Petit rappel : Le forum ne suit pas la série.
Tout ce qui se passe au-delà de la saison 1 est à jeter aux oubliettes, merci Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE 2742709183

Partagez | 
 

 Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

InvitéAnonymous

Invité




Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE Vide
MessageSujet: Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE   Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE EmptyJeu 23 Avr - 22:26






Antonhy Harold Folmeiner
Feat Andrew Garfield



ღ Ma véritable identité


Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE Tumblr_n2rnqfVWF61ss5ofgo3_500

ϟ nom : // ϟ prénom : Draghylheimϟ date de naissance : Je sais pas trop, bizarrement on a jamais fêté mon anniversaire .. faut dire qu'on est pas très famille chez nousϟ Âge : aussi vieux que toutes les légendes ϟ lieu de naissance : Asgard parce que oui, ça fait partit du monde des contes, des légendes si vous préférez. Bon par contre c'est vraiment très long de Fairytail Land et ça n'existe plus trop aujourd'hui. Vous voyez l'Atlantide ? Et bien c'est un petit peu pareil. ϟ lieu de résidence :Partout, je voyages entre les mondes ... enfin je voyageais .... ϟ métier(s), occupations : A la base, je devais juste m'occuper de toutes les créatures un petit peu encombrantes comme moi, vous voyez, les dragons, mais bon après y a eu l'appel du sang, la guerre, les trucs fun en sorte et puis .. bref ... ϟ orientation sexuelle : j'aurais mieux fait de ne pas en voirϟ statut social : Roi et père des dragons c'est sympa non ? ϟ groupe :I'M CURSED ϟ rang : Dragon Originel

ϟ Quel est son caractère ? Ce genre de questions ne se posent pas au dragon originel. Franchement, déja que je vous fait l'honneur de répondre a votre questionnaire stupide, il ne manquerait plus que je dises que j'ai des défauts. Je suis parfait, c'est normal, c'est de moi dont descende tous les autres dragons. Vous comprendrez que si j'avais un défaut ... ça serait un petit peu une arnaque non ? Puis si vous voulez vous faire un avis, vous n'avez qu'a regarder Loki mon père et Angerborda ma mère et vous saurez. Sinon, lisez les livres sur mes légendes, ça ira beaucoup plus vite. Bon vu que vous insistez, un petit résumé en quelques mots: Imbu, Beau, Narcissique, Egoïste, Têtu, Charmant, Intelligent, Violent avec une non maîtrise de la colère, Menteur, Tricheur, Maître de l'Univers, Puissant, Charismatique, Effrayant, Non compatissant, Destructeur.

ϟ Quelles sont ses caractéristiques physiques ? Mais ça ce voit directement non ? Je suis beau c'est tout ce qui compte. Ah vous en voulez plus, bande de coquin. Et bien je suis le dragon de tes fantasmes, d'un beau rouge sang que je fais souvent couler de mes longues griffes affûtées. Mes écailles brillent comme les trésors dont on a souvent dit que j'étais le gardien, ce qui est faux, étant donné que la banque c'est moi. Pas besoin de faire le pied de grue devant un minable coffre quand tout l'or des mines vous appartient. Je suis très grand, et ailes déployés je dois bien faire la taille de la moitié d'un stade de football et non je ne suis pas marseillais, c'est la vérité. D'ailleurs je penses que je sous estime un peu la taille de mes belles ailes puissantes. Je crache du feu aussi, dans le métier on m'appelle le lance flamme. En plus, je ne sais pas pourquoi mais quand je fais mon attaque la plus puissante et que je réduits un village en cendre, je deviens doré. Classe non ?

ϟ De quel camp faites-vous partie ? Du mien. Pardon ? Comment ça il n'existe pas ? Bien sur que si, c'est un mix entre ... moi, le bien et le mal. En gros, je vais là où ça sert mes intérêts, même si la dernière fois que j'ai fais confiance à une sorcière je l'ai regretté. Bref, et bien à l'époque où j'existais en tant que dragon, je ne faisais pas trop cette distinction comme je vous l'ai dit. Ce qui importait c'est que notre magnifique race prospère et devienne la plus puissante. Après, quand j'ai été touché par ma propre malédiction et que j'ai eu mes multiples vies, et bien j'ai toujours changé de camps quand j'avais conscience de la bataille qui se jouait.

ϟ Quel(s) est/sont votre/vos ennemi(s) ? La terre entière ça vous convient ? Plus sérieusement, les chasseurs de dragons. Ils ont toujours existés, ce qui est un peu normal si on suit le règne animal, mais bon. Alors le pire, c'est les chasseurs de dragons qui sont des magiciens, parce qu'eux franchement ... ce sont de grosses enflures. Non mais c'est vrai quoi, moi je fais que mon boulot de détruire et de m'approprier ensuite les choses pour que mes bébés dragons puissent avoir une vie descente. Je suis un père célibataire, les fins de mois sont vraiment très durs, alors essayer de me tuer c'est pas cool.

ϟ Avez-vous une quête à accomplir ? Régnez en maître absolu sur l'univers. Ah je vois qu'apparament ce n'est plus trop possible. Et bien faire en sorte que la race des dragons sont la plus fortes et perdure à jamais. Attendez ... je crois qu'un truc viens de se passer. Ah oui c'est vrai, techniquement je ne pourrais plus accomplir ma quête, étant donné que je viens de me recevoir un sort dans une plaie immense. Bah vous savez quoi, je vous dis à bientôt si je ne meurs pas, et peut être à jamais si je trépasses.

ღ Ma dernière identité du moment



Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE Tumblr_n779a672XX1t5kw52o1_500Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE Tumblr_nbkkek8TfR1rcdgd0o2_500

ϟ nom : Horrendous Haddock III ϟ prénom : Harold ϟ date de naissance : 14 Février ϟ Âge : 22 ans ϟ lieu de naissance : Île de Berk ~Autre lieu de Fairy Tail Land ϟ lieu de résidence : La maison du chef ϟ métier(s), occupations : futur chef de clan, dresseur de dragon et runner ϟ orientation sexuelle : Hétérosexuelle ϟ statut social : Célibataire ϟ rang : L'élu Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE 129367103 ϟ personnage [] inventé [X] tiré d'un conte/autre... ϟ son univers : How to Train Your Dragon


ϟ Quel est son caractère ? Si la question d'en haut elle était chaude ..; celle là elle est pire. Vous savez je ne suis pas quelqu'un d'égocentrique ... parler de moi c'est pas un truc que j'aime faire. Enfin j'aime bien parler parce que pour faire de la psychologie c'est plus pratique mais de moi par forcément. Bon quand on est une star on a des admirateurs qui veulent tous savoir mais j'essaie de mentir. Je suis pas doué pour ça .. c'est une catastrophe et à chaque fois c'est Astrid qui rattrape le coup. De toute façon, je suis quelqu'un de plutôt solitaire, et ça depuis mon enfance. Je ne me suis jamais trop senti à ma place, alors forcément je partais tout seul pour me mettre sur la falaise qui surplombe la mer. Là je réfléchissais à des questions philosophiques et j'ai aussi beaucoup discuté avec Thor et Loki. Je ne suis pas fou, mais juste que je crois beaucoup en notre mythologie. Je suis un grand rêveur, mais parfois ces derniers deviennent réalités grâce à ma force de conviction. J'ai dit que les dragons seront nos amis, et maintenant c'est le cas. Certes, j'en ai bavé et vous pouvez même pas vous l'imaginer. Mais j'ai tous enduré dans le silence parce qu'au fond de moi j'étais persuadé que les gens pourraient comprendre qu'ils ne nous voulaient aucun mal. Cette force de persuasion que j'ai à l’intérieur de moi, j'essaye de la transmettre à mes amis et mon peuple parce que franchement y a pleins de trucs encore que j'ai à faire évoluer. Effectivement je m’arrête pas à l'aspect d'une chose, j'essaie de creuser, de voir plus loin, l'intérieur si possible. On dit que l'habit ne fait pas le moine, et bien moi je l'applique à tous parce que certaines choses peuvent nous réserver des très bonnes surprises alors qu'on en avait peur avant. Par contre, un de mes gros défaut c'est que je suis têtu. Mais ça, ça va avec la force de persuasion. Je veux dire, si je me stoppe au premier obstacle ça ne sert strictement à rien. Quand j'ai une idée, je fonce jusqu’à ce qu'elle soit réalisé et pas avant. Mais je fais ça avec tout encore une fois. Par exemple, mes proches, les gens que j'aime, ils peuvent être sur que je vais les aider quoi qu'ils arrivent. Puis bon mine de rien je suis assez possessif et jaloux ... donc forcément je vais avoir toujours un œil sur eux. Bon par contre, quand je vois que ça va plus ... là je m'énerve et c'est pas beau à voir. D'ailleurs Papa dit que j'ai le sang d'un leader qui coule dans mes veines, il le voit à la façon que j'ai de parler avec les autres ... Bon après j'ai envie de dire que pendant toute mon enfance et mon adolescence ... il m'a renié un nombre incalculable de fois parce que selon ses termes je "n'étais qu'une lavette mouillée même pas à bonne à être pendue" .. Oui ça veut rien dire mais pour moi c'est beaucoup. Mon petit cœur il a eut bobo ... enfin je dis ça en plaisantant parce que j'aime bien la déconne mais sur le moment j'ai vraiment beaucoup souffert, mais vu que j'ai tout intériorisé, personne n'a rien su. Elle est pas belle la vie alors !!

ϟ Quelles sont ses caractéristiques physiques ?Physiquement vous voulez dire ? Non parce qu'en réalité je suis particulier entièrement. Enfin je dis pas ça pour me la péter, c'est juste que c'est la vérité. Sur mon île, je suis le seul a avoir refuser de tuer un dragon en m'opposant au chef de clan, alors vous comprenez que rien que ça c'est un acte particulier. Sinon et bien j'ai une jambe en moins parce que j'ai eu un accident de dragon assez malencontreux quand j'avais seize ans donc bon ... j'ai une légère boiterie mais maintenant je trouves ça hyper cool. Vous imaginez que je peux trancher des gorges choses avec tellement qu'elle est affinée !! Et puis niveau saut et rebonds c'est génial. Après sinon je suis assez grand, élancé et aussi ce qui me caractérise assez bien sont mes cheveux. Ils sont totalement ébouriffé et vraiment indomptables. Enfin Astrid est arrivée à me faire un mini tresse à la nuque en me les arrachant à moitié mais bon ... J'ai aussi une cicatrice sous la mâchoire et au niveau du menton. Bon j'en ai pleins aussi de partout mais ça vous regarde pas. Après j'ai aussi une force assez hors norme, même pour les vikings. Bon certes au départ c'était pas gagné, mais il a suffit que je gagne confiance en moi et c'est comme si un truc c'est déverrouillé. Puis bon après j'ai toutes les autres aptitudes du viking, le gros bourin ... même si j'essaie de faire changer cette image pour l'intellect.. Entre nous c'est pas gagné ... Ah oui, j'y penses je sais pas nager ... c'est con et assez paradoxale mais voila .. je sais même pas pourquoi parce que j'aime bien l'eau en plus, et les bruits de la mer mais quand j'y rentre dedans .. bah j'ai une espèce d'angoisse ignoble qui me prends et je suis obligé de retourner sur le rivage ... la loose n'est ce pas

ϟ De quel camp faites-vous partie ? Le camp du bien voyons. Enfin, notre camp quoi !! Parce que je peux comprendre que certaines de nos actions ne soient pas très bien considérés dans la forêt enchanté. Mais bon à la base on voulait pas s'étendre vers vous, mais plus de l'autre coté quoi. Là où y a que des sauvages et des barbares qui continuent à faire ce qu'on faisait avant quand on tuer les dragons. Mais après si vous parlez du truc entre l'Evil Queen et Snow White ... bah à vrai dire ... on s'en fout un peu. Je veux pas être méchant mais bon on a d'autres choses à s'occuper nous ... Ce qui se passe dans la forêt enchanté ça nous regarde pas alors chacun chez soi et les moutons seront bien gardés. Puis sinon faites appelle à un tribunal citoyen et on verra bien ce qui se passera.

ϟ Quel(s) est/sont votre/vos ennemi(s) ?Avant les dragons, mais après je suis passé par là et ils sont devenus nos amis même si parfois j'entends mon père parler avec Guelfor comme quoi il a pas encore confiance en eux ... Sinon et bien les membres des autres clans vikings qui refusent de préter allégeance à mon père c'est à dire Drago et sa bande ... parce que tous les autres, ils ont bien compris qui étaient le chef. Après au niveau des autres ennemis, nous sommes jamais à l'abri d'une menace inconnue car justement notre territoire est immense mais nous n'en connaissons qu'une toute petite partie ... Des êtres maléfiques peuvent à tous moments nous attaquer. Après tout, ce qu'il y a écrit dans les livres de légendes ... ce ne sont pas des histoires pour enfants mais bien des faits réels qui se sont passés il y a très longtemps. Alors restons toujours sur nos gardes .... !

ϟ Avez-vous une quête à accomplir ? Pour le moment ma quête elle est terminée ... Etant donné que c'était de faire accepter les dragons à mon clan et au monde des vikings entiers. Bon y a encore du boulot avec mon père et quelques "anciens" mais ça, ce n'est plus qu'une question de temps. Par la suite, je vais être amené à prendre la relève dans techniquement 3 ans ... ce qui entre nous me fait vraiment flipper à mort même si maintenant je jouis d'une très bonne réputation. Puis avec Astrid, là on a remarqué un truc de louche en Mer ... Enfin certains dragons m'ont dit qu'ils avaient vu que de la glace apparaissait comme ça ... Alors je sais qu'il fait très froid chez nous mais quand même .. Bref ma quête c'est le bien de mon peuple et l'anéantissement des ennemis.

ϟ Avez-vous des objets dont vous ne vous séparez jamais ? Mon sabre laser qui a la capacité de faire lance flamme, ma combinaison de combat parce que si je l'avais eu lors de l'accident j'aurais toujours ma jambe. Après j'ai mon carnet à dessin et mon crayon parce que j'aime prendre des notes sur ce que je vois, ça me donne des idées pour construire des équipements pour l'armée du village, ou bien même juste comme ça, pour le fun.

ϟ Avez-vous déjà été confronté à la magie ?Sérieusement mec ... Toi ça te paraît normal un gars qui parle aux dragons ?! Bon j'vais t'expliquer un truc parce que c'est vrai qu'on a pas les même traditions. Nous techniquement on croit pas à la magie. Enfin on sait qu'elle existe et tout parce qu'on est pas des sots (enfin surtout moi ) mais sinon on pense que tout cela n'est du qu'a l'intervention divine. On a une palette de dieux plus forts les uns que les autres qui ont crée juste notre monde (oui vous on s'en fout). Par ailleurs, on a aussi par la suite une sorte de "bestiaire" des créatures magiques mais auquel on attribue des qualifications divines. Tu vois le genre ? Par exemple, la succube. Tu sais, la magnifique créature blonde qu'on dirait qu'elle est tout droit sorti de ton imagination ? Et bien pour la plupart d'entre nous, pour ne pas dire tout le monde ( parce que là c'est un peu gros quand même ) et bien en fait ce sont les filles de la déesse Hel ..; vous savez ... le diable ... Donc bon en gros quand y en a une dans les parages c'est pas bon signe quoi .... faut les tuer car elles vous pervertissent l'âme et si elles le font pas elles vous la volent. Puis c'est Odin qui l'a dit, alors on rechigne pas les ordres du Père de toutes les choses. Bref, j'vais pas vous raconter toute la mythologie, ça prendrait trop de temps. Mais tout ça pour vous dire que même si certains dans mon clan pense que je suis l'élu des dieux ... moi je penses quand même que la magie elle y est pour quelque chose. Sinon je parlerais pas le dragon quoi ...

ϟ Quelle est la dernière chose que vous faisiez avant que le sort ne vous envoie dans notre monde ?Alors en fait, on était parti avec Astrid et nos deux compagnons faire une petite balade. Alors c'est pas ce que vous croyez ... étant donné qu'on a rompu genre y a deux ans .. Finalement elle a préféré Rustik .. j'peux pas lui en vouloir vu qu'en plus je l'a considère comme ma petite soeur. Bref donc on était partit quand je me suis dit qu'on allait faire un petit tour sur les autres îles pour voir comment allaient nos amis. Puis Kroky commençait à avoir faim donc une petite pause s'imposait. Là qu'est ce qu'on découvre pas ? Un village dévasté par une sorte de violent orage de glace, mais vraiment un truc horrible. Alors forcément les gens encore vivants étaient perdu et quand ils nous ont vu ils ont cru qu'on était les responsables du massacre ( comme si on avait la tête à ça ... puis bon c'est pas parce que j'essayais mon nouveau casque trop beau que voila ..). Donc vous comprenez qu'ils nous ont attaqués ... j'ai vu Tempête se faire toucher et Astrid tomber dans le vide quand la fumée violette est apparu au loin. J'ai juste eu le temps de la prendre sur Krokmou qu'elle nous a tous envahi ....

ϟ Autre chose à savoir ? Donnez votre réponse en faisant une/des phrases complètes.



ღ Nouvelle identité : À Storybrooke


Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE LuT7LIQ Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE Tumblr_lzkp6sjIfY1r6e8x4o3_250

ϟ nom : Folmeiner ϟ prénom : Anthony ϟ date de naissance : 1 Janvier 1990 ϟ Âge : 25 ans ϟ lieu de naissance : Stjørdal Norvège ϟ lieu de résidence : un appart sympa sur le port à l'ouest donc de la ville ϟ métier(s), occupations : Tout jeune ingénieur dans l’aéronautique ϟ orientation sexuelle : Hétérosexuelle ϟ statut social : Célibataire

ϟ Quel est son nouveau caractère ?Oh vous savez je n'ai pas trop changé, je suis resté le même. Toujours aussi autoritaire dans le travail et méticuleux, presque de la maniaquerie vous dirons certains. Je suis ce qu'on pourrait appeler un bourreau de travail. C'est comme ça que j'évacue mon stress et mes angoisses qui ça par contre je dois l'avouer, sont devenus beaucoup plus présente. Sans doute le fait que je suis déraciné de mon île. Je suis aussi un petit peu plus égoïste qu'avant. ça c'est parce que mon coté solitaire a été exacerbé par mes faux souvenirs, mais après je penses souvent plus aux autres qu'a moi même. Sinon je suis toujours aussi naïf sur certains sujets, rêveur, courageux. Oui je suis toujours Harold, même si je m’appelle Anthon maintenant.

ϟ Quelles sont ses nouvelles caractéristiques physiques ?Oh vous savez, rien n'a particulièrement changé. J'ai toujours ma tignasse en folie, je suis toujours plus grand que les autres et plus mince. Ah si, quand même un truc de taille, j'ai une deuxième jambe. Franchement vous pouvez pas savoir comment ça me fait plaisir de l'avoir. Bon après j'ai toujours une boiterie parce qu'elle me fait mal parfois, genre une douleur lancinante mais sinon c'est tellement cool. Ah j'ai aussi des lunettes, parce que forcément fallait qu'un truc déraille, donc ma vue à pris un coup. Je suis sur qu'elle était pas bio' cette fumée .. pleins de produits chimiques dedans ...

ϟ À cause de la malédiction, les habitants de Storybrooke ont vécu la même journée pendant vingt-huit ans, jusqu'à l'arrivée d'Emma Swan. Décrivez-nous cette journée répétitive : Ah, cette journée à l'infini ... Malraux disait par rapport à l’empalement "ce supplice qui commence si bien mais qui finit si mal" Bah en résumé ma journée c'était ça. Je vous épargne donc les détails du matin comme la douche ou le petit déjeuner parce qu'entre nous je penses qu'on s'en fiche. Rentrons directement dans le vif du sujet. Comme vous le savez, je suis ingénieur en aéronautique. Cependant, mon rêve depuis que je suis petit c'est de voler sauf qu'a cause d'un problème de vue, je me suis fait recaler aux tests d'entrés comme pilote de l'armée de l'air en Europe.. et bref j'ai subi une opération de la myopie pour justement pouvoir le faire ( ce qui est en fait une grosse blague vu que c'est un faux souvenir) et aujourd'hui j'avais rendez vous avec mon ophtalmologiste pour qu'il me délivre le certificat d'aptitude et que je puisse partir à Washington. Donc toute la journée j'étais excité comme une puce dans le laboratoire d'aéronautique. Mon rendez vous était à 15h30 donc je suis parti plutôt alors que tout le monde croisait les doigts pour moi. Mais aucune raison de s'inquiéter ... Sauf que j'aurais du me douter que la roue venait de tourner à partir du moment où j'ai failli me faire écraser. Oui oui, je traversais normalement la route, en respectant le code quand une première voiture est passée à une vitesse folle puis à pilé quelques mètres plus loin. Forcément la deuxième qui a suivit, puis la troisième l'ont emboutit, sauf que je me trouvais entre la première et les autres. Si je n'avais pas eu le réflexe de sauter sur le trottoir d'en face je ne serais peut être plus là pour parler. Bon je me suis tordu la cheville mais ce n'est rien. Mon coté samaritain me disait de rester pour aider les personnes et les pompiers, sauf que bon j'avais le rendez vous que j'attendais depuis trop longtemps pour me permettre de le rater.

Clopin clopant je me rentre dans le cabinet avec une certaine forme d'appréhension. Je pensais que c'était surtout le choc encore de l'accident mais j'aurais du savoir que c'était cet instinct particulier que j'ai. Alors là le médecin me reçoit mais je sens qu'un truc ne vas pas. Là il m'examine alors qu'a la base ce n'était pas prévu et à sa mine grave je comprends que quelque chose se passe. Et là .... il me dit quoi ? Que l'opération n'a pas marché. Que le truc qui n'arrive qu'une fois toutes les 10000000 opérations vient de m'arriver à moi ... et que par conséquence il ne peut me donner le certificat vu que ma vue a recommencé à baisser même de quelques millièmes. Alors au départ j'ai pensé que c'était une blague. Franchement, à ma place, vous aurez fait quoi ? J'ai rigolé, un truc nerveux je penses, et puis je me suis mis à pleurer quand j'ai tilté que c'était la vérité. Mais quel poisse ... même à ce niveau là c'est carrément une autre malédiction pour le coup. Le toubib' m'explique que ça arrive ... et que même si on recommence parce que bien entendu je tente le tout pour le tout ... ça ne servirait à rien car c'est inné chez moi .. une histoire de gène forcément. Je me ressaisit, j’arrête de pleurer, ça ne se fait pas voyant mais têtu comme je suis, je lui demande s'il n'y a pas un autre moyen. Une greffe ou autre. Là, il me poignarde sur place en me sortant "Mr Folmer, je penses qu'il vaudrait mieux que vous tiriez un trait sur votre rêve de devenir pilote de ligne." Et baaaam comment achever le petit Anthon en deux minutes ... Alors je l'ai regardé froidement tout en serrant fortement son bureau en acajou. D'ailleurs je penses qu'il y a toujours les traces de mes ongles dedans et je lui ai répliqué "Arrêtez de faire rêver un chat le précipite dans la mort. Et bien c'est pareil pour moi. Alors il vaudrait mieux pour vous cherchiez une solution si vous ne voulez pas finir en chair à pâté."

Puis je suis sorti de son cabinet en trombe sans même le payer. Non mais déjà que l'opération elle était pas donnée .. si en plus je dois lui payer cette consultation de merde. Forcément il se met à pleuvoir et je n'ai pas de parapluie. De toute façon je m'en fous royalement parce que là c'est comme si on m'avait enlevé une partie de mon âme. Je ne passes même pas par le bureau et je rentres directement à l'appart, pensant que je vais pouvoir faire ma larve tout le reste de ma vie. Ah mais j'avais pas pensé que la journée n'était pas fini, qu'il n'était qu'environ 18h. Je prends ma bouteille de vodka et je me met dans mon canapé avec la télévision allumée à fond. Je ne sais même pas ce qu'il y a parce qu'en fait mon regard est brouillé par mes larmes. Ou alors c'est la vodka qui a coulé jusqu’à mes yeux. Bref, le temps passe, je suis un peu dans les vapes et d'un coup j'entends un drôle de bruit. Je sais pas c'est assez étrange, comme si la mer était vraiment agitée. Bon après je me dis que c'est normal parce que j'habites en face du port. Enfin si je n'avais pas été bourré, enfin que je commençais j'aurais bien comprit que non c'était louche. En fait je n'ai réalisé qu'il se passait quelque chose que quand j'ai commencé à entendre les cris de mes voisins. Là je me lève et forcément qu'est ce qu'on fait on ouvre la porte .. bah pour le coup j'aurais pas du ... je me fais engloutir (métaphore) par une vague d'environ 50cm d'eau qui dévaste forcément tout mon appartement.

Là je suis totalement pétrifié par ce que je vois. Dans l'appartement d'en face, la plus grosse des canalisations de l'eau est totalement éventrée comment j'en sais rien mais en tout cas, on ne peut pas arrêter parce que la pression est énorme. Pour le coup, ça eu l'effet de me dé saouler rapidement. Mon instinct de survie me dit quoi faire et je me précipite pour couper le compteur électrique. Heureusement d'ailleurs parce que je commençais à entendre le crépitement des étincelles. Je regardes, tout est sous l'eau ... tous mes meubles sont fichus et je ne vous parle pas des appareils électriques. Sérieusement .. qu'est ce que j'ai fais pour mériter une chose pareille ... Bon le seul truc qui m'a rassuré c'est que je ne suis pas le seul dans le caca. Cependant, je me suis vraiment demandé qui m'avait foutu des voisins aussi guignolesques que ça ... parce que là on courrait vraiment à la catastrophe. Alors j'ai décidé de prendre l'affaire en main et de diriger les opérations. Au moins ça ne me faisait plus penser à mes problèmes de vue, étant donné que là c'était un peu plus grave. J'ai fais des équipes de trois personnes. Une pour chercher les compteurs électriques généraux, l'autre pour chercher l'arrêt d'eau de l'immeuble entier, une autre pour aider les bras cassés a essayé de minimiser les dégâts tant qu'on avait pas trouvé l’arrêt et l'autre pour commencer à appeler le syndic' de l'immeuble, les assurances et peut être même les pompiers vu que là ou on habite ça ne date pas d'hier.

Mon équipe devait trouvé l’arrêt d'eau. Facile me direz vous .. sauf qu'avec les personnes que j'avais .. totalement irresponsable. Et je leur ai prouvé qu'elles ne faisaient que des conneries quand elles ont voulu se rebeller. Ah non mais les emmerdes ça volent en escadrilles ... Y en a une qui voulait prendre l’ascenseur et j'ai refusé .. question de bon sens ... Elle a commencé à élevé la voie sauf que quand elle s'est aperçu qu'il ne fonctionnait plus vu que l'eau commençait à infiltrer les étages en dessous .. là elle m'a écouté. Alors on a fouillé tout l'immeuble pour le trouver par la suite au sous sol. Forcément c'était bloqué vu qu'ils nous faillaient une clef. Là je dis que je vais chercher ma boite à outils quand un espèce de bodybuilder qui avait tous dans les muscles commencent à toucher la manette. Je me dis que c'est cool s'il y arrive mais là .. alors que tout allait réussir il a trop forcé et le truc lui est resté dans les mains et un grand jet d'eau à commencé à couler. Là j'ai hurlé parce que franchement j'étais au bord des nerfs. Non mais les dieux 'en veulent c'est pas possible ...

Bon je vous racontes pas la suite parce que ça serait trop long mais au final les pompiers sont venus avec la grosse pompe et ils ont tous aspirés. Et moi dans tout ça ? En voyant l'état dévasté de mon appartement, j'ai vraiment failli tuer les voisins d'en face. Mais réellement, j'avais une pulsion meurtrière telle que je me suis forcé à sortir pour pas rester là et faire un homicide. Il devait être un truc comme 4h du matin. Pas un chat dans la rue, je me suis dirigé vers le Rabbit Hole. Au moins j'ai pensé que je pourrais finir de me bourré la tête pour tout oublié et que peut être un truc de cool allait m'arriver. Si j'avais su j'serais pas venu. Il y avait encore du monde à cette heure là, moins que d'habitude mais quand même. Je m'affale sur le bar alors que je sens déja la chaleur de l'endroit me réchauffer vu que je suis encore trempe et je commande carrément une bouteille de whisky parce que là ... j'en ai besoin. Tranquille, je ne demandes rien que ça. Qu'on me laisse me saouler tranquillement. Non même ça c'est trop. Un gars m'aborde tout sourire. Je crois que je le connais, c'est le type qui tiens la boutique de sex shop. Je le sais parce qu'un jour, pour me faire une blague, mes potes m'ont bandé les yeux et m'y ont amenés comme un cadeau d'anniversaire. Non mais eux aussi ... deux neurones en marche pour tout le groupe.

Au début je dis rien, parce que bon après tout y un truc qui s’appelle sociabilité alors je hoche juste de la tête tout en grognant vaguement. Sauf que mon instinct de survie se réveille et là je me dit .. attends c'est pas net. Je tourne la tête et je le vois à quelques centimètres de moi mais son regard il a changé. Genre mode prédateur ... Je me recule doucement et j'essaie de comprendre ce qu'il me dit vu que dans ma tête c'est un peu le brouillard. Après je ne sais pas si c'est lui qui l'a dit ... ou si mon cerveau a fait un amalgame mais j'entends les mots sexe, une fois, cool, pourquoi pas, toi ... Et comme avec le coup de l'eau qui arrive chez moi je reste pétrifié à l'analyse que je fais. Enfin je suis pas resté bien longtemps vu que je me suis cassé la gueule de ma chaise haute. Forcément je me refais mal à la cheville ... enfin j'avais déja mal mais avec l'adrénaline et tout je n'y pensais plus. Je veux me relever et là ... comment dire hum ... position embarrassante et l'autre avec son sourire de pervers qui pense que c'est un appel ou je sais quoi. ... En temps normal je n'aime pas la violence... parce que déja je sais pas contrôler ma force et de deux parce qu'il n'y a que les idiots qui s'en servent parce qu'ils ne savent pas discuter. Sauf que bon là ... j'ai des circonstances atténuantes. Alors dans mes souvenirs je crois que je lui ai envoyé la bouteille ( oui oui ) dessus. Après savoir s'il l'a évité ou pas j'en sais rien parce que j'en ai profité pour fuir. Non parce qu'il aurait plus manqué que je me fasse violer par un gars pour finir cette magnifique journée en beauté.

Et ça ... pendant 28 ans ...vous comprenez que si j'ai des troubles ... bref je n'aurais qu'une chose à dire pour conclure ... Merci Regina ....

ϟ La nouvelle vie de ton personnage en quelques lignes : Et bah déja on fait plus des journées répétitives et ça, c'est vraiment un truc génial. Bon ça prouve aussi qu'il y a quelque chose de louche qui arrive en ville, je saurais pas vous le dire mais c'est mon instinct de survie et ça me fait un petit peu flipper.








Dernière édition par Anthony H. Folmeiner le Dim 26 Avr - 13:20, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas

InvitéAnonymous

Invité




Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE Vide
MessageSujet: Re: Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE   Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE EmptyJeu 23 Avr - 22:26



COPYRIGHT

ღ Tell Me A Story...


Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE Tumblr_lpm43nJ9BU1qhriito1_500Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE Tumblr_mcybx2MbxX1qdfs7xo3_250

Au commencement il n'y avait rien PUIS....

Vous connaissez Asgard ? Thor, Loki, Odin et toute la clique ? Et bien voilà, c'est ma famille. Charmant hein quand on sait ce qu'ils ont fait à mes frères, je suis étonné de ma longévité en réalité. Bon je vais vous raconter l'histoire, mais la vraie histoire, pas celle qu'il y a écrit dans les livres, parce que bon, ça on sait très bien que ce sont des mythos. Là je vais vous jouez cartes sur tables, mais ne vous étonnez pas s'il y aura des petits commentaires de ma part. Parce que c'est vrai qu'avec le recul .. j'ai été un peu idiot, mais je penses que c'est de famille ça. Alors par contre, on va pas vous refaire toute l'histoire d'Asgard et de la mythologie nordique parce que ce qui nous importe ici, c'est bien moi, mais sachez que cette cité merveilleuse a bien fait parti un jour de ce que maintenant vous appelez « la forêt enchanté ». Pour ma part, j'ai toujours appelé ça le monde des légendes, où l'imaginarium si vous préférez car on a toujours inspiré ces humains du monde « d'en bas » et puis ça a plus de gueule que forêt vu qu'il n'y a pas que tout plein d'arbres étant donné que c'est des milliers de mondes qui se retrouvent dans le même espace. Bon allez, l'histoire va commencez, alors installez vous bien, avec du pop corn si vous avez fin et allez faire pipi avant parce que je ne ferez pas de pause car c'est trop intense pour couper le récit.


Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE 3203959115_1_4_g8sIX7Ej
Cherche pas j'ai trop le swag Bébé

Il y a eu moi, et là tout à réellement commencé


Ce que ne dit pas la mythologie, c'est que Loki et Angerborda ont eu un autre fils après le serpent Jormungand, un magnifique dragon rouge qu'ils ont nommées Draghylheimn, enfin surtout sa mère car ce n'est pas parce qu'il était un dragon que la fibre paternel du « dieu » des mensonges se réveilla. Alors comme tous les autres, la morte vivante Hel et le loup garou Fenrir, la sorcière éleva son dernier rejeton seule, qui grandit bien vite et qui commençait à avoir un grand potentiel. Personnellement, Dragy' n'en voulait pas à son père de ne pas être là, ayant compris très vite qu'il ne devrait compté que sur lui même. Bon par contre, toucher à un cheveux de sa maman et c'était la crémation directe. Il savait que parfois elle l'utilisait pour ses intérêts mais il n'y pouvait rien, il était reconnaissant de ce qu'elle avait fait pour lui, jusqu'à ce qu'il atteigne « l'adolescence » et surtout sa taille presque définitive. Forcément, comme ses frères et sœurs, le petit Dragy' commença à découvrir les joies de la puissance et du pouvoir. Enfin, il enviait surtout Hel, qui avait hérité du royaume des morts, mais comme il disait lui même, c'était pour compenser sa mocheté et le fait qu'elle soit elle même à moitié un cadavre. Alors quittant le giron familial et surtout l'odeur insupportable de Fenrir, il vola de ses propres ailes, dans tous les sens du terme. C'était le pied de pouvoir voler, et cette sensation qu'il avait, il voulait la sentir à chaque moment de sa vie. C'était tout simplement magique, avec en prime un sentiment de liberté et de puissance incommensurable. Et il découvrit aussi qu'il pouvait passez d'un monde à l'autre, grâce à la force du battement de ses gigantesques ailes.

Le temps passa à une vitesse incroyable et la guerre qui couvait au sein d'Asgard éclata. Loki, avec la soif de vengeance, vint trouver Dragy' pour lui demander d'y participer. D'un naturel assez enjoué pour tous ce qui était bain de sang, petites sauteries, il accepta mais à une condition. Qu'il devienne maître d'un royaume, celui des cieux. Bien entendu son paternel fourbe lui en fit la promesse, vu que sa sœur avec celui d'en bas, et que son « jumeau » avec le royaume des mers. Alors Dragy' s'élança dans la bataille, en libérant d'abord Fenrir du cachot là où les Ases, peuple d'Odin l'avait enfermé et à eux deux, firent des dégâts colossaux. Forcément, ce fut ce que les humains croyant à la mythologie nordique appelèrent Ragnarok. La fin d'un monde paisible et heureux, dont la bataille était mené par Loki, les géants et ses fils. La bataille fut rude, et de nombreux morts regagnèrent la maison d'Hel, mais Dragy' s'en sorti de peu, s'autoproclamant Roi du royaume des cieux. Effectivement, un nouveau monde venait de naître peuplé de dragons et d'autres créatures ailés.

Une belle période qui dura un long moment voir des siècles. Même si Dragy' était le maître incontestable des cieux, il n'était pas un tyran domestique. Le peuple des dragons grossisait de jours en jours et il aimait véritable ses enfants. Alors il devait leur donner le meilleur et régulièrement ils firent la guerre à des villages, les rasant entièrement, les carbonisant surtout pour lui. Il passait aussi dans le monde des humains, trouvant cela vraiment amusant d'entendre leurs cris de terreurs à sa vue. Cependant, il n'y allait pas souvent, ne voulait laisser les autres dragons seuls trop longtemps. Il était un bon Roi, veillant aux biens être de ses sujets, surtout quand la mode des « chasseurs de dragons » apparue. Bon d'accord, il pouvait comprendre que deux trois illuminés veulent tuer ces « vils créatures du démon qui détruisent tous » comme certains les appelaient, mais de là à en faire un vocation, des confréries et tout le tralala, ça le dépasser. Sauf que si les humains et autres créatures du coin voulait lui déclarer la guerre, il n'allait pas dire non. Et une autre guerre s’enclencha, et le dragon originel fut étonné de la capacité à résister de ses ennemis. Bon cependant, il rentra dans une colère furieuse quand il apprit le nombre de ses enfants morts par leur faute. Là on ne rigole plus et on brûle tout. En réalité Attila le Un, c'était Dragy'. Une bataille sans relâche qu'il n’arrêterait que quand cette soi disante profession gratifiante disparue. Ce qui fut le cas des années plus tard, et c'est exténué que le majestueux dragon repartit dans son royaume des cieux pour se reposer.

De là, il pouvait voir que tout se passait bien pour les dragons, qui formèrent maintenant un peuple craint et respecté de tous. Il y avait toujours deux ou trois résistants qui essayaient de les tuer mais ce n'était rien de grave. Soulagé, il se reposa quelques années avant de repartir, allant voir ce qui restait de sa famille. Hel était toujours aussi charmante avec son coté squelettique mais se languissait d'amour pour un humain qu'elle avait vu dans l'autre monde, ce qui était assez problématique. Dragy' lui proposa un marché. Il irait chercher cet humain et en contre parti, elle lui ferait une faveur le jour de sa mort, où s'il venait à avoir des soucis avec ça. Le pacte conclut, le dragon partit dans le monde des humains pour aller capturer sans tuer, ce qui fut assez difficile, le paysan qui avait les fameux de la reine des morts, et c'est à partir de ce moment là que la légende sur le fait que les dragons capturent des princes, mais surtout des princesses naquirent dans l'esprit des humains. C'est vrai que ce fameux prince était assez androgyne et que la confusion pouvait rapidement se faire mais Dragy' s'en fichait pour le moment. Rapportant son cadeau, il fit jurer sa sœur qu'elle l'aiderait à son tour quand le moment arriverait et il repartit alors en chemin pour aller voir Fenrir. Le loup garou revenez d'une petite sauterie qu'il avait organisé pour s'amuser à transformer le plus d'humains comme lui et il essaya même de le faire sur le dragon qui secoua la tête, totalement désespéré d'avoir un frère aussi idiot. Il ne pouvait en rien lui servir alors il reprit sa route, mais cette fois pour aller voir les différentes colonies de dragons un peu partout dans les mondes de Fairytail Land sans se douter, que quelque part dans la forêt enchanté, une personne le recherchait attentivement pour en faire une descente de lit.


Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE Tumblr_my6k2iB5hM1rf9eyuo1_500
Je sais qu'elle est bonne et c'est ça le problème

Et quelques temps après, il y eu elle et ce fut le commencement de ma perte

La rencontre de cet être avec le dragon originel fut assez explosive. Elle était sur son beau cheval doré, pistant la trace du légendaire pour avoir sa peau. Thruth, déscendante de Valkyrie, avait été choisi par le village où elle habitait pour tuer celui qui avait engendré tous les monstres qui faisaient des morts chaque jours. Et on lui avait promis une belle récompense, elle deviendrait une princesse, et aurait sa place dans un château, à coté de son époux, le prince qui lui était promis. Thruth était la plus habile à mener cette quête et outre le fait qu'elle voulait pouvoir mettre de jolies robes, elle en avait assez de ces combats. Alors avec la mort du premier dragon, les autres se mettraient dans le rang, comprenant qu'il y avait plus fort qu'eux. Elle mit des années à préparer le terrain, à apprendre tout ce qu'il fallait savoir pour en arriver aujourd'hui, avec son arc magique et son instinct de chasseuse. Sauf qu'elle n'avait pas pensé à un paramètre, que sa magie à elle ne serait pas assez puissante pour le faire tomber, et c'est pour ça qu'elle fut étonnée de le voir continuer sa route, alors qu'elle venait de lui planter une flèche dans le pied. Quand Dragy' s'en rendu compte, c'est parce qu'il sentait une sorte d'engourdissement dans la jambe. Il comprit qu'on avait essayé de l'attaquer et avec un soupir nonchalant, brûlant quelques bouleaux au passage, il allait attendre que ça passe, dans une caverne. Sauf que lui non plus ne s'attendait pas à voir arriver ce petit bout de femme qui proclama qu'elle était sa nouvelle maîtresse. Supris, le dragon partit dans un véritable fou rire, du feu sortant par ses narines alors que Thruth, pas peureuse pour deux sous essayer de lui attacher les pattes. Intrigué, Dragy' pensa qu'il devrait retourner dans son royaume avec la jeune femme pour pouvoir se reposer correctement en examinant l'effrontée qu'il avait devant lui. D'une rapidité que personne ne soupçonnait, elle était dans ses énormes griffes, à hurler et à gesticuler, mais quand il parla, elle se tut, choqué qu'il puisse parler tout comme elle, et le voyage se passa en silence. Cependant, aucun des deux n'avaient vu qu'en bas, sur la cime de deux sapins, deux personnes les observaient, sonnant l'alerte général.

Son palais se trouvait au même niveau que ceux des géants, un peu plus loin dans la forêt enchanté. Lui, avait choisi de rester dans son monde, vers les chutes de l'Océan d'Asgard. C'était un endroit magnifique, où les nuages se transformaient en cascade et en arc en ciel. Eblouie par l'endroit, Thruth ne perdu pas son objectif de vue, essayant de cacher tous les sentiments qui se mélangeait. Dragy' l'enferma dans un des cachots, en lui disant qu'elle y resterait tant qu'elle ne parlerait pas du pourquoi de la chose. Têtue comme une mule, et muette comme une carpe, une année entière passa quand le dragon décida de changer la prisonnière de place. Tous les jours il venait la voir, déjà ça l'occupait et puis il essayait de percer cette coquille pour comprendre, mais ce n'était pas facile. Alors il changea de méthode et cela porta ses fruits. La jeune femme était déstabilisée de vivre dans ce qu'elle avait toujours rêvé après une année passé dans un cachot lugubre et petit à petit le dialogue s'installa. Au début ce n'était que quelques mots, d'abord de Thruth, puis ensuite de Dragy', et puis les mois passèrent et quelque chose de magique naissa entre eux. Elle se rendit compte que finalement, il n'était pas si mauvais qu'il voulait le faire croire, surtout avec les antécédents qu'il avait. De son coté, le dragon avait la même vision des humains, appréciant la compagnie de la jeune femme.

Le temps s'égraina et il y avait entre eux plus qu'une complicité. En réalité, Dragy' ressentait des choses qu'il n'avait eu que pour une personne, Angeborda, sa mère et ce n'était pas bon du tout. Alors il s'essaya de s'éloigner, de reprendre ses esprits mais le mal était fait, la pire bêtise qu'il aurait pu faire. Lui le dragon originel, venait de tomber amoureux d'un humain, alors que des années plutôt il se moquait de sa sœur qui avait fait la même chose. Prenant une solution drastique pour les deux, il décida de rendre Thruth au sien. Dans la nuit, alors qu'elle dormait à point fermé, il rentra dans sa chambre, et avec toute la délicatesse qu'il put faire, il l'a prit dans ses griffes pour la ramener dans la forêt enchanté. Elle se réveilla immédiatement et comme à l'aller, elle hurla mais du fait qu'elle voulait rester. Il l'a posa sans aucunes explications avant de se envoler dans la nuit noire. Une haine sans nom envahit le cœur amoureux de Dragy' qui se déversa forcément sur tout ce qui se trouvait sur son chemin. La guerre contre les humains recommença avec plus de force, alors que les dragons étaient à l'apogée de leur règne. Seul Thruth avait compris la raison de cette reprise alors qu'elle avait été accueillie avec ferveur dans son village. Tout le monde était heureux de la voir revenir vivante et en bonne santé, sauf deux personnes, le magicien et son fils Skoll et Bolti. De vieilles rancœurs étaient à l'origine de cette animosité entre les deux familles qui avaient mené Skoll a se perfectionner dans le but de faire le plus de mal possible à Thruth. Cependant, il l'avait vu se faire enlever par le dragon et il avait été sur qu'elle serait morte. Non, il devait trouver un moyen de la tuer, avec le dragon au passage. Alors il réunit un nombre incalculable de mages noirs et de magiciens désireux d'avoir la gloire pour mettre au point une stratégie. Leur plan était au point mais il manquait un élément crucial, comment faire venir le dragon jusqu'au point de rencontre. C'est Bolti qui apportait la dernière pièce du puzzle et on entendit un rire machiavélique dans la nuit noire.

Dragy' tomba dans le panneau et surtout le piège que lui avait tendu Skoll, aveuglé par sa propre colère et détresse. Une rumeur était parvenue jusqu'à lui, qu'on allait exécuter Thruth parce qu'elle avait soi disant « pactisé avec l'ennemi » , c'est à dire lui. Il avait foncé sur les hauts plateaux d'une falaise qui surplombait un océan déchaîné car s'il y avait bien une personne qui ne devait pas mourir c'était la jeune femme. Et puis, au fond de lui, une petite lumière s'était allumée alors quand il avait compris les mots de la rumeur. Peut être que les sentiments qu'il avait été réciproque ? Et même, si c'était cela, comment aurait il fait ? Se fichant de ces questions pratiques il ne se rendit compte que quelque chose n'allait pas, qu'une fois qu'il avait posé le pied au sol. Trop tard, il se fit attaquer de toutes parts, et aussi puissant qu'il pouvait l'être, il n'était pas immunisé contre la magie. Il ne baissa jamais les bras, se battant jusqu'à son dernier souffle. Blessé de toutes parts, bloqué par des sorts paralysant, il voyait ce magicien qui s'avançait vers lui pour lui infliger le coup de grâce quand Thurht déboula sur l'homme pour le poignarder violemment. Cette apparition miraculeuse donna du courage au dragon qui essaya de lutter contre toute cette magie. Il eut le déclic quand il vit que le jeune femme qui se battait pour lui, allait se faire attaquer par derrière. Il tua l'homme mais aucuns des deux n'avaient remarqués que Skoll s'était enfui. Une fois l'endroit nettoyé, Dragyl' allait pour lui parler, pour la remercier, pour tout lui avouer quand il l'a vit s'écrouler devant ses yeux, un filet de sang coulant sur sa belle bouche. Une rage monstre bouillait dans son âme mais il n'eut le temps de rien faire car il fut toucher lui aussi par un sort de magie extrêmement puissant. Au lieu de mourir, tout se figea et Hel, sa sœur apparut devant lui avec un grand sourire. C'était le temps pour elle de l'aider, et d'accomplir sa promesse. Dragy' l'a stoppa, en lui demandant de ramener Thruth à la vie, sur de son choix. Quand le temps reprit son cours normal, alors qu' Hel était partit, la jeune femme rousse ne comprit pas comment elle avait fait pour être à nouveau en bonne santé, cependant, elle vu que le dragon était plus que mal au point et qu'il ne lui restait que quelques minutes pour agir. Ayant de nombreuses connaissances en magie, elle lui apprit que Skoll lui avait lancé un sort de malédiction et qu'elle essayait de savoir de quoi il en retournait. Le souffle de Dragy' se faisait de plus en plus faible alors elle tenta le tout pour le tout et lança sa propre malédiction alors que les paupières du dragon se fermèrent pour la dernière fois.

Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE Tumblr_n1jg6sfUQb1qkmebxo3_250Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE Tumblr_inline_n5tzaoaX7V1s61rec
Bon là c'est vraiment la partie de la loose intersidéral mais bon ... j'aurais pu être mort

Quand il rouvrit les yeux, Dragy' se trouvait bien dans le royaume de sa sœur, mais à l'entrée, dans une sorte de désert où des cadavres de toutes sortes faisait la queue. Se rendant compte d'une chose, il poussa un hurlement quand il sentit qu'il avait des jambes, des bras, et il les porta directement à sa gorge d'ailleurs. Il entendit des rires plus loin, et il tourna la tête trop rapidement, se faisant mal aux vertèbres par la même occasion. C'était Hel qui rigolait, assise à même le sol, jouant avec un fémur. Elle lui expliqua que la fille avait réussi à changer quelques paramètres de la malédiction que Skoll lui avait lancé et qu'elle même avait fait une entorse à son règlement parce qu'elle avait trouvé ça « tellement mignon » qu'il se sacrifie pour elle. Dragy' ne comprenait pas ce qui se passait, totalement déboussolé et apeuré, et quand il entendit les paroles de sa sœur, il était encore plus perdu. S’effondrant sur le sol, il regarda alors le ciel qui était zébré d'éclair essayant de comprendre sa situation. Récapitulons, il venait de mourir mais en même temps il faisait l'objet d'une malédiction qui l'avait transformé en homme. Sa sœur, dans un élan de bonté et surtout de romantisme aiguë venait de lui dire qu'elle aussi venait de mettre son grain de sel dans cette fameuse malédiction. Dire qu'il était dans le caca international n'était qu'un petit euphémisme même s'il ne regrettait pas d'avoir sauvé Truth. « Alors en gros, je vais vivre comme un humain et à chaque fois que je vais mourir je recommencerais une nouvelle vie, sans me souvenir de qui je suis réellement tout le long et que je ne saurais qu'au moment de ma mort pour me régénérer ? » Elle hocha la tête en rajoutant qu'un jour dans une de ses vies, tout pourrait changer s'il s'en donnerait les moyens. Et d'un claquement de doigt, il disparut du monde des morts pour revenir à la surface sans qu'il put faire quoi que ce soit. Dragy' se retrouva nu comme un ver, en plein milieu de la forêt enchanté avec un mal de crâne violent. Qui était il ? Que faisait il ici ? Toute une série de questions tournait dans sa tête sans aucune réponse. Se relevant comme il put, il se mit alors en quête de trouver des habits car il commençait à avoir froid et d'un abri car la peur de tout se distiller dans son sang, chose qu'il n'avait que peu connu jusqu'à maintenant.

Les nouvelles vies de Dragy' lui apportèrent joies et satisfactions jusqu'au moment de sa mort. A chaque fois c'était le même scénario. Quand la fin était proche, généralement quelques heures avant, il sombrait dans une sorte de sommeil qui lui faisait revivre sa véritable vie et quand il se réveillait, il hurlait avant de se donner lui même la mort, accélérant le processus et à chaque cycle tout recommençait, sans qu'il ne puisse faire quoi que ce soit. Jusqu’à cette dernière régénération.

Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE Tumblr_n83dl4xbMe1rmtvy7o1_500Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE Tumblr_my2hwxmAo81rpkoxco2_500
Non mais je penses que pour cette dernière réincarnation .... On se fout de ma tête ... Mais bon après tout c'est peut être de l’intérieur qu'on change les choses ... Du moins si on se rappelle de quoi faire ...

Il était né dans une famille de viking, sur l'île de Berk, là ou se trouvait la plus grosse colonie de dragon. Ironie du sort, il était le fils du chef des vikings qui dominait toute la région. Son enfance se passa plutôt bien choyé et aimé par tous, jusqu'à ce que sa mère disparaisse. Harold, de son nouveau prénom, avait toujours été plus proche d'elle, et se fut une grande perte. Pendant un moment, il se mura dans un mutisme, se coupant de tout le reste. Mais le temps passa et il devait commencer sa formation de tueur de dragon. Parce que oui, ironie du sort, le dragon originel était devenu le fils du meilleur tueur qui devait forcément prendre sa suite. Même si Harold ignorait totalement son passé, il ne supportait pas qu'on puisse faire du mal à un dragon, où même à un animal en général. Alors il essaya d'éviter à tout prix les entraînements au combat, et les entraînements tout court. Il allait souvent se cacher dans l'une des grottes qui surplombait la falaise, au moins personne ne venait le déranger dans cet endroit. Sauf que quand il revenait au village, il se faisait méchamment corriger pour avoir raté les combats en arène. Il était la honte de la famille, du village, et ses « amis » se faisaient une joie de lui rappeler. Tout bascula le soir d'une attaque.

Voulant aider comme il le pouvait, il toucha un dragon dans la nuit noir en plus de mettre le feu à la moitié des maisons. Le lendemain, il se mit en quête de le retrouver, faisant confiance en son instinct particulier et là, il trouva une furie nocturne, le plus puissant des dragons. Tiraillé entre l'idée de rétablir son honneur en le tuant où de le laisser partir, il ne fit rien des deux choses restant un moment à le regarder. C'est alors qu'il s'aperçut qu'il était blessé et il entreprit de le soigner. La tache était rude mais tout changea quand il se mit à parler à Krokmou qui le comprit. Le vent venait de tourner et Harold venait d'enclencher quelque chose de nouveau. Sauf que tout ne se passa comme prévu quand il revint au village. Il n'avait pas réellement fait attention de ce qu'il avait dans les mains et tout le monde l'accueillit en héros, pensant que c'était lui qui avait terrassé la furie nocturne. Son père était ému mais lui ne savait plus où se mettre car on lui demandait de faire des choses qu'il ne voulait pas. Passant ainsi du petit gringalet au grand héros, il n'était pas plus à l'aise avec ça qu'avant et il s'échappa encore plus souvent, mais cette fois pour rejoindre le dragon. Il ne savait pas pourquoi mais il était attiré comme un aimant par lui, il se sentait bien, et comprit. Alors il décida de faire changer les choses. Les humains ne devaient plus tuer les dragons et inversement. Deux peuples aussi intelligent qu'eux pouvaient bien exister ensemble, s'aider et s'aimer. Avec Krokmou, ils s'engagèrent dans une quête qui les mena droit dans une terrible bataille qui lui coûta sa jambe, mais ils avaient réussi. Certes son père avait encore du mal a accepté la situation, mais il ne pouvait nier le vent frais du changement qu'apportait son « fils ». Les dragons étaient des créatures mystérieuses qui tuaient les humains parce qu'ils n'avaient plus de chef, plus de repère. Certes la furie nocturne avait pris le relais, mais rien n'était comparable avec la fameuse légende de Dragylheim, le dragon originel. Alors quelqu'un devait apportait cette paix tant attendu par les deux camps et ce fut Harold qui s'en chargea. Pendant des années, il œuvra avec son meilleur ami à faire en sorte qu'humains et dragons ne s’entre-tuent plus et ils y arrivèrent, jusqu'à ce qu'il découvre ce village saccagé, des années plus tard. Sauf qu'au moment où ils allaient découvrir qui avait rallumé la flamme du conflit, une vilaine fumée violette apparut pour tous les transporter dans un autre monde. Comme si une malédiction ne suffisait pas encore, Harold alias Dragy' venait de s'en prendre une autre dans la tête, devenant maintenant Anthony Harold Folmeiner.

Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE Tumblr_mcmpo9rolM1qzb33uo1_400
Allez, parce que ça suffisait pas, maintenant j'ai la même situation mais dans le monde d'en bas


Siège du conseil permanent de l'ONU 31 Décembre 1989 ~ Manhattan USA

« Nous sommes à l'aube d'une nouvelle guerre si le gouvernement irakien ne décide pas de retirer ses trouves du Koweït … Je .. » Une jeune femme tapota doucement l'épaule du général Folmer qui n'eut pas le temps de finir sa phrase. Elle n'eut pas besoin de lui dire qu'il avait déjà comprit ce qui se passait. Calmant sa respiration, il reprit son discours en l'abrégeant très rapidement. « Messieurs les Ministres, je penses qu'il est nécessaire d'organiser une entrevue avec Husseim pour trouver une médiation. Dans le cas où cela échouerait, les troupes de l'armée Britannique s'engageront pour une opération au sol. Merci. » Les dirigeants recommençaient à parler, prenant en compte les éléments qu'il avait apporté au dossier mais là, pour le moment, il s'en fichait totalement. Ramassant ses affaires dans le plus grand calme pourtant, il sortit de la salle avant de se mettre à courir comme un dératé. Il se dirigea immédiatement vers le bureau de l'ambassade de Norvège. Ce dernier était à la réunion mais son assistante l'attendait avec un grand sourire. Il composa le numéro de l’hôpital militaire et tapa du pied en entendant la musique d'attente. Surtout ne pas s'énerver, rester calme. Alors quand il eut la dame de l'accueil, il lui ordonna de sa voix grave et autoritaire qu'on lui passa sa femme. Trop tard, le travail avait commencé et Scott ne put avoir que le médecin des armées. « Ne vous inquiétez pas Général, Valeska va très bien. Les résultats sont très bons, on a même pu lui faire une péridurale. » « Quand est ce que mon fils sera là ? » « Pour le coup, je ne peux pas vous le dire, ça ne fait que quelques heures qu'elle est dans la salle d'accouchement. De toute façon, nous restons en contact et je vous avertis dès qu'il y a quelque chose de nouveau. » Un clic, et le silence se fit à nouveau dans la pièce. « Félici... » « Taisez vous,ça porte malheur, le bébé n'est pas encore là ; » Dire qu'il était angoissé n'était qu'un euphémisme. Au départ il ne devait pas venir ici, mais rester proche de Valeska. Leur premier enfant. Depuis le temps qu'ils essayaient d'en avoir un .. et puis les conflits avaient commencé et en temps que général des armées britanniques, il avait du laisser la femme de sa vie. S'il lui arrivait quelque chose pendant son absence … non il ne devait pas y penser. Elle était forte, plus que lui même. Tout irait bien. Il sortit du bureau non sans un regard presque d’excuse à la jeune femme avant de prendre le chemin de son hôtel sécurisé. Il appellerait l'ambassade dans la journée sans doute pour avoir le numéro de l’hôpital. Avec l'émotion il avait oublié de le demander directement au médecin.

Le temps passa à une rapidité folle et Scott entendait le bruit de la fête au passage de la nouvelle année. Il ferma d'un coup sec ses rideaux alors qu'il tournait en rond dans sa chambre avec en fond la télévision sur la chaîne internationale. Il était pire qu'un lion en cage et il rongeait son frein pour ne pas appeler pour la minimum trente six millièmes fois l’hôpital. C'était long, trop long pour que ça soit normal. Son coté anxieux reprenait le dessus et toute une foule de scénarios passait dans sa tête. Quand les feux d'artifice résonnèrent il sursauta comme si, il était en mission sur le terrain. Non, il devait se calmer. Prendre une douche froide lui remettrait les idées en place. Il se déplaça dans la salle de bain quand le téléphone sonna. Il bondit littéralement dessus, touchant sur toutes les touches tellement que ses mains tremblés. « Félicitation Scott .. ; » « Oh mon dieu, c'est bon .. comment vont ils ? Ils n'ont rien ? Tous est normal ? Elle n'a pas trop souffert .. ça va il s'est pas étranglé avec son cordon et .. » « Mon amour … calme toi.. nous allons très bien ». Quand il entendit cette petite voix faible mais heureuse, il faillit s'évanouir. « Notre petit bout est là … tu le verrais … je dirais Anthony?! » « Tout ce que tu veux, mais ça va vraiment hein ? Tu dis pas ça pour me rassurer ? » Son rire cristallin sonnait comme une bénédiction pour ses oreilles ; Elle aurait pu dire n'importe quel prénom qu'il aurait dit oui de toute façon. Sa femme, s'était son âme. « Harold en second prénom. »  « Anthony Harold Folmeiner, ça sonne tellement bien » « Un futur général ou commandant » « Commences pas … au fait … Bonne année Scott. » « Bonne année Valeska, et petit bout . »


Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE UZSNn96.
Ouais l'âge ingrat ça vous dit quelque chose ?


Un appartement assez classe derrière la caserne militaire d'Oslo ~ Eté 1997

« Alors ? Papa ou Maman ? » C'était la troisième fois qu'il entendait son père posait cette question et le petit garçon restait toujours sans réponse, les yeux grands ouverts qui allaient de son père à sa mère. Cette dernière d'ailleurs avait levé les yeux au ciel en poussant un grand soupir et en lui disant d’arrêter ce cirque avant de se rendre dans la cuisine. En fait, il avait du mal à saisir ce que son père voulait qu'il réponde et par peur de se tromper il ne répondait rien. Il ne voulait pas que l'ambiance se dégrade et que les cris retentissent dans la maison. Il entendait assez de bruits et de paroles autoritaires comme ça dans la caserne pour ne pas en avoir en plus avec ses parents. Croisant ses jambes, il baissa la tête, commençant à être gêné par la tension qui montait. Il entendit alors le bruit du canapé en cuir, et sentit une main sur son épaule. « Tu sais, que ce soit l'un où l'autre ça ne changera rien. » Au loin, les mots hypocrites et menteurs résonnaient dans la cuisine. Se mordant la lèvre, il osa enfin briser le silence. « En fait j'ai pas compris Papa .. je dois répondre quoi ? » Le rire grave résonna à ses oreilles et il baissa à nouveau les yeux, vexé par le fait que son propre paternel se moque de lui. « Et bien mon fils, armée de terre ou marine ? Alors ? » Oh mon dieu, il était à des kilomètres de s'imaginer qu'il devait choisir son avenir à travers cette querelle de toujours. C'est vrai que maintenant, c'était assez logique en fait. « Armée de l'air. » Au moins comme ça, il mettait tout le monde d'accord, et cette fois ce fut sa mère qui éclata de rire alors qu'il entendait le bruit des casseroles. Son père s'était à son tour muré dans un silence, le fixant tout à coup sérieusement. Même s'il avait dit ça pour ne vexer personne, au fond de lui, c'était ça qu'il voulait faire. Pas forcément rentrer dans l'armée mais voler comme un oiseau. Il avait construit des maquettes en allumettes qu'il comptait faire en dur quand il serait plus grand. « Bah j'aime bien les avions, c'est cool d'être dans les airs. » Il s'allongea sur le tapis et mina avec sa petite main la trajectoire d'un mirage alors que son père partait dans la cuisine. Non franchement, rentrer dans la Marine jamais. Après tout il ne savait même pas nager … comble quand on a une mère commandante en chef d'un navire. Et pour ce qui était de la terre … ce n'était pas mieux. Puis en réalité, il n'aimait pas trop se battre. Pourquoi il ne le savait pas, mais il ne l'avais jamais dit. Il hochait toujours la tête quand son père lui parlait des combats au corps à corps. Ce qui l’intéressait par contre c'était la stratégie. Se retournant sur le ventre, il commença à ramper en mode soldat pour essayer de ne pas se faire repérer pour atteindre la porte de la cuisine. On parlait de lui, il en était persuadé alors qu'il n'était pas là. Il devait écouter et savoir point. « Tu sais .. je penses que tu devrais arrêter de lui demander ça … peut être qu'il n'a pas envie de suivre nos voies. » « Parce qu'il voudrait faire autre chose ? Non, c'est la tradition familiale. Mon père était général, mon grand père, mon.. » « Je sais mais ce n'est pas une raison. C'est à lui de décider et nous devons nous y plier. S'il veut faire peintre, ou danseur il le fera compris ! » « Mais ça va pas bien … tu veux que notre fils soit chômeur c'est ça ? » Le ton commençait à monter et Anthon n'aimait pas les disputes. Se levant d'un bond, il rentra comme une balle de tennis dans la cuisine pour interrompre la dispute naissante. « T'inquiètes pas Maman, l'armée de l'air c'est cool. Moi j'aime bien, je veux faire ça. » Il voyait l'air radieux de son père mais la mine inquiète de sa mère. Alors pour l'a rassurer il se jeta sur elle pour lui faire une attaque de calin. « Ne l'écoutes pas et fais vraiment ce qui te tiens à cœur. » Sa murmure était comme une caresse alors qu'elle lui embrassait le front en le serrant fort dans ses bras avant que son père ne commence à ronchonner et à bougonner.

Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE Tumblr_m8y9puKVKZ1rbir8eo1_500
Ah non mais quand j'vous dit que j'suis maudit .... je fais pas les choses à moitié ...


Centre de formation des pilotes de l'armée de l'air ~ Londres ~ Juin 2006

Replaçant correctement sa chemise pour la dixième fois, Anthony entendit l'exaspération de son père. Pourquoi ça prenait autant de temps ? Ils avaient rendez vous à onze heures, pas à midi. Son stress augmentait de minutes en minutes et le fait que son père ne le rassure pas mais qu'il soit encore plus angoissé que lui ne l'aidait pas. Sortant son portable de son sac, il envoya un petit texto à sa mère pour lui dire à quel point il était nerveux. Quelques minutes plus tard, au moins il eut un message d'encouragement et d'apaisement qui le fit sourire, juste d'ailleurs quand la porte du recruteur s'ouvrit. Se levant en synchro avec son père, il resta cependant en arrière pour le laisser parler et prendre les commandes. Il fit une petite grimace parce que le favoritisme, il n'aimait pas ça, mais bon, il l'avait « subi » comme il le disait, jusqu'à maintenant, il savait parfaitement que ça n'allait pas s'arrêter là. Rentrant dans le bureau, son œil fut immédiatement attiré par les avions en maquettes, les plans et les diplômés qui pouvaient y avoir. Même une fois assis, il resta un moment à contempler les œuvres en s'imaginant à bord ne voyant pas que son père était devenu livide. « Bon Anthony, j'ai une mauvaise nouvelle à t'annoncer … tu n'es pas pris. » La stupeur, la stupéfaction, l'incompréhension et l'angoisse fit que le jeune homme ne put se contenir et commença à parler pour défendre ce qui lui tenait à cœur. « Non mais ce n'est pas possible … vous devez faire erreur … j'ai un dossier scolaire parfait et je ne penses pas avoir raté les tests intellectuels. Enfin je n'ai pas l'habitude de me vanter mais quand même ... » L'instructeur repris la parole avec un petit sourire en coin malgré la situation. « Anthon, je ne vais pas te mentir que tu aurais été un élément brillant au vue effectivement de tes résultats intellectuels et de tes stages dans l'armée de terre mais tout vient d'un problème oculaire. »

Là, il était dans le flou le plus total justement. Personne ne comprenait rien. « Les tests médicaux ont montrés que tu as la Maladie de Stargardt qui est une affection héréditaire de l’œil. En gros tu auras une baisse d'acuité visuelle bilatérale mais ce n'est pas à moi de te l'expliquer mais au médecin. Cependant comme tu l'auras compris, piloter un avion te sera interdit car même si la maladie ne se déclenche pas maintenant, tu l'auras dans quelques années. » Un silence de plomb se fit alors dans le bureau pendant quelques minutes, avant que l'on entend un bruit de chaise qui tombe au sol et un bruit de porte qui se claque violemment. Non, ce n'était pas possible, il était dans un cauchemar. Les larmes coulaient le long de ses joues alors qu'il courait à travers les couloirs de l'immeuble sans savoir réellement où il allait. Il venait de faire un combo, apprendre qu'il ne pourrait jamais piloter un avion et surtout apprendre qu'il avait une maladie qui allait certainement le rendre aveugle. Génial, il avait gagner le gros lot au prix de la malchance. Et pour couronner le tout, il se prit une porte en pleine figure car il ne fit pas attention de l'endroit où il allait. Essayant de reprendre son calme alors qu'il sentait le sang coulait de son nez, il trouva enfin la sortie mais son père le rattrapa avant qu'il pose le pied sur le trottoir. Et pour la première fois depuis bien longtemps, il le sentit le prendre dans ses bras costauds et le serrait au point qu'il allait l'étouffer. « Ce n'est pas de ta faute fils, je suis désolé. »

Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE Tumblr_lhvjoakwfq1qa44bco1_500 Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE Tumblr_inline_njxpz2pOvX1snxgfyLes femmes ... toutes les mêmes ... j'penses que je vais changer de bord moi si ça continu à m'attirer autant d'ennuis


Cambridge-MIT Institute ~ Massachusettes USA ~ Septembre 2012

« Je tenais à remercier encore une fois les élèves de sixième année de l'université de Cambridge qui ont fait le voyage jusqu'à notre institut pour passer cette année avec nous. Et […]... » Anthony n'écoutait déjà plus les paroles du directeur de la plus grande école d'ingénieur car il venait de se plonger dans la lecture de son livre de mécanique. Six ans c'était écoulé depuis qu'on lui avait annoncé brutalement sa maladie et brisé ses rêves, or il n'était pas d'une nature à se laisser abattre. Si les premiers mois avaient été durs, il avait changé de cap tout en restant dans le même domaine, même s'il n'excluait pas de voler. S'il avait accepté de participer au projet d'échange entre Cambridge et le MIT c'était pour pouvoir prendre rendez vous avec un grand spécialiste de la vision et bon aussi se spécialiser aussi vu qu'il arrivait au terme de son cursus. « Ce n'est pas bien de ne pas écouter ». Un chuchotement féminin le sorti de sa lecture et il tourna la tête en direction de celle qui avait osé le déranger. Il resta quelques minutes à la fixer alors qu'il sentait le rouge lui monter aux joues. « Parce que tu vas me faire croire que tu l'écoutes étant donné que tu me parles ? » Ce n'était pas parce qu'il était troublé par la demoiselle rousse qu'il allait perdre la face. Elle rigola doucement avant de se pencher vers lui. « Tu m'as eu, je suis dévoilée. Emilie » « Anthon » « Tu fais partit de la fameuse promotion britannique ? » Il hocha la tête alors qu'il avait senti dans sa voix comme une sorte de ronron de chat à l'évocation du mot britannique. Bizarrement, il ne savait pas pourquoi il voulait se justifier sur sa nationalité. Étrange tout ça. « En réalité je suis à moitié britannique par mon père et norvégien par ma mère. » « Pourtant tu n'es pas blond ? C'est louche ça .. » « Non c'est juste vraiment très cliché. Tous les nordiques ne sont pas blonds aux yeux bleus, je suis désolé de briser tes rêves. » « Ce n'est rien, je vais m'en créer d'autre comme ça. » Alors là .. si ça ce n'était pas une perche qu'elle lui tendait. Passant une main dans ses cheveux, il lui envoya une espèce de sourire colgate. Il n'avait jamais été très à l'aise avec les relations intimes et amoureuses. Il s'était tellement idéalisé la notion de l'amour et de romantisme qu'il était tombé dans un extrême dont parfois il ne se rendait pas compte, enfin qu'a la fin quand on le quittait. Mais là, tout se passerait bien, il en était persuadé.

Juin 2013

Le fait qu'il ai obtenu le plus au grade et la plus haute mention ne l'étonnait même pas, cependant il était vraiment déçu pour Emy qui l'avait raté. Il ne lui avait pas proposé de venir à la remise de diplôme par pudeur pour elle. Cela faisait sept mois qu'ils étaient ensemble et Anthony avait commencé à comprendre comment elle fonctionnait. Enfin le pensait il jusqu'à après la remise. Elle s'était bien passé, il avait eu les honneurs et les félicitations. Son père avait même fait le déplacement pour le voir et il rayonnait de bonheur en disant que c'était son fils le premier de la promotion. Cette attitude exaspérait au plus haut point le jeune homme et il s'éclipsa rapidement parce qu'il voulait être avec la jeune fille qu'il aimait. Il se rendit d'abord dans sa chambre d'étudiant, vu qu'elle avait les clefs et puis il voulait se changer. La robe bleu de remise de diplôme n'était certainement pas très approprié. Elle n'était pas là, sans doute dans sa propre chambre. Au moins il pourrait aller lui chercher un cadeau pour lui remonter le moral. Se changeant rapidement, il attrapa son porte feuille et s'élança à travers le campus pour aller en ville, chez le fleuriste. Il voulait lui acheter un truc de gros, des belles fleurs parce que c'était jolie, comme elle. Une fois son achat fait, il se dirigea vers le logement des femmes pour lui faire la surprise. Monta les escaliers quatre à quatre, il se remit bien pour ne pas trop faire débrailler et toqua quatre coup à la porte, leur petit code secret. Il avait trouva ça marrant d'instaurer un code pour savoir qui était devant la porte. Le pauvre, s'il avait su … Il tapa du pied au sol tout en regardant le plafond, trouvant le temps excessivement long alors qu'il entendait du bruit de l'autre coté de la porte. « Emy ? Tout va bien ? » Elle ouvrit enfin, enroulé dans un drap, avec le rouge au joue. Levant un sourcil, son cerveau ne voulait pas voir l'évidence et il hocha la tête à ses mensonges. « Tiens regardes, je t'ai amené un gros bouquet vu que je sais … bref on va pas en parler … Va te remettre au lit, je vais m'occuper des fleurs.. » « C'est que j'aimerais vraiment me reposer chéri … j'ai eu de la fièvre tout à l'heure ... » « Oh mais ne t'en fais pas, je ne te dérangerais pas, je regarderais la télé et je te ferais à manger après et ... » L'instinct qu'il avait toujours eu venait enfin de s'activer pour lui dire que quelque chose d'anormal était présente dans la pièce, outre le comportement de la jeune femme. Poussant la porte sans aucun mal alors qu'il entendait ces protestations, il se pétrifia quand il aperçu un homme, dans l'encadrement de la porte de la chambre, en tshirt et boxer entrain de manger une pomme.

« Je suis désolée Anthony mais c'est pas ce que tu crois ... » « Ah ouais ? Et il fait quoi alors ? De la compote peut être ? » Sa voix venait de perdre quelques degrés alors que son corps entier c'était rigidifié et que ses traits s'étaient durcis. « Je … je je savais pas comment te le dire … » « Parce que tu voulais me le dire à un moment ? C'est bien, on progresse là déjà ... » « C'est pas contre toi c'est juste que … » Il voyait qu'elle avait du mal à dire les mots, qu'elle était embarrassée, alors quand ce fut son amant qui prit la parole, Anthony sentit une vague de colère le submergeait. « Mec, écoutes t'es un type bien sans doute mais Emy c'est pas d'un intello qu'elle veut. Genre toi apparemment tu fais que bosser .. tu ne prenais pas soin d'elle … et ... » Il ne lui laissa même pas le temps de finir qu'il se rua sur lui pour le mettre à mort, littéralement. Au moins, pour une fois, les techniques qu'il avait apprit pendant ses stages à l'armée lui servait. Il se fichait d'entendre Émilie dire d'arrêter, c'était trop tard, la machine était enclenchée. L'autre se releva et essaya de lui donner des coups, plus que surpris par la force dont son ennemi faisait preuve. Anthony l'attrapa par le col de son tshirt pour le plaquer contre le mur avant de lui bloquer totalement la respiration d'un bras et les mains de l'autre. « Tu ne sais rien de moi Mec alors fermes ta gueule … Elle aurait bossé correctement, elle aurait eu son année, mais je comprends mieux, si elle était avec toi tout s'explique. »Il lui enfonça un coup de genou dans le ventre, même plusieurs alors qu'il accentuait la pression pour le faire suffoquer. « J'avais mes raisons d'être jaloux et possessifs et puis finalement c'est la vérité n'est ce pas ?  D'ailleurs ça fait combien de temps vous deux ? » Forcément l'autre homme n'arrivait pas à parler, vu qu'il était au bord de l’asphyxie. C'est Emilie qui répondis en sanglotant et en le suppliant d'arrêter. Ecoeuré, blessé, Anthony balança le gars contre la porte avant de lancer un regard noir à la jeune femme. « Le respect, ça aurait été de me quitté dans ces cas là … mais il faut croire que tu ne connais pas ce mot. J'espère au moins que ça te l'aurais apprit même si j'en doute fort … Tu sais quoi, soit heureuse avant ton bouffon de rameur parce que tu ne peux pas prendre plus haut intellectuellement, une barrière se créer. »

Il partit, dignement alors qu'il entendait l'autre agoniser en appelant Emilie. Il ne laissa rien paraître quand il sortit à l'extérieur mais il était ravagé, totalement bouleversé. Il avait essayé de ne pas refaire les même erreurs. Il n'avait pas fouillé dans son téléphone, il lui avait laissé sa liberté alors qu'il avait rongé son frein à cause de sa possessivité et voilà le résultat. Il y avait vraiment cru or maintenant son cœur saigné. Rentrant chez lui, il attrapa un sac et fourra toutes ses affaires dedans laissant une chambre déserte. Son téléphone sonna, mais il ne voulait pas répondre, sauf qu'il vu que c'était son père. La musique continua alors qu'il montait dans sa voiture. Il envoya un rapide texto comme quoi il avait envie de fêter sa réussite. Génial n'est ce pas .. mais après tout, il valait mieux être seul que mal accompagné. Sa devise l'avait toujours suivit et il était sans doute fait pour ça. La solitude. Il démarra sa voiture et partit sur la route, sans but précis. Il roula pendant longtemps, la nuit était même tomber et il du chausser ses lunettes car il commençait à ne plus y voir très clair, sauf qu'il ne voulait pas s'arrêter. Voir le paysage défilé, sans aucune contrainte, dans le silence le calmait un peu. Conduire avait toujours été grisant mais aujourd'hui, c'était comme un pansement. La nuit avança, les automobilistes se faisaient de plus en plus rares mais Anthony était bien décidé à continuer à rouler sans but. Cependant, quelques heures plus tard, il sentit la fatigue pointait le bout de son nez quand il fit un zig zag en plein milieu de la route. Il se promit qu'a la prochaine ville, il s’arrêterait pour la nuit. Un panneau apparut une dizaine de minutes après : Storybrook. Il n'en avait jamais entendu parler mais après tout, il devait quand même y avoir un hôtel non ?


ღ through the looking-glass

Prénom : Auré
Pseudo(s) : Chess
Âge : 22 ans
Anniversaire : 28/08
Pays : Fraaaaance
Comment as-tu connu le forum : Google is my friend
Fréquences de connexions : tout le temps :p
Commentaire(s) Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE 2914946516 Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE 2914946516 Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE 3386001616 Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE 3386001616 Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE 3386001616 Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE 3030760597 Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE 3030760597 Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE 3808369427 Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE 3808369427 Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE 2270278688 Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE 2270278688 Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE 2270278688 Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE 2228576334 Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE 2228576334 Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE 4167106108 Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE 4167106108







Dernière édition par Anthony H. Folmeiner le Dim 26 Avr - 13:19, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas

InvitéAnonymous

Invité




Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE Vide
MessageSujet: Re: Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE   Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE EmptyVen 24 Avr - 16:50


Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE 2228576334 Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE 2228576334 Bon courage pour ta fiche jeune dragonnier ! Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE 3808369427
Revenir en haut Aller en bas

InvitéAnonymous

Invité




Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE Vide
MessageSujet: Re: Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE   Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE EmptyDim 26 Avr - 13:37


Merchi ♥️

Vaaalaaaa fini Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE 3386001616 Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE 3386001616 Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE 3386001616 Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE 2914946516 Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE 2914946516
Revenir en haut Aller en bas

InvitéAnonymous

Invité




Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE Vide
MessageSujet: Re: Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE   Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE EmptyDim 26 Avr - 14:06





Félicitations, tu es validé !


Ça c'est ce que j'appelle de l'inspiration Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE 2228576334 Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE 2228576334 Eh bien, tu as fait un bon rajout d'histoire, c'est très intéressant Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE 4167106108 Bon jeu avec ton dragon-humain Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE 3808369427


Ce que tu dois faire


➜ Si tu ne l'a pas encore fait, tu dois signer le règlement

➜ Pour aider les membres du staff à faire leur travail, il te sera demandé d'enregistrer ton avatar et ton personnage s'il fait partie d'un univers existant.

➜ Si tu veux te créer des liens avant les rp, tu peux ouvrir un carnet de liens. Pour organiser tes sujets ou recevoir des demandes de rp, ce sera dans les agenda de rp Wink

➜ Viens recenser le métier de ton personnage, s'il en a un. Pour les étudiants, c'est au même endroit. Il suffit de dire dans quelle classe votre personnage se trouve.

➜ Si tu veux pimenter tes rp pour faire évoluer la vie de ton personnage, c'est par ici

➜ Enfin, n'hésite pas à venir faire un tour dans le flood, dans les jeux ou encore dans la chatbox. Certains d'entre nous ne mordent pas Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE 2270278688




Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE Vide
MessageSujet: Re: Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE   Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Parce qu'une malédiction peut en cacher une autre ~ Anthon Harold Folmer TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAGIC IS COMING ™ :: HORS-JEU :: ARCHIVES :: ARCHIVES VERSION N°01 :: ANCIENNES FICHES-