (Si on se base au conte, beucoup plus)  ϟ lieu de naissance : Royaume enchanté ϟ lieu de résidence : royaume, monde ϟ métier(s), occupations : réponse ϟ orientation sexuelle : hétérosexuelleϟ statut social : célibataire (quoique la même femme lui traîne en tête)ϟ groupe : Humansϟ rang : réponse ϟ personnage [] inventé [x] tiré d'un conte/autre... ϟ son univers : réponse


   ϟ Quel est son caractère ?

Baelfire ou comment on l’appelle depuis maintenant bien longtemps, Neal est un être courageux mais il est également indépendant. Il a obtenu ces deux traits de caractéristiques depuis son plus jeune âge. Comment n’est-on pas courageux quand on endure ce qu’il a vécu vis-à-vis de son père. Et n’est-on pas indépendant quand on se fait abandonné par son père, que l’on tente de survivre comme on peut dans une ville où on ne connait rien, ni personne. Mais également quand on passe un temps incalculable sur une île dont on ne peut partir sans l’autorisation. Il est également rusé et intelligent, il sait utiliser sa tête à bon escient pour tenter de trouver une solution. Cela ne veut pas dire qu’il en trouvera une à chaque fois mais au moins il a des idées qui lui parviennent.  Il est cependant un être assez rancunier et têtu. Il faut dire qu’on peut pardonner aux êtres que l’on aime, faire des concessions mais quand on a un père comme le sien, on a sa rancune qui redouble d’importance à son grand regret. C’est également quelqu’un de sociable qui va se cacher de sa petite méfiance. Il va se méfier tout de même un peu mais en silence, sans forcément le montrer. Ainsi s’il se rend compte qu’il n’y avait pas de quoi se méfier et bien il n’en fait rien et se contente de poursuivre l’établissement d’une relation quelconque, qu’elle soit amicale, professionnelle ou autre avec la personne en question.


   ϟ Quelles sont ses caractéristiques physiques ?


 En apparence quand on regarde Neal, on voit un homme de la trentaine. Bon c’est sans doute ce qu’il a fini par se mettre en tête mais il faut se rappeler qu’il vient du même monde que les autres, du même monde que les personnes qui se trouve à Storybrooke et que son âge est bien plus élevé que celui qu’on doit lui donner en général. A savoir s’il ne serait même pas plus âgé que notre chère méchante reine. Une taille moyenne pour quelqu’un de la gente masculine, il a une bonne carrure disons qu’il n’est pas aussi stock qu’un catcheur certes mais il a assez de carrure pour en dissuader certains de venir lui chercher des emmerdes.


   ϟ De quel camp faites-vous partie ?


Quel camp ? Question difficile mais pas dans le sens où il ne sait pas de quel camp il est. Question difficile parce que cela fait bien longtemps qu’il a quitté le monde des contes. Cela fait donc longtemps qu’il a rejoint le monde « normal » comme l’appelle toutes les personnes qui n’appartiennent pas à ces fameux contes. Enfin bref il est plutôt dans le camp des gentils si on revient en arrière dans la vie de notre jeune homme et que l’on rappelle qu’il a tout fait pour amener son père à changer et à redevenir l’homme qu’il était au départ. Il a tout essayé pour lui ôter la magie qu’il avait accumulé. Alors oui il est plutôt dans l’idée que notre cher Neal soit du bon côté mais bon venant à présent de l’extérieur il n’est pas vraiment dans un camp ou dans un autre.



   ϟ Quel(s) est/sont votre/vos ennemi(s) ?


 
Mes ennemis ? Je ne pense pas en avoir à proprement parler. Disons que j’ai des personnes pour qui j’ai une certaine rancœur, dont je me méfie et à qui j’en veux beaucoup. Il y a par exemple et surtout mon père. Je me méfie de lui depuis mon enfance, depuis ce tissu de mensonge. Il a fait croire à moi, son seul enfant qu’il allait accepter mon idée jusqu’au bout et une fois que nous étions près du but, que nous le touchions du bout du doigt, il m’a lâché, il m’a abandonné. Il m’a tout simplement mentit et ça je ne l’oublierai pas. Il y a également Hook, oh cet homme qui a pris le cœur de ma mère, certes c’est une chose, si finalement elle était plus heureuse avec lui c’est un fait. Mais il n’a pas été capable de la protéger, de plus il n’a pas été difficile pour lui de me « vendre » aux enfants perdus lorsque j’ai refusé son offre de rester avec lui après avoir découvert son mensonge vis-à-vis de ma mère. De manières générales mes ennemis seront ceux qui en veulent à Emma, à ceux que j’aime ou à moi.
 
 
 



   ϟ Avez-vous une quête à accomplir ?

Hum…une quête à proprement parler pas trop. Quand j’étais enfant, la quête que je m’étais créée était celle de trouver un moyen pour aider mon père à se défaire de ses pouvoirs, pour que nous puissions revenir à la vie normale que nous avions auparavant et par la même occasion à le convaincre d’accepter mes solutions. J’avais réussi à le convaincre et ensuite j’avais réussi à trouver la solution. Mais bon je n’avais pas calculé un possiblement retournement de situation de la part de mon père. La quête que je m’attribue actuellement et disons celle de retrouver Emma et August m’a permis de l’accompagner à Storybrooke et disons que la quête que je vais me voir suivre pour le moment est celle de garder un œil sur Emma, de l’aider si nécessaire sans pour autant jamais lui révéler quoique ce soit sur qui elle est comme me l’a demandé August.



   ϟ Avez-vous des objets dont vous ne vous séparez jamais ?


Des objets dont je ne me sépare pas ? Hum…pas à ma connaissance du moins je n’en ai pas un précis en tête mais je vous assure que si je me rends compte qu’un quelconque objet est devenu un objet fétiche à mes yeux alors je reviens vers vous pour en modifier l’information. Il faut dire que j’ai donné le porte clé que nous avons « volé » à Emma. Elle a un souvenir de moi ainsi, il aurait pu être le mien souvenir d’elle mais je préfère qu’elle l’ai toujours avec elle et qu’elle puisse avoir une pensée pour moi lorsqu’elle y jette un œil.



   ϟ Avez-vous déjà été confronté à la magie ?

Bien évidemment que j’y ai déjà été confronté. Mon père est le ténébreux enfin je dis est mais il l’était à l’époque. J’ose espérer qu’il ne l’est plus mais bon c’est trop d’espoir d’un coup. Etant le ténébreux je l’ai vu utiliser la magie de nombreuses fois et puis j’ai moi-même put avoir recours à la magie en utilisant un haricot magique.


   ϟ Quelle est la dernière chose que vous faisiez avant que le sort ne vous envoie dans notre monde ?


Je n’ai pas été touché par la malédiction puisque j’ai quitté le monde des contes depuis que je suis enfant, j’ai par conséquent grandit dans le monde où Emma a été envoyé et où elle a aussi évolué. Nous étions donc tous les deux dans le monde que certains appellent « normal » pendant que la malédiction a été lancée. Elle venait tout juste de naitre lorsque cela a été le cas mais pour ce qui est de mon cas j’avais déjà fait pas mal de voyage à travers les différents mondes de conte ou monde réel lorsque cela s’est déroulé.


   ϟ Autre chose à savoir ?  Donnez votre réponse en faisant une/des phrases complètes.

   


   
ღ Nouvelle identité : À Storybrooke

   


   ϟ nom : réponse  ϟ prénom : réponse ϟ date de naissance : jour + mois + annéeϟ Âge : réponse ϟ lieu de naissance : ville, pays ϟ lieu de résidence : emplacement exact dans la ville ϟ métier(s), occupations : réponse ϟ orientation sexuelle : réponse ϟ statut social : réponse

   ϟ Quel est son nouveau caractère ?

   ϟ Quelles sont ses nouvelles caractéristiques physiques ? Donnez votre réponse en faisant une/des phrases complètes.

   ϟ À cause de la malédiction, les habitants de Storybrooke ont vécu la même journée pendant vingt-huit ans, jusqu'à l'arrivée d'Emma Swan. Décrivez-nous cette journée répétitive : Donnez une réponse avec cinq lignes minimum.

   

   


Dernière édition par Neal Cassidy le Mar 5 Avr - 21:59, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Never trust a hug it's just a way to hide you face   Mer 30 Mar - 22:15



COPYRIGHT

ღ Tell Me A Story...




 
Comme beaucoup de personnes se trouvant à Storybrooke enfin non plutôt comme la totalité des personnes qui vivent à Storybrooke, Neal vient du pays des contes. Et d’ailleurs il ne s’appelle pas Neal. Son nom est Baelfire. Il est le fils de Rumplestiltskin et de Milah. Sa venue au monde s’est réalisé au Royaume Enchanté alors oui il est lui aussi du pays des contes mais il n’a pas grandi dans ce dernier, du moins il y a passé quelques années, jusqu’à un certain âge jusqu’à ce qu’il se retrouve dans l’autre monde. Sa naissance a eu lieu alors que son père n’était pas à la maison, il était absent car il avait envoyé combattre pour ce qu’on appelle « La Guerre des Ogres ». Elle s’était donc préparé à élever son fils jusqu’au retour de son mari, une fois la guerre terminée. Cependant des rumeurs se sont répandues dans le village, des rumeurs concernant Rumple. Apparemment ce dernier se serait volontairement blessé afin de revenir au village. Le retour tant souhaité de sa femme en tant que héro de guerre n’était pas le titre qu’on allait attribuer à Rumple mais plutôt celui du lâche qui déserte le combat. La lâcheté de son père a amené Milah a quitter la maison pour fréquenter de plus en plus souvent la taverne, endroit où elle y aura rencontré un pirate dont elle s’est finalement éprise. Et le simple retour de Rumple pour s’occuper de son fils fut suffisant pour qu’elle prenne la route avec cet homme qu’elle connaissait à peine. Baelfire a donc été abandonné par sa mère pour qu’elle puisse s’évader avec un autre. Il fut donc élevé par ses deux parents jusqu’à un certain âge, jusqu’à ce fameux jour où il fut mordu par un serpent et que son père parvint à le sauver en signant un contrat qui stipulait que son deuxième nouveau-né reviendrait au vendeur qu’il aurait dut assassiner comme lui avait demandé de faire Milah. Notre jeune garçon grandit donc avec pour seul présence celle de son père, espérant néanmoins voir sa mère revenir un jour et avoir cette présence maternelle qui manque tant.
 


La Guerre des Ogres sévissait toujours et cela malgré les quatorze années qui venaient de passer. Et oui, Baelfire avait donc maintenant quatorze ans du moins son anniversaire approchait lorsqu’on vint au village pour prévenir les enfants qu’ils allaient être amené pour combattre dans la Guerre des Ogres. Cependant Rumple était conter cette idée. Il avait abandonné le combat pour pouvoir vivre et être auprès de son fils, de sa famille c’était donc hors de question pour lui de laisser son fils y aller et perdre la vie. Afin de garder son fils auprès de lui, son père a ôté la vie de Zoso qui avait l’allure d’un vieillard mais qui se révélait être le Ténébreux de leur époque autrement dit un grand mage qualifié en magie noire. Ainsi en lui ôtant la vie, Rumple venait d’acquérir les pouvoirs de ce dernier et donc protégé Baelfire des soldats qui devaient venir le chercher pour l’emmener. A l’époque, il ne se doutait pas de ce que cela signifiait mais il comprit que cet homme qu’il avait auprès de lui n’était plus son père mais quelqu’un d’autre, un monstre, une créature qu’il était loin d’être son père.  Il comprit cela lorsque tous les soldats venus le chercher furent tuer par son père devant lui.
 




La vie en générale et la vie de famille ne cessait de changer pour Baelfire. Tout d’abord il n’avait plus de mère auprès de lui et là il n’avait plus de père. Certes ce dernier semblait être là pour son fils mais Baelfire avait beau n’être qu’un adolescent, il était bien assez grand pour comprendre qu’on l’abandonnait et qu’il n’avait plus une once d’être assez sain d’esprit pour s’occuper de lui. Ses deux parents n’étaient plus auprès de lui. Il passait son temps enfermé chez lui et tout ce qu’il avait pour occupation était le dessin, autant dire que c’est une occupation que l’on fournit plutôt à un enfant de sept ans plutôt qu’à quelqu’un de son âge. Il en a plus que marre de devoir rester enfermé et un jour où son père rentre à la maison avec un présent, ce dernier le refuse, il lui demande de le laisser sortir pour pouvoir jouer avec les autres enfants mais c’est un refus catégorique de la part de Rumple qui a bien trop peur de voir son fils fuir et disparaitre. Mais au grand malheur de Rumple, un soir son fils quitte la maison, envoûté par le son mélodieux d’une flûte de pan. Mais il ne tarde pas à être recherché et retrouvé par son père qui le voit occupé à s’amuser avec d’autres enfants, ce qu’il n’a donc pas eu l’occasion de faire depuis des lustres. Heureusement pour lui son père ne parvient pas à le reconnaitre au début car il est bien différent de d’habitude, évidemment puisqu’il est heureux en compagnie des autres mais Peter Pan ne tarde pas à se trahir et à donner un indice au père de Baelfire qui retrouve finalement son fils parmi les autres garçons et décide de les téléporter ensemble chez eux. Son père pensait certes bien faire mais Baelfire était au courant du marché passé par Peter Pan et dépité par la situation, il décide donc de s’enfuir.




Et les choses ne sont pas dans une bonne direction pour s’améliorer et cela malgré les bonnes tentatives de son père qui par la suite à sauver la vie de plusieurs enfants qui auraient dut aller à la guerre comme ce fut le cas de notre cher Baelfire. Il a certes sauvé la vie de tout un tas d’enfant mais cela n’empêche guère le fait que la population est tout de même effrayée par lui. La situation reste toujours insoutenable et ne convient toujours pas à notre jeune garçon qui malgré tout ce qu’il a pu penser et faire n’a jamais lâché l’idée de pouvoir retrouver son père et laisser ce monstre aux oubliettes. Il a donc décidé de passer un marché avec son père : Rumple doit accepter n’importe quelle solution que Baelfire trouvera et qui aura pour but de lui ôter les pouvoirs qu’il a acquis en tuant Zoso. Les recherches sont plutôt bonnes pour le jeune garçon qui alors que son père est parti tuer leur servante, trouver une jeune fille qui lui parle d’un être capable de l’aider à régler son problème. Il décide de se rendre à l’endroit en question indiqué par la jeune fille. Seulement il s’avère que cet être magique est en réalité la Fée Bleue.
 
Il obtient donc de cette dernière un haricot magique qui lui permettra donc d’apparaitre dans un monde où la magie n’existe pas et donc par conséquent de récupérer son père, de se retrouver avec Rumple et non avec le Ténébreux. Baelfire heureux de la solution qu’il a entre les mains, s’empresse d’emmener son père en forêt et de mettre le plan en place pour pouvoir se retrouver dans cet autre monde sans magie. Il jette alors le haricot au sol où un énorme portail fait son apparition. Cependant son père semble à présent réticent à l’idée de suivre son fils ailleurs. Il rompt alors la promesse faite à ce dernier et effrayé à l’idée de se retrouver dans un autre monde où la magie n’existe pas, il refuse de suivre son fils cependant il ne parvient guère à l’ôter de ce trou et laisse ce dernier disparaitre dedans après avoir entendu ce que pensais son fils de lui. Le portail se referme, Rumple est seul dans la foret tandis que de l’autre côté Baelfire se retrouve dans une tout autre foret qui se trouve bel et bien dans un endroit très différent du Royaume Enchanté.
 




 
Baelfire se retrouve perdu en pleine forêt cependant en marchant un peu au hasard, il parvient à trouver ce qu’on appelle la ville. C’est bien loin des petits villages dans lequel il a vécu. Il s’agit d’une ville avec des bâtiments en béton enfin bon rien à voir avec ce qu’il connait depuis son plus jeune âge. Londres du 19ème siècle, il doit donc se débrouiller dans cet endroit tout seul ce qui n’est au passage pas aisé du tout. Il erre et n’a guère le choix de vivre autrement mais six mois plus tard, il voit la fenêtre d’un domicile ouvert et s’y engouffre après avoir reniflé une délicieuse odeur de brioche qui provenait de là-bas. Il se précipite vers l’aliment en question jusqu’à ce qu’il se fasse finalement « attraper » par une jeune fille qui n’a d’ailleurs aucunement l’intention de le dénoncer. Au contraire elle décide même de le garder dans sa cachette jusqu’à ce que ses parents ne découvrent ce qu’elle leur cachait. Heureusement pour Baelfire tout comme pour la jeune fille, ses parents ne sont aucunement contre l’idée de garder ce jeune homme enfin ils sont surtout d’accord après avoir entendu l’histoire de Baelfire qui racontait avoir perdu sa mère depuis bien longtemps et surtout dernièrement le fait d’avoir été abandonné par son père.
 
Il reste donc dans la famille de la jeune fille et est plus ou moins considéré comme un autre enfant de la famille. Il sympathise et s’entend bien avec les trois enfants de la famille. Il apprend à les connaitre et à découvrir de nouvelles choses sur ces derniers jusqu’à ce qu’un jour alors que la seule fille de la famille est assise près de fenêtre, ses frères viennent lui raconter une histoire intéressante ou disons plutôt intrigante. Il finit par comprendre de quoi il s’agit : l’ombre de Peter Pan. Il demande à la jeune fille de faire la promesse de ne jamais céder à l’ombre et de ne jamais la suivre. Promesse faite mais pas suivit par la jeune enfant qui un jour cède à la curiosité et s’en va avec. Baelfire patiente alors près de la fenêtre et attend le retour de la demoiselle. Dès lorsqu’elle revient, elle lui dit qu’elle est déçue et que l’ombre veut à présent amener un de ses frères mais Baelfire est bien décidé à empêcher cela. Lorsqu’elle revient dans ce but et que Michel risque d’être pris par cette dernière, notre cher jeune homme demande à être pris à la place de Michel, il attrape donc l’ombre et quitte ainsi Londres, remerciant les trois enfants de l’avoir accueilli avec leur famille mais surtout serein d’avoir pu sauver une famille.





Il est transporté dans les airs pendant un long moment jusqu’à finalement apercevoir au loin le pays imaginaire mais il est hors de question pour Baelfire d’y mettre les pieds. Il tente alors de se défaire de l’Ombre et trouve alors l’idée de craquer une allumette qui effraie l’entité qui le retenait et le fait fuir. Heureusement pour lui sous ses pieds se trouvait la mer dans laquelle il tombe donc alors que l’Ombre tente en vain de le retrouver. Il est repêché ensuite par un Navire donc le capitaine est un dénommé Killian Jones. Un pirate qu’il ne connait pas mais qui s’avère être étroitement lié à son histoire personnelle. Les débuts de Baelfire à bord du Jolly Roger sont loin d’être top, il est retenu captif dans les cales du navire. Il reçoit alors la visite du capitaine du navire, Killian Jones qui est bien décidé à lui tiré les vers du nez pour avoir quelques informations à son propos. S’il confie à ce dernier le décès de sa mère par la main d’un pirate et la lâcheté de son père qui a trahit sa confiance, il refuse néanmoins de révéler quoique ce soit sur son identité et tait donc son prénom. Ce n’est qu’après un peu plus d’insistance de la part du capitaine Jones, que Baelfire vint à confier son identité à ce dernier, dès lors qu’un peu plus de confiance s’est établie.
 
Un jour, les enfants perdus débarquèrent sur le navire de Jones et Baelfire s’empressa de se cacher pour ne pas être trouvé et Jones contribua à la cachette de ce dernier. Dès lors que les enfants perdus présidé en l’absence de Peter Pan, par Felix quittèrent le navire, il revint vers le jeune garçon et l’aida à sortir de sa planque en clamant haut et fort que ce dernier était à présent un digne membre de l’équipage. Il est invité par Killian à venir sur le pont avec lui et ainsi ce dernier lui apprend comment tenir la barre malgré la réticence de notre jeune garçon au début vis-à-vis de cette petite leçon de navigation. D’ailleurs Killian en profite pour le questionner sur Rumple mais le jeune garçon ne dit rien, sans doute dans l’espoir de le faire changer d’avis, il se met donc à lui parler de sa propre jeunesse, de sa propre vie et donc de l’abandon que lui a également vécu de la part de son père. Ainsi un point commun est établi entre les deux membres de l’équipage La confiance est établit et il lui révèle à propos de son père le fait qu’il s’agit du Ténébreux et d’où lui provienne ses pouvoirs tout en lui demandant de taire ces informations et de les garder pour lui.



 
Baelfire est heureux d’avoir découvert l’existence de point commun avec Killian mais malgré cette confiance un jour, ce dernier débarque sur le ponton armé d’une épée et s’en prend au capitaine Crochet. Pourquoi donc un revirement pareil ? C’est simple, il a trouvé un portrait de sa mère dans la cabine de Jones. Il l’accuse donc d’être le pirate qui a ôté la vie de sa mère. C’est là que le capitaine vient à expliquer à Baelfire qu’au contraire il n’est pas celui qui lui a ôté la vie mais celui qui l’a aimé. Il lui raconte également que l’être ayant tué Milah est en réalité le père de Baelfire qui a écrasé le cœur de sa femme jusqu’à le réduire en miette. Ayant le désir de rassurer le jeune garçon, il lui confie que malgré l’abandon de Milah, elle songeait vraiment à revenir le chercher car elle regrettait de l’avoir abandonné. Ainsi ils avaient convenu avec Hook qu’ils reviendraient chercher Baelfire lorsqu’il serait plus grand. Mais malheureusement pour Killian ces révélations n’étaient pas une raison pour qu’il reste. Il demanda à partir pour rejoindre la famille qu’il avait quitté et laissé à Londres. Killian essaye encore une fois de convaincre le jeune garçon de restait avec lui et de faire partie de sa famille mais il refuse catégoriquement. Peu de temps après les Enfants Perdus arrivent sur le navire et viennent embarquer Baelfire qui offre comme dernières paroles à Killian, le fait que ce dernier est tout simplement comme son père, un lâche.
 

Baelfire est arrivé avec Felix sur l’île du Pays Imaginaire mais heureusement pour lui, un enfant perdu a qui Felix a posé la question « Est-il le jeune garçon recherché ? » lui a répondu que non ce n’était pas du tout le cas. Il a donc pu rester au pays imaginaire sans avoir trop de problème. Cependant il s’est fait un endroit à l’écart des autre dans une grotte.  On peut dire qu’il s’est en quelques sortes aménagé sont petit chez-lui. Il comptait les jours, le nombre de jours qu’il passait sur l’île. Il avait même dessiner le portrait de la famille dans laquelle il avait passé quelques temps avant de partir avec l’ombre pour sauver les enfants, il avait même dessiné Big Ben à côté du portrait. Seulement Baelfire ne comptait pas rester éternellement sur cette île et il a donc pris l’initiative de trouver une solution pour s’en échapper. Il a passé du temps à regarder le ciel et les étoiles la nuit. Ainsi il a pu faire une carte stellaire en utilisant une noix de coco et une bougie. Après tant d’années sur l’île, il quitte cet endroit pour rejoindre le pays sans magie. Il quitte alors l’identité du jeune Baelfire pour devenir Neal Cassidy.





 
Il s’est débrouillé comme il le pouvait, il voilait, aidait les autres et donc s’aider mutuellement mais sinon quand il était seul c’était surtout du vol enfin de l’emprunt sur long terme comme certaines dire. Il n’était plus le jeune Baelfire autant au niveau de son identité que sur le côté physique. Il avait bien changé et même si son père passait à côté de lui dans la rue, il n’arriverait pas le moins du monde à le reconnaitre. C’est dans l’Oregon, qu’une rencontre qui a changé la vie de Neal s’est produite. Il a fait la rencontre de la jeune et ravissante Emma. Cela s’est passé donc à Portland alors qu’il dormait l’arrière d’une voiture qu’il avait volé. Il était donc tranquillement allongé à l’arrière et pas forcément visible si comme Emma on tentait de voler cette voiture sans se préoccuper du reste. Les tentatives d’Emma pour faire démarrer la voiture ont réveillé notre cher Neal qui s’est relevé pour découvrir l’identité de celle qui tentait de voler une voiture qui à présent état à lui. Amusé par la façon de faire de cette dernière, il laissa échapper un rire qui fit réagir la jeune femme qui comprit qu’elle n’était pas seul. Il lui fit remarquer qu’il aurait tout simplement put lui demander les clés si elle désirait tant faire démarrer le véhicule. Déjà sur la route et refusant la proposition de Neal d’aller boire un verre, elle grille un stop et amène les policiers à venir à leur rencontre pour avoir des explications et surtout les rappeler à l’ordre. Cependant Neal est là pour arranger la situation et dès lors que le policier se point à la fenêtre, Neal montre le bout de son nez et explique à l’agent qu’en fait il apprend à sa petite amie à conduire. Dès lors que l’agent est reparti et puisque Emma pense qu’il est le propriétaire de la voiture, Neal lui explique qu’il a lui aussi volé la voiture et que cela fait donc d’eux deux des voleurs.



 
Le lendemain de cette rencontre, Neal propose à de le rejoindre devant le portail d’un parc d’attraction. A savoir si elle lui fera confiance et pointera le bout de son nez mais heureusement pour lui c’est le cas puisqu’il retrouve la belle devant le portail. Il arrive à son tour avec deux verres dans la main, il les donne à Emma alors qu’il s’abaisse au niveau du cadenas pour le déverrouiller avec des petits bouts de fer tout fins. Il enchaine en allant actionner le générateur d’électricité et permettre au carrousel de s’éclairer ainsi que le reste de l’endroit. Suite à cela, Neal vient prendre place sur les chaises du carrousel en compagnie de la jeune femme où cette dernière vint à lui demander de lui raconter son histoire. Emma est différente de toutes les personnes que Neal a rencontrée dans sa vie. Pourquoi ça ? Sans doute parce qu’il n’a pas hésité à lui raconter sa vie contrairement à toutes les personnes qui ont tenté de lui soutirer des informations en un essai.
 
 
Les semaines passent et ces derniers trainent toujours ensemble, mieux ils se rapprochent et les deux jeunes gens s’en vont cambrioler une boutique. Emma se fait passer pour une femme enceinte leur permettant de s’échapper alors qu’un client s’est rendu compte du coup monté par ces derniers. Ils se sont donc empressés de quitter l’endroit et rejoindre une chambre dans un hôtel où ces derniers rient encore de la prouesse qu’ils viennent de faire en réussissant à s’extirper de la boutique sans problème. Il lui offre également le porte clé qu’il a volé pour elle. C’est à vrai dire à ce moment qu’il se rend réellement compte de ses sentiments pour la jeune femme enfin de la force de ces sentiments alors il lui propose de choisir une ville où ils iraient s’installer. Le doigt d’Emma tombe alors aléatoirement sur la ville de Tallahassee en Floride. C’est donc là qu’ils décident d’aller s’installer dès qu’il leur sera possible cependant les choses ne se déroulent pas vraiment comme ils le voudraient. Neal en vient à avouer à la jeune femme qu’il est recherché par la police et lui montre une affiche où apparait son portrait. Il doit quitter le pays pour aller au Canada mais il refuse que la jeune femme le suive, il ne veut pas lui apporter des problèmes. Emma veut cependant l’aider à reprendre les montres pour qu’il puisse les revendre et avoir de l’argent. Il hésite longuement et accepte. Elle va donc les récupérer et les ramène. Il est donc temps pour lui d’aller les revendre, il lui promet de la rejoindre sur un parking après avoir effectué la tâche en question.

 


 
Neal a suivi le plan à la lettre comme prévu cependant il ne s’attendait nullement à être poursuivit. Se sentant soudainement oppressé et pris au piège, il se décide à presser le pas pour échapper à cette personne, histoire de la semer. Malheureusement l’homme qui le poursuivait a fini par le rattraper alors qu’il allait essayer d’escalader un grillage. Cet homme était August, un homme qui disait être l’ange gardien d’Emma. Neal est bien évidemment dubitatif face à ce que cet homme lui raconte mais il en vient à lui dire qu’il doit ramener Emma sur le chemin de sa destinée et que Neal l’en a écartée. Notre cher Baelfire refuse alors la demande d’August et est bien décidé à revoir Emma et ne pas se séparer de cette dernière. Il est sûr de lui jusqu’à ce que l’homme lui demande s’il croit en la magie, il ne répond pas mais regarde néanmoins dans une boîte qu’August lui a désigné comme étant apparemment son moyen de le convaincre d’accepter le marché. En effet, cet boîte à bien eu le pouvoir de faire accepter à Neal de devoir laisser Emma pour qu’elle retourne à sa destinée. Dans la boîte se trouvait en réalité une machine à écrire où il était inscrit sur un papier qu’August connaissait son identité autrement dit qu’il était Baelfire et qu’il venait du monde des contes. Il reste interdit, il fuit son ancienne vie et voilà que tout à coup elle revient au galop. Il est contraint d’accepter d’écouter August et de faire ce qu’il désire. Ainsi les forces de l’ordre sont appelé et Emma est arrêtée.
 
 Neal parvient à quitter le pays pour aller à Vancouver mais il retrouve August deux mois plus tard sur une rive où il discute avec ce dernier pour avoir des informations sur Emma. Il est clair et net que la jeune femme lui manque et qu’il n’apprécie pas du tout le fait d’avoir était obligé de suivre les directives de cet homme. Il demande alors à passer un accord avec lui, il ne veut pas passer plus de temps sans nouvelles de la jeune femme et souhaite garder un œil sur elle. Par conséquent il demande à pouvoir rester avec lui pour pouvoir veiller sur elle et ainsi introduire Storybrooke avec lui. August accepte à la condition que Neal laisse Emma découvrir toute seul qui elle est et parvenir par elle-même et avec l’aide de qui elle voudra à annuler la malédiction qui surplombe Storybrooke. Il a accepté, il ne dira rien de ce qu’il sait et se contentera de la surveiller de loin du moins pour commencer et puis même s’il vient à parler avec elle il ne devra rien dire de ce qu’il sait ou encore de qui il est réellement. C’est pourquoi il se retrouve à présent à Storybrooke après avoir passé cet accord avec August et lui avoir demandé de faire parvenir la voiture et l’argent à Emma.





ღ through the looking-glass


Prénom : réponse
Pseudo(s) : Bae/BadWolf
Âge : 22
Anniversaire : 20 Avril
Pays : France
Comment as-tu connu le forum : déjà là avant mais par facebook sinon
Fréquences de connexions : réponse
Commentaire(s) réponse







Dernière édition par Neal Cassidy le Ven 8 Avr - 0:23, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas

Remus Goldavatar




✘ Date d'inscription : 26/02/2016
✘ Messages : 83
✘ Célébrité de l'avatar : Robert Carlyle
✘ Crédits : Avatar : blondie ~ Gifs : tumblr
✘ Son identité à Storybrooke : Remus Gold, communément appelé Mr. Gold
✘ Sa véritable identité : Rumplestiltskin, le nain tracassin
✘ Logement : Un manoir sur les hauteurs de la ville
♜ Emploi / études : Propriétaire de la ville, prêteur sur gage.
✘ Statut social : Célibataire, mais son cœur est pris



MessageSujet: Re: Never trust a hug it's just a way to hide you face   Jeu 31 Mar - 10:19


Bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche ! Si tu as des questions, n'hésite pas Par contre, puisque tu choisis de jouer Neal, je vais t'envoyer un petit message privé pour te donner deux trois informations par rapport à l'arrivée de ton personnage à Storybrooke avec l'intrigue actuelle Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Never trust a hug it's just a way to hide you face   Jeu 31 Mar - 12:54


Bienvenu parmi nous Smile Bonne chance pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Never trust a hug it's just a way to hide you face   Sam 2 Avr - 0:50


Bienvenue parmi nous, bonne chance pour la fiche !
Revenir en haut Aller en bas

Aelin Dawsonavatar




✘ Date d'inscription : 24/02/2016
✘ Messages : 73
✘ Célébrité de l'avatar : Rosie Tupper.
✘ Crédits : © wildbeast. (avatar) - © ACIDRAIN (signature)
✘ Son identité à Storybrooke : Aelin Dawson, une jeune introvertie à la recherche d'une étincelle.
✘ Sa véritable identité : Wendy Darling, un petit oiseau en quête de vengeance.
✘ Logement : Chez son père, une maison légèrement éloignée du centre-ville.
♜ Emploi / études : Lycéenne - Assistante bibliothécaire.
✘ Statut social : Célibataire.



MessageSujet: Re: Never trust a hug it's just a way to hide you face   Sam 2 Avr - 1:04


NEEEEEAL. Bienvenue et bon courage pour ta fiche

______________________________________

I'm a hopeless wanderer

★ Don't hold a glass over the flame. Don't let your heart grow cold. I will call you by name. Do not tell me all is fine, when I lose my head, I lose my spine. But hold me fast, I will learn to love the skies I'm under.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magiciscoming.forumactif.fr/t2855-let-s-go-rattle-the-sta

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Never trust a hug it's just a way to hide you face   Dim 3 Avr - 16:28


*Lui saute dessus* Bienvenue en tout cas Neal ! Et bon courage
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Never trust a hug it's just a way to hide you face   Dim 3 Avr - 16:43


Oh ma belle Wendy ! Merci !
Merci Elsa !
Enfin merci à tout le monde ceci dit!
Regina je pense qu'on pourra se trouver un petit lien bien intéressant du moins j'espère Very Happy
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Never trust a hug it's just a way to hide you face   Dim 3 Avr - 18:29


Bienvenue papa
Bonne chance pour ta présentation
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Never trust a hug it's just a way to hide you face   Lun 4 Avr - 0:51


Merci Fiston !
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Never trust a hug it's just a way to hide you face   


Revenir en haut Aller en bas
 

Never trust a hug it's just a way to hide you face

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAGIC IS COMING ™ :: MAGIC IS COMING :: LE LIVRE DES CONTES :: PAGES RETIRÉES-