Petit rappel : Le forum ne suit pas la série.
Tout ce qui se passe au-delà de la saison 1 est à jeter aux oubliettes, merci

Partagez | 
 

 3ème Tour : Connor Locklann VS Harley Q.Watson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: 3ème Tour : Connor Locklann VS Harley Q.Watson   Jeu 7 Fév - 17:13







Introduction


Bienvenue à la soirée Speed Dating. Ce sujet peut comporter au maximum 4 réponses pour chaque participants (donc 8 réponses au total). Vous devrez respecter les consignes citées dans ce sujet mais surtout vous amuser et profiter de la soirée ! Vous avez jusqu'au 28 Février pour clôturer ce sujet ( sauf exception, m'envoyer un message privé )






Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: 3ème Tour : Connor Locklann VS Harley Q.Watson   Sam 9 Fév - 15:13


Connor ne pouvait plus se défaire de ce large sourire qu'il avait sur le visage depuis qu'Evelyn avait accepté de dîner avec lui prochainement. Il avait un rendez-vous. Ça ne lui était plus arrivé depuis.... A vrai dire il ne s'en souvenait même plus c'est dire que ça datait déjà pour qu'il ne soit plus en mesure de se rappeler de la date. Ou de l'année en l'occurrence. Mais bon, il fallait bien se sortir de ses pensées, la soirée n'était pas terminée et il se devait d'accorder toute son attention à la prochaine personne avec qui il allait se retrouver autour d'une de ses petites tables très joliment décorées pour l'occasion. Il se souvenait vaguement devoir prendre place à la table tout au fond de la pièce à présent alors il se dirigea vers celle-ci en prenant quelques petits fours qu'il engloutit sur le chemin histoire de calmer son ventre qui commençait à se réveiller puis s'installa donc à la table, déposant son verre par la même occasion, s’époussetant les mains avec une serviette juste après histoire de ne pas saluer la personne qui le rejoindrait avec des mains sales. Déformation professionnelle ou pas d'ailleurs...

Jusqu'à présent la soirée se déroulait à merveille. Il avait pu faire plus ample connaissance avec Ashley avec qui il semblait s'entendre à merveille au fond et qui avait promis de venir le voir la prochaine fois qu'elle viendrait à l'hôpital pour prendre un café, histoire de prolonger leur discussion qui s'était vu écourtée par la petite cloche qui avait tinté précédemment pour leur signaler que le temps était écoulé et puis bien sûr, il avait eut la chance de se retrouver juste après avec Evelyn. Il se demandait donc avec qui à présent il allait se retrouver et il eut sa réponse assez vite en voyant une jeune femme rousse arrivée dans sa direction. Il se leva donc, tendant sa main pour la saluer comme le ferait n'importe quel homme avec un tant soit peu de bonnes manières. « Bonsoir, je me présentes, Connor Locklann, enchanté mademoiselle... » dit-il en ne terminant volontairement pas sa phrase afin que la jeune femme puisse se présenter à son tour. Son visage lui était inconnu mais en même temps, il ne connaissait pas non plus tous les habitants de la ville car certains -heureusement- avaient la chance de n'avoir jamais eut le besoin de mettre les pieds à l'hôpital.

Il la laissa s'asseoir et en fit autant par la suite, rapprochant sa chaise de la table où il vint déposer ses coudes dessus, joignant ses mains devant lui, la regardant en souriant légèrement. « J'avoue que c'est la première fois que je vous vois par ici mais j'espère que je ne vous ferais pas une trop mauvaise impression de moi-même à l'issue de ces quelques minutes qui nous sont accordées pour apprendre à mieux se connaître. » argua-t-il en haussant un sourcil, amusé. Oui, depuis qu'Evelyn et lui avaient du se séparer, il avait le cœur bien plus léger, il fallait l'admettre. Son visage habituellement assez sévère au naturel était à présent éclairé d'une nouvelle lumière bien plus agréable qui le rendait beaucoup plus sociable au passage. « Une jeune femme comme vous n'a pas de Valentin avec qui passer sa soirée ? Je suis surpris je l'avoue, même si cela n'est sans doute pas mes affaires j'en conviens. » N'empêche qu'il était en effet surpris de voir une si jolie jeune femme dans une telle soirée mais bon après tout, pourquoi pas.
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: 3ème Tour : Connor Locklann VS Harley Q.Watson   Dim 10 Fév - 0:27


Un goût amer s’attardait au bord de ses lèvres. Harley commençait à regretter le format speed-dating de cette soirée. Entre Stefan et Twigley, la soirée commençait sur les chapeaux de roue. Elle avait cependant enfin le temps de reprendre haleine, car cette fois-ci elle dû changer de table. Elle acquiesça à la femme qui lui indiquait déjà où se rendre, mais réussit à la semer en slalomant entre les tables pour arriver jusqu’au buffet disposé au centre de la pièce. Elle calma son estomac en s’attaquant au plat de mini-pizza, afin de permettre à son esprit de travailler en paix. Car ce speed-dating n’avait rien de ressourçant. Harley devait mettre toutes ses capacités d’observation au service des différents rendez-vous qu’elle aurait, afin de puiser un maximum d’informations. Jamie Twigley lui avait d’ores-et-déjà vendu du rêve, mais elle n’avait pas pu réagir à ses dernières remarques puisque la cloche de la fin du rendez-vous avait retenti pour le sauver. Mais Harley n’était pas du genre à baisser les bras. Qu’il se repose pour ce soir, car lorsqu’elle passerait à l’attaque, il n’aurait que ses yeux pour pleurer. D’ailleurs, en allant vers la table du prochain round, ses yeux ricochèrent sur le cuisinier de chez Granny, et s’illuminèrent d’un éclat conquérant.

A peine arrivée à sa nouvelle table, son partenaire se leva et lui tendit une main engageante, tout en se présentant. Harley esquissa un sourire surpris puis finalement ravi, constatant que tous les hommes ce soir n’étaient pas aussi prostrés que ses deux précédentes victimes. « Watson, Harley Watson. Enchantée également M. Locklann, mais appelez-moi simplement par mon prénom. » souffla t’elle tout en serrant la main chaude de l’homme. Ils s’installèrent comme un seul homme, et Harley se cala solidement contre le dossier de sa chaise, quand l’autre opta pour une posture plus active. « J'avoue que c'est la première fois que je vous vois par ici mais j'espère que je ne vous ferais pas une trop mauvaise impression de moi-même à l'issue de ces quelques minutes qui nous sont accordées pour apprendre à mieux se connaître. » Le sourire d’Harley eut de quoi éclore parfaitement. Cet homme allait presque lui faire regretter ses précédents partenaires, tant il était vivant et plein d’entrain, un régal pour la pile électrique qu’elle était elle-même. « Oh, je peux vous rassurer, tout de suite, vous êtes ma meilleure première impression de la soirée, espérons que vous continuiez ainsi ! » Elle échappa un bref éclat de rire, puis attrapa une coupe sur le plateau d’un serveur qui passait à sa portée. Avant de porter le verre à ses lèvres, elle échappa dans un murmure : « Il faut être efficace ici pour avoir un verre ! » Puis elle sourit pour ne pas donner l’impression à Connor d’être trop moqueuse. Autant garder ses traits de caractères les moins appréciables pour plus tard, même si ça ne laissait pas beaucoup à mettre en avant ce soir.

« Une jeune femme comme vous n'a pas de Valentin avec qui passer sa soirée ? Je suis surpris je l'avoue, même si cela n'est sans doute pas mes affaires j'en conviens. » Il parlait tellement bien qu’il aurait pu poser les questions les plus personnelles, Harley n’aurait pas tiqué et lui aurait répondu avec le plus parfait naturel. Les mots lui échappèrent d’ailleurs avec une facilité déconcertante, même si la jeune Watson n’était pas du genre à regretter la moindre de ses paroles. « Non, malheureusement, les hommes de mon âge sont plus des mufles que des valentins. Je suis flattée que vous soyez surpris en tous cas. » Elle sourit, avant de prendre un air soucieux. « Que me conseillerez-vous alors ? Prendre mon mal en patience ou viser plus haut ? » Et par plus haut, elle entendait bien évidemment plus âgé. Néanmoins Harley n'entendait pas faire de rentre dedans à son charmant rendez-vous, estimant qu’il était encore trop tôt pour tout gâcher. Sa question concernait en réalité une toute autre personne, présente ce soir, mais de laquelle elle préférait définitivement détacher le regard pour ne pas s’agacer inutilement.

Elle quitta finalement le confort relatif de son dossier pour s’avancer et poser les avant-bras sur la table, ses doigts tenant toujours distraitement sa coupe de champagne. « Mais je ne suis pas sensée vous demander des conseils sur ma vie amoureuse. » Et Harley ne comptait pas en savoir davantage sur la propre vie amoureuse de son vis-à-vis, la réponse viendrait certainement d’elle-même en temps voulu. « Que faites-vous donc dans la vie pour que nous ne nous soyons jamais rencontré ? Je sors pourtant beaucoup, vous devez avoir un travail très prenant. Êtes-vous avocat ? »
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: 3ème Tour : Connor Locklann VS Harley Q.Watson   Dim 10 Fév - 14:04


La soirée se passait à merveille jusqu'à présent pour Connor. Il avait pu faire plus ample connaissance avec Ashley mais surtout, à la table précédente, il avait pu croiser Evelyn et il avait enfin réussit à trouver le courage de l'inviter à dîner et elle avait accepté. Il ne pouvait pas espérer mieux à présent de cette soirée à laquelle il n'avait même pas voulu réellement participé en premier lieu. Comme quoi, il avait bien eut raison de se pousser un peu les miches quand même... Car oui, Connor n'était pas vraiment le genre d'hommes qu'on pouvait s'attendre à croiser dans une telle soirée, lui l'éternel planqué qui préférait rester seul dans son coin pour ne pas qu'on le remarque -difficile de l'ignorer de toute manière du haut de son mère quatre-vingt huit...- mais ce soir, il se trouvait remarquablement sociable pour une fois. A croire qu'il était porté par l'esprit de la Saint Valentin... ou tout simplement par le fait d'être heureux d'enfin voir les choses évoluer entre lui et la jolie institutrice... au choix. Bref, toujours est-il qu'il attendait donc de voir avec impatience ce qui pourrait encore l'attendre pour le reste de cette soirée un peu spéciale.

Alors quand sa nouvelle partenaire de table arriva, en gentlemen qu'il était, il la salua comme il se devait en se présentant à elle en lui tendant la main, main qu'elle s'empressa de serrer en se présentant à son tour, précisant qu'elle préférait qu'il l'appelle par son prénom. « Je note pour le prénom mais ça vaut aussi pour moi alors. Et ça me ferait me sentir moins vieux par la même occasion. » répliqua-t-il en souriant alors qu'ils s'asseyaient tous les deux à la table pour entamer ce nouveau tour. Connor lui avoua alors que c'était bien la première fois qu'il la croisait et qu'il espérait ne pas trop faire mauvaise impression sur elle au cours de cette brève entrevue. Pas qu'il se soucient réellement de ce qu'on pouvait penser de lui mais il n'aimait pas laisser une image de lui négative car malgré son côté loup solitaire, il n'en restait pas moins quelqu'un de très agréable à vivre. Il n'avait juste pas réellement l'habitude de devoir rester trop longtemps avec quelqu'un à discuter de tout et de rien quand c'était en dehors des habituelles conversations qu'il pouvait avoir avec ses patients. Paradoxal sur les bords mais c'était aussi ça Connor, que voulez-vous. Il esquissa un léger sourire en coin quand elle lui avoua alors qu'il était en fait la première impression positive qu'elle avait eut de la soirée. « Espérons-le alors. » lui répondit-il en conservant un sourire amusé sur le visage en la voyant attraper une coupe de champagne sur le plateau d'un des serveurs qui venait de passer à proximité d'eux. Pour sa part, il avait par réflexe emporter avec lui son verre à sa nouvelle table et n'avait donc pas besoin de se resservir.

Par la suite, notre médecin fit par à la jeune femme qu'il était surpris de voir une telle demoiselle seule par un soir pareil mais qu'après tout, ce n'était pas de son ressort de s'en soucier. Et c'était vrai non ? Ça ne le regardait pas de savoir si oui ou non elle avait quelqu'un dans sa vie ou pas. Connor parlait comme un bouquin la plupart du temps, un tic dont il n'arrivait pas à se défaire. C'était parfois même à la limite de citer du Shakespeare de tête mais bon, il trouvait ça plus correct de s'adresser à des personnes de la sorte que de prendre un ton familier sans réellement savoir à qui il s'adressait en premier lieu. Tout simplement. Une fois qu'il s'était fait une bonne idée de la personne à qui il faisait face, il se déridait un peu et arrêtait de parler comme une encyclopédie sur pattes. Elle lui rétorqua alors que les garçons de son âge n'était pas vraiment aussi courtois -pour ne pas dire autre chose vous vous en doutez bien- qu'ils ne le devraient avant de se mettre à lui demander son avis sur les décisions à prendre dans sa vie sentimentale après coup. Elle tombait malheureusement sur la pire personne qui soit pour la conseiller dans ce domaine car Connor n'était pas franchement un spécialiste en la matière... Il n'était même pas certain de bien comprendre ce qu'elle avait voulu dire en parlant de viser plus haut, peu familier avec de tels sous-entendus dirigé vers sa personne. Bien que ça soit en un sens assez flatteur à vrai dire.

Fort heureusement pour lui, Harley poursuivit sur sa lancée et lui dit qu'elle n'était après tout pas là pour qu'il la conseille sur sa vie amoureuse. « Et je n'aurais de toute manière pas été le meilleur conseiller que vous auriez pu trouver sur le sujet, je le crains. »C'était même certain à vrai dire mais il n'allait pas non plus dire qu'il était du genre handicapé des sentiments quand même. Autant lui dire aussi de suite qu'il n'avait jamais vraiment eut de véritables relations stables malgré son âge et son physique loin d'être repoussant. « Eh bien je suis médecin, alors oui je crois qu'on peut dire que j'ai un métier prenant. Mais je n'en changerais pour rien au monde malgré tout. J'aime ce que je fais même si ça n'est pas tous les jours facile d'être responsable de la vie des autres. » Non, ça il ne changerait pas de métier même s'il pourrait faire autre chose. Il aimait son boulot car avec lui au moins, il avait l'impression d'être utile à quelque chose. « Mais je suis malpoli, pardonnez-moi. Et vous Harley, que faites-vous de vos journées ? Quelles sont vos passions dans la vie ? Je me permets de demander ça puisque nous sommes là pour ça après tout non, apprendre à mieux se connaître. » Bah oui, alors autant lui demander ça plutôt que de parler de ses peines de cœur, histoire d'éviter de plomber l'ambiance de suite.
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: 3ème Tour : Connor Locklann VS Harley Q.Watson   Dim 10 Fév - 19:49


« Je note pour le prénom mais ça vaut aussi pour moi alors. Et ça me ferait me sentir moins vieux par la même occasion. » Harley échappa un rire amusé, mais ne tenta pas de contredire son partenaire. En réalité, elle était loin de le trouver vieux, il avait même plutôt atteint l’âge auquel chaque trait de son visage devenait étonnamment séduisant. Elle avait face à elle un homme mûr qui ne pouvait guère la laisser indifférente, même si elle aurait été gênée de l’avouer et de tenter quoique ce soit pour le séduire. Si Harley avait un faible pour les hommes plus âgé, elle ne sautait pas non plus sur tout ce qui bougeait et avait dans le pantalon de quoi appartenir au genre masculin. D’autant que la sympathie dont il faisait preuve à son égard gardait Harley de toute volonté de séduire pour se faire accepter, tant il semblait d’ores-et-déjà la considérait en égale. Aussi ne douta-t-elle pas de ses propres espérances lorsqu’elle déclara souhaiter qu’il continue à lui faire bonne impression. L’homme semblait plutôt enthousiasmé par l’idée, donnant un peu de baume au cœur à une Harley habituée aux railleries constantes, se défendant désormais par une attaque systématique et redoutable.


« Et je n'aurais de toute manière pas été le meilleur conseiller que vous auriez pu trouver sur le sujet, je le crains. » Elle eut une petite moue faussement dépitée, qu’elle remplaça très vite par un grand sourire. « Eh bien je suis médecin, alors oui je crois qu'on peut dire que j'ai un métier prenant. Mais je n'en changerais pour rien au monde malgré tout. J'aime ce que je fais même si ça n'est pas tous les jours facile d'être responsable de la vie des autres. » La médecine… Si ses parents avaient eu un métier aussi important au quotidien, Harley aurait sans doute moins désespérée de les voir lui préférer leurs activités professionnelles. « Mais je suis malpoli, pardonnez-moi. Et vous Harley, que faites-vous de vos journées ? Quelles sont vos passions dans la vie ? Je me permets de demander ça puisque nous sommes là pour ça après tout non, apprendre à mieux se connaître. » Harley haussa les sourcils, légèrement étonnée. En effet, elle n’était pas seulement là pour obtenir d’autrui des informations passionnantes, elle était supposée de livrer également en contrepartie. Néanmoins, la jeune Watson n’était pas du genre expansif quand il s’agissait de parler d’elle. La plupart des gens la trouvait hautaine et moqueuse vis-à-vis des autres, mais elle ne considérait pas d’un œil moins critique sa propre vie. Elle n’avait pas cet orgueil qui la faisait se sentir au-dessus des autres, son ego à elle était une carapace avant d’être autistique. Cette partie-là du speed-dating n’avait donc rien d’avantageux à ses yeux, et ses précédents partenaires lui avaient permis d’habilement détourner leurs questions pour n’avoir pas à se confier au-delà de ce qui apparaissait raisonnable à ses yeux.

Eh bien, je passe beaucoup de temps à me moquer des gens et à leur faire des crasses… Elle fit mine d’hésiter, un sourire interdit au bord des lèvres. « Mais ce n’est sans doute pas ce que vous vouliez entendre. » Cette fois ci son sourire fin et désolé fut authentique. « Je crains de n’avoir pas beaucoup de passion, je passe une grande partie de mes journées à chercher à plaire aux gens, mais tous ne sont pas aussi tendres que vous. » Elle ne se laissa néanmoins pas chambouler par sa propre constatation, elle avait l’habitude de rencontrer des murs, mais elle était trop acharnée pour ne pas se cogner dedans à vive allure. Retrouvant un air plus jovial, ses traits s’étirèrent et un sourire clair accompagna sa nouvelle question. « Avez-vous déjà eu envie de faire quelque chose de fou, je veux dire plus fou que de prendre un bistouri et de sauver une vie ? Est-ce qu’il vous arrive de casser la routine, ou de le vouloir sans savoir comment y parvenir ? » Sa demande sybilline ricochait encore dans sa tête. Parfois, Harley avait l’impression d’être prisonnière d’un quotidien que rien ne pouvait chambouler. Or elle se demandait ce qu’un médecin- qui avait dû faire de longues et fastidieuses études, pouvait bien trouver pour éviter de se laisser submerger par l’incertitude.
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: 3ème Tour : Connor Locklann VS Harley Q.Watson   Lun 11 Fév - 11:38


Connor ne se fiait en rien à ce qu'on pouvait raconter sur les gens, les ragots ça restait des ragots à ses yeux et il mettait toujours un point d'honneur à se faire une idée de la personne à qui il parlait lui-même, précisément parce qu'ainsi au moins, il se ferait sa propre idée d'elle tout seul sans être influencé d'office par des commentaires qui parfois étaient bien exagérés. Alors oui, notre cher médecin n'avait pas le moindre à priori sur la jeune demoiselle qui lui faisait face pour le moment et la considérait comme n'importe qui d'autre, avec respect tout simplement. Et il espérait en effet ne pas faire une trop mauvaise impression auprès d'elle car habituellement, on ne pouvait pas dire qu'il soit du genre bavard. De plus oui, il était enthousiaste à l'idée d'apprendre à mieux la connaître car elle semblait dégager une certaine joie de vivre en souriant, ne sachant pas bien sûr que c'était peut-être avant tout pour dissimuler la peine que lui causait ses fameuses attaques de railleries incessantes à son sujet. S'il avait su, alors il aurait peut-être même tenter à sa façon de lui faire comprendre que ce n'était pas nécessaire de montrer systématiquement les crocs car certes on dit que la meilleure défense c'est l'attaque, mais selon lui l'ignorance l'était encore plus. Si rien ne peut vous atteindre, les critiques glissent et à la fin les gens se lassent de voir leurs tentatives de vous déstabiliser échouer lamentablement à chaque fois. Mais peut-être avait-il le recul suffisant pour penser ainsi, vu son âge, que n'avait pas encore la jeune demoiselle.

Mais après qu'elle lui ait demander son avis quant à sa vie sentimentale, il lui confia qu'il n'aurait de toute manière pas été le mieux placé sur la question, sa propre vie privée frisant avec le néant depuis déjà pas mal d'années à présent. Mais le sujet de conversation s'orienta alors sur le boulot et sur ce sujet là, il était déjà bien plus à l'aise. Peut-être même un peu trop puisqu'il s'excusa de monopoliser le temps de parole car après tout, ils étaient là pour parler tous les deux, pas uniquement lui. Il demanda à la rouquine ce qu'elle faisait dans la vie et quelles étaient ses passions, certes les questions bateau au possible mais qu'il fallait presque toujours posé avant de partir sur un autre sujet où ils se trouveraient des points communs ou de nouvelles questions rapport à une de ses passions là. Mais visiblement sa question avait prise la jeune femme au dépourvu vu la mine surprise qu'elle affichait alors, ce qui le fit sourire. Visiblement elle ne devait pas aimer répondre aux questions mais préférait les poser. Mais tout de même, elle finit par répondre et sa réponse l'étonna une seconde car elle semblait se livrer véritablement car elle aurait tout aussi bien pu lui mentir en répondant autre chose, il n'en aurait rien su après tout puisqu'il ne la connaissait pas suffisamment pour le remarquer. Ce geste le toucha. « Ce n'est pas en effet ce à quoi je m'attendais à entendre comme réponse mais j'apprécie que vous soyez franche avec moi alors que rien ne vous y forçait après tout. »

Et a vrai dire, il se sentait triste pour elle car même si en apparence elle semblait être tout à fait au-dessus de ce qu'on pouvait penser d'elle, ça n'était pas le cas et il voulait l'aider, même si elle allait probablement refuser son aide. « [color=darkcyan]Je ne voudrais pas passer pour un donneur de leçon mais je crois qu'avant de vouloir plaire aux autres, il faut se plaire à soi-même, le reste vient naturellement après. Je suis certain que vous pouvez être une jeune femme tout à fait charmante si on vous laisse votre chance.[/color » dit-il alors en souriant doucement, d'un air apaisant et un brin paternaliste. Casser la routine sans savoir comment le faire ? Oui, ça lui était arrivé déjà à plusieurs reprises et pas mal de fois ces dernières semaines d'ailleurs. Mais il n'était pas du genre à trop suivre ses envies, surtout pas celles de ce genre là en temps normal. « [color=darkcyan]Je suis quelqu'un de désespérément prévisible je le crains, mais j'avoue que oui, il m'est arrivé d'avoir envie parfois de faire quelque chose d'inconsidéré. Pourquoi cette question ? » lui demanda-t-il car il sentait que sa question amènerait une réponse de sa part et il était curieux de savoir ce qu'elle avait en tête en parlant de ça. « Mais j'y pense... Est-ce que cela pourrait vous intéresser de venir nous aider à l'hôpital ? Nous avons besoin d'aide pour animer les ateliers pour les enfants ou pour faire la lecture à certains de nos patients, ça vous ferait passer le temps et nous pourrions discuter aussi puisque je sens que personne dans votre entourage n'a l'habitude de le faire. » Et cette pensée là l'attristait d'ailleurs. Bien sûr que le travail était parfois prenant mais quand on avait la chance d'avoir un enfant, il devait selon lui toujours compté avant tout le reste. Mais ça c'était son avis bien sûr et tout le monde hélas ne le partageait pas...
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: 3ème Tour : Connor Locklann VS Harley Q.Watson   Lun 11 Fév - 19:42


« Ce n'est pas en effet ce à quoi je m'attendais à entendre comme réponse mais j'apprécie que vous soyez franche avec moi alors que rien ne vous y forçait après tout. » Harley eut un sourire entendu. Il appréciait sa franchise parce qu’elle était très limitée en l’occurrence. Si elle lui avait révélé tout de ses passions et des activités qui occupaient ses journées, nul doute que le séduisant médecin n’aurait pas été aussi prompt à l’indulgence. « Je ne voudrais pas passer pour un donneur de leçon mais je crois qu'avant de vouloir plaire aux autres, il faut se plaire à soi-même, le reste vient naturellement après. Je suis certain que vous pouvez être une jeune femme tout à fait charmante si on vous laisse votre chance.» Elle l’entendit, bien sûr, et l’écouta sans doute un minimum entre deux gorgées de champagne. Néanmoins, son discours transpirait encore trop la condescendance pour avoir une quelconque valeur aux yeux de la rouquine. Se plaire à soi-même, voilà un concept sur lequel ils auraient pu tergiverser des heures, mais ça n’était ni le moment ni le lieu pour avoir ce type de discussion. Harley décida donc d’opiner du chef, donnant à Connor ce qu’il souhaitait avoir, ni plus ni moins.

« Je suis quelqu'un de désespérément prévisible je le crains, mais j'avoue que oui, il m'est arrivé d'avoir envie parfois de faire quelque chose d'inconsidéré. Pourquoi cette question ? » Haussant légèrement les épaules, elle soupira avant de s’expliquer le plus simplement possible : « Eh bien, ma vie est d’une monotonie massacrante parfois. J’aurais aimé connaître le truc d’un médecin pour casser la routine… » Mais de toute évidence elle avait misé sur le mauvais cheval. Ou presque. Car les paroles qui suivirent permirent à un étrange sentiment de se frayer un chemin dans l’esprit d’Harley. Aider à l’hôpital. C’était sans doute l’idée la plus saugrenue et à la fois la plus géniale qu’elle ait entendu depuis longtemps. Animer des séances avec des enfants ou des personnes âgées était proprement inacceptable, mais ça ne l’empêchait pas de donner un coup de main en ce qui concernait l’ensemble des patients. Ca romprait à coup sur la routine, tout en faisant souffler sur elle un vent de sympathie sans précédent. N’était-ce pas tout ce dont elle avait besoin ?

« Je ne suis pas très douée avec les enfants, en fait je n’ai aucune affection pour eux, et mieux vaut que je ne vous parle même pas des seniors en couche-culotte. » Elle eut un petit rire amusé, qu’elle endigua cependant rapidement en comprenant qu’il serait sans doute mal perçu par le spécialiste de la santé. Mais Harley était ainsi, à se moquer avant tout autre chose, dans un réflexe de protection stérile et souvent incompris. Aussi, pour se montrer plus conciliante et de ne pas lui donner l’impression d’éluder en bloc sa proposition, qui en réalité l’intéressait fortement, Harley attrapa la main du médecin et le fixa de ses yeux clairs. « Mais ne serait-ce que pour venir en aide à une personne, et pour pouvoir également reprendre cette conversation dans des conditions plus saines, vous rendre visite à l’hôpital sera un plaisir. » Ses lèvres esquissèrent un sourire sincère, puis elle lâcha la main de l’homme et termina sa coupe de champagne dans une dernière gorgée. L’œil confiant, elle demanda alors : « Etes-vous toujours aussi agréable ou ais-je droit à un traitement de faveur ? » Après l’épreuve Twigley, discuter avec Connor Locklann représentait une réelle aubaine pour la jeune fille. Cet échange allait lui redonner pep’s et confiance pour le reste de la soirée. Le regard soudain rieur, elle osa d’une voix au timbre espiègle : « Vos patients doivent-vous adorer. Comment arrivez-vous à contenir les fans en délire ? »
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: 3ème Tour : Connor Locklann VS Harley Q.Watson   Mar 12 Fév - 10:57


Il n'était pas vraiment certain quand il la vit hocher la tête dans un signe d'approbation à ce qu'il venait de lui dire qu'elle ne le faisait pas simplement pour qu'il arrête de parler de ce sujet mais bon, ils n'avaient après tout le reste de la soirée pour parler, alors autant faire l'impasse sur ce point là. Il ne tenait de toute façon pas à se poser en donneur de leçons car il ne savait rien de sa vie, la réciproque étant tout aussi valable mais il avait sans doute un peu plus d'expérience qu'elle de ce genre de choses vu son âge. Mais sans doute n'aurait-il pas été si indulgent s'il savait toute la vérité à son sujet mais ça, on ne le saura jamais pas vrai ? Alors autant passer à autre chose que de s’appesantir sur le sujet en pure perte de temps. Tenter de faire entendre raison à quelqu'un qui ne vous écoutait pas ne servait à rien, aussi Connor n'insista pas et fut presque soulagé de la voir aborder un autre sujet, plus propice à la soirée qui se déroulait en ce moment même.

Faire un truc fou, imprévisible ? Non, pas de chance, elle ne s'adressait définitivement pas à la bonne personne car notre cher médecin était d'une prévisibilité affolante. Même si oui, il avouait volontiers que l'idée de faire une telle chose lui été déjà passé par la tête à quelques occasions mais sans pour autant qu'il ne joigne les actes à la parole. Sa réponse sembla décevoir la jeune femme au plus haut point car elle s'attendait à trouver dans sa réponse le moyen de tromper l'ennui sans fond que semblait être sa propre existence. « Je suis navré de ne pouvoir vous apporter la réponse à cette question mais quand on est médecin à vrai dire, il n'y a jamais vraiment de routine, chaque jour à son lot de surprises, bonnes comme mauvaises. » Oui, chaque jour était différent de l'autre, parce que tout pouvait arriver là-bas à l'hôpital. Un patient qui se remet de sa maladie presque comme par magie ou au contraire qui s'enfonce sans raison. La routine, c'était la paperasse, ça oui immuablement c'était la seule constante de son boulot car immanquablement ça avait le don de l'emmerder. Il avait franchement mieux à faire parfois que de remplir ses dossiers durant des heures mais bon, c'était nécessaire alors il s'y pliait, comme tous les autres. Mais puisqu'elle semblait s'ennuyer à ce point, Connor lui proposa de venir porter main forte à l'hôpital, soit avec les enfants ou d'autres patients qui auraient bien besoin d'un peu de compagnie. Après tout, ça ne pouvait pas lui faire du mal de voir d'autres têtes et de penser aux autres dans un acte dénué d'arrière-pensées.

Encore une fois elle le surpris avec son franc parlé mais il avait entendu bien pire déjà pour s'en offusquer. Puis il pouvait comprendre qu'elle n'ait pas forcément envie de se coltiner ce genre de choses même si pourtant certains en avait fait leur métier. Il sourit doucement, inclinant la tête pour confirmer le fait qu'il serait heureux de reprendre cette conversation avec elle par la suite quand elle lui dit qu'elle passerait à l'hôpital lui rendre une petite visite. Il ne se formalisa pas non plus de sa main qui s'était posé sur la sienne alors qu'en temps normal, sa réaction première aurait été de la retirer presque aussitôt, à croire qu'il était vraiment ailleurs ce soir tout en étant bel et bien là à discuter avec cette ravissante demoiselle. « Ca me ferait très plaisir en effet de reprendre cette conversation un autre jour, car hélas ce soir le temps nous est un peu compté. » Sa prochaine question lui fit monter un peu le rouge aux joues. Ce n'était pas vraiment un compliment très élogieux mais il n'avait pas vraiment l'habitude qu'on loue ses mérites de la sorte. « J'essaie de toujours être agréable avec les gens, déformation professionnelle sans doute. Mais aller savoir, peut-être aussi que c'est parce que j'estime que vous le méritez. » répondit-il alors en souriant, un sourcil arqué pour souligner le fait qu'il laissait plané le doute sur la question. Puis il rit de bon coeur quand elle parla de fans en délire. Clairement elle ne savait pas à qui elle avait à faire. « Oh c'est facile de contenir une foule qui n'existe pas. Je ne suis pas franchement le chéri de ces dames. Quant à mes patients, je crois que c'est eux qui sont le mieux placés pour vous répondre. Moi je me contente de faire en sorte que leur séjour se passe pour le mieux. » Il allait ajouter quelque chose mais la clochette annonçant la fin de leur tour retentit alors. « Ce fut un plaisir Harley, en espérant vous revoir très vite alors. » dit-il en prenant congé d'elle après un magnifique sourire et une sorte de révérence.
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: 3ème Tour : Connor Locklann VS Harley Q.Watson   Jeu 14 Fév - 0:08


« Je suis navré de ne pouvoir vous apporter la réponse à cette question mais quand on est médecin à vrai dire, il n'y a jamais vraiment de routine, chaque jour à son lot de surprises, bonnes comme mauvaises. » Sans doute la vie d’un brillant médecin était-elle en effet sans commune mesure avec celle d’une simple lycéenne dont la préoccupation majeure était de savoir comment s’habiller le lendemain. Connor et elle était à une distance tellement large l’un de l’autre, leurs mondes étaient si irrémédiablement opaques l’un envers l’autre, qu’il était étonnant de voir avec quelle facilité ils discutaient. Harley avait le sentiment de parler à quelqu’un de sa famille, à un véritable proche, les vouvoiements en prime. « Ca me ferait très plaisir en effet de reprendre cette conversation un autre jour, car hélas ce soir le temps nous est un peu compté. » Voilà qu’il faisait écho à sa pensée. Tout comme elle, il avait dû trouver cet échange des plus agréables. Et Harley comptait bien tenir sa promesse de lui rendre visite, loin du tumulte du speed-dating.

« J'essaie de toujours être agréable avec les gens, déformation professionnelle sans doute. Mais aller savoir, peut-être aussi que c'est parce que j'estime que vous le méritez. » Elle se surprit à sourire. Il ne la connaissait pas bien, si ce n’était pas du tout, mais qu’il pense toute de même qu’elle puisse mériter d’être traitée avec sympathie était assez inédit pour être agréable à entendre. Néanmoins, il ne lui était pas possible d’accepter le compliment, simplement, comme toute personne normalement constituée l’aurait fait. Car Harley n’était pas habituée à être traitée avec autant de bienveillance, et qu’elle s’attendait toujours au pire, voyant le mal partout ou presque. C’était sa façon à elle de se protéger, et ça n’avait rien d’offensant dans le principe, même si une fois prononcé, les mots pouvaient dépasser sa pensée. « Alors vous me surestimez largement, Connor. » Elle sourit comme si cela allait faire passer plus facilement sa répartie cinglante. Elle enchaîna néanmoins sur la question des fans du séduisant docteur, ce qui lui permit de créer une diversion assez efficace.

« Oh c'est facile de contenir une foule qui n'existe pas. Je ne suis pas franchement le chéri de ces dames. Quant à mes patients, je crois que c'est eux qui sont les mieux placés pour vous répondre. Moi je me contente de faire en sorte que leur séjour se passe pour le mieux. » Il récolta le sourire d’Harley, puis la cloche sonna la fin de leur entrevue. Elle eut un petit rire gênée, comprenant avec peine que devait s’achever sa plus belle rencontre de la soirée. Néanmoins elle gardait le sourire en songeant qu’ils se reverraient surement plus tôt qu’ils ne le pensaient. « Ce fut un plaisir Harley, en espérant vous revoir très vite alors. » Il semblait lire dans ses pensées. « Je l’espère ! » Il lui offrit son plus beau sourire et se courba légèrement en guise d’adieu. Il s’éloignait déjà, tandis que la jeune fille murmura, la mine grave : « Ce fut un plaisir pour moi aussi. » Il ne fallait pourtant pas se laisser abattre, et tirer au contraire de cet étonnante découverte l'énergie pour virevolter entre les tables toute la soirée.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: 3ème Tour : Connor Locklann VS Harley Q.Watson   


Revenir en haut Aller en bas
 

3ème Tour : Connor Locklann VS Harley Q.Watson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAGIC IS COMING ™ :: HORS-JEU :: ARCHIVES :: ARCHIVES VERSION N°01-