Petit rappel : Le forum ne suit pas la série.
Tout ce qui se passe au-delà de la saison 1 est à jeter aux oubliettes, merci

Partagez | 
 

 les cris ont retentis comme en un jour de fête ▬ Jack

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Mercredi Addamsavatar

Modératrice
Je viens d'un monde magique

✘ Date d'inscription : 07/04/2016
✘ Messages : 25
✘ Autres comptes : sven
✘ Célébrité de l'avatar : Mélanie Martinez
✘ Crédits : rose adagio
✘ Son identité à Storybrooke : Wed
✘ Sa véritable identité : Addams
✘ Logement : Manoir Addams, Nord
♜ Emploi / études : Etudiante
✘ Statut social : Déprimée



MessageSujet: les cris ont retentis comme en un jour de fête ▬ Jack   Sam 9 Avr - 22:15






formulaire d'intro


Type du sujet : [] Flash-Back [x] Présent
Date du rp : 11 avril
Météo (approximative) : nuageux, temps frais
Matin, après-midi, soir : début d'après-midi
Votre sujet prend en compte une intrigue ? : [] oui, la n°xx [x] non
Statut du sujet : [] libre [x] privé
Statut du rp : [x] en cours [] terminé



La porte s’ouvrit et les élèves sortirent de la classe. Aux échos des voix, le cours d’anglais avait été terriblement ennuyeux. Mercredi n’y prêtait pas intérêt, elle, pour une rare occasion, avait apprécié la littérature dépressive de Poe et de la descente dans la folie de l’amant. Elle avait prêté attention, même si elle n’avait pris que peu de notes et que, au rythme trop lent du professeur, elle avait vite sorti sa lecture actuelle. Mais le cours était terminé et l’heure de midi avait été annoncée par le tintement agaçant de la sonnerie. Mercredi s’était levée sans précipitation, avait rangé soigneusement ses affaires dans son sac à main qui était assorti à la robe rouge pâle qu’elle portait. Puis, elle était sortie, se préparant à la solitude tant convoitée de son repas de midi. Parfois, il y avait des harpies qui venaient la moquer, mais Wed était passée reine dans l’art d’ignorer les autres. Surtout la plèbe qui s’en prenait à elle pour des raisons aussi médiocre que l’exubérance de ses tenues ou de ses goûts qu’elle ne prenait pas la peine de dissimuler pour satisfaire la masse inculte qui l’entourait.

La journée de cours, finalement, s’était terminée plus tôt, suite à l’absence d’un de leur professeur (qui n’avait qu’un vilain rhume. Pas de Typhus ou de choléra, au grand malheur de Day). L’enfant Addams était donc sur le point de se rendre jusque sa voiture, tout en se protégeant du soleil à l’aide de son ombrelle – elle aussi assortie à sa robe. Quand une douce musique lui parvint aux oreilles. Celle des poings qui rencontrait la chair. Puis, il y eut un rapement sur le sol, comme du bois, et un mince sourire satisfait se perdit sur les lèvres de Mercredi, alors qu’elle se détournait de son chemin d’origine, se rendant à pas calme jusque l’un des bâtiments reculé du lycée. C’est là qu’elle les vit, trois garçons occupés à se battre, dans un combat qui avait tout de l’inégalité. Deux contre un. Ah, les charmes de la couardise des hommes. Mercredi ne se détacha pas de son sourire, alors qu’elle s’installait tranquillement, haussa un sourcil à l’un des adolescents qui l’observa, avant de lui invectiver de partir. « Ne vous interrompez pas pour moi. » L’autre, le blond, secoua la tête, reconnaissant la fille morbide qu’elle était. « J’apprécie un bon spectacle, rien de plus. Je n’irais pas cafarder. Je préfère de loin voir l’état pitoyable de Jack. » Elle l’avait reconnu sans mal, celui qui se faisait battre (et qui avait manqué de peu de recevoir des coups de batte de baseball). Le garçon qui était si facilement effrayé par elle. D’autres l’étaient, bien entendu, mais elle appréciait particulièrement effrayer Jack.

Sa réplique, si elle arracha un rire aux deux braves, les fit partir également. Alors, Wed secoua la tête face à ses incapables qui n’étaient même pas assez charitable pour continuer leur travail, satisfaire une jeune fille de ses pulsions sanguines. Réprimant un besoin d’injurier ces lâches, toujours sous la protection de son ombrelle, elle arriva jusqu’à Jack, le détaillant d’un coup d’œil. « Le sang te donne ce charme qui te manque tant, Jack. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jack Quigleyavatar




✘ Date d'inscription : 18/03/2016
✘ Messages : 139
✘ Autres comptes : Calum Watkins
✘ Célébrité de l'avatar : Parker Croft
✘ Crédits : Avatar : Frankenhook ~ Gifs : tumblr
✘ Son identité à Storybrooke : Jack Quigley
✘ Sa véritable identité : Jack Frost / Felix
✘ Logement : Un petit studio dans le centre-ville
♜ Emploi / études : Étudiant au lycée - Fait plusieurs petits boulots
✘ Statut social : Célibataire



MessageSujet: Re: les cris ont retentis comme en un jour de fête ▬ Jack   Mer 20 Avr - 14:45


Le poing de Jack avait rencontré la mâchoire carrée d'un autre élève. Tout s'était déroulé très vite et le garçon partit directement contre le mur en béton. Jack aurait pu en rester là. Il aurait pu partir et laisser l'autre se relever péniblement. Mais il l'avait énervé. Beaucoup. Jack le souleva alors contre le mur, par le col de sa veste, avant de le lâcher et de le cogner à nouveau. Puis, il reçut raidement un coup de la part de son adversaire, qui se défendait enfin. Le poing partit directement dans son estomac, ce qui lui coupa le souffle sur le coup. L'autre était plutôt costaud, lui aussi. Mais il était celui qui avait cherché Jack. Il l'avait insulté, à de nombreuses reprises dans la journée, et avait sorti un mot de trop avant la fin des cours.

Alors que Jack s'apprêtait à le frapper dans le ventre à son tour, il fut prit de court par un nouvel arrivant qui le plaqua face au mur. Le visage de Jack fut égratigné au niveau de l'arcade gauche et il ressentit une violente douleur suivie d'une sensation de brûlure. Il se recula alors d'un coup, poussant l'autre le plus loin possible, mais le second le fit tomber par terre et lui donna immédiatement de nouveaux coups là où il le pouvait. « Ne vous interrompez pas pour moi. » En entendant cette voix, celui qui frappait Jack s'arrêta pour voir de quoi il s'agissait. Jack, quant à lui, leva les yeux. Il était encore allongé sur le sol, l'air épuisé. « J’apprécie un bon spectacle, rien de plus. Je n’irais pas cafarder. Je préfère de loin voir l’état pitoyable de Jack. » Là, Jack lui adressa un sourire sarcastique avant de remarquer que l'autre type avait une batte de Baseball dans les mains.

Finalement, les deux crétins s'éloignèrent pour laisser Jack avec cette fille étrange à qui ils n'osaient pas trop parler. « Le sang te donne ce charme qui te manque tant, Jack. » Un nouveau faux sourire et Jack se releva du sol en posant deux doigts contre la blessure près de l'arcade. Le sang, qui se mélangeait à la sueur qui perlait de son front, semblait couler depuis un moment. « Peut-être, mais ça fait mal. Je dois quand même te remercier, dans un sens. Tu les as fait partir. » Mais Jack ne semblait pas ravi pour autant. La colère l'animait encore. « J'imagine que tu aurais préféré qu'ils me défigurent totalement ? » À connaître les goûts morbides de la jeune fille, c'était peut-être ce qu'elle avait espéré. Jack remarqua d'autres blessures, sur ses bras et sur sa mâchoire, mais rien de bien méchant.


______________________________________


How can I know who I am, until I find out who I was?
© CODE BY FRANKENHOOK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

les cris ont retentis comme en un jour de fête ▬ Jack

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAGIC IS COMING ™ :: STORYBROOKE :: LE CENTRE VILLE :: ETABLISSEMENTS SCOLAIRES-