Petit rappel : Le forum ne suit pas la série.
Tout ce qui se passe au-delà de la saison 1 est à jeter aux oubliettes, merci

Partagez | 
 

 Bal costumé ~ Sujet principal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Bal costumé ~ Sujet principal   Mar 30 Avr - 13:28




Andrew eut un fin sourire en écoutant Sven parler. Oui, pour une fois, ce dernier pourrait profiter de la présence de son jeune frère de cœur sans le voir déambuler partout avec un plateau à la main entre les cuisines et la salle où se déroulait les festivités. Mais malgré ce statut d'invité lambda, Andrew ne sentait pas réellement libre. Il ne pouvait pas se considéré réellement chanceux de ne pas être de service ce soir. D'accord, il pouvait porter un costume et parler avec ses amis sans se sentir oppressé par le temps, mais il ne pouvait pas profiter, lui, de la présence de Jamie comme il le voudrait. La majorité des invités avaient emmené un cavalier. Ils dansaient, s'enlaçaient, s'embrassaient devant les autres sans que leurs gestes attirent des regards étonnés. Andrew laissa un fin soupir filtrer ses lèvres alors que Sven lui proposait une danse. Le jeune cuisinier lança un drôle de regard à son ami, puis se mit à rire. Il aurait bien répondu mais Jamie avait fait son apparition. Paige ne tarda pas à saluer le journaliste et lui fit part de son soulagement en le voyant sur pieds et visiblement plus en forme que les jours précédents. Andrew observait à la fois la jeune fille, Jamie et Sven pour voir leurs réactions. Puis, Paige décida de partir en le remerciant pour la danse, ce à quoi il lui répondit avec un grand sourire et un hochement de tête.

Le départ de la petite fille permit à Sven de poser des questions aux deux hommes qu'il avait face à lui. Andrew se sentait un peu mal à l'aise, l'air de rien, comme un enfant qui aurait caché un lourd secret et qui devait tout dire sous peine de recevoir un blâme. Ce fut Jamie qui prit la parole pour répondre à l'ébéniste et il lui donna les quelques informations dont-il avait besoin, en veillant bien à ce que personne autour d'eux ne les entendent. Andrew n'eut rien à ajouter et posa son regard sur Jamie, qui disait avoir besoin de prendre l'air. Encore une fois, le cuisinier maudissait la distance entre eux les l'empêchaient de se comporter comme un couple. Il aurait pu lui dire qu'il le suivrait après avoir échangé deux mots avec Sven, mais se retint au dernier moment, jugeant qu'il était préférable de rester discret, même si son grand frère était au courant de tout.

Jamie avait subtilement fait comprendre à Andrew qu'il allait l'attendre quelque part. Du moins, ce fut le signal qu'intercepta le jeune homme en sentant la main frôler le bas de son dos. Il fit cependant comme si de rien était et adressa un fin sourire à Sven. « Voilà... » Que pouvait-il dire maintenant ? La situation était étrange. Il était partagé entre l'envie de suivre Jamie et l'envie de parler avec son ami. Au final, Andrew décida de départager ses deux envies. Il continuerait de discuter et irait rejoindre son compagnon dans quelques minutes. « Difficile de ne pas profiter de la soirée avec son cavalier... mais ce serait bizarre pour les gens de voir deux types danser, non ? » Le jeune homme haussa les épaules et balaya la salle du regard. « Tu as une cavalière ou tu espères que Gold t'invite à être son cavalier ? »


Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Bal costumé ~ Sujet principal   Jeu 2 Mai - 20:38


« J’ignorais que tu aimais danser. » Sa remarque médusée me tira un sourire en coin dont j’avais le secret. J’aimais assez l’idée de la surprendre. J’avais beau me contenter en apparence du quotidien qui était le mien, je n’hésitais pas à rechercher les sensations fortes pour le pimenter. Rosalyn n’était pas au bout de ses surprises avec moi. La routine ne me caractérisait, contrairement à ce que les observateurs ignorants de Storybrooke pouvaient penser. J’étais loin d’être quelqu’un de prévisible, et j’avais bien l’intention de le prouver à ma cavalière. Je la fis tournoyer sans me soucier des regards. Le seul qui m’importait était celui, bleu et profond, de Rosalyn, que je parvenais à capter en différents temps de la musique. Nos corps s’épousaient à la perfection, mes pas guidant la danse, ceux de Rosalyn les suivant avec une précision et une aisance déconcertante. Le commun des mortels s’estompa autour de nous, et il n’y eut plus qu’elle. Je me laissai bercer par la douceur de l’instant, et nous marquâmes à peine une pause entre les deux morceaux qui se succédèrent.

Finalement, le cœur battant, je finis par m’arrêter, et le brouhaha de la salle me rappela la présence d’une foule de plus en plus importante autour de nous. D’autres couples s’étaient risqués sur la piste à notre suite, mais je les avais à peine remarqués. Je soufflais lentement, deux simples danses n’étaient pas en mesure de me couper le souffle. Rosalyn le pouvait. Elle s’éloignait cependant déjà, prétextant aller nous chercher des rafraichissements. J’échappai un soupir en la regardant s’éloigner. Rosalyn aimait décidément s’éclipser. La dernière fois que nous nous étions rendus ensemble à une fête, elle m’avait déjà laissé pour aller nous chercher à boire, à croire qu’elle n’arrivait pas à se montrer trop longuement en ma compagnie. L’air renfrogné, je cessai de l’observer pour porter mon attention sur les couples qui évoluaient désormais sur la piste. Danser paraissait si simple. Les sourires et même les conversations qu’échangeaient certains démontraient assez finement la mesure de leur réjouissance. Pourquoi Rosa ne pouvait-elle pas rester plus d’un instant à mon bras ? Pourquoi fallait-il toujours qu’elle se débrouiller pour fuir ? Pour me fuir…

Lorsque je détournai les yeux du bonheur des différents couples éclairés par les lumières magnifiques qui avaient été mises en place, je fus étonné de voir Desmund. Je n’eus cependant pas l’occasion de le rejoindre, ni même de faire un geste. Rosalyn revenait avec un verre dans chaque main. Elle m’en tendit un, que je saisis sans faire d’histoire, bien que le sourire qu’elle me servit apparaissait trop forcé à mon goût. « Je crois qu’une amie à toi vient pour te voir… d’ailleurs tu sembles avoir beaucoup d’amies dans la gente féminine. » J’arquai un sourcil, mais aucun sourire ne se manifesta sur mes lèvres. Je me contentai sobrement de lever mon verre, incitant Rosalyne à trinquer. « Pas vraiment, seul mon physique les intéresse. Ne t’inquiète pas de ces femmes. Tchin ! » Nos verres s’entrechoquèrent dans un tintement cristallin, avant que je ne porte le mien à mes lèvres pour me délecter d’une partie de son contenu. Le maire n’avait pas fait les choses à moitié, elle nous offrait un évènement d’une qualité étonnante. Je n’étais pourtant pas friand de ces évènements mondains, mais j’admettais sans mal que Regina Mills finirait par avoir raison de moi si elle se montrait aussi efficace à chaque fois.

Un instant, mon regard se posa à nouveau sur Desmund. Il m’avait remarqué, il nous avait remarqués. Gêné, je reportai rapidement mon attention sur ma cavalière. « Dis moi que tu as parlé de nous à Des’. » Je laissai tout juste le temps à Rosa de répondre. Desmund continuait de nous observer, et je ne pus pas l’ignorer plus longtemps. Lui jetant un nouveau coup d’œil, je levai la main pour le saluer. Puis je glissai la main dans celle de Rosalyn pour l’attirer à ma suite. Il ne nous fallut pas longtemps pour rejoindre Desmund. Un sourire franc aux lèvres, je lui tandis la main. « Je suis étonné de te voir ici. Tu comptes ramasser les esseulées ? » Une pique ? Sans doute. Desmund avait beau être mon ami, et j’avais beau avoir invité Rosalyn à parler avec lui, afin qu’ils s’expliquent et qu’ils puissent tourner la page, une partie de moi ne pouvait pas s’empêcher de le considérer comme un rival. Un rival qu’il faudrait tôt ou tard mettre à terre, et auquel il était bon ton d'ôter rapidement tout espoir de reconquérir Rosa. Je glissai d’ailleurs un regard séduisant à ma cavalière, bien que les mots qui m’échappèrent furent à l’intention de Desmund, et malgré l’impossibilité de détacher mon regard d’elle. « Je crois qu’il est inutile que je te présente Rosalyn. » Un sourire fin et complice à l’intention de la jeune femme, et je daignai finalement regarder à nouveau Desmund. Il n’était pas nécessaire de s’attarder auprès de lui. Je voulais néanmoins mettre les choses à plats, afin d’éviter tout malentendu.
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Bal costumé ~ Sujet principal   Sam 4 Mai - 15:07




Bal costumé... bal costumé. Pourquoi personne n'avait demandé à Peter de donner un spectacle de magie pour animer la soirée ? Le magicien aurait tellement apprécié cette opportunité, pour revenir sur le devant de la scène et faire la promotion de la ré-ouverture prochaine de son cirque. Tant pis ! Il n'allait pas se priver de faire la fête, comme tout le monde. Et Peter avait un costume bien à lui, qui allait soit le faire passer pour un sadomasochiste, soit pour Dracula. La seconde option étant plus appropriée pour ce genre de soirée, puisque les mioches y étaient invités. Enfin bref, Peter avait donc mis une perruque brune à la Johnny Depp, un long manteau de cuir noir - assortie au reste de ses vêtements -, ainsi qu'une fausse barbe et une fausse moustache qui lui donnait des airs de mousquetaire gothique. Petites touches finales : les faux tatouages dans le cou, le eye-liner et divers bijoux en argent.

En entrant dans la salle, Peter prit une profonde inspiration, comme s'il allait se lancer dans un grand bain de foule. Puis, après avoir expiré, le magicien se dirigea vers un buffet et prit plusieurs petits fours dans sa main. On aurait presque pu croire qu'il était affamé tant il se jetait dessus comme un goinfre. D'ailleurs, il avait été tellement brusque dans ses mouvements qu'un petit four se déroba de ses doigts pour venir s'écraser contre son torse découvert avant de terminer sa chute sur le sol. « Et merde ! » Rapidement, Peter prit une serviette de la main d'un invité pour essuyer la sauce tomate qui tâchait sa peau. Lorsqu'il eut terminé, le morceau de papier retourna dans la main de son propriétaire, qui était totalement déconcerté.

Peter ne savait pas si on le reconnaîtrait dans ce costume. Il s'était tellement grimé qu'il ressemblait à un beau gosse ténébreux sorti tout droit d'un film pour jeunes filles en fleur. De toute façon, s'il pouvait attiré les regards... pourquoi pas ? En attendant, il remplissait son estomac de pâtisseries salées en observant les différents costumes qu'avaient abordé les habitants de Storybrooke. Certains étaient très réussis, d'autres laissaient à désirer - comme ces deux andouilles habillées en Bob et Patrick de la série animée Bob l'éponge, qui avaient plus l'air de deux vacanciers qu'autre chose.


Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Bal costumé ~ Sujet principal   Mer 8 Mai - 22:13


Si les paroles de Laszlo avaient laissé entendre qu'il risquait d'être un cavalier un brin maladroit, il n'en était strictement rien. Dès les premiers pas, le brun s'était visiblement détendu et ils valsaient maintenant avec une certaine aisance sur le piste. Etrangement, les quelques pensées d'Eleanor qui concernaient encore son ex-mari et sa peu probable présence s'envolèrent et elle n'accorda même pas un regard au reste des invités pour vérifier s'il était là. A vrai dire elle était bien trop occupée à fixer son partenaire de danse. C'était fascinant de voir ce visage qu'elle avait seulement vu tendu et concentré désormais détendu et souriant. D'ailleurs, elle n'aurait jamais imaginé que l'homme pouvait sourire autant en l'espace d'une petite dizaine de minute. Quoique, c'était impressionnant les a priori que l'on pouvait avoir sur une personne en ne l'ayant croisé qu'une seule fois ! La valse prit soudainement fin et la blonde eut peur de devoir mettre un terme à cet agréable moment mais Laszlo se contenta d'adapter ses pas au rythme du morceau suivant. Suivant le mouvement, la secrétaire baissa un moment la tête pour cacher un sourire un peu trop ravi qu'elle ne désirait surtout pas que le brun voit. Après tout, cela faisait un bon moment qu'elle ne s'était pas sentie aussi bien...

Finalement leur discussion reprit, les amenant à parler des origines de l'homme à tout faire officiel de la petite ville. Dire qu'elle fut surprise aurait été un euphémisme. Eleanor releva la tête pour fixer son cavalier, la tête penchée sur le côté avec une nouvelle curiosité. A vrai dire, elle ne s'était jamais demandée d'où venait le brun. Bien sur, comme tout le monde à Storybrooke, elle savait qu'il n'était pas né ici mais... L'Australie. C'était de l'autre côté de la Terre ! A quoi bon venir se perdre dans une petite ville du Maine lorsqu'on habitait un pays si idyllique ? Rien que de penser aux magnifiques paysages, aux montagnes, déserts, plages, la blonde rêvait de s'y rendre. Alors une partie d'elle ne pouvait s'empêcher de se demander si Laszlo ne regrettait pas d'avoir quitté son pays natal. Elle eut un léger pincement au coeur en pensant que c'était peut être le cas et qu'il s'ennuyait à Storybrooke. Etrangement, alors qu'elle ne le connaissait que très peu, elle souhaitait qu'il se sente bien ici. « C'est un pays qui fait rêver, l'Australie... Ça ne vous manque pas trop ? Au fait, à quoi ressemble les fêtes là bas ? Je crains donner dans le cliché en imaginant des soirées sur la plage. » Elle eut un léger rire en songeant que ce devait vraiment être l'image la plus répandue des fêtes australiennes.

La musique changea une fois de plus mais de manière plus radicale. Pas de paroles, juste une mélodie incroyablement douce. Eleanor tourna la tête pour découvrir Aiden qui avait apparemment décidé de leur faire partager son talent. Son sourire aussi se fit plus doux alors qu'elle adaptait aussitôt ses pas. Le musicien avait vraiment un don pour transmettre des sentiments par le biais d'un instrument et danser sur une telle mélodie était un pur plaisir, surtout avec un aussi bon cavalier. Elle avait pourtant l'étrange impression d'avoir une habitude déroutante de ce genre de danse, comme si elle avait déjà vécu de pareilles soirées. C'était idiot pourtant, les seules danses qu'elle avait eu se résumaient à des cours ou des galas. Luttant contre une étrange envie de se laisser aller et de simplement poser sa tête sur l'épaule de son aîné, elle reprit la parole. « J'ai toujours eu envie de voyager mais je n'ai jamais quitté Storybrooke. L'Australie est un des pays que j'aimerais vraiment découvrir, un jour peut être... »
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Bal costumé ~ Sujet principal   Ven 10 Mai - 4:33


J’étais terrorisée. Le mal de tête commençait très lentement à s’installer et tout ce que je souhaitais, c’était voir la menace s’éloigner. Hunting me faisait peur. J’avais l’impression qu’il était beaucoup plus effrayant maintenant que j’étais sortie de ma cage. Le cœur battant, je vis Mr.Gold se placer un peu devant moi. Il était là, je ne devais pas l’oublier, mais clouée sur place, je n’eus aucune réaction à ce risque qu’il prenait. J’ignorais qui pouvait être le plus fort des deux, mais les apparences penchaient en faveur de l’ennemi qui m’invitait à danser. Cependant je refusai. Danser aurait pu être amusant, mais à son bras, pas du tout. En réalité, je devinais bien que la danse n’était qu’un prétexte pour m’éloigner de mon protecteur afin de mieux me ramener à l’endroit qui hantait mes nuits depuis mon évasion.

Maintenant que la provocation était lancée à Mr.Gold, ce dernier se retourna et regarda la petite Paige avec nous pour lui dire de partir retrouver ses amis. Ensuite, il croisa mon regard terrifié pour m’inviter à danser, répondant indirectement à Hunting en affirmant qu’il saurait tenir plus longtemps que le temps d’une chanson. Je ne voulais pas aller danser, mais je n’eus le choix de faire autrement. Premièrement, ma tête commanda à mes jambes de suivre mon hôte. Deuxièmement, aller danser avec lui était une bien meilleure idée que de rester là avec mon ancien geôlier. Je croisai alors le regard de ce dernier en avançant, baissant rapidement les yeux pour l’éviter, puis me retrouvai rapidement sur la piste de danse sous les regards étonnés des autres habitants de Storybrooke.

Mr.Gold s’était débarrassé de sa canne bien rapidement avant de me prendre par la taille et me prendre la main également. Ensuite, nous commencions à danser. J’étais par contre mal à l’aise. La situation n’était pas des plus confortables. Tout aurait été absolument parfait si Hunting n’avait pas fait son apparition. Maintenant, je préférais rentrer plutôt que de voir mon ami s’épuiser à cause d’une provocation. Alors que mes pensées défilaient, mon protecteur prit la parole. Il affirma qu’il n’aurait pas apprécié me voir danser avec le bras droit de la mairesse, ajoutant qu’il n’avait pas confiance en lui. Les commissures de mes lèvres se dressèrent légèrement. Je souriais sans sourire, puisque j’étais toujours mal à l’aise. Puis une question me parvint aux oreilles. L'avais-je crois. auparavant? Le verbe croiser était peu fort. J’avais déjà eu la malchance de le rencontrer, de lui parler. Hunting avait eu la chance de me terroriser plus d’une fois, quand j’étais beaucoup plus vulnérable et seule qu’en ce jour. Je baissai alors un peu les yeux et hochai la tête. Pendant que je cherchais mes mots, je laissai planer un court silence entre nous deux, donnant probablement trop de temps à Mr.Gold pour s’inquiéter.

« Je l’ai déjà vu avant, quand j’étais enfermée. » Je relevai le regard pour regarder le propriétaire de la ville, le laissant deviner pourquoi j’avais peur de cet homme. Je baissai à nouveau les yeux, regardant nos pas alors que nous dansions. Mon protecteur n’était pas mauvais danseur, mais je ne pouvais pas le laisser se fatiguer bien longtemps. Ce n’était ni bon pour lui, ni pour moi. Je regardai donc à nouveau celui-ci dans les yeux. « Je crois que dans sa tête, il n’a jamais été question de m’amener danser. Il avait probablement l’intention de m’éloigner de vous pour me ramener là où j’étais. » Y repenser n’améliorait rien aux multiples émotions que j’éprouvais en ce moment, mais je devais expliquer malgré cela ce qu’il en était, même si c’était au prix de mon bonheur. Je pris une grande respiration, réprimant la haine, la colère et la tristesse qui avaient envie de sortir de ma personne. « J’ai peur. » J’échappai alors un petit rire, effaçant tout sourire de mon visage presque instantanément. Je me trouvais ridicule à danser et parler de choses aussi tristes. J’avais également peur que Mr.Gold pense que je ne lui faisais pas confiance, alors que c’était faux, mais au moins, ma crainte était prononcée et je ne pouvais qu’espérer que mon protecteur allait savoir comment agir pour me rassurer.
Revenir en haut Aller en bas

Magic is Comingavatar


✘ Date d'inscription : 12/11/2012
✘ Messages : 617



MessageSujet: Re: Bal costumé ~ Sujet principal   Dim 12 Mai - 16:59




Gold gardait un œil sur Hunting, tout en menant Belle sur la piste de danse. Jamais il n'aurait laissé sa protégée entre les mains de ce type. Belle était désormais sous sa tutelle, hors de question qu'il ne la perde de vue ne serait-ce qu'une seconde. Par le passé, il avait eu le malheur de la laisser partir de son château et on lui avait annoncé sa mort, quelques jours plus tard. Tout n'avait été que manigance et le ténébreux ne voulait plus se laisser avoir de la sorte. Qui sait ce dont Hunting était capable ici ? Gold se sentait plutôt chanceux en ce moment, il n'allait pas laisser le malheur s’imiter dans ses petites affaires. Tant pis s'il allait souffrir de sa jambe, tant pis s'il allait danser comme un canard boiteux, Belle allait rester avec lui et allait s'amuser.

Pour l'amusement, pas sûr que ce soit réellement le cas. Le prêteur sur gage avait entraîné une Belle mal à l'aise sur la piste de danse et n'avait pas encore remarqué son attitude. Il se contenta donc de la faire danser, mais son regard n'avait pas lâché l'étrange jardinier. Gold se posait de plus en plus de question sur ses intentions et commençait à s'inquiéter pour la sécurité de Belle dans la ville. Il ne put donc s'empêcher de mettre le sujet Hunting sur le tapis, désireux de savoir si sa protégée l'avait déjà croisé auparavant. La réponse de Belle se fit d'ailleurs attendre, ce qui ne plaisait pas du tout au ténébreux. Tant d'hésitation pour donnait une réponse n'était jamais bon signe.

Après quelques secondes écoulées, Belle raconta au propriétaire de la ville tout ce qu'il avait besoin de savoir. Hunting avait été présent dans les sous-sols de l’hôpital de la ville. Cette simple idée ne plaisait pas à Mr.Gold qui pinça les lèvres en levant les yeux au ciel. Son regard fut cependant vite attiré par celui de Belle qui continuait de parler de celui qui l'effrayait. Gold n'avait qu'une envie, taper le joli petit minois de Hunting avec sa canne. Mais il ne le pouvait pas. Il ne pouvait pas risquer de se faire envoyer en cellule, une nouvelle fois. Que penserait Belle ? Qui la protégerait quand il sera loin d'elle ? Gold dut faire un effort surhumain pour ne pas répondre à ses envies. C'est alors que Belle lui avoua avoir peur. Le ténébreux changea instantanément de visage et semblait plus doux, rassurant. « Je ne laisserai jamais cet homme s'en prendre à toi. Jamais. Et je vais garder un œil sur sa petite personne. Qu'il essaye de poser un seul doigt sur toi. Il ne sait sûrement pas de quoi je suis capable. » Il aurait pu la serrer dans ses bras, mais à la place, parce qu'il n'en avait pas encore le courage, Gold laissa ses doigts serrer leurs prises sur la hanche et la main de Belle, afin qu'elle comprenne qu'il était là pour elle et pour la protéger. « Si tu le désires, nous pouvons aller à l'extérieur, ou rentrer. Je ne veux pas t'obliger à rester dans la même salle que cet homme. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Bal costumé ~ Sujet principal   Lun 13 Mai - 23:36


"Il faut aussi préciser que quand je te sers d'hôte privilégié, en général je ne suis pas dans un meilleur état et même mon appartement devient un vrai champ de mines."

Un léger coup de coude dans les côtes suffit pour faire comprendre à Aiden que c’en était assez des révélations embarrassantes pour ce soir – elle devait rester un minimum crédible aux yeux de sa colocataire, une mission pratiquement impossible mais qu’Emily tenait à poursuivre jusqu’à la décrédibilisation ultime. Après tout, rien de sa part ne devait plus étonner Mara mais même avec ça, elle préférait garder une petite longueur d’avance… et un peu de jardin secret aussi. Emily avait beau être très démonstrative et expressive, elle gardait cette part de réserve qui refusait de tout dévoiler d’elle-même à ses plus proches amis, comme Mara, ou même Aiden. Ce dernier la connaissait par cœur, c’était vrai ; pourtant elle ne lui avait pas encore parlé de l’état de santé de sa mère et se refusait à le faire à moins que ce ne soit vraiment nécessaire. De même, Emily gardait une sorte de silence jaloux sur sa relation privilégiée avec le jeune homme, comme si ce lien qu’ils avaient aurait pu perdre de sa valeur si elle avait mis des mots sur son attachement.

Mais alors qu’elle était vaguement dans ses pensées après avoir remarqué que la musique n’était pas assez romantique pour ses plans concernant Laszlo et Marilyn Monroe, elle sentit le souffle d’Aiden dans ses cheveux et tendit l’oreille, ramenée à la réalité :

"Tu sais, ce n'est pas bien compliqué; c'est un orchestre après tout...Ils ont forcément un piano et un violon..."

Un grand sourire éclaira le visage d’Emily. Evidemment qu’elle voyait où Aiden voulait en venir. Mais avant qu’elle ne puisse réagir, Mara s’était déjà lancée sur la scène –chose qui étonna Emily d’ailleurs, elle n’aurait jamais imaginé sa timide colocataire se reconvertir en chanteuse. Où avait-elle pris des cours de confiance en elle, alors qu’elle dansait collé-serré avec le chanteur ?

"Il faut croire que les grands esprits se rencontrent ce soir. Allez viens, allons mettre notre grain de sel!" « Tu n’auras pas besoin de me le demander deux fois ! » s’exclama-t-elle joyeusement en se laissant entraîner vers la scène. D’Artagnan et la Fée Morgane montèrent à leur tour sur scène, et si Aiden parvint à négocier rapidement de récupérer le piano, un charmant sourire au violoniste suffit à le faire céder aussi –le fait qu’ils aient passé une agréable soirée l’autre soir au Rabbit Hole devait peut-être aider un peu, certes. Violon calé sous le menton et archer en main, elle guetta les premières notes jouées par Aiden, et, quelques instants plus tard, le suivit. Debout à côté du piano, elle laissait ses doigts courir sur les cordes et, même si il ne la voyait pas, souriait en regardant son ami jouer. Avait-il seulement conscience de l’aura qu’il dégageait, assis à son instrument de prédilection ? Emily aurait pu passer des heures à le regarder jouer sans s’ennuyer une seule seconde, ce qu’elle avait déjà fait d’ailleurs une après-midi pluvieuse ou elle avait profité d’une de ses sessions de composition pour discrètement prendre quelques photos qui, selon elle, comptaient parmi les plus réussies de sa collection.

« Ca a l’air de marcher, ils se rapprochent… » souffla-t-elle à son complice. « Je pourrais presque voir Laszlo rougir… »

Emily ne connaissait pas encore cette ravissante Marilyn Monroe, mais elle comptait bien arranger ça rapidement : elle avait pour Laszlo l’affection que l’on peut porter à un frère aîné ou un père, et se sentait le devoir d’approuver ou désapprouver ses conquêtes. S’il devait s’éloigner d’elle et d’Adrian –cette pensée lui provoquait un pincement au cœur- autant que ce soit pour une fille qui en valait le coup !
La chanson dura encore quelques minutes, avant qu’ils ne concluent sur la dernière note et qu’une salve d’applaudissements ne vienne saluer leur performance dont le côté improvisé n’avait échappé à personne. Prenant la main d’Aiden, Emily l’aida à se lever pour saluer leurs nouveaux fans, et ils descendirent de scène. Comprenant que la musique douce était un bon filon, le groupe reprit sur un slow suffisamment doux pour que l’aveugle puisse suivre le rythme sans qu’ils ne manquent de renverser la moitié de la salle. Emily n’hésita donc pas bien longtemps avant de passer ses bras autour du cou de son cavalier :

« Et pour nous détendre après cette performance exceptionnelle, un slow… Promis, après ça je te laisse tranquille, pauvre de toi ! » Emily se tut un bref instant, fait assez exceptionnel pour être remarqué, puis releva les yeux vers Aiden et demanda : « Et toi ? Quand est-ce que tu vas me présenter une princesse digne du chevalier que tu es ? Je tiens à avoir un droit de regard, si je dois être jalouse, autant que ce soit de la bonne personne… »
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Bal costumé ~ Sujet principal   Mar 14 Mai - 22:42


Hunting observa sa proie et ses réactions. Il y lut l’apeurement et il cacha sa satisfaction derrière un sourire poli, tandis qu’il ne quittait jamais Belle du regard. C’était à peine si le bal costumé existait encore. Le serpent ne pouvait pas fuir l’excitation de retomber sur sa proie perdue. Regina Mills serait plus qu’heureuse d’apprendre où se trouvait son ancienne captive. Dans les bras de Gold. La raison voudrait que le jardinier soit d’une précaution sans égale en présence du propriétaire de la ville. Dommage que Hunting ne possède pas cette même raison qui habitait tous les êtres normalement constitués. Il faisait si aisément l’impasse sur le cinquantenaire, se montrant même d’un froid polaire face à lui. Il ne pouvait pas laisser une telle occasion de récupérer la fille du fleuriste. Si ça n’avait tenu qu’à lui, il l’aurait assommé, prise sur son épaule et serait parti. Malheureusement, il y avait trop de regards curieux. Et un accrochage avec l’antiquaire ne serait jamais une bonne chose, même si Hunting ne le craignait pas.

Cependant, autant Hunting ne s’était pas fait d’espoir sur la possibilité que Belle la suive sur la piste de danse – pour mieux la faire sortir de cette salle de fête – autant il fut déçu qu’elle ne soit pas plus victime de cette peur qui lui serrait l’estomac. Tandis qu’il l’observait partir sur la piste, accompagnée de son cavalier à la canne, Hunting ne retint nullement son sourire amusé, amplifiant le côté sombre et dangereux de son personnage. Il croisa les bras, observant le couple évoluer entre les autres déguisements, songeant à la meilleure solution pour s’emparer de la liberté de Belle. S’il ne voulait pas d’esclandre, il devrait opérer dans l’ombre, comme il le faisait si bien, comme il aimait tant. Hunting resta indifférent à son entourage, ne notant qu’à peine Mara montant sur la scène accompagnée du chanteur. Il avait d’autres projets en tête, beaucoup plus sombre, occultant à merveille l’intérêt égoïste qu’il avait pour la chirurgienne.

Hunting fit un pas en arrière, se reculant de la foule. Il n’irait plus vers Belle dans l’immédiat. A présent qu’elle savait qu’il l’avait à l’œil, il espérait qu’elle se nourrisse d’une crainte sans nom. Gold ne serait pas toujours là pour l’emmener loin des griffes du tueur. Il n’y aura pas toujours la moitié de Storybrooke entre eux pour l’empêcher de mener à bien son enlèvement. Dans les mouvements de la danse, il attrapa le regard de Belle et lui adressa un bref mouvement de tête, suivi d’un sourire mauvais. Oh oui, il allait s’amuser à merveille avec elle.

En attendant, plus rien ne le retenait vraiment. Il avait le pressentiment qu’elle ne quitterait pas la ville – elle avait eu plusieurs jours pour le faire et elle était toujours ici – et qu’à présent il savait en combien bonne compagnie elle se trouvait, il ne saurait que plus facile pour Hunting de la retrouver. Ainsi, sur cette pensée des plus prometteuses, il quitta la fête.
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Bal costumé ~ Sujet principal   Ven 17 Mai - 3:35


C’est triste de constater qu’une seule présence peut briser le bonheur qu’une soirée aurait dû apporter. Hunting venait de gâcher ce qui aurait dû être une belle et amusante sortie, et j’étais terriblement déçue. Mais ce qu’il y avait de pire dans cette situation, c’était qu’il avait réussit à manipuler mon esprit. Il avait réussit à faire naître la peur en moi et c’était malheureusement mon cavalier qui allait devoir réparer les dégâts. Cependant, plus nous dansions, plus j’avais l’impression que je commettais une grave erreur en impliquant Mr. Gold dans ce conflit. J’avais peur que toute cette histoire se termine mal et que ce soit lui qui subisse les plus lourdes conséquences. Bien sûr, il était bien entouré, étant un homme de pouvoir dans la petite ville, mais ça ne m’empêchait pas de craindre pour lui. C’était mon ami, et plus j’y pensais, plus je me trouvais égoïste de le laisser prendre des risques pour moi.

« J’ai peur » avais-je avoué à mon hôte qui menait nos pas. J’eus beau échapper un rire, me trouvant ridicule, ça ne changeait rien au fait que je nous sentais menacé par la mairesse et son bras droit. D’après ce que j’avais pu comprendre en entendant les rumeurs, Regina n’était pas du tout le genre de femme à qui l’on refusait quelque chose, et elle ne semblait pas avoir peur d’aller de l’avant pour obtenir ce qu’elle voulait. Avec Hunting, qui semblait plus que simplement dangereux, elle formait le duo parfait. Mais mon protecteur prit un air plus doux et sincère pour me dire qu’il n’allait pas laisser cet homme me faire du mal. J’affichai un léger sourire, loin d’être le plus beau et le plus sincère. « Bien sûr. » Je croyais sa volonté de me protéger. Je le croyais depuis le début et j’avais même cru Jefferson quand il m’avait dit que le prêteur sur gage me protègerait. J’espérais seulement qu’il n’allait pas en souffrir éventuellement.

Je sentis ses mains me serrer un peu plus fort la main et la hanche. J’eus le réflexe de faire pareil, serrant donc sa main et son épaule un peu plus, comme si ça allait donner quelque chose. C’était comme si je tentais de m’accrocher à lui, à l’espoir qu’il me donnait, mais c’était mal. Détournant le regard, je croisai celui de mon ennemi aussitôt. Un frisson parcouru mon échine alors qu’il hocha la tête comme s’il voulait me dire que nous nous reverrions bientôt. Puis il décida de partir. Allait-il attendre dehors ? Je regardai alors Mr. Gold qui reprit la parole pour me proposer d’écourter la soirée en rentrant, ou en allant dehors. En y pensant bien, je préférais rester, bien que de me retrouver au chaud et à l’abri au manoir était tentant. Je reposai alors mon regard vers l’entrée. « À vrai dire… » Je reposai mon regard dans le sien. « Je pense qu’on pourrait rester un moment… quelques minutes… Question de ne pas le croiser dehors. » Je voulais à tout prix éviter une guerre. Je savais que ce genre de bataille ne pouvait pas bien se terminer. Ce n’était pas comme dans les romans ou les contes. Il n’y avait jamais de fin heureuse après une guerre, dans le monde réel.
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Bal costumé ~ Sujet principal   Mer 5 Juin - 12:30




Bal costumé
STORYBROOKE



FIN DU BAL



Le bal avait si bien commencé... peut-être trop ? L'amour, la joie, l'amusement... Gold s'en réjouissait, mais pas Regina Mills. Après tout, elle n'avait pas lancé sa malédiction pour que les habitants de la petite ville ait une fin heureuse ! Alors, pour mettre un terme à cette ridicule soirée, celle qui était autrefois reine dans le monde des contes a décidé de mettre en scène une fausse coupure d'électricité à l'aide d'un de ses hommes de main qui se trouvait sur les lieux. « La soirée est terminée ! Merci d'être venu ! » S’exclamera alors Mr.Gold, qui sera forcé de tirer sa révérence. Pour cette fois...







Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Bal costumé ~ Sujet principal   


Revenir en haut Aller en bas
 

Bal costumé ~ Sujet principal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 10 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAGIC IS COMING ™ :: HORS-JEU :: ARCHIVES :: ARCHIVES VERSION N°01-