Petit rappel : Le forum ne suit pas la série.
Tout ce qui se passe au-delà de la saison 1 est à jeter aux oubliettes, merci

Partagez | 
 

 Bal costumé ~ Sujet principal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Bal costumé ~ Sujet principal   Mer 24 Avr - 14:54


Cela faisait énormément plaisir à Sven de retrouver, l’espace d’une soirée, tous ses amis, réunis dans une seule pièce, pour une occasion aussi festive qu’un bal. D’ailleurs, il pensa distraitement qu’il n’avait pas connaissance d’une raison pour une telle occasion. Mais bon, Regina Mills avait-elle vraiment besoin d’une excuse pour faire plaisir aux habitants de sa ville qu’elle dirigeait d’une main de fer ? Sven déposa Paige sur le sol, écoutant la réponse d’Andrew, avant de rire un peu. Un buffet ouvert était une très bonne idée et l’ébéniste n’oublierait certainement pas d’y faire un tour. Car même s’il n’avait pas énormément faim, la gourmandise était un défaut qu’il se devait de suivre. Si la cuisine était différente de celle de Granny, il ne doutait pas qu’elle en soit délicieuse pour autant. « Je vois que madame le maire à penser aux plus gourmands. Puis, elle fait une pierre deux coups. Comme ça, je pourrais profiter de ta présence. » Andrew lui manquait, un peu. Il n’avait plus tellement eu l’occasion de le croiser, après tout ce qu’il s’était passé dans les bois et sa propre situation, qui avait fait un pas en avant avec la fille Watson. « Tu m’accorderais une danse ? » Mais bon, ça ne l’empêcherait pas de taquiner son petit frère encore un peu. Il perdait difficilement les bonnes habitudes.

Jamie choisit ce moment – idéal – pour arriver et Sven se tourna vers lui, lui adressant un regard inquisiteur, retenant une remarque sur sa capacité de se tenir à moins de deux mètres d’Andrew sans se sentir coupable. Ça n’aurait été que mettre le feu aux poudres et, vraisemblablement, il semblait que tout allait mieux entre nos deux handicapés des sentiments. L’ébéniste salua le jardinier d’un signe de la tête, la parole vite prise par Paige qui s’enquit de l’état de Jamie, avant de partir en une petite flèche. Sven sourit, amadoué par le comportement de la petite fille, qui par la même occasion de son départ, offrait une chance en or à l’ébéniste, qui se trouvait seul, face aux deux amants-mais-pas-trop-ou-un-bordel-relationnel-du-genre. Et aussi bien cela peinait énormément Sven de devoir alourdir l’ambiance pour quelques minutes, il mettait un point d’honneur à éclaircir les choses. « Vous vous êtes enfin parler à ce que je vois. » Il y avait même de la bonne humeur dans sa voix, ce qui en soi, présageait une bonne chose. Après tout, si ces deux-là s’étaient revus, et qu’à présent ils étaient physiquement proche, c’était déjà bien mieux que le mois précédent.

Sven se tourna vers Jamie, se retenant de lui servir le couplet ‘si tu fais du mal à mon meilleur amie je te [menace au choix]’ « Est-ce que c’est encore au stade de secret, ou Storybrooke est en droit de savoir ? » Sous-entendu, il n’était pas dupe. Pas après ce que les deux hommes étaient passés à travers, ni cette sensation d’être en trop, maintenant que Paige était partie. Si Sven ne s’était pas caché de sa relation avec Harley, il savait que le cuisinier et le journaliste avaient une préférence pour cacher ce genre de chose, puisqu’ils avaient si bien occulter leur relation aux yeux de l’ébéniste.
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Bal costumé ~ Sujet principal   Mer 24 Avr - 15:30


Hunting avait quitté Mara, il le fallait, sa présence l’envenimait, plus que ce qu’il acceptait d’envisager. Quelque chose s’était passé durant cette danse et il n’était pas sûr de vouloir mettre le doigt dessus. Il aurait tout le temps de s’enquérir de la femme médecin dans un futur proche. Il aurait tout le temps de détruire ce semblant de sentiment qui naissait en lui. Il tuerait cette étincelle, ce reflet d’il ne savait pas quoi, se l’arracherait de sa propre poitrine pour l’écraser avec sa semelle. Et il la blesserait. Et il la tuerait. Et tout serait fini. Hunting briserait son jouet préféré et retournerait dans la monotonie de sa vie, obéissant aux demandes de madame le maire, comme il s’apprêtait à le faire. Durant sa danse avec la doctoresse, il avait eu l’occasion de repérer sa proie, même s’il n’avait pas quitté la chirurgienne du regard. A présent qu’il savait où se trouvait sa futur victime, il fendit la foule sans grande difficulté, saisissant une coupe de champagne sur un plateau et s’approcha de l’homme. Il renversa sa coupe sur le costume de son ‘client’ et s’excusa rapidement, se rependant dans de fausses excuses tandis qu’il glissait un petit objet dans le poche de l’ennemi de Mills.

Son devoir était terminé, il pouvait rentrer chez lui, enlever ces vêtements dérangeant et s’habiller dans quelque chose de plus léger, de moins tape à l’œil. Cependant, avant qu’il n’ait le temps d’esquisser le moindre mouvement de replis, un groupe de clients qui l’appréciaient pour ses talents de jardinage, l’attrapèrent par le bras, l’entrainant dans une discussion superficielle. Hunting eu la patience de feindre l’intérêt une dizaine de minutes. Après, il n’en fut plus capable et s’échappa après une dernière excuse, cherchant la sortie la plus proche. Il attrapa du regard une dernière fois la silhouette de Mara et, quand il s’apprêta à quitter pour de bon la fête, il la reconnu. Belle. Au bras de Gold. Bien évidemment. Le bad boy s’arrêta immédiatement, savourant le calme tranchant qui lui prit la gorge, alors que, sans réellement réfléchir, il s’approchait du petit groupe, présentant peu d’intérêt pour le robin en couches culottes. Hunting n’avait pas peur du propriétaire de la ville, puisqu’il jouissait lui-même de la protection du maire. Et bien qu’il ne fût pas étranger aux tendances, peu reconnues par la loi, de l’antiquaire, ce n’était pas une raison pour se méfier de lui. Car Hunting était capable de bien pire, dans ce monde privé de magie.

Alors non, Hunting ne craignait pas l’homme à la canne. C’est pourquoi il ne ralentit nullement sa marche, passant à côté de connaissances, sans les saluer, son attention toute portée sur la jeune femme qui tenait compagnie à Gold. Belle. La souris qui s’était échappée de la souricière. La souris que le serpent se presserait de ramener dans sa cage. Il s’arrêta devant eux, saluant d’un bref mouvement de têtes les deux individus qui n’avaient aucune importance à ses yeux. A présent, seul comptait Belle et où elle irait. « Je ne m’attendais pas à te voir ici. » La constatation était à donner des frissons. Son regard de glace laissait présager qu’il n’était pas là pour la complimenter pour sa robe. Il tourna son attention sur Gold. « Si vous le permettez, je vais emprunter votre cavalière pour une danse. A moins que vous ne soyez capable de tenir une chanson entière. » Le ton était presque acide, mais il était vrai. Gold, l’homme boiteux, serait-il seulement capable de l’empêcher d’entrainer Belle sur la piste de danse ?

Il ne fallait pas se leurrer. Si Hunting dansait avec Belle, ce ne serait que pour l’éloigner de son bienfaiteur plus facilement et la ramener là où elle appartenait : une cage. Elle n’avait rien à faire parmi les braves citoyens de Storybrooke, rien.
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Bal costumé ~ Sujet principal   Mer 24 Avr - 16:59


Bien sûr, je me doutais que Mr.Gold n'allait pas être de mon avis. Rien qu'en repensant au déjeuner que nous avions eu ensemble chez Granny's, le jour où je fus libérée par Jefferson, je devinais qu'il était ronger par la honte, ou par la culpabilité. C'était un homme qui vivait ses jours en étant poursuivit par son passé, par les erreurs qu'il a pu commettre. Il était rongé de l'intérieur par des événements tristes dont malheureusement, je n'avais pas connaissance. En même temps, j'apprenais à le connaître davantage chaque jour. Peut-être n'avait-il pas assez confiance en moi, ou en lui-même, pour me confier ce qui lui fait si mal. Pour l'instant, l'heure n'en était pas à ce sujet. Mon protecteur me fit un sourire, me confirmant au moins qu'il était touché par la façon dont je le voyais. Puis il sourit à l'enfant qui nous tenait compagnie, enfant dont je ne connaissais même pas le nom. Il lui affirma qu'il ignorait s'il était un super-héro et qu'il n'avais pas de fille. J'eus alors la drôle de sensation que cette dernière phrase était restée en suspend, comme si elle cachait quelque chose. Mais pourquoi en ferais-je un plat. Il avait droit à ses secrets et à sa vie privée. D'autant plus que s'il s'agissait là d'un sujet sensible, mieux valait ne pas insister.

La petite reprit alors la parole pour renchérir à sa réplique. Je reposai donc mon attention sur elle, l'entendant dire à Gold qu'elle était persuadée qu'il aurait été un très bon père. Sur ce point, je ne pouvais pas vraiment m'exprimer en fait. Je n'avais jamais vu Mr.Gold agir avec des enfants. J'ignorais s'il les aimait tout simplement. Pour le moment, avec elle, il semblait plutôt mal à l'aise, mais je ne pouvais pas vraiment juger sur ce point, puisque ce pouvait être le sujet de la conversation qui le rendait ainsi. Du coup, je préférai me taire davantage, reposant mon regard sur mon cavalier afin de voir sa réaction. Je me contentai d'afficher un sourire en l'imaginant père. L'image était peut-être fausse, ça je l'ignorais, mais elle était plaisante et particulièrement mignone.

Un nouvel arrivant s'approcha de nous. Quand je sentis sa présence, je me tournai pour le regarder. Mon sourire s'effaça alors instantanément. Mon teint pâlis considérablement, presque aussi rapidement. J'avais eu raison de penser que Regina ou bien lui seraient présent à cette fête. Si je n'avais pas vu Regina, je m'en voulais de ne pas l'avoir vu lui non plus. J'aurais été sur mes gardes un peu plus, et Monsieur Gold aurait su comment agir. Car moi, au moment même, je ne le savais pas. J'ignorais quoi dire ou quoi faire, si je devais crier à l'aide ou bien si je devais me sauver. En fait, cette deuxième option était totalement impossible. Mes jambes n'allaient certainement pas répondre à mon cerveau soudainement embrouillé. J'avais peur. Sa voix résonna dans ma tête comme une fanfare. Il ne s'attendait pas à me voir là ? Il était vrai qu'au départ, je ne pensais pas venir moi non plus. Et j'aurais dû m'abstenir, restée réfugiée au Manoir de Mr.Gold, avec lui, bien au chaud et en sécurité.

Son regard... glacé comme les murs de ma chambre d'hôpital. Le revoir me redonnait l'impression d'entendre à nouveau le bruit de la climatisation. J'éttoufais déjà, entre mes quatres murs blancs, sur ce plancher tout froid. Maintenant que je m'étais échappée, nul doute que j'allais devoir en payer le prix. Et qu'est-ce que ça allait être ? Les drogues pour m'endormir ? Allait-on me frapper ? Je posai mon regard craintif sur Mr.Gold mais je n'eus le temps de voir aucune réaction que Hunting reprenait la parole, demandant justement à ce dernier s'il pouvait m'inviter à danser. J'avais l'impression de ne pas avoir mon mot à dire alors que j'étais la principale concernée. Je fis un pas de reculons, restant près de Gold, montrant bien que je n'en avais pas vraiment envie. Cependant, il ne fallait pas mal prendre ce geste. Enfin, on le pouvait facilement, mais je n'avais envie de rien provoquer.

« Je crois que... que je préfère rester ici... » La parole ne m'avait pas été accordée et je me reprochais déjà d'avoir ouvert la bouche, cependant je voulais que mon cavalier comprenne que je n'avais pas envie d'y aller. Je posai mon regard sur lui, inquiète de la suite. Je préférais ne pas m'éloigner de lui, car je savais que trop ce qui m'attendait si j'allais danser. Ma cellule devait être toujours vacante, prête à m'accueillir à nouveau. Le bras droit de Regina n'allait pas perdre cette occasion de m'interner à nouveau. Si je m'éloignais de mon protecteur, il risquait de ne pas être apte à m'aider. Soyons réaliste, il était boiteux. J'étais donc mieux près de lui. J'ignorais ce qu'il pouvait faire vraiment, car il fallait le dire, je craignais beaucoup plus Hunting que Gold. J'avais si peur que j'en oubliais la présence de la petite fille avec nous, qui ne devait rien comprendre de la situation.
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Bal costumé ~ Sujet principal   Jeu 25 Avr - 0:39


C’était tellement simple le bonheur. Une fête réussie, la présence des êtres chers, et une danse avec l’un des plus précieux, et Emily estimait qu’elle pouvait mourir heureuse sans en vouloir à Dieu –ou qui que ce soit là-haut- de l’avoir arrachée à cette vie avant d’avoir réalisé ses ambitions. Sa conception du monde était simpliste, elle le savait et l’assumait d’autant plus qu’elle la savait saine. Loin de s’inquiéter pour l’avenir, elle s’inscrivait résolument dans l’instant présent et se fichait pas mal de ce qu’il pouvait se passer après. Pas le temps de s’inquiéter, pas le temps de s’angoisser. C’était l’heure de tournoyer, de fox-trotter, et de profiter, que diable ! Assurant fermement sa prise dans le dos de son camarade, elle menait la danse sans l’ombre d’une hésitation, sachant pertinemment que toute la scène reposait sur elle et peu désireuse de faillir à sa mission. C’était la première fois, lui semblait-il, qu’ils dansaient ensemble et si se retrouver à la place du conducteur avait quelque chose de surprenant, elle s’amusait comme une folle ! Ravie de voir (ou plutôt de sentir) qu’Aiden se fiait totalement à elle, son sourire s’élargit et elle s’apprêtait à le féliciter quand tout à coup deux mains vinrent se plaquer sur ses yeux, lui arrachant un petit cri de surprise et brisant la magie du moment.

« Devine qui vient t’embêter. » claironna une voix bien connue dans son dos.
« Mara ? » interrogea Emily avant de retirer les mains de sa colocataire de son visage et de la dévisager sans parvenir à dissimuler son incrédulité. « Tu m’as fait peur, vilaine ! J’aurais eu l’air maline si j’étais tombée, tiens… »
« En quoi t’es-tu déguisée finalement ? » reprit Mara sans prêter attention aux bougonneries d’Emily.
« J’avoue que je ne sais pas trop moi-même, en princesse du Moyen-Âge ? En fée Morgane ? Je te laisse le soin de décider. Très réussi en tout cas ton costume. » répondit-elle en haussant les épaules. Bon d’accord, elle était un poil vexée d’avoir été interrompue en pleine danse avec Aiden, mais plutôt se mordre la langue que le reconnaître à voix haute, surtout devant Mara avec qui elle n’avait aucune envie de se brouiller, surtout qu’elle savait qu’elle n’avait eu aucune mauvaise intention. Mais tout de même. Elle ne pouvait pas s’en empêcher. Parmi les nombreux défauts de la jeune femme, la mauvaise foi n’était pas des moindres.
Comme par magie, le bras d’Aiden vint se loger autour de sa taille, lui tirant un sourire qu’il ne pouvait voir mais témoignant que son renfrognement de très courte durée s’était volatilisé. Elle réalisa alors que c’était la première fois que son meilleur ami et sa colocataire adorée se rencontraient ; un trou qui venait de se combler le plus naturellement du monde. Elle sourit donc de plus belle en posant sa main sur celle d’Aiden qui reposait sur sa hanche, et intervint joyeusement :

« C’est bien elle, ma colocataire bien aimée, ma bonne conscience, la grande sœur qui me réprimande quand je fais des bêtises mais n’hésite que deux secondes avant de m’y suivre ! » De sa main libre, elle attrapa celle de Mara et reprit : « Et ce charmant mousquetaire, c’est mon meilleur ami, mon chevalier au grand cœur, et mon hôte privilégié quand je ne marche plus assez droit pour rentrer à la maison. Je m’étonne de ne pas vous avoir présentés plus tôt, je suis contente que ce soit fait maintenant ! Mais dis-moi Mara, tout va bien pour toi ce soir ? J’ai cru voir Laszlo et ce drôle de type un peu tendus tout à l’heure… M. Ellery si je me souviens bien ? Il y a eu un problème ? »

Emily se promit de revenir très vite à Aiden et une conversation à laquelle tous trois pourraient participer, mais cette scène avait fait résonner une petite alarme dans sa tête. Emily sympathisait très facilement, s’attachait plus difficilement de manière durable : et deux des trois protagonistes faisaient partie de cette élite. On ne touchait pas à Mara ou Laszlo en sa présence, nom d’un caribou ! Cherchant par réflexe Laszlo des yeux en le mentionnant, elle ouvrit de grands yeux en le repérant… Sur la piste de danse, dans les bras de la charmante Marilyn qu’elle avait vue tout à l’heure. « Mamma mia ! » s’exclama-t-elle avec un sifflement d’admiration, des étoiles dans les yeux. « Mara, regarde un peu le spectacle derrière toi ! Aiden, je crois que j’ai réussi ma mission de transformer Laszlo en prince, il est en pleine danse avec Marilyn Monroe ! » rit-elle encore avant de considérer la scène et de laisser aller sa tête contre l’épaule de son cavalier, pensive. « Mais ça ne va pas… La musique n’est pas assez romantique… »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Magic is Comingavatar


✘ Date d'inscription : 12/11/2012
✘ Messages : 617



MessageSujet: Re: Bal costumé ~ Sujet principal   Jeu 25 Avr - 12:18




C'est vraiment dommage... Je suis persuadée que vous auriez fait un très bon père !. À ces paroles, le ténébreux leva les yeux vers la petite fille et resta figé. Lui, un bon père ? Il l'avait été. Autrefois, avant de devenir l'un des êtres les plus redoutés du monde des contes. Ensuite... autant dire que Rumplestiltskin ne fut pas l'exemple du père idéal que les enfants rêvent d'avoir. Même aujourd'hui, dans ce nouveau monde, dans cette nouvelle ville, Mr.Gold ne pouvait pas être comparé à un bon père. Quel genre de vie aurait pu avoir un enfant en étant le fils du propriétaire de Storybrooke, un homme qui n'hésitait pas à dépouiller ses habitants et à les menacer de sa canne ? Mr.Gold était tout de même passé par la case prison pour son comportement violent envers Moe French, le fleuriste de la ville. Ce fut sûrement pour toutes ces raisons que le prêteur sur gage ne répondit pas à la remarque de la jeune Paige, qui devait le voir avec un tout autre regard que les adultes.

En parlant de personnes peu recommandables, Gold fut surpris de voir Hunting Ellery à la petite fête. Non, pire, il fut désagréablement surpris de le voir arriver vers le petit groupe et plus particulièrement vers Belle. Par habitude ou sûrement par instinct de protection, le ténébreux avança de quelques centimètres pour se placer devant sa cavalière et la jeune Paige. Son regard ne lâcha pas un seul instant le visage blafard de cet homme qui n'inspirait aucune confiance. Gold le détestait. Ici et dans l'autre monde. Pourquoi laisserait-il Belle entre les mains de ce rat pourrit jusqu'aux os ? Il en était hors de question et la réponse passa dans le sombre regard du ténébreux sans qu'il n'ouvre la bouche pour parler. Hunting comprendrait bien, par le froncement de sourcils de Gold, que sa proposition n'aurait pas de suite.

Belle répondit bien vite. Elle ne voulait pas suivre cet homme qui lui proposait une danse et préférait rester en présence de son sauveur. Gold s'appuya fermement sur sa canne, fixant encore Hunting sans ciller un seul instant. Il resta dans cette position un moment, sans rien dire, et laissa ses yeux parler à sa place. Puis, contre toute attente, il abandonna sa cible visuelle pour poser son regard sur la jeune Paige. « Tu devrais aller rejoindre tes amis. » Après cette recommandation, Gold leva les yeux vers Belle et lui prit le bras, ignorant totalement Hunting. « Allons danser. Je suis sûr que je peux tenir plus d'une chanson entière. » Une fois la pique lancée, le ténébreux adressa un sourire sardonique à Hunting en passant devant lui pour se rendre sur la piste et offrir une danse à Belle.

Au milieu des invités étonnés, Gold posa une main délicate sur la taille de sa cavalière et sa libéra de sa canne, qu'il passa rapidement à un de ses hommes. Son autre main libre, il prit celle de Belle et commença à la faire danser, qu'importe son handicap qui l'empêchait de faire des pas vifs comme d'autres autour d'eux. « Je n'aurais pas apprécié que cet homme vous fasse danser. Je n'ai vraiment pas confiance en lui. » Gold ne pouvait pas dire qu'il se souvenait du passé de Hunting. Laisser planer le doute à son sujet était la meilleure solution. « L'as-tu déjà croisé, auparavant ? »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Bal costumé ~ Sujet principal   Ven 26 Avr - 12:46


En aucune manière Mara n’avait cherché à rompre une quelconque magie ou alchimie, elle ne s’était tout simplement pas rendu compte de l’instant que partageaient sa colocataire et cet homme qu’elle ne connaissait que de vue. La chirurgienne était un brin naïve, il fallait le reconnaitre, et partant du principe que le morceau avait cessé, elle ne voyait pas le trouble que son irruption pouvait entrainer. Ce fut donc avec un amusement sans fard qu’elle interrompit le charme qui entourait les partenaires de danse. « Mara ? » Emily se retourna, et ladite Mara ne prit pas ombrage de son air courroucé. Si elle devait s’arrêter à si peu, elle ne viendrait jamais la réveiller brutalement lorsqu’elle avait du mal à s’extirper du lit. « Tu m’as fait peur, vilaine ! J’aurais eu l’air maline si j’étais tombée, tiens… » Un nouvel éclat de rire s’échappa des lèvres de la chirurgienne. Puis elle s’enquit de savoir ce que représentait exactement le déguisement de sa condisciple, n’arrivant tout simplement pas à arrêter sa conviction. « J’avoue que je ne sais pas trop moi-même, en princesse du Moyen-Âge ? En fée Morgane ? Je te laisse le soin de décider. Très réussi en tout cas ton costume. » Mara se contenta d’un sourire, et d’une petite révérence. Elle était déjà un peu plus à l’aise avec sa tenue, et elle ne doutait pas que la situation irait en s’améliorant au fil de la soirée. Elle comptait d’ailleurs sur Emily pour l’aider à se détacher du regard des autres et de son propre manque d’assurance. L’infirmière était très douée pour assister Mara dans cette tâche, mais si cette dernière n’arrivait pas à réaliser instantanément les bienfaits qu’Emily lui procurait.

« C’est donc vous la fameuse Mara dont Emily me parle si souvent ? Enchanté de faire votre connaissance. Mais vous pouvez m’appeler Aiden. Mr Faryden sonne trop…Solennel. » Mara répondit bien volontiers à son sourire, et fut soulagée de l’entendre prononcer ces mots. Elle n’eut cependant pas l’occasion de réagir, car déjà Emily et son pep’s naturel reprenaient les rênes. « C’est bien elle, ma colocataire bien aimée, ma bonne conscience, la grande sœur qui me réprimande quand je fais des bêtises mais n’hésite que deux secondes avant de m’y suivre ! » Un léger rire passa la barrière des lèvres de Mara, qui se garda pourtant bien de commenter les propos d’Emily. Elle se contenta d’accueillir la main qu’elle plaça dans la sienne, d’une pression complice. « Et ce charmant mousquetaire, c’est mon meilleur ami, mon chevalier au grand cœur, et mon hôte privilégié quand je ne marche plus assez droit pour rentrer à la maison. Je m’étonne de ne pas vous avoir présentés plus tôt, je suis contente que ce soit fait maintenant ! Mais dis-moi Mara, tout va bien pour toi ce soir ? J’ai cru voir Laszlo et ce drôle de type un peu tendus tout à l’heure… M. Ellery si je me souviens bien ? Il y a eu un problème ? » Le sourire de la chirurgienne n’avait pas délaissé son visage, alors qu’elle constatait avec un effarement toujours aussi saisissant la capacité de sa collègue et colocataire à adopter un tel débit de paroles.

La jeune femme n’eut pas le loisir de réagir au portrait qu’Emily lui fit d’Aiden, car ses interrogations finales accaparèrent toute son attention. Elle tâcha de conserver un sourire égal, afin de ne pas inquiéter son amie, mais un voile sombre s’installa au fond de ses yeux au fil de ses mots : « Tu connais Laszlo, et sa tendance à protéger ceux qui lui sont chers. Il n’a pas aimé la façon qu’Hunting a eu de me proposer une danse, mais je l’ai rapidement rassuré. » Son sourire se figea alors qu’elle arqua un sourcil. « Mais d’où connais-tu cet homme ? » Elle ne pouvait empêcher son inquiétude de transparaitre dans sa question. C’était plus fort qu’elle, elle ne voulait pas que le moindre de ses proches ait de quelconque rapport avec ce criminel. Elle connaissait elle-même son degré de dangerosité et c’était en parfaite connaissance de cause qu’elle le côtoyait, ce qui ne pouvait pas être le cas de Lazslo et Emily, qu’importe le stade de leur méfiance vis-à-vis du jardinier de Storybrooke. Le regard fixé sur sa colocataire, Mara haussa les sourcil lorsque le regard de celle-ci se porta sur ledit Laszlo, et elle resta un instant surprise et muette tandis qu’Emily échappait : « Mamma mia ! » Mara fronça les sourcils, et daigna se retourner lorsque l’infirmière l’invita à le faire. « Mara, regarde un peu le spectacle derrière toi ! Aiden, je crois que j’ai réussi ma mission de transformer Laszlo en prince, il est en pleine danse avec Marilyn Monroe ! » La vision d’un Lazslo parfait gentleman qui faisait virevolter sur la piste le digne sosie de Marilyn Monroe eut de quoi estomaquer la chirurgienne. « Mais ça ne va pas… La musique n’est pas assez romantique… » A cette constatation, Mara reporta son attention sur Emily et la vision qui s’offrit à elle forma un prodigieux écho avec celle du couple qui évoluait sur la piste. Les lèvres de la jeune femme s’étirèrent et ses prunelles délaissèrent le couple à ses côtés pour se poser sur l’autre, tandis qu’une idée de plus en plus pressante se formait dans son esprit. Une telle occasion ne se présenterait pas mille fois pour l’entremetteuse qu’elle était à ses heures perdues. Elle se gifla mentalement pour n’y avoir pas pensé plus tôt. Elle ne daigna même pas tourner les yeux vers Emily et Aiden et glissa sans perdre un instant supplémentaire : « Je reviens. » Et elle s’éloigna du couple en devenir pour fendre la foule jusqu’à l’estrade où se produisait le groupe engagé par Regina Mills.

Il ne lui fallut pas longtemps pour attirer l’attention du chanteur, d’autant que leur morceau actuel touchait à sa fin. La chirurgienne patienta, un sourire aux lèvres, chaque fibre de son corps enthousiasmé par le stratagème qu’elle venait de concocter. Le meneur du groupe lui tendit la main pour l’inviter à le rejoindre, et elle se colla sans doute un peu trop à lui en lui glissant sa demande à l’oreille. Il eut un sourire amusé lorsqu’elle s’écarta, mais il ne la laissa pas sagement rejoindre le commun des mortels sur la piste, saisissant sa main alors qu’il confiait ses directives au groupe. Il ne la lâcha toujours pas tandis que les premières notes d’une mélopée romantique résonnèrent dans les amplis. Et il attira même Mara dans ses bras en commençant à chanter, lui jetant des coups d’œil vibrants comme si chaque parole n'était destinée qu'à elle.
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Bal costumé ~ Sujet principal   Sam 27 Avr - 22:40


Depuis combien de temps n’avait-il pas dansé avec quelqu’un ? Bien trop longtemps visiblement. Non pas qu’il n’arrive pas à suivre les pas qu’Eleanor avait enclenchés – au contraire il les suivait avec une certaine aisance qui l’étonnait lui-même – mais parce que Laszlo ne se souvenait même plus de la dernière fois qu’il avait dansé. Comme s’il n’y avait jamais eu aucun souvenir de la pratique d’une telle activité. Rien depuis des années. Cependant le garde forestier se garda bien de dire quoi que ce soit, de toute façon on ne lui avait rien demandé, non ? Alors il se tut et profita de la danse qu’il partageait avec Eleanor. C’est vrai qu’il avait hésité, par peur de se trouver ridicule, chose qu’il n’aimait pas spécialement (déjà qu’il se sentait déjà suffisamment ridicule avec ce costume, pas la peine d’en rajouter), mais aussi par peur de faire mal à la femme qui l’avait invité. Après tout, s’il ne se souvenait pas avoir dansé auparavant avec qui que ce soit, peut-être ne savait-il simplement pas danser. Mais Eleanor utilisa par la suite un mot qui créa un déclic dans l’esprit de Laszlo. Sécurité. Comme si ce mot réglait tous les problèmes. Ce mot avait une résonnance particulière dans l’esprit de l’homme, qui s’en sentait proche comme jamais. Comme si c’était une chose qui tenait une place importante dans sa vie…Peut-être parce qu’il passait son temps à veiller sur les gens qui comptaient pour lui. Qui sait ?

Le fait est que la danse se déroulait sans encombre. C’était une valse, un rythme simple et si connu que même le garde forestier pouvait réussir à paraitre quelque peu expérimenté dans ce domaine alors qu’il était loin d’être sûr que ça soit le cas. Il ne quittait pas des yeux sa cavalière, ni son sourire ne quittait son visage. Il était très malpoli d’observer aux alentours quand on dansait avec quelqu’un et il serait surtout criminel de lâcher des yeux une si jolie Marilyn Monroe, bien qu’il n’irait rien dire de tel à qui que ce soit. La remarque d’Eleanor lui tira un rire et il la fit tournoyer en rythme avant de lui répondre une fois qu’elle fut revenue contre lui.

"Oh, vous savez, mes pieds en ont vu d’autres, je pense qu’ils auraient survécus." La musique avait changée, elle devenait plus douce, plus romantique, porté par le groupe engagé par le maire. Cependant Laszlo n’y fit pas vraiment attention, notant uniquement le changement de rythme et y entrainant la jeune femme sans peine "Moi non plus je n’ai pas dansé avec quelqu’un depuis…Trop longtemps si je n’arrive même plus à m’en souvenir. Je n’ai jamais été un grand fêtard depuis mon arrivée à Storybrooke et là d’où je viens, en Australie, les fêtes ne ressemblaient pas vraiment à ça."

Ca surprenait beaucoup de gens de découvrir ses origines australiennes. Il n’avait pas gardé énormément d’accent et si les habitants savaient qu’il n’était pas originaire de la ville, mais la plupart lui attribuait des origines du sud des Etats-unis, comme la Floride, le Texas, ou même la Nouvelle-Orléans (si, si, je vous jure que c’est déjà arrivé). Alors forcément, découvrir qu’il venait de l’autre bout du monde, ça surprenait toujours un peu…
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Bal costumé ~ Sujet principal   Dim 28 Avr - 15:39




Ce fut d’un pas nonchalant que je franchis les portes de la mairie. Storybrooke était en fête ce soir et tous ses habitants, ou presque, avaient décidé de se retrouver dans la salle des fêtes. Une soirée costumée y était organisée. Pour ma part, j’avais longuement hésité sur le fait de m’y rendre ou non. Ce n’était pas franchement le type de soirée que j’appréciais… Bien trop ennuyeuse à mon goût. J’avais terminé ma garde peu avant le début de l’ouverture du bal et j’aurais pu rentrer chez moi et passer la soirée tranquillement installé devant la télévision, un bon verre de vin à la main… J’avais bien tenté de joindre Micah, mais je n’avais eu aucune nouvelle de sa part. Il devait travailler ce soir, sûrement avait-il une cliente pour la soirée… Cela ne m’étonnerait pas… Alors pourquoi avais-je finalement décidé d’enfiler un foutu déguisement et de rejoindre la mairie ?

A vrai dire… Cette histoire avec Rosalyn était toujours présente dans mon esprit. Certes notre dernière conversation avait apaisé les tensions mais mes sentiments pour elle, eux, étaient toujours là… J’avais la certitude qu’elle serait au bal, accompagnée ou pas je m’en fichais… J’avais envie de la voir, d’échanger quelques mots avec elle. Et surtout, elle fêtait ses vingt-quatre ans aujourd’hui. J’avais donc enfilé un vieux costume, retrouvé dans le grenier de chez ma mère. Apparemment il avait appartenu à un de mes grands-pères. Il était parfaitement entretenu. Cela restait sobre et discret, je n’avais pas envie de me faire remarquer, ni de passer pour un idiot avec un déguisement exubérant. Très peu pour moi.

Je pénétrai alors dans la salle des fêtes, accueilli par une musique plutôt entraînante. Je remarquai alors l’orchestre dans le fond de la salle, sur la piste plusieurs couples profitaient déjà de la mélodie. Je ne mis que quelques secondes avant de repérer le buffet… Seul détail appréciable à mes yeux durant ce genre d’événement. Je m’y dirigeai, avant de demander une coupe de champagne. Soupirant de soulagement d’avoir trouvé un verre d’alcool… Cela allait égayer un peu plus cette soirée puisque pour le moment, Rosalyn semblait manquer à l’appel. Peut-être avait-elle prévu autre chose pour sa soirée d’anniversaire… Déçu, je scrutai tous les recoins de la salle. Avec tous ces déguisement, ma tâche se révéla bien plus ardue… Mon regard se posa sur un couple en train de danser sur la piste, tout en se bécotant… L’homme portait un costume de cow-boy, sa cavalière une robe de bergère coiffée d’un grand chapeau… Je levai les yeux et laissai une grimace prendre possession de mon visage. Tout cela était vraiment impossible à supporter pour moi. Je bus une nouvelle gorgé du breuvage légèrement piquant. Puis… Mon regard croisa celui de Rosalyn… Elle était magnifique… Rien à voir avec la bergère à la robe totalement grotesque. Cependant, un de mes sourcils s’arqua en découvrant le visage de celui avec qui elle était apparemment en train de parler… Stevens… Que foutait-il ici ? Et surtout avec Rosa ?!
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Bal costumé ~ Sujet principal   Dim 28 Avr - 22:00


Les présentations furent rondement menées et j'en appris un peu plus sur la colocataire d'Emily. Après tout, les seules choses sur lesquelles je pouvais me baser pour décrypter un peu la personne qu'était Mara étaient la description que m'en faisait Emily et les éclats de rires qui m'arrivaient aux oreilles. Un rire cristallin, fondamentalement heureux ici. Ça me réchauffait le cœur si besoin il y avait. Sincèrement, cette soirée était parfaite. J'y retrouvais mes amis, comme Emily, et je m'en faisais de nouveaux - du moins je l'espérais - comme ici avec Mara. Mon bras ne quitta pas la taille de ma cavalière tout le temps où elle discuta avec sa colocataire, les laissant cependant parler sans interrompre ou apporter mon point de vue sur la conversation. C'en était une à laquelle je n'avais voix au chapitre et je le comprenais très bien. J'avais presque hésité à les laisser seules, pour qu'elles puissent discuter tranquillement mais aucune de deux femmes n'ayant l'air dérangées par ma présence, je restai. C'est ainsi que je pus constater le changement, léger, subtils, dans la voix de la chirurgienne quand elle répondit à Emily quant à la presque altercation entre les deux hommes, que je ne connaissais pas ou presque, qui avait eu lieu un peu plus tôt. Quelque chose clochait dans cette histoire, mais je ne saurais pas dire quoi; est-ce que je devrais en parler à Emily, plus tard? Ou bien directement avec Mara? La seconde option semblait plus franche. D'autant plus que je préférais ne pas inquiéter Emily pour rien si jamais il s'avérait que ce n'était effectivement pas grand-chose.

"Il faut aussi préciser que quand je te sers d'hôte privilégié, en général je ne suis pas dans un meilleur état et même mon appartement devient un vrai champ de mines." Précisais-je avec un sourire.

Puis Emily eut une grande exclamation qui m'aurait fait sursauter si je n'avais pas tant l'habitude de passer du temps avec la jeune femme. Ah, visiblement elle avait réussi ce qui équivalait à un exploit avec son ami Laszlo. J'écoutais la description qu'en fit mon amie avant de sentir sa tête contre mon épaule. Instinctivement, je resserrai un peu ma prise sur la taille d'Emily. Sa remarque amena très vite une idée dans mon esprit et si mes yeux avaient pu faire passer la moindre émotion, j'aurais eu une lueur de pure malice dans les yeux. Mon sourire fit le travail à leur place. Je tournai un peu la tête et parla - murmura serait plus juste d'ailleurs - dans la chevelure blonde mes côtés mais je savais qu'elle m'entendait.

"Tu sais, ce n'est pas bien compliqué; c'est un orchestre après tout...Ils ont forcément un piano et un violon..." Oui, je proposais tout bonnement à Emily de prendre la place de l'orchestre le temps d'une chanson. Sauf que je n'avais pas prévu que la colocataire d'Emily ait la même idée. Ou presque. En tout cas elle s'excusa, partit, et quelques secondes plus tard, le groupe jouait une musique plus romantique, plus douce. J’eus un bref éclat de rire "Il faut croire que les grands esprits se rencontrent ce soir. Allez viens, allons mettre notre grain de sel!"

Je me tournai dans la direction du groupe, et déplia ma canne blanche qui résidait jusqu’alors contre ma hanche droite, là où normalement aurait dû se trouver une épée si j’avais vraiment été un mousquetaire. J’entrainai Emily avec moi et on arriva assez rapidement au niveau du groupe, alors que la chanson qu’avait lancée Mara arrivait à sa fin. J’ai à peine hésité avant de grimper sur la scène, aidé d’Emily, pour rejoindre le piano. Le type qu’avait engagé Regina avait, lui en revanche, tenté de me faire comprendre que je devais descendre de là. Puis il m’a reconnu. Oui, oui, c’est moi le type du magasin où tu te fournis en corde de piano mon gars. Il m’a gentiment laissé la place et j’ai entamé une musique. Une qui me trottait en tête depuis que j’ai entendu la remarque d’Emily.

Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Bal costumé ~ Sujet principal   Mar 30 Avr - 0:26


"Merci Paige."

Jamie n’eut pas franchement le temps de dire quoi que ce soit d’autre, car déjà la fillette s’excusait et filait vers Mr Gold et la jeune femme qui l’accompagnait à la surprise du journaliste. Il était certain de n’avoir jamais vu cette femme dans la ville et se demandait bien qui elle pouvait être…Pendant une seconde environ. Sa curiosité journalistique avait tendance à lui faire remarquer des détails intriguant en le poussant à enquêter dessus, même s’il ferait mieux de laisser tout ça poser sans y toucher. Pourtant, il détourna très vite les yeux du propriétaire de la ville et de sa cavalière. Être lui-même l’objet de bons nombre de rumeurs lui avait fait ranger sa curiosité mal placée dans un autre coin, loin, très loin de là où elle se trouvait habituellement. Il refusait de devenir une de ces commères horribles et avides du dernier potin en ville. L’adage « ne fait pas à autrui ce que tu n’aimerais pas que l’on te fasse » n’a jamais sonné comme aussi approprié qu’ici. Il s’était subrepticement rapproché d’Andrew sans avoir l’air d’y toucher, profitant qu’un serveur passait un peu trop près pour faire semblant de se pousser de son chemin et ainsi faire un pas en direction du cuisinier, sans reprendre sa place initiale après passage du dit serveur.

Il fut pris de court par la remarque de Sven. Oui, ils avaient pris le temps de mettre les choses au point de manière…Approfondie dirons-nous. Mais Jamie doutait que l’ébéniste était après ce genre de détails. Même s’il avait voulu des détails il aurait pu repartir bredouille sans que le journaliste ne ressente une once de remord. Il avait beau avoir été tenu injustement dans le noir quant à la relation entre son frère de cœur et le journaliste, ce n’était pas une raison pour qu’il soit privé de leur vie personnelle à présent. Il saurait qu’ils étaient ensembles, il devait déjà l’avoir compris, tant mieux pour lui, mais rien de plus. De toute façon, Andrew allait mieux – lui aussi au passage mais il doutait que ça intéresse des masses son interlocuteur – et c’était tout ce qui comptait. La dernière question lui fit relever les yeux vers lui, son sourire se figeant en une expression neutre alors qu’il répondait, assez bas pour éviter que des oreilles indiscrètes n’entendent.

"On en reste au stade du secret. Pas tant à cause des rumeurs, il y en a déjà tellement sur nous que ça ne changerait pas grand-chose, mais plus parce qu’on ne pourrait plus être tranquille. Alors il est plus sage que ça reste entre nous. Peut-être un jour on sortira de l’ombre, mais pas pour le moment."

Il laissa le soin à Andrew d’ajouter quoi que ce soit, un argument en plus, une excuse quelconque s’il le souhaitait, mais Jamie avait dit ce qu’il souhaitait dire, point final. Il resta encore quelques minutes en compagnie de Sven et de son compagnon avant de se décider à sortir, ayant une possible idée de où aller pour être un peu tranquille.

"Bon, j’ai beau avoir fait de gros efforts de socialisation depuis quelques temps, trop foule a toujours tendance à me donner envie de calme plus que d’habitude donc je vais prendre un peu l’air. A plus tard Sven, Andrew."

Sur ce le journaliste partit, non sans passer subtilement une main au bas du dos d’Andrew afin de lui faire comprendre qu’il pourrait le rejoindre quand il le souhaitait, sortant par une issue de secours donnant vers une partie du parking.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Bal costumé ~ Sujet principal   


Revenir en haut Aller en bas
 

Bal costumé ~ Sujet principal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAGIC IS COMING ™ :: HORS-JEU :: ARCHIVES :: ARCHIVES VERSION N°01-